logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/10/2008

Un peu de rien...

 sur presque tout..

 

 

C'est vrai, je pourrais ce matin vous parler de la nuit qu'a passée mon cochon d'inde( je n'en ai pas...)après une indigestion de salade. Ai-je eu la main trop lourde?peut-être..

 

**

 

medium_salade.jpg
**
*

 

Et bien non!

 

Il pleut, mais je suis de bonne humeur. Intéressant, non?

 

Tiens, je "travaille" une note pour vous,sur le procès des Fleurs du Mal.Je m'instruis et ai la vanité de penser que je vais vous faire profiter de ces recherches....Plein d'idées..mais il faut mettre en forme..je pratique fort peu le copier-coller..alors, quel boulot! ).J'avais commencé la " série" des grandes "causes"  avec l'Affaire CALAS.

 

Mais je m'égare,je m'égare dans un salmigondis de réflexions de basse lignée.

 

Ah,oui.. revenons sur terre .Ce matin j'aimerais vous parler ,comme je le ferai de temps en temps, d'êtres qui vous réconcilient avec ce cadeau que fait parfois la vie:des sortes d'étoiles filantes, chargées de lumière ,d'intelligence, d'humanité, de sensibilité, d'humilité.

 

L'an dernier, en 2007,à l'ocasion du désormais fameux "Marathon des Mots" qui se tient à Toulouse,un petit livre avait été édité à l'occasion de cette manifestation littéraire .Quelques uns d'entre vous en avaient reçu un exemplaire.Je le feuilletais hier, entre deux averses.Des personnalités ( écrivains,acteurs,comédiens..)parlaient de leurs goûts en répondant à une interview ad hoc.

 

J'ai retenu celle de cet homme et acteur admirable:JeanLouis TRINTIGNANT.

 

(Aparté:Hélène, ne commence pas à râler en disant que ma note est trop longue,sinon je te fais l'au revoir giscardien de notre cher Crabillou.)

Cette note,tu la liras jusqu'à la lie.( lol).

 

***

**

*

medium_marathon.2.jpg
**
*

Le premier LIVRE de ma liste "à lire"

La Bible,le nouveau Testament.

 

L'écrivain que j'admire le plus

Baudelaire

 

L'écrivain que j'aurais aimé rencontrer

KAFKA

 

Le livre pour dire je t'aime

Le livre de ma mère, d'Albert COHEN

Le livre pour dire adieu

Une saison en enfer, Rimbaud

 

Le livre que je lirai et relirai encore

Tout Rimbaud

 

Le livre que je lis en ce moment

Je ne lis plus,je suis aveugle

 

Le livre qui a marqué mon enfance

Les paroles de Prévert

 

Le livre qui a changé ma vie

Hamlet et tout Shakespeare

Le livre que j'emporte en vacances cet été

Aucun

 

la phrase que je n'oublierai jamais

"Quand on a ,dans sa vie,ouvert les yeux,on ne peut plus dormir tranquille"

 

***

**

*

BONNE JOURNEE

 

 

 

 

 

 

29/10/2008

Tendre abandon..


podcast
***
**
*
medium_DSC_0377-1.JPG
***
**
*
BONNE SOIREE A TOUS.
**
*

POUR CHANGER,

...si on parlait musique!

 

 

 

Et plus exactement de CARMINA BURANA de Carl ORFF ( 1895-1982).

 

 

***

**

*

 

medium_carmina_4.jpg
***
**
*

Mais oui, vous connaissez...réfléchissez ;pas mal de thèmes ont été associés à des films ,( "EXCALIBUR-"A la poursuite d'Octobre rouge), de la pub.


podcast

 

Carl ORFF est un compositeur allemand,fils de deux bons musiciens.

 

En 1934,par l'intermédiaire d'un bouquiniste il entre en possession d'un recueil de poèmes médiévaux,intitulé "Carmina BURANA",découvert dans un couvent .

 

**

*

 

medium_carmina_1.jpg

 

Carmina BURANA signifie "Chants de Beuren"; un  peu plus de ces 200 chansons et poèmes ont été  écrits entre 1220 et 1250 au Tyrol du Sud ,en bas latin,en moyen haut allemand et en vieux français.

 

 

***

**

 

 

medium_carmina7.jpg

 ( Jérôme bOSCH : Le concert dans l'oeuf ")

 

Ce qui me plaît, c'est que ces textes pourraient être contemporains.

. A côté des scènes religieuses ainsi que d'attaques en règle contre la décadence des moeurs et la corruption des pouvoirs publics ( tiens donc...),figurent des textes qui célèbrent avec verdeur et sensualité le plaisir de manger,de boire,de jouer et d'aimer ( actuel, non?)

Très vite Carl ORFF les met en musique.La création de Carmina BURANA eut lieu à l'Opéra de Francfort le 8 Juillet 1937.

L'oeuvre s'articule autour du concept de la Roue de la Fortune ( rien à voir avec l'émission télévisée):l'extrait que vous venez d'entendre est une invocation grandiose à FORTUNA,déesse de la destinée et de la chance.

 

***
**
medium_carmina_5.jpg

 

Carmina BURANA est divisée en 5 sections:

 

*Fortuna Imperatrix Mundi

*Primo vere( printemps:chansons célébrant le renouveau et la nature)

*In taberna (Dans la taverne:chansons à boire et satiriques)

*Cours d'amours (chansons érotiques)

*Blanziflor et Hélène (Blanchefleur et Hélène)

A l'intérieur de chaque scène,et parfois même à l'intérieur d'un mouvement la roue de la Fortune tourne;la joie se transforme en amertume et l'espoir en deuil.

***

**

medium_carmina6.jpg
***
**

C'est d'abord la gaieté bucolique du printemps qui est évoquée.La danse orchestrale "Uf dem Anger" renoue avec un ancien usage populaire de Bavière,l'air de danse.

 

 

 

 


podcast

medium_boticcelli1.jpg

 (Le Printemps:BOTTICELLI)

 

 

In Taberna :


Un esprit théâtral émane de cette partie de l'oeuvre ; elle commence par un plaisir effréné,professe la " pravitas",la conduite impie.Dans un discours d'ivrogne, le saint patron du jeu des dés se présente et se proclame abbé du pays de Cocagne.Cette scène de ripailles  culmine dans un choeur d'hommes entraînant qui célèbre le palsir de boire dans une exubérance orgiaque.

"Quand nous sommes dans la taverne,

Que nous importe de n'être que poussière,mais nous nous hâtons pour les jeux,

qui nous mettent toujours en sueur.


Ce qui se passe dans la taverne,

où l'argent est le roi,

ça vaut le coup de demander,et d'écouter ce que je dis.

Certains jouent,certains boivent,

d'autres vivent sans pudeur.

De ceux qui jouent,

certains se retrouvent nus,

certains sont rhabillés,d'autres sont mis en sac.

...la première tournée est pour les affranchis,

puis pour les prisonniers,

une 3 ème pour les vivants,

une 4ème pour les Chrétiens,

une 5ème pour les défunts,

unze  6ème pour les soeurs légères.."

 

-dans la troisième partie,la "Cour d'Amour",s'imposent l'innocence feinte et le raffinement,la plainte amoureuse et la quête de l'amour.

 


podcast

medium_bosch.jpg
***
**
(Jérôme BOSCH:Le jardin des délices)

 

 

"Amour vole partout,

saisi de désir.
jeunes homes et jeunes femems

sont unis équitablement.
la fille sans compagnon

manque tous les plaisirs,

elle tient la nuit la plus basse

profondément cachée dans son coeur.

"

"une fille debout en tunique rouge,

si quelqu'un la touche,

la tunique froufroute.Aia!

"

 

 Enfin, l'hymne à hélène et à Vénus:

 


podcast

 

"O cher entre tous,

je me donne à toi totalement!

salut, la plus belle,

précieux joyau,

la gloire de la vierge,

glorieuse vierge,

la lumière du monde,

Blanche-fleur et hélène ( petit aparté:salut mum!)

Noble Vénus!)

 

**
**
Voilà, j'ai eu plaisir à rédiger cette note ( avec le concours appuyé de Pascale,une amie  professeur de musique)
***
**
A BIENTOT pour une autre note musicale...

09:31 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (7)

27/10/2008

AH! Si LIMOGNE...

 

...M'ETAIT CONTE...


podcast

 

 

 

J'ouvrirais alors le grand livre et défileraient :

 

 

"Pigeon et Colombine "

 

***

**

*

 

medium_lot_limogne_010.2.jpg

 

***

**

 

 "La gariotte , la bergère

**

medium_lot_limogne_001.jpg

***

**

..et le berger! "

**

*

medium_lot_limogne_002.jpg

***

**

 

" Le cheval attendant  la licorne ...

**

*

medium_lot_limogne_003.jpg
***
**
*
dans le bois des amants"
***
**
medium_lot_limogne_005.jpg
***
**
*

 

 

Et je prendrais le chemin ..

**

medium_lot_limogne_006.2.jpg
***
**
qui mène au village
**
medium_lot_limogne_008.jpg
*
***
**

et à la maison où je rejoindrais la couche de mon prince charmant!!!!

**

*

 

medium_lot_limogne_009.jpg
***
**
non sans avoir au préalable dégusté un excellent plat de lentilles à la graisse d'oie chez l'amie Nic-Nic!
***
**
**
C'était variations légères sur une journée ensoleillée ,le 23 Octobre 2008 ,dans ce si joli petit village qui m'a vue naître.

 

 

 

 

 

 

 

 

A BIENTOT.

***

**

*

 

(Salut Gérard,Maggy,Joël,Soso,Nanou,Jean-Pierre,Roger,Suzy)

 

 

***

**

 

 

 

 

 

25/10/2008

Partie de

cache cache..


podcast

Je ne suis pas partie à sa recherche parce qu'elle habite ma tête.

Mais j'ai fait comme si...Et toutes les deux, nous avons fait une partie de cache cache.

 Hier, le ciel était de la couleur de la pierre,nuances adoucies, contrastes atténués.

***

*

Assoupie dans le silence de l'automne qu'aucun touriste ne venait troubler ,

***

**

*

medium_lot_055.jpg
***
***
**
Saint Cirq Lapopie ,guide sur  mon chemin..
**
**
medium_lot_054.jpg
***
**
Quelques kilomètres seulement me séparaient d'elle.
**
*
J'avançais et reconnus le château,sentinelle de pierre, qui lui faisait face,puis..
***
**
*
medium_lot_058.jpg
***
**
*
point minuscule, silhouette fragile,je l'aperçus dans un écrin de maïs et de feuillage encore vert
***
**
medium_lot_065.jpg
***
**
*
Sa forme se précisait...j'avançais 
**
medium_lot_068.jpg
**
*
Oui, elle était toujours là!
***
**
Je voulais la rejoindre;je reconnaissais les lieux tellement aimés:Calvignac, haut perché,
***
**
*
medium_lot_073.jpg
***
**
*
Nuages mêlant le gris, l'argent sur un  paysage que découvrait chaque matin mon regard
**
**
medium_lot_076.jpg
***
**
Je m'approchais , j'arrivais,elle m'attendait au bout de l'allée ; j'entendais les éclats de rire de Marie et JB ,les aboiements de ma fofolle Truffette..Ma maison, Notre maison.
.
..et puis,des voix étrangères:les nouveaux propriétaires...
***
**
medium_lot_079.jpg
***
**
*
Je m'éloignais,un peu nostalgique,mais pas triste car le Causse,lui, m'appartenait!
*****
*** 
medium_lot_085.jpg
***
**
*
*****
Et j'ai marché, marché, marché...
**
*
C'était un jour pas comme les autres ,un  24 Octobre 2008.
**
*
(* Truffette était le nom de ma chienne.
Note en partie dédiée aux gens que j'aime et qui ont aimé ce lieu de vie.
)
*** 

23/10/2008

ET SI ON PASSAIT

UN......

 

 

medium_cap_ferret_005.jpg

 
***
**
..PETIT COUP DE PINCEAU !
***
**
*
en  musique!
podcast
***
**
medium_cap_ferret_064.2.jpg
***
**
*

 

 

medium_cap_ferret_059.jpg

 

***

**

*

 

medium_cap_ferret_067.jpg
***
**
*

 

 

 

medium_cap_ferret_071.jpg

***

**

*

 

medium_cap_ferret_004.jpg
***
**
*
medium_cap_ferret_062.2.jpg
***
**
*
medium_cap_ferret_074.jpg
***
**
*
medium_cap_ferret_073.jpg
***
**
*
*
medium_cap_ferret_070.jpg
***
**
HISTOIRE DE VOIR LA VIE EN BLEU!..
***
**
( Flânerie au village de l'HERBE en ce doux mois de septembre 2008)
**

22/10/2008

COIN LECTURE

 

 

 medium_DSCF0561.7.JPG

 

 

La rentrée littéraire: tout  le monde en parle.Comme si le talent se mesurait à l'aune du temps...Rentrée,"je dois avoir un cartable tout neuf",je dois écrire..

 

ça m'exaspère un peu.

N'importe quel quidam  se met à écrire ,étale son autobiographie souvent  sans intérêt, mais c'est payant pour certains éditeurs.La qualité risque de se diluer dans la quantité.Dommage!!

*

 

J'attendais cependant un auteur et son nouveau roman avec impatience: "Sur la plage de CHESIL" de Ian Mc EWAN:.De lui, j'avais lu"Expiation" et "Le jardin de ciment".


Je n'ai pas été déçue.Ian McEWAN est un écrivain anglais considéré comme un brillant espoir de sa génération ( il est né en 1948),il a le don d'assembler les mots comme un ciseleur.

Le thème: la nuit de noces de deux jeunes gens,à l'époque où les moeurs étaient coïncées dans un carcan de "puritanisme". C'est l'exploration de deux univers socio-culturels .Sujet délicat mais raconté avec une telle  finesse et émotion.J'aimerais vous en dire plus mais ne serait-ce pas déflorer (c'est le cas de le dire..petit aparté certes de mauvais goût;)le sujet?


De cet argument d'une extrême simplicité, Ian McEwan tire un roman magistral, qui a la force d'une nouvelle et l'unité d'une tragédie.

Dans ce roman dérangeant, magistralement rythmé par l'alternance des points de vue et la présence obsédante de la nature,IanMcEWAN excelle une nouvelle fois à distiller l'ambiguïté,et à isoler ces moments révélateurs où bifurque le cours d'une vie."

Si vous avez des oeillères,abstenez vous .

*

 

 

Et puis un petit bijou conseillé par un ami dont la qualité première (entre autres)est d'avoir de l'humour:"Lâchons les chiens" ,recueil de nouvelles de Brady UDALL,jeune auteur américain.Il est là le talent:avec des mots simples, il saisit les situations pour aller au coeur de l'homme avec tant d'humanité!Je ne sais si vous avez lu  "les vitamines du bonheur"de Raymond CARVER, mais Brady UDALL est dans son sillage.

COUREZ l'acheter, le louer!

*

Cet après midi, j'avais un rendez-vous de santé:ma pneumo qui adore lire m'a conseillé deux livres:

 

-"Le magasin des suicides" de Jean TEULE

Ce magasin est tenu par une famille digne de la famille Adams, professionnelle à l'extrême dans ses inventions diverses et variées pour assurer à ses clients une mort certaine. Oui mais voilà, leur plus jeune fils souffre de la plus atroce déviance : il est heureux de vivre !"

Humour noir garanti.

-"La voleuses de livres" de Markus ZUSAK



"L'histoire, c'est la petite histoire des petites gens dans un quartier pauvre de Munich, pendant les années de guerre et d'horreur, de 1939 à 1943, racontée par la mort.
C'est l'histoire d'une fillette qui ne peut apprendre à lire sans apprivoiser les mots avec son coeur et comment elle devient une voleuse de livres
.
"

 Je vais suivre ses conseils de lecture,car ses choix ne m'ont jamais déçue.

*

Enfin ma mum m'a offert un recueil de nouvelles :"Fugitives" d'Alice MUNRO ( Fugitives, ce sont les femmes)

"En huit nouvelles,Alice MUNRO met en scène ces vies bouleversées.Avec légèreté,avec férocité,elle traque les marques laissées sur les visages par le temps,les occasions perdues,lespetits arrangements que l'on croyait provisoires".

-Alice MUNRO est née en 1931 au Canada.Lauréate de nombreux prix littéraires,elle est considérée comme l'un des plus grands écrivains anglo-saxons de notre époque.

**

L'hiver peut s'annoncer:je m'installe confortablement dans le fauteuil de la Bibliothèque et vous invite à me tenir compagnie.

Mais au fait, qu'avez vous lu ces derniers temps?

Echangeons, échangeons.Une bibli, ça doit vivre!

 

Et j'oubliais,parce que j'adore CAMUS:lisez les nouvelles de" l'Exil et el Royaume";ça c'est de la littérature, du grand art! et la pièce de théâtre "Les JUSTES" ,intemporelle,magnifique.

 

Bon, cette fois,c'est fini,je me tais.

A plus.

N'hésitez pas à déposer vos livres chez moi:je les rends toujours!

21/10/2008

SERIE NOIRE ( suite et fin)

  Monstre à babord.

medium_dauphine.jpg

Au fut et àmesure qu'elle se rapprochait la forme se précisait,sorte d'ovoïde à la surface brillante,avec en son milieu un "opercule" libérant à intervalles réguliers un jet d'eau.

 

Sur le devant, une gueule qui se fendait...oui, c'était bien celà...le rire..une baleine!!!!

 

Vérifiant par une flexion rapide de l'avant-bras que ses biceps ne le trahiraient pas, l'agent toulouse0031 s'élança à grandes enjambées dans les flots,tenant dans sa main le trident qu'il avait acheté chez Manufrance pour aller explorer les fonds marins .

 

Après quelques mètres de brasse coulée,relayée par un dos crowlé, il parvint à proximité du monstre;il aperçut, sortant de la gueule, deux énormes pinces ,vestiges antédiluviens d'un crustacé en voie d'extinction.

 

Esquivant l'assaut du crabinosaurus -pontificus ,

 

 

medium_crabe1.jpg

il planta dans le corps du mammifère le trident: l'effet fut immédiat,le cétacée ("ah, ah, ah:c'est assez dit la baleine..." décidément 0031 adorait cette forme d'humour) expira en une longue plainte évoquant un ballon qui se dégonfle.

 

Il ne restait plus de la baleine qu'une armature cintrée en bois où deux corps arrimés gesticulaient de façon désordonnée pour tenter de regagner le rivage.

 

L'agent oo31 reconnut alors l'édentée d'HABAS( qui habitait à quelques ailes de mouettes de Bretoncap)et l'arverne barbu, ce crabe hypermetrope , venu prêter pince forte à la landaise!

 

Tous deux avaient ainsi unis leur facétie pour créer  ce leurre et mettre à l'épreuve la vaillance-pourtant avérée- de toulouse0031.

 

Mais il "s'était fait pincer" le crabe!!!!ah ah ah

Car oo31 n'était pas homme à se laisser effrayer par un monstre,fut il en baudruche!

 

Après s'être ébroués,les 3 compères se retrouvèrent cependant  dans une franche convivialité,autour d'un verre d'Izarra alors qu'un camaîeu d'or venait ourler la ligne d'horizon.

 

medium_cap_ferret_039.jpg

 

l'Océan était calme et cette douce harmonie incita le crabe à commander une dermière bière....

 

 

 

Epilogue

Alors que les volets se refermaient sur une obscurité chargée d'humidité marine,la sonnerie du téléphone retentit.

 

0031 reconnut la voix d'Herotika:

"Allo ,chéri Joli,demain l'hôtel organise une petite fête avec un lancer de ballons.Tu viendras?"

 

Il n'allait pas se dégonfler !

 

 

 

 

17/10/2008

Au fil des lignes

 

 

Promis, pour le week end qui s'annonce ou pour  lundi prochain, la fin de l'épisode de 0031.

 

Une idée m'a traversé la tête, que j'ai attrapée au vol ( l'idée,pas la tête).

 

 

***

 

medium_folon1.jpg
***
**

 

 

 

 

 

En parcourant des magazines ,chaque semaine,mon attention s'arrête parfois sur une phrase,une citation , un article.

Voilà, j'ai donc décidé de vous en faire part;ce sera peut être un fatras ou un fouillis positif ( expressions frauduleusement empruntées...),mais c'est une façon de communiquer...

 

Adonques, je termine cette semaine avec cette modeste revue de presse:

-Christian BOBIN  (salut mum , je sais que tu l'aimes),a écrit un article sur un auteur qui m'était inconnu,un "poète gitan"  itinérant né dans une famille de gitans piémontais" ,Jean-Marie-Marie KERWICH. .

"L'auteur a passé son enfance au Canada ,sous la neige ensevelissant la caravane familiale..le feu des érabless accusait le feu de son coeur.Il est revenu en France possédé par le rêve d'être heureux avec rien:un verre de rouge,un morceau de soleil jaune,et le pain bleu des anges de l'air...Il a longtemps vécu dans le cirque de ses parents.Les coups ont ouvert son âme à toutes les compassions.La pauvreté lui a légué ses ronces.

A propos de  son dernier ouvrage "L'Evangile du Gitan" BOBIN  " écrit qu'il illuminera de son feu de ronces la nuit des temps,quand tous les livres aujourd'hui couronnés seront devenus cendres.

"On croit que les étoiles sont dans le ciel mais elles sont sous nos pas.On les écrase.Ce qu'on voit briller dans la nuit,ce sont leurs cris".

Moi, j'ai envie de poursuivre la lecture.

***

*

Et  la visionnaire Virginia WOOLF :

 "les femmes ont, pendant des siècles, servi de miroirs aux hommes,elles possédaient le pouvoir magique et délicieux de réfléchir une image de l'homme deux fois plus grande que nature"..

ce texte fut écrit en 1928!

Et en 2008??????????????? que pouvons nous en penser? à méditer.

****

**

 

-Yolande MOREAU est une actrice que j'adore:elle nous donne rendez-vous dans le film de Martin PROVOST ,"SERAPHINE " :

"bonne à tout faire ",qui, dans le plus grand secret peignait avec les " moyens du bord" ( sang, terre,pollen de fleurs).un collectionneur découvrira son talent..

***

**

 

 

 

- Notre RIMBAUD est parti sur un vol de mouettes J'aime beaucoup sa façon de se définir :"Je me rature ,j'aime bien.J'explore mes limites".

 ***

**

 A la semaine prochaine!

17:55 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (8)

16/10/2008

Il est....

de ces coïncidences!

 


podcast

 

Alors que Michel et moi,installés en haut d'une dune, admirions les paysages du Bassin,nos estomacs commencèrent à crier famine.

 

Nous partîmes alors à la recherche d'un "coin tranquille"...lorsque nous aperçûmes un pin, magnifique,étirant son ombre sur un sol jonché d'aiguilles.

 

 Nous approchant, nous pûmes lire le panneau que nous avions à peine distingué:Pique Nique interdit.

***

**

 

medium_cap_ferret_084.jpg
***
**

Mais un bande ( de deux..) délinquants , bravant l'autorité supérieure,s'était installlée: bien que Michel et moi soyons des citoyens fidèles,respectueux des règlements ( enfin...presque..) nous répondîmes à leur invite et sans vergogne nous nous installâmes dans cet Eden( oui, paradisiaque, vous avez bien compris).

 



Quel couple charmant ! le mari ,un peu délicat cependant,avait pris soin d'isoler son postérieur du sol couvert d'aiguilles (de pin, pour ceux qu n'auraient pas compris -preuve:photo à l'appui).

 

 

***

**

medium_cap_ferret_082.jpg
***
**

Nous devisâmes, devisâmes:  que serait le jazz sans la Java,une tomate rouge valait -elle ( ça c'est du solfège horticole)deux tomates vertes et bla et bla et bla.

 

Nous traînâmes nos pieds sur le sol sableux des ruelles du village de l'HERBE  

**

*

medium_cap_ferret_062.jpg

où nous fîmes de curieuses rencontres.

 

medium_cap_ferret_069.jpg
***
**
medium_cap_ferret_058.jpg
***
*

Nous fûmes invités à boire un café ( fort bon) dans un "ravissant" petit hôtel comme je les aime, simples, chaleureux,sans piscine à débordement, l'hôtel où l'on entend des bruits de vaisselle, où l'odeur du café vous réveille.

 

 

***

**

medium_cap_ferret_060.jpg
***
**

Nous fîmes la connaissance de Jeanine, la patronne,qui était d'excellente humeur ce jour là.

 

Ce fut une bien belle journée!

 

Nous nous séparâmes,le coeur serré, sur les accents de " Come Prima".

 

A la prochaine!!!

 

***

**

 

(Toute ressemblance avec le sécnario imaginé par le propriétaire du blog  "laissez-jazzer "ne serait bien sûr que pure coïncidence..)

Musique frauduleusement empruntée à H.B)

 

 

 

 

 

 

 

15/10/2008

SERIE NOIRE

Un monstre à babord...

***

**

medium_dauphine.jpg
***
**

D' un geste assuré,il ouvrit d'un coup sec les volets: aussitôt la chambre fut baignée d'une lumière déclinant des  couleurs douces et moirées en cette fin d'après midi automnale.

 ***

**

***
**

Les paupières encore alourdies par le sommeil réparateur da la petite sieste quotidienne à laquelle il ne dérogeait pas, l'agent 0031 distingua peu à peu le contour des meubles émergeant de l'obscurité.

 

Le décor ne lui était pas familier:

-un lit façon "cosy",où deux panneaux vitrés fermaient une bibliothèque dont quelques titres se détachaient: " Le château des CARPATES" , quelques oeuvres du Reader Digest Sélection:" L'Epée de la Dame aux Clès","Mémoires d'un requin aux dents carriées"...une chaise de style Henri II méritant d'être restaurée-le cuir commençait à se craqueler- se reflétait dans la glace de l'armoire du même style.

La tapisserie en papier imitation toile de JOUY participait à l'aspect un peu tristounet de l'ensemble.

 

L'agent Toulouse 00031 alluma son transistors qui libéra les premières nores de la mélodie langoureuse de "saint Louis Blues".


podcast

 

Il était tout simplement heureux.Il prit alors appui sur le rebord de la fenêtre,offrit son torse velu et quelque peu grisonnant à la chaleur du soleil; il tenta quelques flexions mais un craquement incongru le dissuada de poursuivre l'exercice.

 

Il se redressa et ,après un bref clignement des paupières, son regard se perdit dans l'immensité marine:l'Océan était calme en cette fin de journée;on entendait le léger sac et ressac des vagues.

 

medium_a_464.jpg

 

**

**

Pendant huit jours,ce spectacle apaisant serait son offrande .

 

En effet, la veille,il vait emmené sa jeune compagne ( souvenez-vous de la rencontre dans le train de banlieue)dans une station thermale landaise réputée pour des jets de boue revigorant les oganismes fatigués

 

Il s'accomodait fort bien de ce nouveau statut de "concubin",des soirées où il abandonnait son corps aux massages d'Herotika.Oui, il était un homme comblé.

 

L'agent 0031 mit fin à ces méditations béates et en moins d'un quart dheure  se retrouva sur la plage, déserte à cette période de l'année ( début Octobre)

 

Vêtu d'un maillot de bain en laine vert sapin tricoté par Maman,mettant en relief- surtout lorsqu"il était mouillé-,les attributs de sa virile anatomie,et d'un marcel blanc,les pieds chaussés de sandales en caoutchouc pataugeant dans les embruns libérés par la ligne crénelée et argentée des vagues se brisant sur la grève,il retrouvait les saveurs de l'enfance.

 

Alors qu'il ramassait quelques cailloux aux arêtes arrondies ,

 

 

medium_a_427.5.jpg

l'agent 0031 aperçut ,à une centaine de mètres,une énorme masse noire, ventrue..

***

**

medium_cap_ferret_011.2.jpg
***
**

 

(A suivre)

 

(Le prochain épisode sera déconseillé aux âmes sensibles...

Photo prise par l'agent 0031-Musique T.B. frauduleusement empruntée)

14/10/2008

BONJOUR....

DU JOUR!

***

Quelques photos  à titre de mise en bouche..l'aventure sur le Bassin est terminée.

**

*

 

medium_cap_ferret_055.2.jpg
***
**
*

Merci à toutes "celles et ceux" ( j'adore la formule..) qui ont rendu plus agréable le séjour par leurs coups de fil,les douceurs,les écrits et les visites surprise!.

*

Ma tête fourmille d'idées..

Plaisir de vous retrouver,de vous lire.

*

Nous repartirons si vous le voulez bien ,sur les sentiers menant à l'Histoire,à la Musique,au plaisir de lire,à la gastronomie, à l'Amitié",;de temps en temps j'ouvrirai la boite à chaussures..et puis j'en connais un qui trépigne d'impatience.....oo31?

***

**

 

C'est étrange,le Bassin  (d'Arcachon) ,sous l'effet de  la lumière,c'est chaque fois une histoire nouvelle ,une fiancée qui révèlerait ses trésors cachés.....Intimité partagée ,découverte sensuelle  , tous les sens sont en éveil.

 

***

*

 

Muse marine qui se défait de ses voiles

 

*

medium_cap_ferret_044.jpg

**

Le regard ne se lasse pas des ciels irisés de roses, de l'eau qui semble retarder l'arrivée de la nuit,  pour y sertir dans son écrin liquide les reflets du soleil déclinant ses pastels..Oh!ces instants magiques de fin de journée où

" ce n'est pas le soir,ni l'après -midi,mais ce moment intermédiaire quasi miraculeux où l'on voit les molécules de l'air"

 

(Brady UDALL -VERNON-je vous en parlerai dans un prochain coin lecture)

 

 

***

**

 

medium_cap_ferret_085.jpg
***
**
*

 

Je suis en effet tombée amoureuse de cette région où, sans m'apesantir sur un sujet que je ne veux pas transformer en bulletin santé-météo,je dois chaque année me réadapter à l'effort ( mais ça n'a rien à voir avec "travailler plus,pour gagner plus...je vous ai déja dit que mon blog n'avait aucune conotation politique;je m'y sens tellement libre).Si je parle du centre " LA PIGNADA" ,c'est parce que je sais qu'une infirmière à la forte personnalité va me lire,"Sophie", qui connaît CONCOTS ( non mais vous rendez vous compte,Concots ce coin perdu à 8 km de Limogne!!!).Sophie, envoyez le bonjour à tous: l'année prochaine on se réunira autour d'un plat...de moules..puis nous irons danser à ARES!!!

**
dernier reflet
***
**
medium_cap_ferret_053.2.jpg
***
**
 Teintes roses ourlant l'horizon...
***
**
medium_cap_ferret_045.jpg
***
**
 puis lumière qui décroît, et l'homme qui rentre apaisé
***
**
medium_cap_ferret_037.jpg
***
**
(Photos maison..il y en aura d'autres).
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique