logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/06/2009

UNE SOIREE au théâtre DUCOURNEAU

AVEC Monsieur BUFFET-CRAMPON.

 

Au cours d'une récente conversation avec un ami,je saisissais au vol 2 mots qui titillèrent une imagination engourdie ces derniers temps.

L'idée de rédiger sur le pouce une note légère ,fantaisiste ,prenant quelque liberté avec la chronologie,me vint :une manière comme une autre d'introduire un sujet de blog,une rencontre..

 °°°

°°

°°

agen8.jpg
°°°
°°
Monsieur BUFFET-CRAMPON achevait de lisser ses rouflaquettes encadrant de grosses joues empourprées;il sifflotait quelques notes échappées de la chanson d'Aristide BRUANT:
°°°
°°
""celui qu'alle aime
Qu'alle a dans la peau,
C'est Bibi-la -Crème
Parc'qu'il est costaud
Parc'que c'est un homme
Qui n'a pas l'foi blanc,
Aussi faut voir comme
Nini l'a dans l'sang!"

 °°°

°°

 

Il était  d'humeur badine ce soir.

En début d'après midi,Norbert, le domestique, avait apporté sur le petit plateau en vermeil  une invitation pour assister à un spectacle hors du commun.

Il était noté "à vingt et une heures précises-tenue de soirée de rigueur-"(détail important pour la suite de l'histoire)

 

Monsieur BUFFET-CRAMPON lustra ses binocles,ajusta son gilet de satin noir dissimulant avec peine un estomac replet.

A l'heure prévue le cocher s'arrêta devant la porte de l'immeuble de type haussmanien qui abritait au dernier étage, sous les toits,les amours clandestines de Monsieur BUFFET-CRAMPON et où les coeurs esseulés venaient noyer leur chagrin dans les draperies de velours rouge rehaussées de passementeries dorées sophistiquées.

A sa décharge,il fallait reconnaître que la "légitime" passait bien plus de temps à allumer les cierges de la chapelle qu'à incendier le sien(bof.;mais ça m'amuse)

 

 

Le théâtre DUCOURNEAU était une véritable institution agennaise ,un socle de la culture aux allures baroques.

 

agen.jpg

Monsieur BUFFET-CRAMPON qui avait toute la "symptomatologie" du notable provincial (membre du club très fermé de "la Prune Flétrie"-propriétaire de deux étalons aux vertus reproductrices récompensées..)gardait une lucidité-qui le rendait sympathique-sur le reflet déformé de sa personnalité qu'il offrait. 

agen6.jpg

Il dissimulait ainsi une sensibilité exacerbée.. Aux frivolités mondaines,il préférait en effet le silence recueilli des abbayes cisterciennes,les longues promenades où son regard s'arrêtait sur le vol d'un papillon;il aimait écouter le friselis du vent dans les champs de tournesols. Mais ce soir,il était heureux,et cette joie aurait été complète si n'avait pris place dans le fauteuil de velours capitonné, devant lui, une femme portant un chapeau ridicule surmonté d'une aigrette.. Bien que confortablement assis il devait se livrer à une gymnastique désagréable pour apercevoir la scène. Il oublia ce désagrément lorsqu'enfin celui qu'"ils attendaient tous" fit son entrée sur la scène du fameux Théâtre DUCOURNEAU:

 

 

chorale 013.jpg
°°°
°°°

°°°
°°
Aux côtés de Monsieur BUFFET-CRAMPON avait pris place une jeune femme de la haute société quercynoise;ses doigts menus tenaient une paire  de jumelles en nacre .Son coeur se mit à palpiter lorsque le saxo libéra en une mélopée jazzy les notes d'une chanson dont l'avenir était assuré:"Cécile..ma fille..).
Un clin d'oeil en direction de Monsieur BUFFET-CRAMPON scella une complicité qui allait faire les beaux jours d'aventures bloguestres.
°°°°
°°°°
(Photo "maison "prise lors du concert de début Juin
Pour les non initiés"dont je faisais partie il y a seulement 2 jours, BUFFET-CRAMPON est une marque de clarinette.Le nom m'a plu et je me suis laissée embarquer..mais peut-être y aura-t-il quelques autres épisodes...)
NB:je pense que mon blog présente quelques problèmes de mise en forme.Plusieurs d'entre vous l'ont signalé ; je ne sais comment vous recevez texte ou photos....Je vais tenter d'y remédier.

Commentaires

mais non, tout va bien


je viens de me régaler de ta note!
un bijou, une perle,
ce portrait me rappelle les vacheries les pires de Jules Renard

bravo Dame Ecrivaine, ta plume est magnifique, et d'une tenue rare

tu peux quand même signaler à la population que pour bien voir ta page, il suffit de cliquer *
en haut à droite
sur la case médiane, juste à gauche de la croix blanche sur fond rouge
le blog s'affiche alors dans son intégralité, il faut seulement le savoir,

il fait une de ces chaleurs

je vais me passer de jogging aujourd'hui,

Baisers palois

à l'ombre

Écrit par : framboisine | 28/06/2009

Si je ne me trompe....l'aventure burlesque que je pressens...me rappelle LABICHE...gai, farfelu, sans prétention!

Bravo pour ce nouveau programme , rions un peu!!!

A bientôt la suite..


Bises
hélène

Écrit par : hélène | 28/06/2009

je suis pliée de rire Betty, bravo M. Buffet-Crampon. Quelle histoire dans ce Théâtre Ducournou qui s'est terminée à la Tannerie!!!


bises très très chaudes

Roro

Écrit par : roro | 28/06/2009

Je suis allé jeudi au rendez-vous que j'avais vendredi avec mon ophtalmo...10/10 il m'a dit...S'il m'avait dit 15/10, sûr que ça m'aurait arrangé pour écrire ce commentaire !
Tu as lâché une grenade dans le template de ta feuille de styles ou quoi ??? Il devient urgent de demander conseil à Hélène !
Sympa ta note, continue !

Heureux de te retrouver...

Écrit par : Crabillou | 28/06/2009

Bof ,mais ça m'amuse et moi donc ,comme tu me fais rire quand tu veux ma copine.mille bisous

Écrit par : heraime | 28/06/2009

Lhistoire de Mr Buffet-Crampon m'a bien amusée ... je suppose qu'il y aura une suite !!
Bisous
Nicole

Écrit par : Nicole | 28/06/2009

Délicieux ! mais maintenant on veut la suite, la suite !!!
Je ne sais si tu pourras lire ma note tellement lilipucienne !
Bises et très bonne journée
Biche

Écrit par : Biche | 29/06/2009

monsieur Buffet Crampon sera du bois dont on fait les clarinettes crois-je
bises

Écrit par : henri | 29/06/2009

Tres bien pour monsieur Buffet Crampon on attend la suite. Tu est douée pour raconter de histoires, mieux dit, pour les inventer. Amities MARU

Écrit par : maru | 29/06/2009

J'ai bien ri et je me suis régalé... on en redemande d'autant que je pense qu'il y a une suite.
Bonne journée.
Amitiés de Michel

Écrit par : michel | 29/06/2009

Tu es la reine pour écrire des histoires. J'attends la suite.....Bises.

Écrit par : pimprenelle | 29/06/2009

Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite, naturellement !
Bisous de nuit... assez chaude (gare aux incendies !)
;-))

Écrit par : gazelle | 30/06/2009

Je connais la très ancienne maison Buffet-Crampon, une des meilleures fabrications de clarinette, mais cette présentation de monsieur Buffet-Crampon : inconnue.J'ai bien lu ton texte et vu tes photos sans problème.Bises.Renée

Écrit par : Renée | 30/06/2009

Bonjour Betty,

Félicitations pour ce conte délicieux où je me suis laissé embarquer comme chez les Rougon-Macquard en suivant le bonhomme et rondouillard bourgeois. Jamais une seconde je n'imaginais la chute, ignorant que le nom double était celui de "facteurs" de clarinette. Tu m'as réjoui de bon matin, en marseillais bon public qui adore les histoires où il se fait "embarquer" pour son grand plaisir. Et je me la suis lue avecque l'assent.

Bisous du grillon

Écrit par : christian | 02/07/2009

je reviens me délecter
jumelles de nacre et higt society, prune flétrie (c'est l'âge qui veut ça ...)
Ton Buffet Crampon ne me lache plus
le facteur jouisseur va-t-il remplacer l'agent 0031?

Écrit par : framboisine | 02/07/2009

je m'attendais à entendre l'artiste chanter
Avez vous vu le nouveau chapeau de Zozo
c'est un chapeau un chapeau rigolo
Sur le devant il y avait une plume de Paon ....
et même qu'au début j'aurais bien repris
Nini peau d'chien..
Je manque vraiment de discernement dans la lecture de tes notes. La chaleur me ramollit l'esprit tout comme elle flétrit les prunes d'ailleurs.
Serait-ce aussi la chaleur qui m'empêche de voir en haut à droite sur la case médiane, juste à gauche de la croix blanche sur fond rouge là où il suffit de cliquer . Tant pis je continuerais à plonger pour te retrouver à moins que tu ne trouve le remède adéquat. A mon avis il faudrait réajuster la bannière à sa juste mesure... ni trop grande ni trop petite
du genre 770 pixels au maximum de longueur.
Sur ce je papote encore un peu à côté et je vais me mettre dans le courant d'air du ventilateur pour dormir.
Bises de la nuit
ANNIE

Écrit par : Maminie | 03/07/2009

bienvenue à monsieur Buffet Crampon c' est toujours un " bonheur" de lire vos histoires merci d' astrée

Écrit par : nicole astree | 03/07/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique