logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/06/2007

LE PETIT..(4)

..MAGASIN BLEU...

***

**

*

medium_DSCF0147.3.JPG

***

**

*

fermera sa porte pendant trois jours...

La "propriétaire" va faire ripaille avec sa bande de joyeux drilles " les copains d'abord"....

Elle remercie ceux qui ont poussé la porte du petit magasin..qui recèle encore bien des trésors...

Et , si vous vous y sentez bien..elle reviendra ouvrir le rideau.

***

**

*

 

BON WEEK END A TOUS.

¨¨¨¨

¨¨

 

BETTY qui vole, s'envole

29/06/2007

LE PETIT...(3)

 

 

...MAGASIN BLEU


podcast

medium_DSCF0147.2.JPG
****
**
*
La 2 CV fourgonette,aux tons de bleu,portant une immatriculation hollandaise,s'est arrêtée devant le magasin.
ELLE en est sortie,tenant à la main un petit bonhomme de trois ans-le fils de l'une de ses amies-,aux cheveux couleur du soleil de minuit.Et puis, elle est entrée dans la boutique.
*****
ELLE? c'est Virginie, Virginie JANSSENS
**
medium_a_1040.5.jpg
***
**
Vous parler d'elle en peu de mots, l'espace d'une note, est tâche difficile, tellement cette personnalité était ardente, riche, lumineuse...
***
Elle a tout de suite aimé le bric à brac du petit magasin bleu..et, mes parents et moi sommes devenus ses amis.
*
Quand elle ne résidait pas en Hollande, elle vivait dans une petite ferme quercynoise où le temps semblait s'être arrêté.C'est là qu'elle avait installé son atelier de peintre.
Il s'agissait en fait d'un corps de petits bâtiments, dont un pigeonnier aux formes arrondies.

Dans le champ où poussaient genièvres et chardons bleus, elle avait installé une grande guitoune qu'elle avait ramenée du Maroc où elle avait vécu de nombreuses années.
*
Que de fêtes improvisées nous avons eues!
*
J'aimais la regarder peindre, l'écouter parler, j'aimais ses yeux  où toute la bonté du monde semblait s'être inscrite.
Elle  disait que " l'Art nous rend un peu à nous-mêmes et c'est pour celà que nous pouvons mieux vivre en accord avec le monde".
 
*

Il m'arrivait souvent, à la fin d'une chaude journée d'été, de prendre ma petite 4L " décapotable":je fonçais à vivre allure,en écoutant en boucle une cassette du grand DJANGO REINHART.Le monde des saveurs de chèvrefeuille, des odeurs du Causse semblait m'appartenir.
Je grimpais quatre à quatre les marches centenaires menant à la ferme  du Mas de Charrou et là j'étais bien,j'étais heureuse.
Ce qui semblait anachronique,ou bizarre,ou singulier, c'était la présence dans une petite chambre d'un lit à baldaquin..J'ai toujours eu quelque attirance pour ces lits..je ne sais pourquoi et je lui disais souvent:"Virginie,lorsque je memarierai,pourrai-je y amener le soir de mes noces l'élu de mon coeur?" .Parole tenue:j'y ai passé ma nuit de  jeune épousée..
***
**
*
medium_a_1037.2.jpg
***
**
*
medium_a_1038.jpg
****
**
*
J'aime cette aquarelle qui veille sur mes nuits...
*
medium_Numériser0047.jpg
***
**
J'aime aussi  beaucoup cette peinture.
***
***
medium_a_1039.jpg
***
**
medium_a_1041.jpg
***
**
*
Comme tout artiste de talent,elle était fort modeste alors que son cursus était à la mesure de ce talent.(exposiitons nombreuses en France,à l'étranger).
Virginie et ma mère étaient très liées.En partant au pays des songes,Virginie lui a légué, comme un testament,une palette de soleil...et ma mère a reçu cette offrande:elle peint.
 

Elle n'aura pas connu ma fille Marie, née 5 mois saprès son départ...
En deuxième prénom, ma fille s'appelle Virginie


***
**
BETTY
(Si vous désirez connaître un peu plus l'artiste j'a fait un couper -coller d'un article paru récemment à l'occasion d'une exposition à l'initative du Ministère de la culture du MAROC ( tableaux d'enfants).Vous pourrez y lire la conception non élitiste que Virginie se faisait de l'art).
Stimuler l¹imaginaire de l¹artiste potentiel (1/25/2007)


Le langage des couleurs comme dialogue interculturel est le thème d¹une exposition de peintures montée par le ministère de la culture à la galerie d¹art Mohammed Kacimi de Fès. Cette exposition itinérante est le résultat d¹un travail animé, au Maroc, par l¹artiste néerlandaise Virginie Janssens (1921-1980) dans les années 50 dans le cadre d¹ateliers d¹enfants et de jeunes de toutes confessions.

Cette manifestation artistique, qui se poursuivra jusqu¹au 16 février prochain, émane d¹un projet des fondations «Stichting interculturel Kinderfestival Al Farabi» (festival de l¹enfant Al Farabi) et «Euromed» pour le dialogue et l¹échange interculturel à Amsterdam, en partenariat avec le ministère de la culture au Maroc.
Créé en 1990, le festival de l¹enfant Al Farabi a pour but le rapprochement des peuples par la connaissance et le respect de la culture de l¹autre. La culture arabe y occupe une place importante mais sans pour autant y prendre explicitement la place centrale.
Durant le festival, les enfants sont mis en contact de façon active et participative avec des créateurs et des créations artistiques venus des Pays-Bas et d¹ailleurs pour «les faire rêver et stimuler leur imaginaire d¹artiste potentiel». Le festival se voulait, ainsi, une mosaïque culturelle, à l¹exemple de la société, où il est souhaitable d¹apprendre très tôt la participation à l¹enfant pour mieux le préparer à son rôle de citoyen adulte.
La fondation Euromed, créée pour sa part en 1997, a pour mission d¹encourager le dialogue et l¹échange culturel par le biais de l¹art, la culture, l¹éducation, le débat et les rencontres et échanges Euro - méditerranéens.
En 2005, à l¹occasion de l¹année du Maroc aux Pays-Bas, un projet de coopération est né entre le ministère marocain de la culture et l¹Eglise Musée de Nieuwe Kerk à Amsterdam dans le cadre de la célébration des 400 ans de relations diplomatiques entre le Maroc et les Pays-Bas.
Le but de cette exposition s¹inscrit dans ce sillage: faire découvrir aux visiteurs une page d¹histoire commune au patrimoine culturel de trois pays à savoir la France, le Maroc et les Pays-Bas. Les Pays-Bas est le pays d¹origine de l¹artiste plasticienne Virginie Janssens, qui est au centre du projet. Le Maroc est la terre d¹origine des enfants et adolescents ayant participé aux ateliers de peintures de Virginie Janssens (1952-1967). La France enfin, car en 1952, elle avait commissionné l¹artiste pour des cours d¹initiation de la jeunesse à la création artistique.
L¹exposition qu¹abrite la galerie d¹art Mohammed Kacimi a d¹abord été montée dans plusieurs musées aux Pays-Bas et sa tournée internationale commence dans le royaume du Maroc, pays qui a une valeur sentimentale dans la carrière de Virginie Janssens.
Ainsi, une soixantaine de peintures que Virginie Janssens, après un séjour de dix huit ans au Maroc (1949-1967), a encadré et qui sont des créations d¹enfants et d¹adolescents âgés de 8 à 19 ans dans le cadre d¹ateliers de peinture qu¹elle avait animés dans différentes grandes villes du Maroc mais plus principalement à Casablanca, Rabat et Fès est exhibée au grand public .
Elles sont les oeuvres d¹artistes amateurs issus de différentes classes sociales et confessions religieuses à la fois catholique, juive et musulmane et donc un souvenir d¹un voyage formateur qui aura marqué l¹artiste.
Ces oeuvres représentent une page intéressante et méconnue de l¹histoire de l¹art et de l¹histoire commune à trois pays et ont pour ambition de contribuer à faire de l¹art une partie de la vie quotidienne des gens ordinaires.
Considérée comme faisant partie des artistes rebelles qui, dans les années 40, voulaient sortir l¹art du cadre élitaire des musées et galeries pour le rapprocher des gens et l¹amener dans les cafés, dans la rue, dans les intérieurs des maisons les plus modestes et même jusque dans les prisons, Virginie Janssens cherchait à sa manière à démocratiser l¹art jusque là, destiné à une petite élite dans l¹ensemble des pays. Et ce, en le mettant à la portée d¹un plus grand nombre et en lui donnant une fonction plus large dans la société.
La
méthodologie de travail adoptée par l¹artiste consistait à initier ses élèves à la création artistique en les poussant à la réflexion/introspection sur des thèmes faisant partie de leur vie quotidienne tels que la ville, la famille, la mère, la mort, la religion et l¹autoportrait comme reflet de la personnalité et véhicule de messages pour le monde extérieur.
C¹est ce rôle formateur et d¹élargissement des horizons de l¹éducation culturelle pour le développement de l¹enfant qui est à l¹origine de cette exposition qui, après le Maroc (où, la première eu lieu en 1958) continuera son voyage vers d¹autres pays méditerranéens.

 

28/06/2007

LE PETIT ...(2)

...MAGASIN BLEU...

 


podcast

medium_DSCF0146.JPG

 

C'était un été où la chaleur accablait le Causse..les genévriers résistaient ,les chênes gardaient leur feuillage vert et je baignais dans cette douce harmonie faite de pierres sèches,de murets, de gariottes.

IL est arrivé ,conduisant un scooter de couleur rouge ( à l'époque où je l'ai connu).

J'étais alors dans la fleur de l'âge..et lui? non, on ne pouvait lui donner un âge tellement l'éclat de ses yeux vifs faisait oublier quelques rares cheveux grisonnants épars sur un crâne chauve...

medium_borgeaud_2.jpg

Je l'ai " aimé" tout de suite quand il a franchi la porte du magasin bleu.

Il faut dire que l'agencement de la boutique avait tout pour lui plaire:un véritable bric à brac: des faucilles suspendues au plafond,des fers à boeufs,des cierges,des pots de peinture en équilibre précaire,des boules à trous pour le vermicelle ( lorsqu'on les ouvrait, elles formaient deux seins ...enfant,je m'amusais à les dissimuler sous le pull de coton..). 

 Au milieu de tout ce fatras (ça va,Framboisine?..petit aparté),un domaine réservé qui ne pouvait appartenir qu'à une   "âme poète",ma mère : des tableaux d'artistes plus ou moins connus,des poteries, des jouets en bois,des statuettes  d'Extrême orient,des moulins à prière..un petit univers de rêve....

Une vraie caverne d'Ali Baba!

"Il me paraîtrait impossible de ne pas m'arrêter à la seule quincaillerie de Limogne.Tout d'abord parce qu'elle est tenue par des amis,mais le seraient-ils devenus s'ils n'avaient pas eu le goût de présenter en vrac leur fabuleuse marchandise?..

Je voudrais amener des enfants à la boutique pour leur dire:emportez tout ce qui vous plaît,comme le firent les quarante voleurs dans la caverne d'Ali-BAba.Je les verrais se demander à quoi peut bien servir cet outil à l'étrange profil et le préférer à tout,justement parce qu'ils ne lui voient aucune destination.Ils cacheraient dans leur poche uen boucle à rideaux,un crochetr de boucher.Ils effaceraient leurs verrues avec du papier émeri,ils mettraient en terre dse semences de tapissier dans l'espoir de les voir pousser,ils souffleraient dansune pomme d'arrosoir...Combien ai-je caressé du regard le joli râteau aux dents de bois comme un totem contre le mur du pigeonnier!Il faut reconstruire les choses avec de rudimentaires instruments pour les rendre à l'humain."

(Georges BORGEAUD-"LE SOLEIL SUR AUBIAC-prix Médicis de l'Essai).)

Je me souviens...A l'occasionde la parution de l'un de ses romans -"le Voyage à l'Etranger"-,gratifié du prix Renaudot,Georges BORGEAUD était venu dîner à la maison.Il n'avait pas de téléviseur et ce soir là était diffusée sur notre écran "noir et blanc" SNHNEIDER l'émission "Lecture pour Tous" avec Pierre DUMAYET.Il en était l'invité pour parler de son livre.

Quelle soirée!il était fébrile et m'amusait!Souvent il ponctuait ses phrases en regardant son image sur l'écran  de:"mais..comme je suisC...!" ( et il ne l'était pas.).

Son roman fut ensuite porté à l'écran ( téléfilm) et il me parlait avec émotion de son interprète féminine:Anna KARINA...

Je me souviens que mon amoureux de l'époque était jaloux de lui...il n'avait rien compris!

Puis ce " grand enfant" fit deux rencontres  dans ce magasin...deux artistes peintre...

(A suivre)

(Si vous voulez connaître un peu plus cet ami, vous pouvez visiter son site.Lui, n'est plus là...il est parti aux pays des songes..)

www.georgesborgeaud.ch/biblio/de_gb.htm

(je remercie Miche de m'avoir encouragée à vous faire rentrer dans le monde du magasin bleu....

Et puis, je dédie cette note à  mes 4 "soeurs" chéries,mes cousines adorées:Coco,Véro,Pat et Annick, celle qui est partie trop tôt au pays des songes .Elles ont souvent foulé le sol du petit magasin bleu..)

27/06/2007

LE PETIT....(1)

..MAGASIN BLEU...

 

 


podcast
(CD "original" de mon amie Isabelle-Harmonie amateur)

 ****

***

**

medium_DSCF0147.JPG
******
***
**
Voilà:j'ai décidé de vous ouvrir la porte du petit magasin bleu....
Peut -être est ce l'ode à ma couleur favorite" chantée "par Framboisine,ou bien tout simplement mon désir de vous faire partager (mais sur la pointe des pieds...)un pan de ma jeunesse, qui m'ont incitée à cette démarche.
*
Miche connaît un peu l'histoire du petit magasin bleu et connaissait mes réticences à en parler...ne voyez dans ce récit aucune vanité de ma part, mais bien plus une douce nostalgie des jours heureux,une partition de ma vie où quelques notes tendres se sont posées.
*
Vous y rencontrerez des artistes, peintres, écrivains, acteurs de théâtre et de cinéma,connus de vous, et des anonymes.Tous ont foulé le sol du petit magasin bleu....et moi, je suis rentrée dans leur monde.
**
*
*
Mais,il est déjà huit heures  et je manque à tous mes devoirs....il faut ouvrir la boutique,mais avant....
..
J'ai huit ans...j'aime le sol fait de planches grossièrement assemblées..dans mes mains, une sorte d'entonnoir avec un réservoir contenant de l'eau pour arroser le plancher..j'aime ces gouttelettes déposées sur le sol  en formant des volutes..je dessine des ailes d'ange,des pétales de fleurs,des nuages...et j'aime cette odeur de pousière mouillée.
^^
Un coup de balai..et je vous ouvre la porte..
**
*
A BIENTOT
***
BETTY

 

26/06/2007

Trois...

.....petites notes de musique..

...effleuraient la crête des vagues et ont donné naissance à une chanson pleine de tendresse...

 

podcast
 

********** 
******** 
medium_a_709.2.jpg
(photo JB)

 

 

 

******

****

 

 

BELLE JOURNEE  BLEUTEE.

 

******

****

****

 

 

BETTY

24/06/2007

AERONS NOUS...

Il y a bien longtemps que je ne vous ai point ennuyés avec mes histoires de montagne...

 

medium_a_1036.jpg

 

Alors,j'ai ressorti le journal "A mes montagnes",histoire de changer d'air et de rejeter au loin la grisaille annoncée pour

les prochains jours.

 

medium_a_1035.jpg

 

 

Et puis, j'ai aussi envie de me faire plaisir...et comme j'aime bien transmettre mes "coups de coeur"...

 

Oh!je n'ai pas toujours été  un " compagnon de cordée"facile..et tout est consigné dans le fameux journal.

Voici un petit épisode.Il ne s'agissait pas d'une course, mais d'une randonnée à skis.

*****

***

**

 

Refuge du MARCADAU ( dans les Pyrénées):

Le 1re avril 1979.

"Il a neigé ces derniers jours et nous trouvons la neige bien avant le Pont d'Espagne.Nous démarrons vers 17 heures au milieu de la cohue des fondeurs.Temps couvert.Balade très agréable jusqu'au moment où betty a soif.N'ayant pas pris d'eau pour le refuge,elle se laisse tomber dans la neige en déclarant:"A l'avenir, je ne ferai de la montagne qu'avec Marie Madeleine et jean François"!.
Nous parviendrons tout de même au refuge 3 heures après le départ."

***

Oui, je sais, ce n'est guère glorieux..( l'expression " tout de même" est lourde de sens..)Alors, je vais tenter de me réhabiliter auprès de vous:

***

**

PETIT VIGNEMALE ,les 20 et 21 Juin( Pyrénées)

"Temps douteux,nous parvenons au refuge, presque secs.Lendemain, départ 6 heures.La pluie tombe une demi heure après.C'est la volonté inflexible de ma compagne( oui, c'était moi la compagne..)qui nous fait continuer.Nous parvenons à la Hourquette par une belle éclaircie ( j'avais raison, non?).Passage du col assez laborieux..l'enneigement est abondant pour la saison..Le VIGNEMALE est encore loin, aussi nous nous rabattons sur le Petit  VIGNEMALE).L'arête très enneigée est assez aérienne sur la droite.Malheureusement,le brouillard nous enveloppe.

Très bon comportement de la débutante."

OUF!

***

**

Voilà, la prochaine fois nous franchirons la ligne bleue des Alpes ( si celà ne vous ennuie pas).

medium_a_1034.jpg

 

 

 

A BIENTOT

BETTY

23/06/2007

Au fil...

 

..des clochers.....

 

Tous les clochers ont une histoire.....

 


podcast

 

Humilité de l'Eglise de Calvignac ( lot)....qui a connu mes larmes de joie et de grand chagrin..

 

 ****************

***********

*******

 

medium_a_1031.jpg
***************
***********
*********
"L'Eglise Saint Sernin illumine le ciel...cette fleur de corail que le soleil inonde"...à deux pas de la fac...ma jeunesse,NOUGARO....
***
**
*
medium_DSCF0090.JPG
*******
*****
***
**
medium_DSCF0164.JPG
***
**
*
Les premiers pas en peinture de mon amie Babette,à l'ombre de la Cathédrale Sainte Cécile d'Albi..une longue amitié... qui dure....la fierté de Bernard au bras de Cécile, en la conduisant à l'hôtel...
*****
***
**
medium_a_1032.2.jpg
***
**
*
Balade dans Périgueux en fleurs avec "les copains d'abord".
****
**
*
Et le soleil éblouissant de la Crète pour ma "grande" Marie 
*****
***
**
medium_SSM10732.JPG
******
****
*** 
Elles sonnent, sonnent, sonnent.....
**
**
*
BONNE JOURNEE A TOUS
***
**
*
BETTY

 

 

 

 

20/06/2007

LA FLUTE..

...ENCHANTEE.

 

Oui, la transition est facile, mais hier soir,ce fut un véritable enchantement que d'aller écouter :

 

medium_LIV3242.2.jpg

 l'opéra de

 

 

medium_mozart.2.jpg
Wolfgang AMADEUS MOZART ( 1756-1791)
^^^^^^
^^^^
^^^^
sous la baguette d'un chef pétulant, sémillant etc etc dirigeant 
^^
medium_a_1030.jpg
^^
L'ORCHESTRE NATIONAL DU CAPITOLE DE TOULOUSE

 

Oeuvre d'autant plus émouvante que ce compositeur de génie l'a écrite quelques mois avant sa mort( en 1791),un moment de la vie où le futile s'efface devant l'essentiel.

^^^^^^

 

"Avec le sentiment du peu de temps qu'il lui restait,il se résolut à quitter la terre épuisé et se consuma en ses oeuvres ultimes" (REQUIEM-LA CLEMENCE DE TITUS-LA FLUTE ENCHANTEE)

^^^^

Mozart renonce à ce qui justement avait rempli sa vie et une part de sa musique,le vertige du monde et les intermittences du coeur.

***

**

La" flûte enchantée " c'est le jour qui triomphe de la nuit,le chemin d'amour et de fraternité qu'il faut emprunter.

**

J'ai découvert cet opéra,je dirais même l'OPERA, en regardant l'excellent film D'Ingmar BERGMAN:la FLUTE ENCHANTEE, dont le tournage fur réalisé en SUEDE en 1974  avec pour décor (recréé)le petit théâtre de DROTTNINGHOLM datant de l'époque de MOZART.

Je vous ai déja dit que je n'ai point été élevée dans la culture musicale du lyrique..ce fut une lente initiation...et je souhaiterais vous faire partager ce plaisir, cette émotion intense,cette harmonie de la musique et de la voix...(Christian, vas tu résister???).

Bon, j'arrête là mes digressions  :entrez avec moi dans la monde féérique de la Flûte.

et pour commencer, quelques extraits:

L'histoire?un conte...

 

 

Nous sommes dans le royaume de :

 

medium_mozart2.jpg
^^
La REINE DE LA NUIT.
TAMINO tente d'échapper à un énorme serpent.
Il sera sauvé par les trois dames d'honneur de la Reine.
Un curieux personnage, vêtu de plumes, revendique cet exploit;il est un peu fanfaron  , jovial ( et assez peureux..;):c'est l'oiseleur de la REINE:PAPAGENO  qui s'avance en chantant:
^^^^
^^

podcast

 
Les trois dames d'honneur montrent à TAMINO qui reprend peu à peu ses esprits )après être tombé inanimé de frayeur à la vue du serpent),le portrait d'une superbe jeune fille, PAMINA, la fille de la REINE de la NUIT, enlevée par le roi SARASTRO.(l'action se déroule en EGYPTE,il y a bien longtemps...)
La REINE de la nuit promet la main de sa fille à TAMINO s'il parvient à la délivrer.
Les dames d'honneur remettent à TAMINO  une flûte et à PAPAGENO un carillon fait de clochettes , aux pouvoirs magiques leur permettant de triompher des épreuves qu'il vont rencontrer dans leurs parcours pour libérer la prisonnière.
^^^^^^
^^
Dans cette aventure, trois jeunes garçons vont les guider.^
^^

podcast

 
Ils conduisent TAMINO près des trois temples dédiés à la Sagesse,à la Raison et à la Nature .Un grand prêtre dément les accusations de la REINE de La NUIt faisant de SARASTRO un être cruel et néfaste.Il vante au contraire ses qualités ,la noblesse de son caractère.

Et là,( petite digression),hier soir:alors que TAMINO joue de la flûte, des acrobates déguisés en bêtes sauvages descendent du " ciel" accrochés à des cordes:magnifique!!

La volonté de SARASTRO :TAMINO doit être initié pour former avec PAMINA un couple royal et pur.
^^
Il va imposer à TAMINO des épreuves:garder le silence , ce qui est terrible lorsque sa bien aimée le rejoint...PAMINA songe alors à mourir .
La REINE DE LA NUIT, arrivée sur les lieux,  confie  à sa fille un poignard et lui ordonne de tuer SARASTRO.
Ecoutez chanter la REINE DE LA NUIT....
^^^
^^

podcast
^^^
^^
PAMINA rejoindra TAMINO ( ils s'aiment, c'est^certain...):ils franchiront tous deux avec succès les  épreuves:traverser le mur de feu et le mur de l'eau...tout celà au son de...LA FLUTE ENCHANTEE!
^^
^^^^^^^^
Dans le Temple du SOLEIL,SARASTRO accueille TAMINO et PAMINA enfin purifiés et réunis!! (Entretemps PAPAGENO aura rencontré une PAPAGENA..)^
^^
^^^^
THE END.
^^^
^^^
^^

Voilà,l'enchantement ( j'ai fait quelques "coupures" dans le scénario, mais l'essentiel est préservé.)

^^

Cet opéra donné pour la première fois à VIENNE ( 2 mois avant la mort de MOZART)fut acceuilli avec enthousiasme.

^^^^


Je laisse la parole à notre compositeur de génie :il écrivait à sa tendre Constance une lettre ( la dernière..):

"II a écouté et regardé avec pleine attention,et depuis l'ouverture jusqu'au dernier choeur,il n'est pas un morceau qui ne lui ait arraché un bravo ou un bello".



MOZART parlait deSALIERI, son éternel rival.....

A BIENTÔT

BETTY

**************

****************

 

 

(Les extraits:La FLUTE ENCHANTEE par les ARTS FLORISSANTS dirigés par WILLIAM CHRISTIE-Natalie DESSAY dans le rôle de la REINE de la nuit)







18:44 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (11)

18/06/2007

Avant de m'endormir

..je viens un peu traîner dans la bibli...

medium_a_628.2.jpgEn butinant un peu sur les blogs,j'ai emprunté deux bouquins:chez Framboisine, "BIZARRE!BIZARRE! de Roald DAHL.J'ai lu l'extrait sous sa note et ma foi, ça m'a l'air très gouleyant tout çà..Et puis un auteur qui m'était parfaitement inconnu..pourquoi ne pas aller à sa rencontre?

En parcourant le blog de Jean-louis ( tiens si tu passes dans la bibli ce soir ou demain Jean Louis, je ne parviens pas à écrire de com chez toi:deux ne se sont pas inscrits aujourd'hui..),j'ai piqué le bouquin d' Annie :"Les étoiles de Compostelle" d'Henri VINCENOT qui traite de la construction des cathédrales, abbayes.

J'ai beaucoup apprécié vos avis.

Prochainement, je vous parlerai d'une manifestation "cuturelle" qui s'est déroulée à Toulouse ces 4 derniers jours:voyage autour d'écrivains , d'oeuvres lues par des "célébrités"..C'était le "Marathon des Mots".

Oui, au risque de vous sembler "gourgandine",j'ai pris mon pied.

Bonne occasion de communiquer avec des gens qui aiment lire,depuis longtemps ou depuis peu...

Tiens, je vous fais un peti cadeau:Emile ALLAIS ( qui est sur ma table de nuit..pas ALLAIS, le livre...)

"Axenfeld avait offert à sa fiancée une aquarelle peinte à l'eau de mer, laquelle aquarelle était,de par sa composition,sujette aux influences de la lune.Une nuit, par une terrible marée d'équinoxe où il ventait très fort,l'aquarelle déborda du cadre et noya la jeune fille dans son lit".

ET si on s'installait?

Betty

Entre les deux......


podcast

 

^^^^^^^^

^^^^^

^^

Dans les monts du FOREZ..un jardinier émérite......admirait l'architecture de ses plantations:choux,poireaux,haricots....

***

^^

medium_DSC00009.JPG

***

^^ 

Pendant ce temps là,sur les berges du Canal du midi...une jardinière " en herbe"....restait muette d'étonnement devant l'étalement ( non voulu..) des capucines au détriment du persil et de quelques tomates...

 

***

^^

 

medium_a_1028.jpg
 
****
^^
medium_a_746.2.jpg
 ***
^^
Miche avait-elle planté trop de graines?
***
^^
C'était une petite fantaisie de fin de journée.
BETTY

 

17/06/2007

ELLE M'A...

...TAGUEE:

 

LA POULE AU POT A OSE...

 

alors..je tague...

Une chaîne passe de blog en blog, les tagué(e)s doivent écrire 7 choses à leur propos sur leur blog, ainsi que ce règlement : de tagué(e), on devient tagueur (euse) de 7 personnes qu'on énumère sur notre blog, on leur laisse un commentaire sur leur blog pour les prévenir et on les invite à venir sur le nôtre !

Alors donc, je dois :

a) copier le règlement (c’est déjà fait ci-dessus)
b) dire 7 choses à mon sujet (ça va être dur)
c) transmettre à 7 autres blogueuses ou blogueurs

(je sais, c’est très désagréable mais le règlement est le réglement !)

Alors sept choses sur moi :

 

(Introduction agréablement empruntée à la Poule au pot).

 

je me lance:

-J'ai peur de l'avion

-j'ai peur des araignées

-J'ai peur des poules( ne ricane pas Framboisine)

-je n'ai pas peur du loup

-j'aime la saucisse sèche

-j'aime le chiffre 13 ( je suis née le 13 à 13 heures,la 13ème enfant du village,j'habite au n°13 etc etc)

-ma vie sans la musique ne serait pas la vie.

 

Alors je désigne  les futurs tagués pour qu'ils deviennent tagueurs:

-Annie (MAMINIE)

-Henri(Laissez-Jazzer)

-Monique (état d'aïe)

-Jean Louis ( aux châtaigniers)

-Biche

-Ventdamont

-Michka

 

 

 

 

baisers du soir.

 

Betty

 

 

 

MON PERE..

..MON HEROS ANONYME.

 

21.11.2006

LA CCBAC...


...ou la Company Corporation Boite à Chaussures,

PRESENTE:


podcast

 


                                     LE P'TIT MARCEL

(Toute ressemblance avec l 'auteur de la série "A la recherche du Temps Perdu" ne serait qu'une coïncidence préjudiciable au p'tit Marcel).

 

Sur les rives paisibles de la Rivière Lot,un  grand amour vit le jour:

Germaine

medium_numeriser0008.4.jpg
Et Paul
medium_a_131.jpg
Ils unirent leur destin en Janvier 1911
medium_a_137.jpg
Au confluent de ces amours,naquit le 29 Novembre 1915:
Le P'TIT MARCEL qui...
très vite se révéla être un ardent défenseur de l'égalité des sexes,arborant une longue chevelure blond vénitien bouclée...
medium_a_134.jpg
medium_a_145.jpg
Bien qu'il parlât le  patois couramment,son talent s'exerça également en Français, et il fut reçu Premier du canton au certificat d'Etudes.
medium_a_132.jpg
Il manifesta  vite un intérêt très vif pour le théâtre :son maître d'Ecole lui distribua le Rôle de Pathelin dans la célèbre farce qu'il avait recopiée d'une main experte sur son cahier d'écolier.
medium_a_142.jpg
Jeune homme,il s'essaya au mannequinat en représentant la célèbre  marque  des maillots de bain tricotés"TOUT-EN-UN" ,posant près de la rivière Lot.
medium_a_139.jpg
Mais aux paillettes de la mode,il préférait les simples joies domestiques.
medium_a_133.jpg
Des jours paisibles s'écoulaient qui furent contrariés par un lourd nuage porteur de canons..le p'tit Marcel fut ainsi mobilisé
Sous les bombes ennemies, il rédigeait son petit carnet:
medium_a_143.jpg
medium_a_144.jpg
Petite permission pour le jeune homme au sourire ravageur.....

podcast
medium_a_138.jpg
ENTR'ACTE
ET:
Citoyen fidèle, soucieux de redresser la courbe démographique, il se mit à l'ouvrage .Deux garçons naquirent et puis arriva un petit "rôti" tout rond, bien dodu:votre serviteur. 
medium_a_140.jpg
Et grâce à lui..et à" l'aimable participation de Michel"(qui ignorait encore la célèbre formule de René),le p'tit Marcel devint grand-père!
"Il était une fois..il était une fois..il était une fois...."
medium_a_141.jpg
THE END
Mise en scène:votre serviteur
Décor:la Boite à chaussures
Musique:Charlie Chaplin et les Andrew Sisters.
Eclairage:ton sépia
Visa: à durée illimitée
Ce documentaire est dédié à la mémoire du p'tit Marcel et de mes deux frérots.
ET TRES BONNE JOURNEE A TOUS
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique