logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/06/2007

LE PETIT ...(2)

...MAGASIN BLEU...

 


podcast

medium_DSCF0146.JPG

 

C'était un été où la chaleur accablait le Causse..les genévriers résistaient ,les chênes gardaient leur feuillage vert et je baignais dans cette douce harmonie faite de pierres sèches,de murets, de gariottes.

IL est arrivé ,conduisant un scooter de couleur rouge ( à l'époque où je l'ai connu).

J'étais alors dans la fleur de l'âge..et lui? non, on ne pouvait lui donner un âge tellement l'éclat de ses yeux vifs faisait oublier quelques rares cheveux grisonnants épars sur un crâne chauve...

medium_borgeaud_2.jpg

Je l'ai " aimé" tout de suite quand il a franchi la porte du magasin bleu.

Il faut dire que l'agencement de la boutique avait tout pour lui plaire:un véritable bric à brac: des faucilles suspendues au plafond,des fers à boeufs,des cierges,des pots de peinture en équilibre précaire,des boules à trous pour le vermicelle ( lorsqu'on les ouvrait, elles formaient deux seins ...enfant,je m'amusais à les dissimuler sous le pull de coton..). 

 Au milieu de tout ce fatras (ça va,Framboisine?..petit aparté),un domaine réservé qui ne pouvait appartenir qu'à une   "âme poète",ma mère : des tableaux d'artistes plus ou moins connus,des poteries, des jouets en bois,des statuettes  d'Extrême orient,des moulins à prière..un petit univers de rêve....

Une vraie caverne d'Ali Baba!

"Il me paraîtrait impossible de ne pas m'arrêter à la seule quincaillerie de Limogne.Tout d'abord parce qu'elle est tenue par des amis,mais le seraient-ils devenus s'ils n'avaient pas eu le goût de présenter en vrac leur fabuleuse marchandise?..

Je voudrais amener des enfants à la boutique pour leur dire:emportez tout ce qui vous plaît,comme le firent les quarante voleurs dans la caverne d'Ali-BAba.Je les verrais se demander à quoi peut bien servir cet outil à l'étrange profil et le préférer à tout,justement parce qu'ils ne lui voient aucune destination.Ils cacheraient dans leur poche uen boucle à rideaux,un crochetr de boucher.Ils effaceraient leurs verrues avec du papier émeri,ils mettraient en terre dse semences de tapissier dans l'espoir de les voir pousser,ils souffleraient dansune pomme d'arrosoir...Combien ai-je caressé du regard le joli râteau aux dents de bois comme un totem contre le mur du pigeonnier!Il faut reconstruire les choses avec de rudimentaires instruments pour les rendre à l'humain."

(Georges BORGEAUD-"LE SOLEIL SUR AUBIAC-prix Médicis de l'Essai).)

Je me souviens...A l'occasionde la parution de l'un de ses romans -"le Voyage à l'Etranger"-,gratifié du prix Renaudot,Georges BORGEAUD était venu dîner à la maison.Il n'avait pas de téléviseur et ce soir là était diffusée sur notre écran "noir et blanc" SNHNEIDER l'émission "Lecture pour Tous" avec Pierre DUMAYET.Il en était l'invité pour parler de son livre.

Quelle soirée!il était fébrile et m'amusait!Souvent il ponctuait ses phrases en regardant son image sur l'écran  de:"mais..comme je suisC...!" ( et il ne l'était pas.).

Son roman fut ensuite porté à l'écran ( téléfilm) et il me parlait avec émotion de son interprète féminine:Anna KARINA...

Je me souviens que mon amoureux de l'époque était jaloux de lui...il n'avait rien compris!

Puis ce " grand enfant" fit deux rencontres  dans ce magasin...deux artistes peintre...

(A suivre)

(Si vous voulez connaître un peu plus cet ami, vous pouvez visiter son site.Lui, n'est plus là...il est parti aux pays des songes..)

www.georgesborgeaud.ch/biblio/de_gb.htm

(je remercie Miche de m'avoir encouragée à vous faire rentrer dans le monde du magasin bleu....

Et puis, je dédie cette note à  mes 4 "soeurs" chéries,mes cousines adorées:Coco,Véro,Pat et Annick, celle qui est partie trop tôt au pays des songes .Elles ont souvent foulé le sol du petit magasin bleu..)

Commentaires

J'ai bien fait de passer chez toi avant de prendre la route... toute émue... Et tu nous aurais privé de cette inoubliable rencontre et de tes écrits succulents ? je m'y vois dans ce fatras bleu à foirfouiller et rester bouche bée devant tes visiteurs... Je lirai la suite à STE LUCE et MITRY... Merci d'avoir osé... Bises de miche

Écrit par : miche | 28/06/2007

Formidable récit de vie d’adolescente. Entre culture des mots et culture d’ustensiles utilitaires, tout un panel propre à la réussite.
Entouré sans aucun doute de beaucoup d’amour et d’affection. De quoi construire notre « Betty joyeuse » d’aujourd’hui .Que nous aimons et dont nous adorons ses nouveaux récits. BISES.
@ Bientôt, j'espère.

Écrit par : mmu | 28/06/2007

C'est très intéressant Betty ; d'abord cela me rappelle aussi ces magasins "fatras" (c'est vraiment le nom qui convient) et que j'aimais beaucoup parce qu'on avait toujours l'impression qu'il y avait forcément des trésors à l'intérieur.

Et puis tu racontes vraiment bien ; un vrai talent d'écrivain.

Je t'embrasse. Monique

Écrit par : monique-âne | 28/06/2007

BJR
Le recit me rappelle ma jeunesse
merci

Écrit par : simon1er | 28/06/2007

Un superbe retour sur autrefois..

Que de bric à brac ...
C'était chouette
bises

Écrit par : Marie | 28/06/2007

Bravo pour ce recit, et j'attend la suite avec plaisir, toujours calé dans mon fauteuil un verre de Cahors à porté de main...
Bises Betty.

Jean Claude

Écrit par : Jérémie Ménerlache | 28/06/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique