logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/10/2006

AMOUR...

Vous vous souvenez...?la dernière fois, j'avais pioché dans la famille AMOUR "Les amants Terribles" ( Antoine et Cléopâtre).

Et bien, aujourd'hui,dans la famille AMOUR, je demande "Les Folles d'Amour".
deux grandes passionnées, comme je les aime, folles d'amour pour un homme, "folles" jusqu'à glisser doucement vers la folie,l'autre....

Oh, je vous dois bien ce modeste hommage Camille et Adèle..

En lever de rideau,quelques notes de TOSCA(PUCCINI),oui, car cet opéra ,dès que je l'écoute,je suis submergée ( j'exagère un peu...)par un océan de larmes, et je ne crains pas de l'écrire.
podcast

CAMILLE...soeur de Paul,le poète, l'écrivain.

Nom de famille: CLAUDEL.

Enfant, tu joues avec la terre glaise dans la forêt proche de ta maison de Villeneuve sur Frère.

A 17 ans, tu emmènes avec toi la famille à Paris où tu vas "libérer" ton art.

Et là,à 19 ans, tu vas rencontrer le maître,le grand,Auguste RODIN

medium_baiser_2.jpg

                                                                 (Auguste RODIN-Le Baiser)

"Camille heurte les passants.Elle va.une femme court.non,regardez-la passer,madame,monsieur,c'est une jeune fille et rien ne l'arrêtera.La pèlerine vole derrière elle.Elle marche,la violente, au rythùe des éclaboussures de ses cheveux.Elle fonce, attaque le pavé,teverserse la ville.Elle sait où elle va."

(Extrait d'"Une Femme"-Anne d'ELBEE)

Ton art va s'exprimer..et puis mûrir.


Mais l'homme vieillissant préfèrera Rose BEURET.Alors,Camille tu prendras le ciseau et ,de la pierre ,feras naître l'Implorante, la jeune femme au corps lisse tendant ses bras vers celui veillissant qui partit épouser "l'autre".

( l'AGE MUR-CAMILLE CLAUDEL)medium_me0000049663_3.jpg

Camille, tu as mal...si mal!tu ne manges plus,tu ne sors plus, tu t'isoles de plus en plus.La porte de l'asile va s'ouvrir et se refermer sur toi pendant 30 ans....


podcast

(TOSCA-PUCCINI)

Dors en paix,Camille.Nous veillons sur toi.

 

 

 

ADELE, fille chérie du grand Victor HUGO..

medium_francoisetisabelle.jpg

Mais ,que t'a t-il pris de tomber amoureuse  de ce jeune lieutenant PINSON rencontré chez ton père alors en exil à GUERNESEY..Tu sais, il doit partir, franchir l'Océan..Et tu veux partir à sa recherche? te rends tu compte, partir seule, en Amérique!

Mais "je l'aime" me réponds -tu.

.
Et contre tous les avis t'exhortant  à abandonner ce projet fou, tu poseras tes jeunes pieds sur le sol américainHALIFAX

Tu vas te lancer dans une course effrénée à la recherche de l'être aimé.Tu  suivras son régiment aux îles de la BARBADE,où tu arrives épuisée, sans ressources et seras recueillie par la famille BAA.

Oui, tui écris ton journal intime, les trahisons de PINSON qui profite de ton argent, te laisse croire...c'est grâce à ce journal que l'on pourra t'identifier comme étant la fille de.

 

Dis, tu veux danser, Adèle?..une petite valse lente, le temps de poser ta joue sur l'épaule du jeune lieutenant..Ne réfléchis plus Adèle..laisse toi aller..là..tout doux....tout doux...


podcast

(BO Film India Song)

 

Ils viendront te chercher plus tard ;les portes de l'Asile de SAINT MANDE sont encore fermées....

BONNE JOURNEE A TOUS

Betty

 

 

12:09 Publié dans Amour | Lien permanent | Commentaires (13)

Commentaires

Bonjour Betty..;Avant de partir aux champignons, je découvre ton blog...tellement attachant sur l'Amour et son tragique..

Ils n'ont pas toujours vu "la vie en rose" ces amants...et pourtant quelle passion en eux....



Bises du matin Hélène

Écrit par : hélène | 04/10/2006

Deux belles histoires où les jeunes femmes n'ont pas su gardé leur fol amour , c'est très joli cette façon de nous faire vivre leurs vies sentimentales et ( mentales ) l'amour était trop fort ! Superbe couple enlacé , et musique à faire vivre leur passion ! MERCI BETTY , bisous ! huguette !

Écrit par : macary huguette | 04/10/2006

très belle note, bien documentée. La Tosca, bel opéra, plein de sensibilité, la scène se passe à Rome, entre l'église Saint Andrea della Valle et le château Saint Ange.Bonne journée Elisabeth.Amitiés.Renée

Écrit par : Renée | 04/10/2006

J e repasse + tard , pr prendre mon tp pour lire BIEN tt ça, je ne laisse pas passer, tu peux y compter ,
Baisers, Framboisine

Écrit par : framboisine | 04/10/2006

Ta note est une merveille, une splendeur ,un hymne aux amours tragiques, les plus belles.
Les choix de Tosca, j'en frisonne, moi aussi.
admirable ,en tout point,comme dirait le laconique Bernard:
très bien .
je ne peux dire plus.

Écrit par : framboisine | 04/10/2006

Je ne comprends pas ,je l'ai testé chez moi et ça passait.
Je ne comprend pas, bizzzzzzzz

Écrit par : framboisine | 04/10/2006

la sculpture fleurit sur les blogs ...
c'est beau ...
il etait fort quand même ton Auguste Bartholdi..
Et ta Camille Lefévre ...que dire ?? je ne t'en
parle même pas ..
mais formidable aussi cet artiste ...bravo et merci à toi ...

Écrit par : bernard | 04/10/2006

Deux histoires d'amour, de passion jusqu'à la folie et si merveilleusement interprétée à l'écran par Isabelle ADJANI.
Bonne nuit
ANNIE

Écrit par : MAMINIE | 05/10/2006

que tes musiques s'accordent bien avec ce que tu as écrit . . .
c'est grand , c'est beau . et tu l'as traité avec talent

merci Elisa

je t'embrasse
agathe

Écrit par : agathe | 05/10/2006

peut etre ses deux femmes ont vecu un merveilleux amour, il vaut peu etre un amour fou, que de ne rien vivre de passionnant...........cela je ne le sais pas...

merci pour ces belles histoires d'aour et j'ai une passion pour les sculptures, je suis voir a nancy quelques oeuvres de rodin et de camille, elles sont reparties surement a parais, elles etaient au musée des beaux arts......bonjour de nancy

Écrit par : patricia | 05/10/2006

wouahhhhhhhhhhhhh les fautes, avec toutes mes excuses, bonne journée a toutes et tous patricia

Écrit par : patricia | 05/10/2006

très belles notes et un plaisir des yeux!

merci Betty

Simone

Écrit par : simone | 05/10/2006

Dans la sculpture du baiser de rodin,admire la passion de la dame;c'est elle qui embrasse et la gaillarde elle en connait un rayon.Il n'y a pas de grand amour sans drame;et il n'y a pas de drame sans véritable passion.Je crois même qu'il n'y a pas de passion sans souffrance,ainsi est toute la grandeur et la beauté de la vie.bises

Écrit par : heraime | 18/10/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique