logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/04/2008

SERIE NOIRE ( suite et fin )

La chair de l'orchidée.


podcast

 

**

medium_dauphine.jpg

 

**

 

L'agent Toulouseoo31 avait roulé une bonne partie de la nuit; il s'était cependant ménagé une temps de repos à l'entrée d'un bosquet et s'était assoupi, recroquevillé sur les deux sièges avant du véhicule. 

Une pie qui jacassait avec un merle chanteur ( ah,ah,Merlin l'enchanteur !) le tira de son sommeil abyssal .

Il remit en ordre les cheveux épars sur son crâne ,vint à bout d'un épi rebelle avec quelques gouttes de salive ( pouah!réflexion de l'auteur..),puis il ouvrit les vitres de la dauphine :  les fragrances libérées par la farigoulette et la lavande en fleurs ,une légère brise matinale ,tout se mêlait en une harmonie voluptueuse sollicitant tous ses sens.Il était bien en Provence.

Revigoré,l'agent Toulouse0031 se sentit pousser des ailes et  fit  un détour par GARRIGUETTE (célèbre pour la fraise qui lui a donné son nom..) afin de visiter le musée des boutons de manchettes ;il était en effet un fervent collectionneur et plusieurs pièces rares étaient exposées dans la vitrine en verre du buffet en faux acajou meublant un salon sans originalité..

Cette marotte était la passion de sa vie à l'exclusion de toute autre.

Alors qu'il faisait l'inventaire de sa collection,des signes qui ne "trompent pas" annoncèrent qu'il arrivait sur le lieu de sa mission: des oliviers à perte de vue,

 

 

medium_christian.jpg

 le chant des cigales et, au loin, fermant l'horizon d'un contour bleuté et mauve,la crête du MONT qui ne pouvait être que VENTOUX ( et non de Vénus,ah,ah, ah).

 

Lui revint en mémoire une chanson que lui chantait sa mémé avant de l'endormir:

 

Fai brusi ti chimbaleto

Et vivi l'estiéu!

Proun de cant,o cigaleto

Valon pas lou tiéu.

 

(fais bruire tes petites cymbales

Et vive l'été!

peu de chants,ô petite cigale

Ne valent le tien!)

*

medium_christian1.jpg
*

Les arbres commençaient à être lourds de fruits et il songea au "Traité des Confitures" écrit par Nostradamus,l'ouvrage de référence -aux dires sa maman -pour la conservation des fruits..Lui ,il ne retenait de cette personnalité provençale de renommée universelle que les prédictions...et foi de Nostradamus, cette nouvelle mission ferait date dans les annales  ..

 

ET bien, il allait le griller...ce grillon...et il le servirait à la sauce nuoc man!

 

Sa détermination fut cependant distraite : d'un oustal restauré "façon "provençale,sortirent une nuée d'insectes bipèdes qu'il crut reconnaitre.


Se cachant derrière l'olivier tri centenaire,gardien du " temple",l'agent Toulouse0031 assista à une spectacle digne des meilleures pastorales: l'édentée,le forézien, le clarinettiste et la danseuse de music hall,la calamity, la cot  cot,la Mata Hari de Loubejac,le  ""gri lion" ( ah, ah !), maître des lieux et sa "gri lionne",tous allaient  d'un pas alerte,portant faucille à la main et sacs de jute sur le le dos!!!!!!!ah, ah!

**

medium_00315.jpg

**

L'agent Toulouse0031 exultait:il allait les cueillir ces fruits là!

"fau culi la pero tant-lèu qu'es maduro" (il faut cueillir la poire aussitôt qu'elle est mûre).

 

Maîtrisant l'art du camouflage, il se déguisa en olivier avec quelques rameaux qu'il fit glisser dans son spencer à rayures vert olive (...!), tressa enfin une couronne,et,impérial, ( référence historique à l'empereur César et non au papa de Marius, l'amoureux de Fanny) prit en filature la sémillante petite troupe.

 Marcher sur ces chemins caillouteux mettait à mal son genou gauche cagneux ; sa souffrance fut cependant  de courte durée:l'insecte cauteleux ( vous vous souvenez?petit aparté..) et son essaim s'étaient arrêtés devant une mer bleutée qui ondulait sous un léger mistral.

Avec fébrilité ils se mirent à couper les brins de lavande pour les rassembler dans les sacs de jute...L'agent Toulouse0031 commença à douter du bien fondé de sa mission....ce n'était pas la première fois que le BOSS avait fait une erreur d'appréciation!!

Alors que le soleil commençait à décliner ses tons orangés sur la crête du mont VENTOUX ,la troupe laborieuse prit le chemin du retour .Pressant le pas, elle  se retrouva face à face avec un olivier claudiquant  à forme humaine!!!!!!!!!

L'édentée d'HABAS qui n'avait pas" les dents dans la poche" ( aoc), reconnut immédiatement le fin limier;l'abeille de BOE sortit alors son dard et sous la menace,l'agent Toulouse0031,révéla la raison de ce déguisement ...stupide.

 La candeur de  ses explications mit fin à toute vélléité de persécution..

Le grillon,maître chanteur ( ah, ah, ah),lui fit les honneurs de son terrier .


L'agent  Toulouse 0031  découvrit alors un homme amoureux des plantes, des fleurs ( orchidées)qu'il allait chercher,tel Marco POLO, dans les lointaines contrées de l'Orient, pour son plaisir personnel. et pour pérenniser la collection d'herbiers, respectant en celà une tradition familiale antédiluvienne.

 

Et la fête commença!

 

 

EPILOGUE

 

Sur le chemin du retour, l'agent Toulouse0031,la tête alourdie par les délices de Bacchus provenant de la cave personnelle du grillon ( tout s'était terminé en   bacchanales....) , se demandait s'il n'allait pas présenter à Docteur NO (son chat) POMPONETTE la minette aux poils angoras blancs ,du grillon et de la grillonne...

Ce chat avait besoin de distraction.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

,

 

 

 

 

 

 

 

.

Commentaires

Attention, Pomponnette n'a pas la réputation d'une chatte très fidèle, il pourrait souffrir le matou docteur !
Elle est chouette la Dauphine !

Bisous....

Écrit par : Crabillou | 05/04/2008

On se balade et on rencontre des gens connus avec l'agent 007 du capitole ,je reste persuadé qu'il est agent double mème s'il a une bonne vue !
Mais alors pour qui travaillerait 'il?
incognito inter 10
a vous lire!

Écrit par : ventdamont | 05/04/2008

Bravo , j'aime les histoires qui finissent bien !
En attendant que Pomponette fasse connaissance avec Dt NO ...
Je me suis bien amusée , par la méprise de l'agent Toulousain , qui en voyant les insectes bipèdes , croyait avoir affaire a des faucheurs de maïs mal traité ...Ce n'était que des ramasseurs de lavande ...il a été vite repèré déguisé en olivier ....
super ;
merci à l'auteur.... tout s'est arrangé pour le bonheur de tous !
a bientôt pour un épilogue à rallonges .... huguette

Écrit par : macary huguette | 05/04/2008

l'agent 0031 va se faire mettre à l'index des secrets agents --- se laisser corrompre par les bons vins ! vivre les célèbres bacchanales des alpilles ! est-ce digne d' un sérieux 0031 ??? maitre Cornille va mettre bon ordre à ces débauches !!!!

Écrit par : astrée - Nicole | 05/04/2008

Le BOSS l'avait mal renseigner ! tant mieux ils ont pu tous s'accoquiner avec notre ami Baccus !

Écrit par : Biche | 05/04/2008

Comme j'aime la fin romantique...entre POMPONETTE et le chat NONO??

Aprés ce suspense intolérable, tout se finit bien et les Vignes du Seigneur Grillon y sont pour quelque chose...

Il faudra revenir pour la cueillette des olives avec toute la troupe, et l'agent OO31 ne serait pas le dernier à participer..lui le mal aimé ,y trouverait peut-être chaussure...pardon"..je veux dire compagne à son pied!!!


Bises parfumées à la lavande
hélène

Écrit par : hélène | 05/04/2008

Allez Betty, raconte nous d'autres aventures de l'agent Toulouse 0031. C'est passionnant. bises

Écrit par : pimprenelle | 06/04/2008

ah la cueillette des lavandes par la troupe de s antons! je veux bien faire la Ravie, la Pêcheresse, la Meunière, ...AOC assurée
Ton histoire est déliv cieuse comme un parfum de Provence, tu sais ce pays bon à accrocher au mur, comme disait mon amie Cri cri qui détestait le mistral ,ton histoire a la saveur des amitiés, des copinades,
Toulouse 0031 va finir par prendre sa retraite, et renvoyer son patron aux oubliettes,
On le prend avec nous dans la bande?avec docteur No et sa Pomponnette?
Après les coucougnettes, la cuvée du grillon : ben dis donc! s'embête pas le roi de la dauphine!
Baisers et raconte Mendelssohn,

Écrit par : framboisine | 06/04/2008

va falloir qu'on trouve tous un coin de lavande pour se retrouver quelque part tous ensemble.Une bacchanale,Heraine est partant par Bacchus.
"fau culi la pero tant-lèu qu'es maduro".tu l'as dit toi même ma copine:faut boire l'apéro car le temps me dure.
tu penses bien que ton patois,je sais le traduire mieux que toi.bises tout plein.Et dans ta liste t'as oublié l'auvergnat.on a des comptes à regler en plein air nous deux.

Écrit par : heraime | 06/04/2008

Bonjour Betty,

Ce ne serait pas la première fois qu'un rassemblement se ferait au terrier ! Il a vu 45 convives festoyer ensemble, en se serrant un peu , dans la grange de la grillone et 75 pauvres hères s'égailler sous les frondaisons pour un repas champêtre. Mais, pour la proposition de Héraime, il faut penser à celles et ceux qui ne peuvent guère s'éloigner de chez eux !! Et nous en connaissons tous !

Merci pour cet ode à la Provence, si bien chantée !

J'ai aimé ta gentillesse à l'égard de Pomponette et de ses maitres. Je t'ai envoyé son portrait, en grande tenue !

Bises du grillon

Écrit par : christian | 06/04/2008

je repasse cueillir des brins de lavande,
pour glisser entre les piles de draps,

Écrit par : framboisine | 06/04/2008

une petite erreur de statégie qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques, le choix du déguisement: l'abeille est habituée au prunier, pas aux oliviers...d'où sa réaction
bises

Écrit par : henri | 07/04/2008

heureusement que pas un des santons en vadrouille ne portait un marteau parce que là en plus de la faucille, le cagneux au cheveux salivés aurait pu croire que le mur avait été reconstruit et surement qu'il aurait vu rouge. Même en lui chantant les marchés de Provence, la môme aux boutons ou poor lonesome cow boy on était tous grillés et regrillés sans qu'un coup de gencives de l'édentée ou une piqure de l'abeille de Boe qui ne s'appelait pas Maya ne puisse le faire rebrousser chemin. Un chance que le grillon ait dans sa cave un excellent Elixir du Révérend Père VIAL qui a bien aidé à venir à bout de cette mule, qui n'appartient pas au Pape
Bon c'est pas tout ça, mais le curé de Cucugnan avec trois messes basses à la clé et l'Arlésienne m'attendent. Je me dépêche pour attraper la diligence de Beaucaire.
A UN AUTRE JOUR
bisous
ANNIE

Écrit par : Maminie | 07/04/2008

J'ai croulé sous les sacs de jute, j'étais éreintée.. Et depuis cette rencontre inoubliable, j'allais en dents de scie dans mes visites... Heureusement Pomponette m'a réveillée et je suis de nouveau prête à accueillir comme il se doit l'agent toulousain de pied ferme....
Bisous goulus de miche

Écrit par : miche | 11/04/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique