logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/06/2008

LE PETIT ( 4 )

...MAGASIN BLEU...


podcast

****

***

**

*

medium_DSCF0147.5.JPG
***
**
*
****
Le hérisson achevait de traverser la route lorsqu'un véhicule arriva au sommet de la côte et...
¨¨
COUPEZ!
¨¨
Louis MALLE demandait une nouvelle prise...
Le  hérisson:l'une des premières images du film " LACOMBE Lucien" tourné à moins de  500 mètres de  la maison de Virginie ( le petit Magasin 3).
***
**
medium_lacombe_lucien.jpg
*
...
Ce fut un été chaud ,brûlant le Causse..le Causse qui avait séduit Louis MALLE  :il avait choisi de s'y établir quand il ne résidait pas aux Etats Unis...
Il le parcourait à vélo  et l'aimait...
Cet été là, au bal de la fête du village, celui qu'il avait appelé " LACOMBE Lucien" dansait  avec la très jolie Aurore CLEMENT un genre de slow chaloupé.. ils n'étaient pas des stars..ils s'amusaient.

Je dansais aussi..mais j'étais une star dans les bras de celui qui, à l'époque, n'avait d'yeux que pour moi( petit aparté...)

**

Louis MALLE avait franchi la porte du petit magasin, et avec lui,Patrick MODIANO ( co-scénariste du film),tout en retenue,réservé ( timide?), Jean- Claude CARRIERE qui était venu boire un whisky "à l'étage",. ( coucou Henri)
Quelques années plus tard, Louis MALLE avait encore choisi le Causse pour tourner le film " de science fiction" BLACK MOON

Il  avait aimé  tout de suite le petit magasin bleu et  y avait tourné un documentaire destiné aux Etats Unis.
Ce n'était pas le boulevard où sont imprimés les traces de stars célèbres..mais, sur les planches toutes de" guingois",  la mémoire des pas  d'Alexandra STEWART ,Suzan SARANDON,Nathalie DELON,Régine DESFORGES ,Jean-Claude DROUOT et de tant d'autres encore qui s'y étaient arrêtés.
****
En 1980,mes parents furent  invités au mariage de  Louis Malle avec la si jolie Candice BERGEN!
ET puis, le p'tit marcel s'est envolé vers le pays des songes..
J'avais une adoration pour mon père ( et la réciproque était vraie);j'ai eu un grand ,très grand chagrin.

Je me promenais à Cahors sur" le boulevard", lorsque j'ai croisé quelque temps après Louis MALLE avec sa fille..
Timide,je n'ai pas osé l'aborder pour laisser couler mes larmes car je savais qu'il aimait le p'tit Marcel.
Quelques jours après,cinq coups brefs frappés à la porte d'entrée...IL était là, il s'excusait presque d'être là..oui...il avait appris le départ du p'tit marcel et ressentait le besoin de partager un peu notre chagrin.
Alors,il s'est installé sur une chaise dans la salle à manger et ses premiers mots ont été "marcel a été le premier ami que j'ai eu dans le Lot."..et nous avons parlé, parlé..longtemps.. du pt'tit Marcel,de notre enfance, de la maladie de coeur à l'origine du film' Le souffle au coeur", du Lot....

Je n'oublierai pas.
**
Comme je n'oublierai pas cette rencontre avec la monteuse de son film,Suzanne BARON
Elle partait de bonne heure le matin enregistrer les bruits...les oiseaux,ou le soir les grillons...Elle était venue partager un repas chez nous. Comme le courant est passé! j'aime les gens passionnés, et elle l'était! Elle m'avait parlé d'un projet ( ou peut être n'était ce plus un projet..(ma mémoire a quelques vices..je vais aller consulter le "spécialiste" de Crabillou..) de film:"Comment YUKONG déplaça les montagnes"., documentaire sur la Chine.. ( que j'ai vu et aimé).
Je découvrais le "monde" du montage, primordial dans un film
( son parcours professionnel était fort "louable":Mon Oncle  de Jacques TATI...Mourir à MADRID de ROSSIF,"le Tambour " de SCHLONDORFF et d'autres encore (filmographie sur Mister GOOGLE, si vous désirez aller plus loin.)
Mes parents étaient allés la voir à PARIS où elle résidait à l'époque...Comme j'aimerais savoir ce qu'elle est devenue!la vie nous éloigne parfois..mais LA RENCONTRE est là ( j'ai souvent cité une phrase de mon poète préféré "Le visiteur parti, le don reste"...)
***
Je les ai aimés ces visiteurs, parce que je ne les voyais pas  à travers le prisme déformé que peut donner la célébrité...j'ai aimé leur humanité...oui, c'est bien celà...leur humanité..et c'est l'essentiel.
**
medium_Herisson04.4.jpg
(hérisson aimablement prêté par mon amie Marie)
****
BETTY

Commentaires

je comprends que tu ai gardé le souvenir de ces gens humbles malgré leur célébrité.

Heureusement que la célébrité ne donne pas la grosse tête à tous. Il y a des gens extraordinaires

grosses bises

Roro

Écrit par : roro | 03/06/2008

J'avais bien gardé le souvenir de l'intrusion de Louis Malle au magasin bleu,je n'avais pas rêve
quelles rencontres tu as faites, et quel parti tu as su en tirer pour la formation de ton esprit, de ton goût! Sacrée Betty des Causses, je t'envie .
Fanfan

Écrit par : fanfan du fatras | 03/06/2008

Ta chronique , si émouvante, avec les mots simples qu'il faut pour qu'ils reflètent la vérité...
Oui je me souiens de tousces jours extraordinaires et heureux, inattendus sur ce Causse qui a attiré tant d'amoureux authentiques de la nature, pas des snobs...puisqu'il n'était pas difficile de communiquer avec eux ;parfois même, ils se livraient à quelques confidences...
Incroyable de penser que tant de gens connus ont aimé le magasin bleu...comme quoi la vie peut nous réserver des surprises...;;

Et pour terminer en musique le chapitre de ce jour, je mets sur mon blog deux airs préférés de Louis MALLE;;amateur de jazz.


Bises nostalgiques
hélène

Écrit par : hélène | 03/06/2008

Très bel hommage à Louis Malle et à tous ses collaborateurs et amis.
Merci pour ce texte que je vais envoyé à mon fils, le cinéma fait parti de sa vie professionnelle et même plus.
bonne journée Betty

Écrit par : Charline | 04/06/2008

Très émouvant et incroyable , tous ces Pro du cinéma devenus vos amis ...Merci Betty pour cette histoire vraie que je relis avec délices ...Ta façon de nous la narrer simplement , nous donne une certaine fierté , celle de vous connaitre , vous , grâce aux blogs ...a BIENTÖT ET GROS BISOUS .....

Écrit par : macary huguette | 04/06/2008

La mère et la fille vous étiez en bonne compagnie... Touchante cette relation avec Louis Malle et le petit Marcel... Moi c'était le petit Maurice...
Souvenirs émus pour toi et pour les lecteurs, une révélation émouvante... Bises ma Betty. miche

Écrit par : miche | 04/06/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique