logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/04/2007

ET SI..

..ON S'FAISAIT UN P'TIT CINE....

 

"Sur l'écran noir de mes nuits blanches.."

 


podcast

 

Les fauteuils n'étaient pas encore en velours rouge...mais en bois...installons nous ..pour un retour en arrière, en noir et blanc..je vous invite à parcourir ma cinémathèque coup de coeur...et non exhaustive.

 

medium_a_758.jpg
Le voleur de Bicyclette ( Vittorio de SICA-1949).Un très beau film : l'action se déroule dans la Rome de l'après guerre,fresque aux accents naturalistes où est évoqué le drame du chômage, de la solitude et de la misère.
Un chômeur trouve un emploi de colleur d'affiches;pour ce faire ,il a besoin de sa bicyclette "gagée" au Mont De Piété.Afin de la récupérer,sa femme échange tout le linge de maison,seule " richesse".
A l'occasion de sa première journée de travail,il se fait voler son vélo.Il va partir, sa main dans la main de son petit garçon, à la recherche de la bicyclette.Devant l'impossiblité de la récupérer,il ne voit d'autre alternative que d'en voler une pour pouvoir travailler et nourrir les siens;Il sera rattrapé et molesté devant son petit bonhomme;drame de l'humiliation.Vraiment,un très beau film qui peut être d'atualité.
*
**
***
****
*****
medium_paradis.jpg
"Les enfants du paradis" ( Marcel CARNE-1945)
"Boulevard du crime" à PARIS, sous Louis Philippe:les amours contrariées de Garance ( sublime ARLETTY sous sa voilette de dentelle noire..!)et du célèbre mime DEBURAU ( jean Louis BARRAULT).
******
****
***
**
*
medium_ballade_20du_20soldat.jpg
medium_soldat.jpg
medium_soldat1.jpg
medium_soldat2.jpg
"La Ballade du soldat"(Gregori TCHOUKHRAI:1959)
*
*
1942:Sur le front Russe,un jeune soldat de 19 ans,Aliocha,broyé par la guerre,héros malgré lui, détruit deux chars nazis.Proposé pour une décoration, il préfère une permission de 6 jours pour aller embrasser sa mère.Il va prendre le train:le film devient une ballade parcourue par un grand souffle faisant surgir la poésie des êtres et des paysages.Ce voyage vers la tendresse maternelle, met en exergue les absurdités de la guerre avec ses mutilés,ses "planqués de l'arrière",les gardes corrompus.C'est aussi la rencontre ,dans le train,avec les premiers émois de l'amour,une romance inachevée....la mort
d'Aliocha sur le front.

*****

****

***

**

*

medium_cine3.jpg

"Affreux,sales et méchants"(Ettore SCOLA-1976)

Une jubilation!

"Les très nombreux membres d'une famille originaire des POUILLES vivent entassés dans la barraque d'un bidonville de la périphérie de ROME.Maçon à la retraite,alcoolique,obsédé et irascible,devenu borgne après avoir reçu de la chaux vive sur le visage,GIACINTO( Nino MANFREDI,éblouissant!!)règne en maître sur la maisonnée.Son unique préoccupation consiste à mettre en sûreté ses indemnités,un magot d'un million de lires ,que convoitent sans vergogne sa femme,ses 10 fils et sa belle famille.Un beau jour,Giacinto ramène sous son toit (et dans le lit conjugal..)une plantureuse prostituée,Sybelle.Ridiculisée,bafouée, sa femme incite toute la famille à se débarrasser du tyran.

Un grand moment de cinéma italien!

****

***

**

*

Demain sera un autre jour où nous verrons la vie en couleurs..dans des fauteuils de velours rouge.

 

 

BONNE JOURNEE A TOUS

***

**

 

BETTY

Commentaires

Bonjour Betty merci pour cette scéance ciné-club !
4 grands films assurément.Nostalgie quand tu nous tiens...C'est bon de revoir ses classiques grace à toi !
amicalement Jacques

Écrit par : jacques | 10/04/2007

quelle programation! j'y réjoute, pour mon plaisir:
Nous nous sommes tant aimés,
La terrasse
et Le Guépard,
Viva Italia!
et surtout pas de pop corn ni autre saleté! LE CINE, rien que LUI!
Belle journée ma Betty, Framboisine

Écrit par : La Poule au Pau | 10/04/2007

bien cette séance du matin....merci de nous rafraichir la mémoire betty

Écrit par : jack | 10/04/2007

Quel souvenir ce "Voleur de bicyclette". Nous avions régulièrement au petit séminaire où j'ai fait mes études, des séances de ciné-club, avec un vieil appareil de projection (on changeait de bobine, en plein milieu du film), on avait la présentation avant, et la discussion après. C'est comme ça que j'ai vu "Le cuirassé Potempkine", le "Jeanne-d'Arc" de Dreyer, et bien d'autres.
ça nous rajeunit pas, et quelle évolution depuis ces films en noir et blanc!
Bises de Jean-Louis

Écrit par : Jean-Louis | 10/04/2007

C'était la dernière séquence
C'était la dernière séance
Et le rideau sur l'écran est tombé

Merci betty

Écrit par : galileo | 10/04/2007

Au delà des titres évocateurs, ces photos en noir et blanc, elles sont géniales!
Bonne après-midi
Jean-Claude

Écrit par : Jean-Claude | 10/04/2007

Les enfants du Paradis... sublime. Je ne m'en lasse pas. Chaque projection je regarde tout comme la "GRANDE ILLUSION" ce qui fait dire à James "mais tu les connais par coeur" et lui alors avec ses westerns "culte ".
çà me fait un immense plaisir de voir tes notes ..... la bébête est tenue à distance... qui c'est qui commande !!!!!
Bisous
ANNIE

Écrit par : Maminie | 10/04/2007

Elle est bien fournie ta petite cinémathèque. Que du beau monde ! j'adore... je les ai presque tous vus ces films splendides... Bises ma Betty. Je vais me coucher. Merci de tes tendres pensées pour Soso.. Elle en a besoin. Bises de miche

Écrit par : miche | 11/04/2007

je t'embrasse ma Betty ,
merci , superbe ta note

Écrit par : agathe | 11/04/2007

Que d'émotions ! Qu'est ce que j'ai pleuré avec Antonio et Bruno. J'étais un peu plus grand que le gamin. Avec "Los Olvidados" ces deux films m'ont marqué à la première adolescence, là où le cerveau est encore tellement malléable.
Tu me plonges dans mes vertes années !

En 1958, à Nancy, avec des copains, il y avait eu une semaine du cinéma avec des films internationaux, où bon nombre d'étudiants avaient participé. Je me souviens de 'le quarante et unième " surprenant dans la froideur soviétique d'alors et le plus coforme "Quand passent les cigognes"

Bises du grillon

Bonne journée

Écrit par : christian | 11/04/2007

Arletty,toujours sublime :atmosphère est ce que j'ai une gueule d'atmosphère.Il y avait de tres grands acteurs en ce temps là,Raimu et bien d'autres ,bises ma betty et soignes toi avant de penser à nous.

Écrit par : heraime | 11/04/2007

chez toi on se (re)fait son cinéma ! et c'est sympa
bonne nuit sur l'écran des réves

Écrit par : ventdamont | 11/04/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique