logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/10/2008

POUR CHANGER,

...si on parlait musique!

 

 

 

Et plus exactement de CARMINA BURANA de Carl ORFF ( 1895-1982).

 

 

***

**

*

 

medium_carmina_4.jpg
***
**
*

Mais oui, vous connaissez...réfléchissez ;pas mal de thèmes ont été associés à des films ,( "EXCALIBUR-"A la poursuite d'Octobre rouge), de la pub.


podcast

 

Carl ORFF est un compositeur allemand,fils de deux bons musiciens.

 

En 1934,par l'intermédiaire d'un bouquiniste il entre en possession d'un recueil de poèmes médiévaux,intitulé "Carmina BURANA",découvert dans un couvent .

 

**

*

 

medium_carmina_1.jpg

 

Carmina BURANA signifie "Chants de Beuren"; un  peu plus de ces 200 chansons et poèmes ont été  écrits entre 1220 et 1250 au Tyrol du Sud ,en bas latin,en moyen haut allemand et en vieux français.

 

 

***

**

 

 

medium_carmina7.jpg

 ( Jérôme bOSCH : Le concert dans l'oeuf ")

 

Ce qui me plaît, c'est que ces textes pourraient être contemporains.

. A côté des scènes religieuses ainsi que d'attaques en règle contre la décadence des moeurs et la corruption des pouvoirs publics ( tiens donc...),figurent des textes qui célèbrent avec verdeur et sensualité le plaisir de manger,de boire,de jouer et d'aimer ( actuel, non?)

Très vite Carl ORFF les met en musique.La création de Carmina BURANA eut lieu à l'Opéra de Francfort le 8 Juillet 1937.

L'oeuvre s'articule autour du concept de la Roue de la Fortune ( rien à voir avec l'émission télévisée):l'extrait que vous venez d'entendre est une invocation grandiose à FORTUNA,déesse de la destinée et de la chance.

 

***
**
medium_carmina_5.jpg

 

Carmina BURANA est divisée en 5 sections:

 

*Fortuna Imperatrix Mundi

*Primo vere( printemps:chansons célébrant le renouveau et la nature)

*In taberna (Dans la taverne:chansons à boire et satiriques)

*Cours d'amours (chansons érotiques)

*Blanziflor et Hélène (Blanchefleur et Hélène)

A l'intérieur de chaque scène,et parfois même à l'intérieur d'un mouvement la roue de la Fortune tourne;la joie se transforme en amertume et l'espoir en deuil.

***

**

medium_carmina6.jpg
***
**

C'est d'abord la gaieté bucolique du printemps qui est évoquée.La danse orchestrale "Uf dem Anger" renoue avec un ancien usage populaire de Bavière,l'air de danse.

 

 

 

 


podcast

medium_boticcelli1.jpg

 (Le Printemps:BOTTICELLI)

 

 

In Taberna :


Un esprit théâtral émane de cette partie de l'oeuvre ; elle commence par un plaisir effréné,professe la " pravitas",la conduite impie.Dans un discours d'ivrogne, le saint patron du jeu des dés se présente et se proclame abbé du pays de Cocagne.Cette scène de ripailles  culmine dans un choeur d'hommes entraînant qui célèbre le palsir de boire dans une exubérance orgiaque.

"Quand nous sommes dans la taverne,

Que nous importe de n'être que poussière,mais nous nous hâtons pour les jeux,

qui nous mettent toujours en sueur.


Ce qui se passe dans la taverne,

où l'argent est le roi,

ça vaut le coup de demander,et d'écouter ce que je dis.

Certains jouent,certains boivent,

d'autres vivent sans pudeur.

De ceux qui jouent,

certains se retrouvent nus,

certains sont rhabillés,d'autres sont mis en sac.

...la première tournée est pour les affranchis,

puis pour les prisonniers,

une 3 ème pour les vivants,

une 4ème pour les Chrétiens,

une 5ème pour les défunts,

unze  6ème pour les soeurs légères.."

 

-dans la troisième partie,la "Cour d'Amour",s'imposent l'innocence feinte et le raffinement,la plainte amoureuse et la quête de l'amour.

 


podcast

medium_bosch.jpg
***
**
(Jérôme BOSCH:Le jardin des délices)

 

 

"Amour vole partout,

saisi de désir.
jeunes homes et jeunes femems

sont unis équitablement.
la fille sans compagnon

manque tous les plaisirs,

elle tient la nuit la plus basse

profondément cachée dans son coeur.

"

"une fille debout en tunique rouge,

si quelqu'un la touche,

la tunique froufroute.Aia!

"

 

 Enfin, l'hymne à hélène et à Vénus:

 


podcast

 

"O cher entre tous,

je me donne à toi totalement!

salut, la plus belle,

précieux joyau,

la gloire de la vierge,

glorieuse vierge,

la lumière du monde,

Blanche-fleur et hélène ( petit aparté:salut mum!)

Noble Vénus!)

 

**
**
Voilà, j'ai eu plaisir à rédiger cette note ( avec le concours appuyé de Pascale,une amie  professeur de musique)
***
**
A BIENTOT pour une autre note musicale...

09:31 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

A peine éveillée , je lis avec plaisir cet aperçu de CARMINA BURANA, l'art de vivre de cette époque y est bien rendu par BOSCH...les personnages bien ventrus goûtent à tous les plaisirs...mais le divin portrait de BOTTICELLI et la musique qui l'accompagne me font partager ton émotion en écrivant cette note...Merci pour cette entrée en journée.


Bises
Hélène

Écrit par : hélène | 28/10/2008

Un univers inconnu , mais que je découvre grâce à toi , dès le matin , moment où mes neurones sont encore receptives ....
Merci Betty ...Bonne journée musicale . huguette

Écrit par : macary huguette | 28/10/2008

Bonjour Betty,

Comment veux tu que les thèmes sur l'amour, la corruption, le vice ne soeint pas immortels ? La nature humaine nous colle aux basques, quelques soient les accessoires qui nous entourent. Dans 20.000, quand un garçon rencontrera une jeune fille, que pourras t'il lui dire de plus beau que : je t'aime !

J'ai apprécié les deux premiers extraits, surtout le premier : Fortuna imperatrix mundi ! Le choeur m'a ramené par moments aux voix basques ! Le dernier, trop dans les aigus pour mes oreilles, m'a moins emballé.

Merci pour cette découverte; sans toi, je resterai un inculte béotien !

Bises du grillon

Écrit par : christian | 28/10/2008

après le soi-disant béotien, voici le boétien qui a vu ce spectacle 2 fois dont une à Boé! oui, à Boé, tu te rends compte
j'ai beaucoup aimé
amitiés
amitiés à jelly roll morton...

Écrit par : henri | 28/10/2008

Mon Pascal a moi il me faisait cuire mes champignons ce week-end,alors tu vois la difference,on retrouve vraiment les deux infinis avec eux.Bises ma copine .

Écrit par : heraime | 28/10/2008

j'ai découvert Carmina Buranail y a quelques 25 ans. Isabelle et Virginie faisait alors partie de la chorale (c'est de famille tu vois) des Chanteries à coeur Joie. Cette oeuvre était au répertoire et des extraits ont été chantés par cette chorale à la cathédrale de Chartres . C'était grandiose aussi j'ai voulu en connaître davantage en m'offrant l'enregistrement . J'aime beaucoup ta façon de nous présenter l'histoire....
Bonne nuit et BIZ
ANNIE

Écrit par : Maminie | 31/10/2008

Merci de m'ouvrir à d'autres musiques et d'apprendre sans contrainte... Fabuleux... Merci à toi Professeur ! bises de miche

Écrit par : miche | 31/10/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique