logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/05/2008

JEU ( 1)

 

 C'est le titre de l'une des 15 nouvelles écrites par Roald DAHL dans son oeuvre"Bizarre!Bizarre !".

Le dimanche est propre à la flânerie.C'est le temps de la pause.J'ai pensé  offrir aux lecteurs que vous êtes l'une de ces nouvelles qui sublime l'enfance.

Je l'éditerai aujourd'hui en 2 parties .

Prenez le temps de la lire,évadez vous de vos tâches quotidiennes,écoutez respirer l'enfance.

L'enfant s'aperçut qu'il palpait avec sa paume une coupure,déjà ancienne,au sommet de son genou.Il se pencha pour l'examiner de près.Une croûte,cela le fascinait toujours;attrait irrésistible où se mêlait un peu de provocation.

"oui,se dit-il,je vais l'arracher,même si c'est trop tôt,même si ça colle encore dans le milieu.Tant pis si j'ai très mal."

Tâtant d'un doigt prudent les bords de l'escarre,il y glissa le bout de l'ongle,la souleva-oh!àpeine-et soudain, sans la moindre résistance,la belle croûte brune se détacha tout entière,laissant à sa place un petit cercle de peau rose et lisse.

"Bien,très bien!" Frottant la cicatrice,il n'éprouva aucune douleur.Il prit la croûte,la posa sur sa cuisse et, d'une chiquenaude,l'envoya valser sur le bord du tapis.Tiens!comme il était grand, ce tapis,bien plus grand que la pelouse du tennis,oh!bien plus! Noir,rouge et jaune, il couvrait toute l'entrée où l'enfant était accroupi, jusqu'à la porte de la maison, là-bas,très loin.Il le regardait sans grand plaisir,d'un air sérieux,comme s'il le voyait pour la première fois.Et, soudain,phénomène étrange,les couleurs parurent s'animer et lui sautèrent à la figure,l'éblouissant. Vraiment bizarre!

"J'ai compris, pensa l'enfant,voilà: les parties rouges du tapis, ce sont des braises,des charbons ardents.Si je les touche, je brûle, oui, je brûle,et même je meurs carbonisé. Et les parties noires,voyons?...Des serpents, c'est ça, d'horribles serpents venimeux, des tas de vipères et des cobras gros comme des troncs d'arbres.Si j'en touche un seul,ils me piquent, ils me tuent et je meurs avant l'heure du goûter.Mais si j'arrive à traverser de bout en bout ce dangereux tapis,sans être brûlé ni piqué,alors,demain, pour mon anniversaire ,on me fera cadeau d'un petit chien."

Pour avoir un meilleur aperçu de cette jungle aux entrelacs de couleur et de mort,il se leva et grimpa un peu plus haut. Appuyant sur la rampe son visage grave-deux larges yeux bleus sous une frange blond-blanc, un petit menton aigu-l'enfant scruta longuement le tapis. Voyons, pouvait-il tenter l'aventure? Il n'avait le droit de marcher que sur du jaune,mais encore fallait-il qu'il y en ait assez. Il pesa sérieusement les risques: le jaune, par endroit, paraissait bien mince,il existait même de dangereux espaces sans jaune du tout, mais, pourtant, il semblait  bien continuer sans interruption jusqu'au bout du tapis. Et puis, quoi? Hier encore, qui avait parcouru triomphalement la longue allée pavée de briques, entre les écuries et le jardin d'hiver,sans toucher du pied un seul joint? Peuh!après un tel exploit,ce tapis ne devait pas présenter de difficultés insurmontables.Mais,ces serpents! Rien que d'y penser,de petits courants de peur l'électrisaient,frissons légers comme des piqûres d'épingles qui couraient le long de ses mollets et lui chatouillaient la plante des pieds.

Il descendit lentement les marches et se plaça au bord du tapis.Là,il avança un petit pied chaussé d'une sandale et le posa délicatement sur un motif jaune, puis le second vint rejoindre le premier.Il y avait juste assez de place,sur ce jaune,pour s'y tenir les pieds joints. Voilà qui était fait!Il était en route!

-----------------

( la suite, en fin de journée)

Commentaires

chic , Roald Dalh
"Un si beau dimanche " ! ...

tu nous mettrras aussi "William et Mary " ?
Beau dimanche, j'ai mis Lola Star en lien, chez moi, Baisers

Écrit par : framboisine | 18/05/2008

Je commence ma tournée sous la pluie et je dois moi aussi me frotter au tapis pour essuyer mes pieds... Je vais suivre attentivement les exploits du garçon car j'ai une peur folle des serpents... Voyons ! Quelle belle écriture et quelle imagination... Bisous à toi ma Betty.

Écrit par : miche | 18/05/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique