logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/07/2007

SUR UN AIR..

...de guitare,je vous dis à bientôt.


podcast

 

J'enfourche ma bicyclette bleue...

***

**

medium_DSCF0728.JPG
pour aller au pays des moutons ...
***
***
**
medium_Numériser0041.jpg
***
**
*
et du petit magasin bleu..
***
**
*
medium_DSCF0146.3.JPG
***
***
*

BONNES VACANCES A TOUS.

***

**

 

***BETTY***

20/07/2007

COIN LECTURE

                                                                                      medium_DSCF0561.7.JPG

 

Allez..on "se fait" un dernier ( de la saison..)p'tit coin lecture?

Je vais bientôt m'absenter de la bloguerie pour aller au pays du petit magasin bleu.

 

Auparavant,j'ai la terrible envie de vous parler de quelques uns des coups de coeur qui ont jalonné ma vie (attention:liste non exhaustive...mais quelques fragments de mes balades dans les livres).

 

Si vous aimez les histoires d'amour, celles qui durent toujours parce qu'elles sont venues se nicher dans les pages du livre,alors laissez vous porter par le style de GARCIA MARQUEZ avec "l'Amour au temps du choléra";je l'ai lu il y a plusieurs décennies mais je n'oublierai jamais ces vieux amants qui déclarent leur amour dans la nudité de leurs corps ridés.C'est vraiment très beau. L'amour sublimé.

"Cette histoire d'un amour impossible n'aurait rien d'original si elle n'était écrite de la main de Gabriel Garcia Marquez, qui se joue de nous en nous emportant dans le fleuve de cette histoire et les courants violents des sentiments. Le Prix Nobel de littérature prête aux Caraïbes toutes les raisons qu'il faut pour souffrir les mille tourments du coeur et au lecteur l'obligation d'une lecture boulimique, ne lui laissant aucune chance de reprendre son souffle. On s'en échappe avec l'envie de mourir d'amour ou du choléra, ce qui revient au même. "

 

***

  **

 

 

 

Et comment ne pas m'arrêter quelques instants sur "La petite chartreuse" de PEJU ( ce roman a servi de support à un très beau film, sensible, pudique,  de Jean Pierre DENIS servi par le talent ,très grand talent d'Olivier GOURMET, qui vaut bien 1000Torreton réunis.Oeuvre sensible, subtile  que cette histoire de ce libraire amoureux des livres ( mais comme il en parle!),au passé fait de souffrance inavouée.

 

**

 

"Un roman poignant sur le mutisme, le bonheur des livres et la beauté du métier de libraire (certains passages sont merveilleux !). Un fait divers comme il en arrive si souvent : la camionnette du libraire Etienne Vollard heurte de plein fouet une petite fille qui courait devant elle après avoir vainement attendu sa mère à la sortie de l'école. Dès lors, Vollard doit vivre avec ce drame irréparable. Au chevet de l'enfant plongé dans le coma, il croit fuir ses propres démons en lui récitant les textes qui habitent depuis toujours sa mémoire prodigieuse. L’homme des livres, l’homme de la mémoire et de la circulation des livres, souffrira à jamais de cet accident qui fait perdre à la fillette, ironie du sort et de la fiction, l’usage de la parole. Alors que Thérèse, jeune mère évanescente, se montre étrangement fuyante, c'est avec une tendresse attentive et bourrue qu'il emmène l'enfant marcher avec lui avant que chacun ne s'enfonce dans une autre nuit. "

 

**

Et puis il y eut sur mon chemin " Balzac et la petite tailleuse chinoise" de  DAI SIJIE,"Chronique d'une mort annoncée" ( MARQUEZ toujours lui...qui obtint pour ce roman le prix Nobel de littérature).

****

***

**

Et puis, et puis, et puis....

 

***

 

A l'ombre de mes chênes ( non, ne vous méprenez pas, ce n'est pas le titre d'un roman),je vais savourer,ô combien savourer,ce plaisir de lire:j'emporte avec moi quelques romans.Bien sûr, je ne pourrai les lire tous, mais ils sont comme des amoureux les livres,ils m'accompagnent,j'aime bien les sentir près de moi.

 

A.donque, j'emporterai:

"Les Cendres d'Angela" , de Frank MC COURT, roman  ayant pour toile de fond l'immigration en 1935 des Irlandais vers l'Amérique,conseillé par ma pneumo qui partage avec moi le goût de la lecture.

 

medium_angela.jpg

***

 

"Un recueil de nouvelles de Charles d'AMBROSIO, "Le Musée des poissons morts"

 Et  le dernier de Douglas KENNEDY, "La Femme du V ème" car j'aime bien aussi les " policiers" .

 

Et vous, qu'allez vous lire? des ouvrages politiques,(moi, j'en ai ras le bol des états d'âme de tous ces " grands"),des romans historiques,des BD, des poésies,?

 

Tout m'intéresse.

*

Allez..je termine là la "parlotte "du jour.

*

je m'envole...

*

BONNES VACANCES A TOUS ( je viendrai vous dire au revoir demain..en musique..)

*

***Betty***

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13/07/2007

DU RIFIFI CHEZ FRAMBOISINE

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

medium_a_1071.jpg

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Non, mais... vous avez vu çà?

 

Un véritable combat au pays des coucougnettes!

****

 

Et bien ,puisque c'est ça, moi aussi je déballe!

 

-Vous savez, mon copain René,ce fanfaron des Monts du FOREZ,il s'approprie un trophée de pêche, un sandre, alors qu'il l'a pêché dans un vulgaire bassin d'élevage!Tout ça, pour séduire les minettes de NT!!

!!!

-Et Miche, l'édentée d'Habas, mais quel culot: aller subrepticement dans ma bibli, dérober le livre que j'ai écrit sur mon enfance, en modifier  le titre pour l'appeler CHATEAUMEILLANT.Plagia,Miche, plagia! Usurpatrice!

!!!

-Et Annie! quelle audace!se prétendre militante dans le passé,présent et futur, alors que...voici la preuve en photo!

!!!!

medium_a_1072.jpg

(Fayot pour fayott:Annie s'est déguisée en homme et porte la pancarte " On a trouvé ce gant").

 

Nous sommes en pleine mare..

¨¨¨¨¨¨¨********¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨

Et comme je n'aime pas barboter dans "les remugles",je vais de ce pas chez notre ami Henri écouter un air de clarinette...ET PUIS LUI SOUHAITER SA FETE!!!


podcast

Ne dit-on pas que la musique adoucit les moeurs?

 

***

 

C'était la mauvaise humeur du jour.GRRR!GRRR!

***

BETTY

(Framboisine,ne dis pas ADICHATZ!...suis la sagesse d'Henri..tu nous manquerais!)

 

 

11/07/2007

COIN LECTURE..

medium_DSCF0561.6.JPG

Il y a bien longtemps que nous n'avions pas fait étape dans la petite bibliothèque..le temps nous y invite peut- être aujourd'hui.

Miche nous invite au voyage avec Joachim du BELLAY..et RIDAN ..alors voyageons un peu cet après midi.Astrée ,celle dublog, pas l'amoureuse de Céladon le berger,ouvre la porte de la poésie avec ELUARD.Je vous avais dit que mes connaissances en poésie étaient limitées..aussi,je prends plaisir à aller chez elle.

*

Claude nous est revenu " avec une vue de jeune homme" et a fait l'ouverture avec COCTEAU.

*

Le pofesseur LEFRERE semble affecté que nous ne nous intéressions pas davantage à ses écrits..or il a du talent, mais il faut compter sur le temps qui nous fait parfois défaut  pour écrire un commentaire sur chaque blog.Je ferai un effort ( pas de lire ,c'est fait, mais de laisser un petit mot).

*

J'arrête là ce tour "littéraire" des blogs pour évoquer un livre "Nous étions  les MULVANEY":lorsque vous franchissez le seuil de la maison de cette famille américaine, vous n'avez plus envie de partir.

*

Son auteur:Joyce CAROL OATES,une femme qui est au premier rang des écrivains américains .Il faut avouer que je les aime beaucoup ..ils ont beaucoup de choses à écrire et l'écrivent bien..

OATES raconte une Amérique malade de superstition,de refoulement, obsédée par le sang.

 

"Les Mulvanney incarnent le rêve américain : famille unie comme les doigts de la main, réussite sociale due au travail et au mérite, propriété magnifique où s’ébattent librement les chevaux, amour, tendresse et générosité à tous les étages… Jusqu’au drame de la Saint-Valentin 1976.Oates explore  les fêlures et les paradoxes de l’Amérique. Une somptueuse et crépusculaire saga."

Je peux vous l'assurer:si vous entrez dans le livre,vous n'avez plus envie d'en sortir..surtout lorsque l"'évènement"inattendu se produit et révèle les fêlures de chacun..J'ai aimé  sa façon de nous guider vers la fragilité de ses personnages."Nous étions les MULVANEY":oui, beaucoup d'amertume dans ce titre..

Un beau roman.

"L'écriture suscite en moi beaucoup d'émotions: je suis malheureuse ou frustrée ou excitée. Mes émotions sont très intenses. Alors, je vais marcher tous les jours avec mon mari. C'est ça mon bonheur, la nature, qui contraste avec mon travail. Avant ma mort, j'aurai passé beaucoup de temps dans la nature, c'est bien."

«Naviguer dans les airs entretient les fantasmes de notre enfance ; cela stimule notre aptitude à rêver."


Joyce Carol Oates

Voilà.

Et puis..je viens de commencer la lecture d'un roman policier,"SHUTTER ISLAND" de Dennis LEHANE, écrivain américain.

Je reviendrai vous en parler.

"Dennis Lehane mène ce thriller de façon magistrale, jouant sur les peurs ancestrales, sur les terreurs mentales et les cauchemars les plus familiers(extrait du magazine littéraire)."Celà promet....!!!!!!!!!!!

DEPECHE DE DERNIERE HEURE:je viens de faire un saut chez Claude"Je peins, je lis, j'écris",il vous parle d'un "roman" que j'avais évoqué  dans ma note du 11.Courez chez lui et lisez les extraits..


10/07/2007

Du soleil

...chez Annie ce soir ..celà m'a donné une idée, au soleil couchant.

 

 


podcast

 

 

***
**
medium_Le_Dossen_Trotteur_2.2.JPG
***
**
(photo d'une amie qui m'est chère)
**
BONNE NUIT A TOUS
**
BETTY

 

09/07/2007

Un temps de..

......loup! hou, hou!

Avouez le:ces nuages gris incitent à ne parler que du temps...

 

En ce moment j'ai du soleil dans la tête donc:

 

 

A PIED.....

medium_DSCF0015.JPG

 

A CHEVAL....

medium_a_1070.jpg
***
OU EN VOITURE.... 
***
medium_Numériser0027.jpg
*****
***
**
Je viens vous chercher pour continuer le p'tit tour de Broadway!que j'avais laissé tomber pour faire un détour vers le petit magasin bleu....
Mais j'ai un fâcheux contretemps dû à un manque d'organisation certain:j'ai égaré un CD, celui du Fantôme de l'Opéra, comédie muscale qui se joue actuellement à BROADWAY...tant pis..
Je vous emmène dans le monde des chats.......
MIAOU!!!
***
medium_1383103_Cats.jpg
J'ai eu le plaisir d'assister à une représentation ( En Angleterre)...
Ne nous égarons pas..restons à BROADWAY et écoutons chanter les chats...
***
**
Bon, vous vivez tout en direct:panne....il va falloir sérieusement que je range mon bureau.
MAIS...j'ai retrouvé STARMANIA ( qui n'a pas été distribué à BROADWAY).
***
**
*

podcast
***
**
*
C'était la note du lundi...demain sera un autre jour.
BETTY


 

 

 

 

07/07/2007

BON WEEK END..

..A TOUS, avec mon petit groupe préféré: OPA TSUPA ("MA BETTY BOOP A MOI")

 


podcast

 

***

**

*

 

medium_a_1069.2.jpg

(carte postale reçue pour mes 20 ans...)) 

 

***

**

*

Une façon aussi de vous remercier pour avoir franchi la porte du petit magasin bleu...

***

**

*

 

BETTY qui vole et s'envole.

05/07/2007

ELLE EST...

 

 

 

FRU…

 

*****

Elle est….

 

****

FRUS

***

 Elle est

***

 

 TREE

***

 ELLE   EST   FRUSTREE !!!!!!

 

***

 

QUI DONC ?

***

La « cot cot » de Pau qui perd ses plumes de

chagrin….

 

 

 

 

 

 

 

Ses démêlés  avec Free et Orange la tiennent à l'écart des blogs..mais elle prépare sa "rentrée"....

 ***

Qu'on se le dise!

Foi de SOUBISE  ( ça, c'est pour la rime..)

 

***

 

 

Elle vous embrasse.

 

*

 

Betty

 

DE FLEUR...

...EN FLEUR....


podcast



 

****

***

**

*

QUE VOUS SOYEZ..

lovées dans un nid douillet...

medium_a_1048.jpg
******
 *****
***
**
*
.....ou rassemblées en un bouquet
*****
****
***
**
medium_a_1067.jpg
****
***
**
*
ou par mes mains ordonnées (enfin,presque..)
medium_a_1065.jpg
****
***
**
*
ou surprises dans votre fragilité
***
**
*
medium_DSCF0112.JPG
***
**
*
FLEURS,JE VOUS AIME!
**
**
*
BONNE JOURNEE A TOUS
***
**
*
BETTY
****
**
(ont participé à la "mise en scène",un bouquet offert par une amie et les fleurs de mon jardin...et l'infinie tendresse de CHOPIN).

04/07/2007

LE PETIT ... (Fin)

...MAGASIN BLEU...


podcast

medium_DSCF0147.6.JPG

Le vendredi matin,un parfum particulier,tenace ,s'insinuait dans le petit magasin bleu...j'attendais ce moment où les paysans du Causse arrivaient ,leurs bras lourds de paniers  grossièrement tressés;une étoffe soigneusement repliée cachait un trésor: La truffe.

¨¨¨¨¨¨

¨¨¨¨

¨¨

Ils venaient là pour peser leur récolte de la semaine,généreusement offerte par les chênes,ces chênes qui " n'ont l'air de rien",et que j'aime tant!

***

**

medium_causse.jpg
**
*
medium_causse1.jpg
(Mon cousin: Georges L.)
**
*

Il m'est arrivé alors que j'étais en activité, "d'honorer" les commandes passées par les citadins:lorsque je repartais à Toulouse, ma voiture était une véritable truffière!ah,quel plaisir des sens!!!

C'était un va et vient incessant les jours de marché...j'entendais parler le patois..je le comprenais ..

***

Celui que l'on avait surnommé MATELAS ( prononcer MATELASSSS)me gratifiait toujours de "e poulit lo drôlo! ( traduction approximatve)"....Il avait une démarche fort curieuse,les jambes repliées, comme si un mauvais génie avait voulu freiner sa croissance..!On racontait qu'il était contraint de dormir dans le lit ,aux dimensions réduites,de sa fille...car l'homme était fort à l'ouvrage...et ses assauts nocturnes se concluaient trop souvent  par une maternité  non désirée pour l'épouse...

¨¨

Il croisait mon cousin Roger B, un vieux garçon au visage rayonnant ,un béret "pas de première propreté" vissé sur le sommet du crâne..Il portait pantalon de flanelle marron retenu par une large bande de tissu "blanc passé"...je l'aimais beaucoup ce cousin, habitué au dur labeur des champs..de temps en temps il noyait sa solitude dans une petit verre de gniole...

Tout ce petit monde faisait étape chez nous....les forgerons venaient acheter les fers à boeuf et les petits clous argentés,taillés comme des diamants...

***

**

Voilà..Je vous ai livré quelques  souvenirs échappés du petit livre de ma vie.

Le temps est venu de refermer la porte du petit magasin bleu sur mes secrets d'enfant ,d'adolescente et de femme.

Je vais rejoindre la maison sur le Causse,blottie au milieu du bois de chênes.

 ****
***
**
medium_a_1062.3.jpg
***
**
J'ai rendez-vous avec la nuit étoilée,le silence du Causse, le chant du grillon.
*
Et, parcourant le chemin du pays des songes,j'entendrai comme  surgie de mon imaginaire,une voix connue, presque familière, commander:
"COUPEZ."

02/07/2007

LE PETIT...(5)

...MAGASIN BLEU...


podcast

****

***

**

*

medium_DSCF0147.5.JPG
***
**
*
****
Le hérisson achevait de traverser la route lorsqu'un véhicule arriva au sommet de la côte et...
¨¨
COUPEZ!
¨¨
Louis MALLE demandait une nouvelle prise...
Le  hérisson:l'une des premières images du film " LACOMBE Lucien" tourné à moins de  500 mètres de  la maison de Virginie ( le petit Magasin 3).
***
**
medium_lacombe_lucien.jpg
*
...
Ce fut un été chaud ,brûlant le Causse..le Causse qui avait séduit Louis MALLE  :il avait choisi de s'y établir quand il ne résidait pas aux Etats Unis...
Il le parcourait à vélo  et l'aimait...
Cet été là, au bal de la fête du village, celui qu'il avait appelé " LACOMBE Lucien" dansait  avec la très jolie Aurore CLEMENT un genre de slow chaloupé.. ils n'étaient pas des stars..ils s'amusaient.

Je dansais aussi..mais j'étais une star dans les bras de celui qui, à l'époque, n'avait d'yeux que pour moi( petit aparté...)

**

Louis MALLE avait franchi la porte du petit magasin, et avec lui,Patrick MODIANO ( co-scénariste du film),tout en retenue,réservé ( timide?), Jean- Claude CARRIERE qui était venu boire un whisky "à l'étage",. ( coucou Henri)
Quelques années plus tard, Louis MALLE avait encore choisi le Causse pour tourner le film " de science fiction" BLACK MOON

Il  avait aimé  tout de suite le petit magasin bleu et  y avait tourné un documentaire destiné aux Etats Unis.
Ce n'était pas le boulevard où sont imprimés les traces de stars célèbres..mais, sur les planches toutes de" guingois",  la mémoire des pas  d'Alexandra STEWART ,Suzan SARANDON,Nathalie DELON,Régine DESFORGES ,Jean-Claude DROUOT et de tant d'autres encore qui s'y étaient arrêtés.
****
En 1980,mes parents furent  invités au mariage de  Louis Malle avec la si jolie Candice BERGEN!
ET puis, le p'tit marcel s'est envolé vers le pays des songes..
J'avais une adoration pour mon père ( et la réciproque était vraie);j'ai eu un grand ,très grand chagrin.

Je me promenais à Cahors sur" le boulevard", lorsque j'ai croisé quelque temps après Louis MALLE avec sa fille..
Timide,je n'ai pas osé l'aborder pour laisser couler mes larmes car je savais qu'il aimait le p'tit Marcel.
Quelques jours après,cinq coups brefs frappés à la porte d'entrée...IL était là, il s'excusait presque d'être là..oui...il avait appris le départ du p'tit marcel et ressentait le besoin de partager un peu notre chagrin.
Alors,il s'est installé sur une chaise dans la salle à manger et ses premiers mots ont été "marcel a été le premier ami que j'ai eu dans le Lot."..et nous avons parlé, parlé..longtemps.. du pt'tit Marcel,de notre enfance, de la maladie de coeur à l'origine du film' Le souffle au coeur", du Lot....

Je n'oublierai pas.
**
Comme je n'oublierai pas cette rencontre avec la monteuse de son film,Suzanne BARON
Elle partait de bonne heure le matin enregistrer les bruits...les oiseaux,ou le soir les grillons...Elle était venue partager un repas chez nous. Comme le courant est passé! j'aime les gens passionnés, et elle l'était! Elle m'avait parlé d'un projet ( ou peut être n'était ce plus un projet..(ma mémoire a quelques vices..je vais aller consulter le "spécialiste" de Crabillou..) de film:"Comment YUKONG déplaça les montagnes"., documentaire sur la Chine.. ( que j'ai vu et aimé).
Je découvrais le "monde" du montage, primordial dans un film
( son parcours professionnel était fort "louable":Mon Oncle  de Jacques TATI...Mourir à MADRID de ROSSIF,"le Tambour " de SCHLONDORFF et d'autres encore (filmographie sur Mister GOOGLE, si vous désirez aller plus loin.)
Mes parents étaient allés la voir à PARIS où elle résidait à l'époque...Comme j'aimerais savoir ce qu'elle est devenue!la vie nous éloigne parfois..mais LA RENCONTRE est là ( j'ai souvent cité une phrase de mon poète préféré "Le visiteur parti, le don reste"...)
***
Je les ai aimés ces visiteurs, parce que je ne les voyais pas  à travers le prisme déformé que peut donner la célébrité...j'ai aimé leur humanité...oui, c'est bien celà...leur humanité..et c'est l'essentiel.
**
medium_Herisson04.4.jpg
(hérisson aimablement prêté par mon amie Marie)
****
BETTY

01/07/2007

LES EFFETS DEVASTATEURS..

...DU VIN....

medium_a_1042.jpg

 

...chez "LES COPAINS D'ABORD"......

C'était ,dans la série,"un dimanche à lacampagne..." près des " vignes du Seigneur.."

BONNE NUIT

****



BISES AVINEES

Betty qui vole et s'envole...

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique