logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/06/2007

UN P'TIT TOUR (3)

...à BROADWAY

***

**

**

medium_com.jpg
******
***
**
*
 Nous avons encore dans la tête les élucubrations d'Antoine
"Ma mère m'a dit: Antoine ,fais toi couper les cheveux.."
1966 annonçait 1968: quel terreau que cette année là!
Souvenez- vous:
Nous nous installions dans les fauteuils de velours rouge pour regarder "Le Lauréat",
*
 Killy remportait 3 médailles d'or,
*
Martin Luther King était assassiné à MENPHIS,
*
les shadoks nous amusaient sur l'unique chaîne en noir et blanc de l'ORTF,
*
mai 1968....la Sorbonne en colère, et dans son sillage, tous, étudiants, salariés..
*
"Ohé, Ohé Pompidou, Pompidou navique sur nos sous"( je défilais alors... et chantais à tue-tête)
*
 Bob KENEDDY assassiné, arrêt des bombardemenst au Nord Vietnam.
*
Et l'on chantait, et l'on chantait avec Dutronc " Il est 5 heures Paris s'éveille", avec les Moody Blues " Nights in white satin",avec les Beatles, avec Claude FRANCOIS "Comme d'habitude '" magnifique " My WAY")

 

 

 

Et dans ce véritable vivier,allait éclore le 29 Avril  de la même année,à
BROADWAY

 

(NDLR:ne pas se laisser dérouter par les premières mesure..écouter)podcast


 
medium_a_1022.jpg


Nous sommes en plein conflit au Vietnam.

podcast
***
**
*

Jeune et naïf, Claude BUKOWSKI ,jeune fermier de l'Oklahoma  arrive à NeW YORK:il doit se rendre au bureau de recrutement de l'armée avant de partir combattre au Vietnam.En traversant Central Park,il rencontre un groupe de  hippies et se lie d'amitié avec eux..

 

Il tombe immédiatement amoureux de la belle Sheila . Berger,le leader pacifiste des hippies, décide de prendre Claude sous son aile et l'encourage à braver tous les obstacles pour qu'il déclare sa flamme à la jeune fille.

 

 Pour Claude, c'est le début d'une aventure qui le conduira de la prison à l'armée, en passant par le lac de Cenral Park. Mais Berger dans un ultime effort pour empêcher Claude de participer à la guerre du Vietnam provoquera, sans le savoir, un retournement de situation aux conséquences dramatiques.

 

 

***

**

**

 

Il m'a été très difficile de faire un choix, tellement la musique de HAIR est "polychrome".:Vive, tendre ,comme:

 


podcast

 

"demain sera un autre jour!"

 

A bientôt.


BETTY

 

Commentaires

Que de souvenirs tu réveilles là ! des bons et des moins évidemment ! Bises et je monte dans le bus de Broadway maintenant que l'alerte orange est finie chez nous !

Écrit par : Biche | 15/06/2007

Toute une foule d'évènements auxquels je n'ai pas assisté, hors de l'Hexagone avec femme et enfants. J'en ai mesuré l'onde de choc à l'étranger. Difficile d'expliquer mai 68 à des Marocains ou des Américains, encore moins à des Tchadiens quand leurs troupeaux de nomades meurent de soif.
Et tu connais ma passion pour les opéras et comédies musicales !!

Bises du grillon, très heureux de te savoir en bonne forme. Mon petit doigt me l'a dit !



Bises du grillon

Écrit par : christian | 15/06/2007

je ne suis pas allée jusqu'à Broadway mais je me souviens de l'arrivée en France de cette comédie musicale . Sur scène, un beau brun aux cheveux bouclés, chevrotant de la voix ..... on le découvrait dans le rôle de Claude et il chantait
On se guette,
Traqués, à bout de souffle
Marchant
Pétrifiés dans nos manteaux
D'hiver
Refoulés aux frontières du mensonge
Des nations qui crèvent.

Tués par des rêves chimériques
Ecrasés de certitudes
Dans un monde glacé de solitude.....

Laissons, laissons, entrer le soleil
Laissons, laissons, entrer le soleil
Laissez, laissez entrer le soleil
Laissez, laissez entrer le soleil

Let the sun shine
Let the sun shine in
Let the sun shine in
Let the sun shine ....
quel tollé a soulevé cette comédie musicale avec la présence sur scène de corps dénudés. Mais il était beau le JULIEN dans sa nudité. De plus cette comédie musicale mettait en lumière ces jeunes Américains des années 70, qui se laissaient pousser les cheveux en signe de protestation et basculaient dans l’illégalité pour ne pas aller se battre au Vietnam. Un engagement politique certain. ce qui se chantait les hippies comme on disait alors c'était la volonté de liberté, de pacifisme, de bien être......
En 1968, je couvais et pas des oeufs de Pâques alors les manifs, les pavés de mai 1968 ce n'était pas pour moi et je l'ai bien regretté, mais je suivais çà de près. Et je chante toujours
Je suis l'dauphin d'la place Dauphine
Et la place Blanche a mauvaise mine
Les camions sont pleins de lait
Les balayeurs sont pleins d'balais

Il est cinq heures
Paris s'éveille
Paris s'éveille

Les travestis vont se raser
Les stripteaseuses sont rhabillées
Les traversins sont écrasés
Les amoureux sont fatigués

Il est cinq heures
Paris s'éveille
Paris s'éveille........
Bisous et bonne nuit
ANNIE

Écrit par : MAMINIE | 15/06/2007

Je me souviens d'un détail cette année 66 - j'attendais dans le couloir d'entrée d'une entreprise comme postulante à un emploi.
Une jeune femme en tailleur-pantalon était passée avant moi et un groupe de Messieurs de l'encadrement se prenait la tête pour savoir s'ils embauchaient ou pas cette jeune femme.
Motif de leur hésitation : le pantalon qu'elle portait
C'était très osé dans une vieille entreprise française.
Bon c'était juste pour situer un peu les mentalités. Très bon week-end à toi Betty. Bises. Monique

Écrit par : monique-âne | 16/06/2007

Bonjour Betty
Non, je n'ai pas encore de blog (voir RM)
Quelle joie de revivre avec toi ces années-là.
Hair, super.
Antoine n'avait pas les idées aussi courtes qu'il le chantait.
En 1968, je passais mes journées sur le bitume.Il n'y avait pas de pavés dans la ville ou je bossais.J'ai chanté dans les rues, revendiqué toutes les libertés....et ....je me suis mariée comme prévu en juillet 1968, persuadée d'avoir changé le monde...Et maintenant, voilà que tout ce qui va mal est une conséquence de mai 1968.Non, Je ne regrette rien.
Amitiés

Écrit par : Allier-née | 16/06/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique