logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/05/2012

UN AIR DE FETE...

 Le figuier, écrasé de chaleur,noyait son ombre sur la pierre dorée de la croix où une main appliquée avait gravé quelques conseils de sagesse: "Veillez, car vous ne savez ni le jour ni l'heure".  

 

 Lui faisant face ,bordant un petit sentier en pente menant au jardin où fleurissaient dahlias et pivoines,la maison de " tonton Jean".  

***

**

le clouquier.jpg

(le village de Calvignac vu de notre maison) 

 

***

**

 


podcast

 Ce jour là,les volets mi- clos laissaient filtrer quelques particules dorées se rassemblant en un long ruban  effleurant les meubles en bois sombre de la pièce principale.   Réunis autour de l'une des deux tables dressée spécialement pour eux,onze enfants, onze cousins refaisaient le monde.   Je faisais partie de cette jeune assemblée.  

Je me souviens avec précision de l'orange vif des tranches de melon , contraste coloré sur la nappe en lin blanc. Pourquoi? je ne sais..  

 Nous " chahutions" un peu. Ma cousine,Jocelyne ,de quelques mois mon aînée,affichait toujours un sourire,calme, serein.  

 Un " MMMMM!"de volupté enfantine accompagnait l'arrivée de Tata Germaine apportant le " trophée" cuisiné:le lièvre tué par par Tonton Jean ,chasseur invétéré. Le civet sentait bon la garenne,le Causse, les genévriers.     Rituel suprême et récurrent.  

De temps en temps ,le rire franc et spontané des deux frères (Tonton Dédé et le p'tit Marcel) résonnait dans cet espace familial acquiesçant avec jubilation aux exploits de chasse de leur aîné .

 

 Puis, dans le lointain, un autre son...qui se rapprochait :un accordéon.

Les applaudissements mêlés des enfants et des adultes accueillaient alors "Roro" l'accordéoniste entouré de ses vestales  venues fleurir les corsages de roses en papier crépon.  Nous  étions princesses  dans nos robes en broderie anglaise et sandalettes blanches.

   Nous parvenait enfin un claquement net ,celui des balles de fusil tentant de " déquaniller" trois ou quatre petits ballons muliticolores dansant leur dernier ballet dans leur cage ajourée. La place du village était couronnée de guirlandes de buis et d'ampoules multicolores.

 

C'était jour de fête à Calvignac en ce mois d'Août 1954.   

    Un clin d'oeil à Paulette, Jocelyne et Christiane: quelques instants de bonheur cueillis aux branches de notre enfance.            

08:15 Publié dans Famille | Lien permanent | Commentaires (27)

Commentaires

Un régal ton récit , merci Betty pour cette journée de fête en famille , avec la table des cousins et avec les villageois qui suivaient l'accordéoniste !
c'était pareil chez nous lors des fêtes votives .. !
en 1954 j'avais déjà 18 ans .j'aurais bien aimé aller à la fête à Calvignac .

très joli texte a lire et relire avec plaisir , merci .. bises huguette .

Écrit par : macary huguette | 13/11/2009

Betty retrouve la plume de l'enfance, un délice,
le magasin bleu n'est pas loin je le sens, je le vois
et je te vois avec tes sandalettes

j'aime ton joli récit
Plein de baisers
Fanfan

Écrit par : framboisine | 13/11/2009

Quelques notes aigres d'un accordéon venu de je ne sais où...Je ferme les yeux, et sens crisser sous mes pieds le gravier de la place non encore goudronnée...Je m'approche du stand, il me faut me lever sur la pointe des pieds pour voir...Pour voir rien ou presque, des cibles et des ballons qui montent, qui descendent, qui bougent et puis éclatent au son de sèches détonations...le dernir ballon est parti. Un grand rire, et je vois la grande pogne de mon père qui me tend un ours en pain d'épices...Nous sommes en 54, j'ai neuf ans, c'est la fête au village. C'était hier.
Merci Betty.

Écrit par : Crabillou | 13/11/2009

souvenirs nostalgiques de ce temps passé qui semble si loin déjà. je ne t'ai pas reconnue sur la photo. Y étais-tu ?

bises


Roro mais pas l'accordéoniste, l'autre

Écrit par : roro | 13/11/2009

UN bien joli souvenir d'enfance toujours si présent dans ton esprit puisque tu n'omet aucun détail.
Calvignac j'y ai passé des vacances il y a quelques années, joli petit village.
bonne nuit
Anita.

Écrit par : Anita | 13/11/2009

UN bien joli souvenir d'enfance toujours si présent dans ton esprit puisque tu n'omet aucun détail.
Calvignac j'y ai passé des vacances il y a quelques années, joli petit village.
bonne nuit
Anita.

Écrit par : Anita | 13/11/2009

Bonjour Betty,

Comme toujours, ta façon de conter peint dans mon imagination la table des enfants, un peu à l'écart de celle des grands, dans la pièce voisine, où la porte entre-ouverte permettait aux parents d'entendre quelque peu.

Les cousines se groupant ensemble tandis que les garçons annexent les bouts de table pour faire comme leur papa. Et ce petit monde ne tient pas en place, part dans des fou-rires, renverse un verre d'eau sur la nappe et en profite pour asperger celui d'en face. La joie sourd de tout ton récit, sans retenue, une joie saine des jours heureux de l'enfance.

Cela fait toujours du bien de se retourner sur sa robe blanche brodée et de se souvenir avec quelles racines l'adulte est né.

Merci pour cette aquarelle de mots.

Bises du grillon

Écrit par : christian | 14/11/2009

Des milliards de fois merci Betty, je pleure comme une petite fille devant mon ordinateur en écoutant cette musique de fête ; les souvenirs de notre enfance restent à jamais gravés dans nos mémoires. Je t'embrasse très affectueusement Jocelyne

Écrit par : jocelyne fauré | 14/11/2009

Tu as su trouver les mots qui vont droit au coeur, ils traduisent à merveille ces souvenirs de fête, avec de la joie, de la tendresse, et j'ajouterai lun vrai feu d'artifice...ce texte plein d'émotion.


Bises
hélène

Écrit par : hélène | 14/11/2009

Des milliards de fois merci Betty, je pleure comme une petite fille devant mon ordinateur en écoutant cette musique de fête ; les souvenirs de notre enfance restent à jamais gravés dans nos mémoires. Je t'embrasse très affectueusement Jocelyne

Écrit par : jocelyne fauré | 14/11/2009

Avec toi ma chère Betty ,des écrits qui viennent du coeur et font vibrer mon âme ;c'est vrai et c'est une grande justice :nul ne sait l'heure ,ni le jour ,ni le lieu .Belle fête dans ce petit village ,des souvenirs d'enfance imperissables.Bisous ma cop

Écrit par : heraime | 14/11/2009

août 1954... mon entrée à l'école normale d'Auch est pour septembre; alors, les fêtes de villages je ne m'en prive pas;
elles ressemblent à celles de Calvignac
bises

Écrit par : henri | 14/11/2009

mille fois merci Betty, comme Jocelyne je pleure sur nos souvenirs d'enfance car de notre enfance il ne reste.....que des souvenirs mais des souvenirs heureux. Je t'embrasse très fort.
Paulette

Écrit par : paulette vignals | 15/11/2009

Ton récit si bien mis en images fait revenir chez moi des fêtes au village ou il faisait bon profiter de ces instants familiaux bise Bonne soirée

Écrit par : fleurbleu | 15/11/2009

Tu m'as collé la larme à l'oeil. Tellement bien raconté, tellement vivant et émouvant avec cet air d'accordéon. J'étais avec toi, cachée sous la table. C'est extraordinaire ! recolle bien la photo jaunie... C'est tellement beau tout ça... Bises de miche

Écrit par : miche | 19/11/2009

ce jour là il y avait tout l' air et les paroles..... ceux des souvenirs d'enfances inoubliables.
Bises
ANNIE

Écrit par : maminie | 21/11/2009

Bonjour, douce note, joie mais il y a aussi, par exemple les mots de Crabillou,.....
en 1954 je venais de naître le 17 janvier, j'aime beaucoup vous lire, et je vous connais si peu... vous avez une très jolie écriture, une si belle manière d'apporter les mots de vos pensées, quel était votre métier ? qu'aimez vous, lire, écrire ?
Catherine

Écrit par : LADY CATHERINEL | 27/05/2012

Un souvenir gentiment partagé. Merci Betty.
Une fête au village, c'était vraiment la fête de tous.
Les longues tables sous les arbres, l'estrade, les musiciens et pour finir, le bal.
De belles images
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 27/05/2012

Coucou Bety !
Des jours heureux avec cousins et cousines .... gros bizoux !
Françoise

Écrit par : françoise la comtoise | 28/05/2012

Je ne me lasserai jamais de toi... ma Betty... comme de tes écrits. Gros gros bisous de Miche

Écrit par : miche | 28/05/2012

De beaux souvenirs de fête au village. Il y en avait aussi chez nous en 1954. Cela s'est perdu peu à peu.
Bises de Pimprenelle.

Écrit par : vent du sud | 28/05/2012

Des jours de fête inoubliables ! Merci encore Betty de nous les rappeler, je t'embrasse affectueusement
Jocelyne

Écrit par : fauré jocelyne | 28/05/2012

re..merci Betty pour ces souvenirs de fête, en 1954 j'avais 17 ans....j'attendais l'ouverture du bal avec impatience! bon séjour à l'Océan et grosses bises de nous deux.

Écrit par : paulette | 30/05/2012

Et on oublie les tomates farcies, dans un plat immense et qui rapidement se vidait. La Joie était parmi nous, et les nanas attendaient la fin du repas...pour aller vite...se faire belles Pour le bal sur la place, et toutnez JEUNESSE...on s'en souvient!!!


Bises
Mamina

Écrit par : hélène | 31/05/2012

Toujours un plaisir de venir te lire Bettty, j'espère que tu vas ..... bien
Gros bisous

Écrit par : Nicole | 01/06/2012

J'avais oublié de dire que la photo était splendide ... Jamais laissée de te relire. Bises. Miche

Écrit par : miche | 02/06/2012

Bonjour Betty


Comme ils sont doux, les souvenirs de fêtes d'une princesse de huit ans à tout jamais gravés dans ta mémoire. Et, les printemps se succédant, ils te reviennent, baignés par la tendre lumière d'une jeunesse heureuse. Que Lola puisse aussi se fabriquer les siens, qu'elle se remémorera à ses premières rides.

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 08/06/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique