logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/03/2007

UNE JOURNEE...

...PARTICULIERE...


podcast

**

*

medium_Numériser0044.jpg

**

*

 

Les galoches cloutées martelaient le sol dallé grossièrement et ce bruit désordonné évoquait des trépignements d’impatience.

C’était un grand jour,celui que l’on attendait depuis 364 lunes.

 La porte du réfectoire s’ouvrait sur une pièce au décor modeste :des murs blancs peints à la chaux , avec une frise bleue courant près du plafond.Deux  longues tables étaient posées sur un sol fait de planches disjointes sentant bon « la javel ».


Nous  étions toutes réunies : celles (l''expression "demi-pensionnaire "n'avait pas encore franchi la frontière de ce modeste hameau) dont les fermes trop éloignées ne permettaient qu’un retour le soir et quel que soit le temps..et puis nous, les citadines (enfin..mot bien prétentieux pour un village de 500âmes).
On prenait place sur les bancs face aux bols en « pyrex » transparents qui attendaient le bon chocolat chaud préparé par sœur Elisabeth et, luxe suprême, les tartines de gelée de groseille- mélange de marron et de rouge que je n’oublierai jamais (ma "madeleine" en quelque sorte.)

 

Cette collation terminée, nous prenions la place du village pour une rivière et nos cartables pour des galets que nos petits bras lançaient de toute leur force juvénile pour voir celui qui irait le plus loin..Les cartables avaient la peau dure à cette époque et le bourrelier du coin un sacré savoir faire.

Nous étions heureux.

 C’était le 19 Mars, jour de la Saint Joseph, le saint Patron de ma petite école.

 

medium_DSCF0150.JPG
medium_DSCF0151.JPG

 

*

*

Voilà : écrit d’un seul jet, sans effet de style..mais avec un brin de nostalgie (n’est ce pas Nic Nic ?)

Je vous embrasse tous

*

*

Betty

********

*******

(Véro:tu reconnais l'école?il n'y avait pas bien sûr tobogans ou petites maisons..mais des " marelles "où l'on sautait de l'enfer au paradis...)

 

Commentaires

merci Betty ,

j'ose un commentaire . .

très beau souvenir , tellement bien raconté comme tu le fais toujours

merci d'avoir partagé avec autant de gentillesse, tendresse et grand coeur . . toujours les memes mots qui te caractérisent .

je t'embrasse Betty , tendrement

Écrit par : agathe | 19/03/2007

merci Betty pour ton passage matinal chez moi ... je vois que la St Joseph a beaucoup marqué ton enfance .. Cette fête vous l'attendiez avec impatience, c'est vrai qu'à l'époque c'était si rare qu'on s'en souvient ... c'était des moments privilégiés !!!
bonne journée

Écrit par : michka | 19/03/2007

D'accord! la St Jo! je l'ai connue autrement, prof à 2 reprises ds des St JO! La fête du lycée avait de l'importance, mais pour toi, c'est une vraie Madeleine que tu nous offres ma Betty, Je t'embrasse d e tt mon coeur, attention , les tobogans, comme tu le dis, ne sont plus de ton âge... Framboisine

Écrit par : framboisine | 19/03/2007

Un salut à ST JOSEPH et à tes souvenirs en galoches...

Joyeux moments de rondes enfantines..;et si tu as une ronde dans ton stock de CD, j'aimerrais bien en écouter une....


Bises ventées et pluvieuses... Hélène

Écrit par : hélène | 19/03/2007

Une grosse bouffée de nostalgie dévale la rue du village, poussée par mille cris de petites filles, jaillit des cartables tournoyant gaiement. Le bourrelier écoute en souriant sa petite fille chanter le printemps.

Bonnne journée, petite Betty

Écrit par : christian | 19/03/2007

Ah oui, les bols en pyrex ébréchés... moi qui ait été pensionnaire pendant 5 ans, je les avais oubliés ceux-là ! Et le vendredi, le poisson plein d'arêtes servi avec des nouilles pleines d'eau (des fois qu'avec du riz ç'aurait été meilleur !).

Ah non, je referme la porte ; je n'ai pas de sympathie pour mes souvenirs. Bises. Monique

Écrit par : monique-âne | 19/03/2007

Merci Betty pour toutes ces petites jambes , joyeuses et galopantes , qui s'envolaient sur la place du village !Comme c'était chouette de fêter ainsi la St Joseph ! On arrive à reconnaître le style d'écriture , le tien , je le reconnais , sans problème ...
c'est un règal ! Tu devais être une fillette vive , gentille et gaie , tu n'as pas changé !
Bonne " St Joseph " dans tes souvenirs , bisous et merci ! huguette - alice !

Écrit par : macary huguette | 19/03/2007

de l'enfer au paradis en poussant la petite boite de métal jadis pleine de cirage. Bonheur suprème, papa étant verrier il ne rapportait des gros galets de verre suivant la couleur de la production du jour et çà glissait tellement bien........
j'aime bien ses souvenirs là .....
Bisous
ANNIE

Écrit par : MAMINIE | 19/03/2007

bien sure que je reconnais l'ecole, petite citadine de Limogne!
Oh oui c'etait une fillette vive, gentille et gaie, qui heureusement pour nous n'a effectivement pas changé.

Écrit par : Veronique | 19/03/2007

Oh ma Betty comme j'ai eu plaisir à te lire et à faire connaissance avec tes galoches et ta petite école, les cartables, les desserts... je suis toute émue... Je t'embrasse très fort et te remercie de t'y mettre aussi. Bises de miche
Je retourne à mon feuilleton F.B.I.. je ne suis pas couchée.

Écrit par : miche | 19/03/2007

Finalement, je reviens et ne regarde plus la T.V. Je préfère aller visiter les amis (es).. BISOUS ma p'tite soeurette

Écrit par : miche | 19/03/2007

Moi aussi Betty j'aurais bien aimé déjeûner quelques matins avec toi devant ces fameux bols ; je garde d'excellents souvenirs de mes camarades de pension et tu n'aurais fait qu'ajouter à cette merveille qu'est l'amitié entre jeunes. En fait je ne me souviens que de rires et bêtises mais ce n'était évidemment pas le but de l'endroit. Re. Monique

Écrit par : monique-âne | 19/03/2007

Alors , revenue de tes agapes de retraitée notable..?...Je t'ai croisée dans un petit Chanel-Simone Weil rose un peu dur, pour ton âge,sur le coup des 16 heures 30 près de Saint-Etienne, tu m'as fait le coup du mépris,tu remarqueras que je n'ai pas insisté. Je sais m'écraser , je ne t'en veux pas, Baisers quand même Framboisine

Écrit par : framboisine | 20/03/2007

Framboisine, au lit ! bisous à vous. miche
Il me reste à aller embrasser Hélène et Heraime et au lit aussi. Miche

Écrit par : miche | 20/03/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique