logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/09/2007

COIN LECTURE

medium_DSCF0561.10.JPGJe l'avais un peu délaissé ce coin lecture que je souhaite convivial...mais pas abandonné!

L'hiver prochain, nous ferons "comme si":

-il y avait un grand feu dans l'âtre;et nous viendrons nous réchauffer .

Nous allons l'alimenter en bois de toutes sortes ( romans-essais-poésies,dessins pourquoi pas?)

En attendant,j'ai pensé qu'il serait peut être agréable de passer un week end en compagnie d'une histoire d'amour, comme je les aime.

C'est en parcourant ,hier,dans la soirée ,ce très beau livre "AILLEURS" que je suis tombée en arrêt devant une belle histoire écrite par Bernard GIRAUDEAU(une âme de poète voyageur celui là) servant de support aux oeuvres d'un peintre que j'aime:  Olivier SUIRE
-.VERLEY

 

Je vous livre cette histoire;à déguster lentement.

Je reviendrai dans ce cette bibli (mais je dois terminer la "Série Noire",)

Qu'ai-je lu ces derniers temps?des romans qui ne "prennent pas la cervelle",mes neurones ayant besoin d'aération:

-"Ni d'EVE ni d'ADAM" d'Amélie NOTHOMB ( et paf, encore une histoire d'amour, son premier amour au Japon-Parfois des "fulgurances," notamment  son " corps à corps avec la montagne",de l'humour aussi..mais la "demoiselle"  recherche trop "l'effet escompté",ce qui nuit à la spontanéité du roman.

*

Et puis, pour me détendre,j'achève la lecture d'un roman de Douglas KENNEDY ," Rien ne va plus"... je ne m'ennuie pas en le lisant, c'est l'essentiel.

***

**

Bon, assez de" parlote"

**

**

,voici, sorti de la palette du peintre et de l'âme du poère le texte de Bernard GIRAUDEAU:

**

*

*

« Je sais l’histoire d’un peintre qui ne peignit qu’une femme dans sa vie, Une multitude d’esquisses;de dessins, d’huiles rousses et bleues. Il avait rêvé ce visage, ce corps élégant, ce cou qui n’en finissait pas d’être gracieux. Elle vint une nuit lui rendre visite. Il n’oublia jamais ce songe. Il était persuadé de l’existence de cette femme. Il la nomma Amina. Il la chercha, la peignit mille fois sans jamais s’en approcher. Il la retrouva un peu dans les portraits du Fayoum, celui sculpté dans l’ébène de Néfertiti. Il crut la deviner dans les feuilles d’or des palais vénitiens. Il redessina ses lèvres, soufflant sur ses cheveux le pollen safran. Il vit un jour ce visage à Florence puis au musée du Caire. C’était un rêve délicieusement douloureux auquel il s’abandonna jusqu’à la folie. Sous la terre des jours et de la mémoire, il trouva une page d’amour, une lettre pliée dans la blessure, il eut peur de cet amour là, de cette jeunesse évanouie. Il retrouva le bleu des yeux dans le cobalt de FEZ, sur les mosaïques, à Meknès, à Florence.Il peignit son histoire .il savait tout d’elle. Elle s’était assise sur les pierres de Volubilis dans la maison du cavalier. Elle attendait le voyageur, guettant son ombre allongée au coucher du soleil. Elle avait connu la paix et le tourment. Un jour elle fut devant lui achevée. L’Œuvre parfaite. Il la reconnut au bord du vertige. Son sourire était une morsure. Sous la grande porte devant les oliveraies en damier, il fixa le temps, retint sa voix, son cou, sa bouche et l’élégance de son front. On la crut vivante, elle l’était. Quand il mourut, une inconnue vint sur sa tombe et baisa la terre. Elle s’appelait Amina. »

***

**

*

 

oh oui, vraiment très très beau..

A bientôt amis fidèles.

**



Betty

A l'attention de mes" lecteurs":la réponse à la note "SLOW" est affichée.Vous avez tous perdu pour la première photo !Quoique la " cot cot de Pau"....

JE TE TIENS...

...TU ME TIENS...

**

*

 

PAR LA BAR.MI.CHETTE!

***

**

*

BONNE FETE à la "slowleuse des années.....".

***

**

Mais ,aujourd'hui,laisse toi emporter par  ce quadrille  sautillant..ne résiste pas au charme du bel italien,mon favori, Paolo CONTE.

 


podcast

 

Pour toi aussi, une petite rose que j'ai cueillie dans un certain jardin... 

 

***

**

*

 

medium_birmanie_001.jpg
***
**
*

Baisers ma Miche.(MIchel te fait un gros smack!)

***

**

*

Et Bonne fête aussi à toutes les Michelle, Michka notre globe trotter, Michel et ceux que je pourrais oublier.

****

***

**

*

medium_miche.jpg
****
***
**
*
BETTY
 

28/09/2007

UN SLOW...

 

 


podcast

 ...D'ENFER...

**

Vous les reconnaissez?

 

Photo

 

 

****

**

*

 

                                                                 

 Et ces deux là?????qui jouent à la barbichette!

***

**

*

     medium_J.P_et_miche_boom_années_60_1714.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

***

**

ça "chauffait " à cette époque!!!!!!

 

NDLR (Note De La Rédaction) 

""toute ressemblance avec des "gens" de la bloguerie ne serait que pure coÏncidence"......."

***

**

ALORS?

 

**

*

 

BETTY

NE LES OUBLIONS PAS...

 


podcast

****

***

**

*

 

medium_P1000628.4.JPG
****
***
**
*
Miche( Mots et maux de Miche) a rédigé plusieurs notes pour réveiller un peu nos consciences endormies..
Elle  m'a demandé aussi de publier mes notes sur la BIRMANIE.Il suffit de se rendre dans mes archives ( fin février 2007 et Mars 2007).Vous vous rapprocherez ainsi du peuple Birman que l'on  isole du monde en ce moment (plus d'internet-cybercafés  interdits ....).
*
NE LES OUBLIONS PAS

27/09/2007

SERIE NOIRE (suite)

La RN 20 offrait ses vastes plaines à l'enthousiasme du cavalier..cependant la dauphine noire émit quelques signes d'asphyxie contraignant l'agent Toulouse0031 à ralentir son allure...

 

"Encore les soupapes.. ou la durite qui se fait la malle...".

Brusque retour à la réalité.

L'agent Toulouse0031 était fier:  le BOSS avait une fois de plus fait appel à ses compétences éprouvées ; cette nouvelle mission lui semblait bien plus périlleuse ,exigeant une perspicacité avérée...

 

Quelques gouttes de sueur perlaient sur son front,laissant présumer une certaine anxiété.

 

Oui, ce ne serait pas partie facile:il lui faudrait déployer une ruse de sioux(ha, ha!..) pour infiltrer la mouvance mafieuse, démasquer celle qui sous des allures bonhommes, était la tête pensante d'un traffic d'or...couler des lingots pour les transformer en colts..fallait avoir de l'idée!

 

medium_Calamity_jane.jpg

 

Il en était là de ses pérégrinations intellectuelles lorsque,déchirant l'épais manteau de brouillard,un panneau lui indiqua la proximité du lieu "maudit":

 

medium_rn20.jpg

 

"Non, mais..elle va voir de quel bois je me chauffe,la pucelle!"

Décidément il aimait cette forme d'humour:le feu, la pucelle..Ha,Ha!

 

 

.Il se surprit à rire à haute voix, ce qui contrastait avec l'ambiance cosy créée par la mélodie s'échappant du radio K7.

 


podcast

Il desserra d'un cran le ceinturon clouté pour libérer un estomac trop bien nourri ("ah!le pot au feu ,le cassoulet de maman!"), vérifia,d'un geste rapide,que le colt était toujours à sa place.

 

"Elle allait n'y voir que du feu la Calamity Jane"(ah!ah.le feu encore, Jane in english)."

 

N'était-il pas, à l'instar de Lucky Luke,l'homme qui tire plus vite que son ombre ?

 

 

 

A SUIVRE.....

26/09/2007

LIBERTE....


podcast
****
***
**
*

medium_P1000823.3.JPG
****
***
**
*
medium_P1000243.2.JPG
****
***
**
*
medium_P1000311.2.JPG
****
***
**
*
medium_P1000792.3.JPG
 

24/09/2007

SERIE NOIRE

 

LA FEMME AUX COLTS D'OR....

 

 

 

« Dallas, ton univers impitoya a ble! »……

L’agent Toulouse 0031 se surprit à siffler cette rengaine alors qu’il regardait avec une certaine nostalgie son valet de pied : aucune fantaisie ne venait déranger cet "agencement "méticuleux;la veste de drap marron foncé recouvrait en partie une chemise de coton blanc que laissait apercevoir un spencer de satin;0031 avait à plusieurs reprises marqué le pli de son pantalon et l’écharpe tricotée par maman était posée délicatement sur le haut du valet.

 

Cet ordre le rassurait…..lui, dont la vie était constamment mise en danger…

 

Et voilà que son miroir lui renvoyait l’image d’un cow boy de pacotille :vissé sur la tête ,un couvre- chef, bien trop grand, en feutre blanc comme celui porté par le célèbre JR;la chemise de drap à carreaux orange et gris semblait avoir été taillée pour un Robert Mitchum ou un John WAYNE alors que lui…

 

medium_dallas2.jpg

Une étoile dorée venait cependant donner une note de gaieté au gilet de velours noir s’ouvrant sur un ceinturon de cuir parsemé de gros clous « façon or »…accessoire utile pour retenir un pantalon de peau marron se terminant en accordéon ,accentuant la cambrure des jambes et découvrant de curieuses chaussures en imitation crocodile, orange,pointues, trop, à son goût..Et ce talon qui lui déplaisait!De surcroît ,pour « faire vrai » le Boss lui avait conseillé de mettre des éperons sur ce qu’il avait appelé des…santiags!

 

Docteur NO, le chat,dont la sieste avait été dérangée par le sifflotement de son maître ( « Dallas..ton univers impitoya able »),considéra avec étonnement cet accoutrement…se fit une toilette de…(youpi!vous avez deviné..)une ou deux fois, puis repartit au pays des rêves de chat…

 

L’agent Toulouse 0031 se sentait bien seul décidément…

 

Il s’installa dans le fauteuil « club » et alluma un Davidoff…c’était son seul luxe:fumer le cigare ,se laisser aller à des rêves le plus souvent sans relief….

 


podcast

 

Quoique.. Cette fois…il s’imagina montant un pur sang alezan, parcourant les grands espaces texans au galop ,cheveux ( bien qu’il fut presque chauve) au vent., façon Buffalo-Bill ,prêt à dégainer le colt pour mettre en fuite le bandit dont la tête était mise à prix,et terminer cette chevauchée fantastique en noyant son désir dans les jupons froufrouteux d’une danseuse du Grand Saloon…(Dis Henri, si tu es rentré de ta chevauchée..j’ai mis un peu d’érotisme, là..Roro, fais attention ..on ne sait jamais où peut conduire un french cancan endiablé..).

 

La sonnerie du réveil en métal gris interrompit cette épopée équestre:18 heures,il était temps d’y aller.

 

L’agent Toulouse 0031 après avoir vérifié que le bol de Docteur No contint suffisamment de lait ,réajusta le ceinturon « clouté » alourdi par le colt en plastique noir rempli d’eau, se soumit une dernière fois au verdict du miroir, fit une sorte de mouvement déhanché pour accroître sa virilité et partit au galop vers sa nouvelle mission………

(A Suivre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

23/09/2007

DIMANCHE ...

...MUSICAL


podcast

***

**

*

medium_chemin.2.jpg

 

 

***

**

*

 

J'aime beaucoup les paroles de cette chanson de CHARLEBOIS:

 

"Dans le silence de l'hiver

je veux revoir ce lac étrange

Entre le crystal et le verre

Où viennent se poser les anges."

 

 

Et le petit bonheur,c'est pas mal aussi:

 

 


podcast

 

 

De quoi passer un bon dimanche.

***

**

*



BETTY

 

 


22/09/2007

AU REVOIR..

BRENDA,FEE d'HIVER.


podcast

 

 

****

***

**

medium_Le_Dossen_2_novembre_2006_Envol_vers.jpg
****
***
**
*
"Se retirer très loin en soi-jusqu'à ce très pur balcon sur la vallée".
(Salah STETIE)
***
**
*
BETTY.

BON ANNIVERSAIRE..

..sur un air de country..


podcast

 

 

 

****

***

**

*

medium_DSCF0156.JPG
****
***
**
*

Le " Boss" a cueilli cette rose dans mon jardin ;il vient te chanter la romance...allez,laisse toi porter.

***

Merci Annie, pour tout ce que tu nous apportes avec ton coeur gros "comme ça" ( imagine..énorme).

je sais bien que Bruce t'entraîne, mais garde ton souffle pour les 20 bougies!

Mille baisers petite mère.

***

Betty

Chauds,Chauds..

SCOOP DE DERNIERE MINUTE: La recette est chez Jean-Claude..(Jérémie Ménerlache)allez, tous à vos fourchettes!!!!

***

**

Grand concours de la semaine: réalisez..et photographiez vos farçous .Concours ouvert à tous..à partir de mercredi prochain.. clôture samedi soir. Qu'on se le dise! Chiche?

 

medium_Limogne_été_2007_041.2.jpg
!!!!!!!! Les Farçous!!!!!!!
***
**
*
O rage au désespoir!
m'avoir comparé
à des tartes oubliées
à des bouchées
à moitié grignotées,
à des moelleux chocolatés
à des Galettes  Parmentier
à deux morceaux de béret ( basque..suivez mon regard...)
à des truffes d'été
à des caillettes ou pépites dorées
***
** 
Heureusement, parmi vous, blogueurs "ignares",il est un aveyronnais qui avait tout deviné .
** 
Car,oui, Jean-Claude avait trouvé:CE SONT BIEN DES FARCOUS.
*
Dis,Jean-Claude,si tu me lis, donne leur la recette à ces ventres affamés!
***
**
Signé:le Farçou indigné.

21/09/2007

21 SEPTEMBRE 2001...



...TOULOUSE EN DEUIL...

 


podcast

 

 

Cett note a été éditée l'an dernier..tant que le blog vivra, je la ferai renaître...

 

****

***

**


medium_numeriser0041.jpg
***
**
*



(Cette note sera éditée plusieurs fois dans la journée, à la mémoire des toulousains.J'éditerai une nouvelle note en fin de soirée).

La matinée avait commencé;elle s'annonçait sereine comme les journées agréables de septembre en région toulousaine.Je prenais pour une fois le temps...

Le téléphone venait de sonner et je discutais lorsqu'une détonation violente me fit sursauter:un bruit effroyable que seul on perçoit dans un cauchemar.

-" Allo,allo!Vous entendez?on dirait un avion qui vient de s'écraser près de la maison"

Puis presque instantanément,une deuxième explosion:

-"Allo, allo! c'est un avion?J'arrête,j'ai peur...'"

Je filais dans la salle de bains et allumais le petit poste radio:un bruit tellement anormal...on devait en parler..

OUI.

"une importante déflagration à Toulouse,vraisembalement une bombe dans un supermarché du centre de Toulouse..Restez sur notre antenne,nous vous tiendrons informés."

Je me dirigeais vers mon bureau quelques instants plus tard..Et là,je ne reconnaissais plus l'itinéraire si familier:des gens couraient dans tous les sens,certains portant des écharpes barrant leur visage;près de l'école, des parents rentraient et sortaient en courant avec leurs petits.

Arrivée au bureau ,on me dit:Votre amie Christine vient de téléphoner,c'est affreux, elle crie, elle est en pleurs,elle est sur la bretelle permettant d'accéder au pont jouxtant l'Usine AZF.Les gens sont recouverts de cendres,les voitures sont déchiquetées,des gens ont perdu la vue...c'est terrible";
Alors là, je compris..je m'asseyai,la main sur le front et me dis:"C'est pas possible!"

OUI,C'ETAIT POSSIBLE:l'usine AZF venait d'exploser et tout alentour.


Je repartais à la maison.

Le téléphone sonnait:

"-Betty, c'est Frédéric, ton cousin..comment vas tu?"

-"Et toi, tu n'as rien?"

Puis le silence..le téléphone fut coupé .

Comment joindre mes enfants, ma mère,mes amis,les rassurer, me rassurer?

Mon mari, où est-il?

Il va arriver une heure après,une heure d'angoisse, d'attente.

L'oreille est toujours collée sur ma radio" nous vous conseillons de ne plus sortir et de calfeutrer les ouvertures des fenêtres et portes avec un linge".

Mes enfants étaient saufs.

Le soir, les toulousains se réunirent sur une colline dominant le site AZF ;ce fut un spectacle apocalyptique que découvrit leur regard hébété: Un paysage gris, lunaire.

Des entrailles de ferrailles, difformes, enchevêtrées comme pour mieux exhaler la souffrance ,émergeait, mémoire encore palpitante,une colossale,insolente et altière colonne blanche et rouge couronnée de trois lettres endeuillées qui s'accrochaient au ciel :"AZF"...la dernière cheminée de l'usine.


Deux jours après,dans la nuit:des coups de feu..je cours,rassemblant toutes mes forces..il faut que je m'échappe;..absolument, vite.

Je me réveille, c'était un cauchemar.

Il y en aura bien d'autres.

Betty
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique