logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/11/2007

De l'ART et

 

 ...DU COCHON...

 

medium_cochon4l.jpg

 

J'avais créé une rubrique sous le vocable AMOUR en des temps reculés.Je l'ai un peu abandonnée ,privilégiant peut être les facéties de l'agent Toulouse 0031..

Je vous avais parlé de ces âmes qui vibraient:Camille CLAUDEL,Adèle HUGO..ô combien je les aime dans leur excès !

Et bien, sortez à présent vos mouchoirs car je vais vous conter une bien belle histoire ( enfin.".je"..non, pas moi, mais Alphonse ALLAIS).

Musique Maestro!


podcast

***

**

"Il y avait une fois une jeune fille d'une grande beauté qui était amoureuse d'un cochon.

Eperdument!

Non pas un de ces petits cochons jolis, roses,espiègles,de ces petits cochons qui fournissent au commerce de si exquis jambonneaux.

medium_cochon3.jpg
*

Non..

Mais un vieux cochon,dépenaillé,ayant perdu toutes ses soies,un cochon dont le charcutier le plus dévoyé de la contrée n'aurait pas donné un sou.


Un sale cochon, quoi!

Et elle l'aimait..fallait voir!

Pour un empire, elle n'aurait pas voulu laisser aux serviteurs le soin de lui préparer sa nourtiture.

Et c'était vraiment charmant de la voir,cette jeune fille d'une grande beauté,mélangeant les bonnes pelures de pommes de terre,le bon son, les bonnes épluchures,les bonnes croûtes de pain.

Elle retroussait ses manches et, de ses bras ( qu'elle avait fort jolis),brassait le tout dans de la bonne eau de vaisselle.

Quand elle arrivait dans la cour avec son siau, le vieux cochon se levait sur son fumier et arrivait trottinant de ses vieilles pattes et poussant des grognements de satisfaction.

Il plongeait sa tête dans sa pitance et s'en fourrait jusque dans les oreilles.

Et la jeune fille d'une grande beauté se sentait pénétrée de bonheur à le voir si content.

Et puis, quand il était bien repu,il s'en retournait sur son fumier,sans jeter à sa bienfaitrice le moindre regard de ses petits yeux miteux.

Sale cochon, va!

Des grosses mouches vertes s'abattaient, bourdonnant,sur ses oreilles,et faisaient ripaille à leur tour,au beau soleil.

La jeune fille, toute triste,repartait dans le cottage de son papa avec son siau vide et des larmes plein ses yeux(qu'elle avait fort jolis).

Et le lendemain, toujours la même chose.

Or, un jour arriva que c'était la fête du cochon.

medium_notes-comptines-bas.gif

Comment s'appelait le cochon,je ne m'en souviens plus, mais c'était sa fête tout de même.

medium_danse.jpg

Toute la semaine,la jeune fille d 'une grande beauté s'était creusé la tête (qu'elle avait fort jolie), se demandant quel beau cadeau,et bien agréable,elle pourrait offrir,ce jour là,à son vieux cochon.

Elle n'avaitrien trouvé.


Alors elle se dit simplement :"Je lui donnerai des fleurs".

Et elle descendit dans le jardin,qu'elle dégarnit de ses plus belles plantes.

Elle en mit des brassées dans son tablier, un joli tablier de soie prune,avec des petites poches si gentilles,et les apporta au vieux cochon.

Et voilà-t-il pas que ce vieux cochon là fut furieux et grogna comme un sourd.

*

medium_cochon_8.2.gif
*

Qu'est-ce que ça lui fichait,à lui, les roses,les lis et les géraniums!

Les roses,ça le piquait.

Les lis,ça lui mettait du jaune plein le groin.

Et les géraniums, ça lui fichait mal à la tête.

il y avait aussi des clématites.


Les clématites,il les mangea toutes,comme un goinfre.

Pour peu que vous ayez un peu étudié les applications de la botanique à l'alimentation, vous devez bien savoir que si la clématite est insalubre à l'homme,elle est néfaste au cochon.

La jeune fille d'une grande beauté l'ignorait.

Et pourtant c'était une jeune fille instruite.Même, elle avait son brevet supérieur.

Et la clématite qu'elle avait offerte à son cochon appartenait précisément à l'espèce terrible clematis cochonicida.

*

medium_clématites.2.jpg
*

Le vieux cochon en mourut,après une agonie terrible.

On l'enterra dans un champ de colza

*

medium_champcolza_2.jpg
*

Et la jeune fille se poignarda sur sa tombe.

 

BONNE JOURNEE

Betty  

13:25 Publié dans Amour | Lien permanent | Commentaires (14)

Commentaires

Bonjour Betty !
Tu m'as captivé un moment avec cette jeune fille à la grande beauté , qui était tout attendrie par ce cochon , môche et sale comme un pou , même pas reconnaissant des gâteries faites par la belle enfant ! la " clématis cochonicida " fit des ravages , quand je pense à la délicate jeune fille , qui , avec un grand couteau pour couper le jambon , a terminé sa vie comme ça , c'est injuste , ton histoire finit mal , en plus je n'ai même pas le son pour écouter la musique funeste qui accompagne , ainsi que tes images , ce récit si poignant ! :: Merci et à un prochain conte ! Avec plein de drames à dormir debout ! Bisous , j'ai enfin eu envie de rire ! huguette !!!

Écrit par : macary huguette | 02/11/2007

Tu as vraiment changé ton registre sur les histoires d'amour...et surtout tu nousa appris que cette belle jeune fille avait des goûts particuliers...elle devait rêver à tous les bons jambons, saucissons, et pâtés divers et succulents qu'elle avait dégustés dans sonjeune âge..alors reconnaissance éternelle gastronomique!!!


Bises rigolotes
hélène

Écrit par : hélène | 02/11/2007

de l'art ....du lard ....! kron ! kron ! HI hi hi !

Écrit par : ventdamont | 02/11/2007

quelle histoire tu nous racontes là Betty§ Ce sale cochon n'a eu que ce qu'il méritait, aucune reconnaissance pour cette jolie fille qui le soignait avec autant d'amour.

Sale, sale cochon.......

grosses bises

vite une autre histoire..........

Écrit par : roro | 02/11/2007

Quelle histoire....j'ai bien cru qu'on allait rebondir sur quelque histoire d'amour peu reluisante comme on en voit de temps en temps (SOS femme battue)...et maintenant, on sait que la clématite est toxique pour tous les hommes qui se comùportent comme des cochons....qu'on se le dise !

Écrit par : Anne-Marie | 02/11/2007

J'ai bien aimé venir ici

Écrit par : Pierre | 02/11/2007

c'est vraiment gentil d'avoir mis ma photo à la une ...
finalement et somme toute je me trouve assez réussi ...
merci à toi ...

PS : tu veux un diapo sur la peinture ??
tu me diras
merci

Écrit par : bernard | 02/11/2007

Cet espèce de gros lard n'a eu que ce qu'il méritait. Même pas la reconnaissance du ventre, ça alors ! beurk les mouches vertes sur sa panse bien garnie. Qu'est-ce qui lui a pris à cette belle jeune fille ? C"est parce qu'il ressemblait à Bernard je suppose. RRRRRRRRRRRRR ! bon groin ma Betty, tu nous feras toujours rire quoiqu'il se passe... bises de miche

Écrit par : miche | 02/11/2007

Où est passé mon commentaire ? Disparu ! signé Peggy la cochonne

Écrit par : miche | 02/11/2007

Miche .....si tu viens te poignarder sur ma tombe , pourrais tu avoir la gentillesse d'éviter de mettre du sang partout ...
vois tu , il y a beaucoup de visiteurs en ce moment et ça ferait désordre ....
très bon week end à tous

Écrit par : bernard | 03/11/2007

Je constate que là encore il s'agit d'une femme à qui on attribue des penchants pas très bibliques.

Allez je te pardonne pour la clématite et ses vertus - ça peut toujours servir !

Tout de même, raconter des horreurs pareilles, même avec grand talent - comment est-ce possible ?

Bises. Monique

Écrit par : Monique | 03/11/2007

Pour celles et ceux( ça fait chic!)qui ont eu la patience de lire cette note,je précise que je n'en suis pas l'auteur..je ne suis que le "messager" d'Alphonse ALLAIS dont j'apprécie l'humour...et les clématites!

Miche, t'as "entendu" la requête de Bernard?

Bon week end à tous.

Betty

(Sans plaisanter, à midi j'ai déjeuné au restaurant et au menu il y avait du jarret de porc aux lentilles ;je n'ai pu résister...!un régal!).

Écrit par : betty | 03/11/2007

au début, la musique très bien ...j'aurais terminé avec le "de profondis...cochonibus"
ton vélo, je l'avais reconnu figure-toi
bises

Écrit par : henri | 03/11/2007

çà se termine en jus de boudin ton histoire. Je m'attendais à ce que les fleurs changent le vilain cochon en beau prince charmant, parce que ce qui compte dans la vie ce n'est pas l'apparence c'est ce qu'il y en dans le coeur et dans la tête, quoique que le gros cochon ne le montrait pas, mais peut être un timide et n'osais pas..... Bref une belle histoire à la Peau d'Ane....... que nenni cochon tu es cochon tu resteras.
Bisous du dimanche
ANNIE

Écrit par : Maminie | 04/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique