logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/11/2009

NEONS...

 
J'avais dit à Annie que nous irions passer une soirée à LAS VEGAS.( sur des photos du fiston.)
°°
Annie, elle est un peu pour toi cette note ( écoute la musique:extrait du film CABARET)
°°°°
°°°
°°

podcast
°°°
°°
usa1 005.jpg
°°°
°°
°
usa2009 043.jpg
°°°°
°°°
°°
usa1 002.jpg
°°°°
°°°
°°
usa2009 044.jpg
°°°
°°
°
usa2009 042.jpg
°°°°
°°°
°°
usa1 003.jpg
°°°°
°°°
°°
usa1 004.jpg
°°°

29/11/2009

DROIT DE..

REPONSE!!

 

°°°

°°

°

bibli 002.jpg

 

et pour inaugurer cette rubrique exceptionnelle, une photo prise il y a cinq minutes de la bibli dans l'entrée:aucun montage,les livres entassés,si vous zoomez,vous pourrez y voir le dernier catalogue été 2009 de La REDOUTE...(pub interdite..).

 

Merci tous pour vos commentaires que j'ai interprétés comme une marque d'encouragement.

 

Lorsque j'écris " je me suis plantée ",cela ramène au "voeu" originel:la création de la rubrique "Coin lecture".

 

Je me suis plantée en ce sens que ce projet était  trop ambitieux:créer un endroit, certes fictif,un lieu chaleureux où "chacun-chacune" viendrait poser sa besace pleine de livres..ou même vide.

 

Le Coin Lecture s'adressait également à ceux qui lisent mais aussi à ceux qui ne lisent pas, car n'oublions pas que nous possédons tous une parcelle mise en jachère mais qui ne demande qu'à êter ensemencée.

 

Vous n'avez pas lu PROUST? et alors!

Vous ne  lisez  que des BD ..et alors!

 

 Vous lisez,point barre!

 

La BD ( bande dessinée)c'est un univers pour moi à explorer ( à l'exception des Tintin,de Babar et Bécassinne)...et je sais qu'il est très riche.

 

Vous aimez l'Histoire racontée, inventée ,parfois avec talent.

 

Vous aimez les romans d'amour, même s'ils ont le parfum de la rose ( elle est sans épines celle là),les policiers, les thrillers ( excellente en ce domaine, Dona TARTT.),les agents secrets ( tiens, je ne "pompe" rien aux romans d'espionnage, ni aux films  d'ailleurs).

 Vous lisez.

La poésie est un univers que je découvre petit à petit ( à l'exception de RIMBAUD et BAUDELAIRE) à soixante ans passés ( allez les hommes,retombez sur terre:Betty la blogueuse ce n'est plus une jeunette) et j'y découvre un plaisir jouissif ( décidément ma souris dérape...).

 

Et c'est un peu grâce à vous ,blogueurs, que je rentre dans ce monde des mots .

 

J'avais rédigé il y a quelque temps une note sur les critiques " consensuellement snobs " dont j'abhorrais la condescendance!

 

Vous voyez comment je " fonctionne" : au coup de coeur..de folie parfois!

 

J'oubliais:nous avons  un petit "diamant fait de beaucoup d'herbe"  qui nous est né :il  a laissé un com sur ma dernière note, com qui reflète excatement ce que je pouvais ressentir en voyant le "naufrage du" " bateau livre.

 

Tous vos com me sont allés droit au coeur;croyez le bien, ma note n'était pas une "fausse sortie de scène".

 

C'est vrai,vous me posez un problème de conscience...

 

Mais je m'aperçois que cette note est terriblement longue.

 



Sachez qu'elle a été écrite d'un seul jet ,et qu'elle peut comporter des maladresses.

 

Je file, c'est l'heure du poulet sur lit de tomates oignons .

 

ENCORE MERCI

 

BETTY

 

 

 

28/11/2009

COIN LECTURE ...on ferme!

medium_DSCF0561.18.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce n'est pas l'approche de l'hiver et la crainte d'avoir froid ( car la pièce est chauffée) qui m'amène à fermer les portes de la bibliothèque.



Les" adhérents"se sont faits moins nombreux et en ces temps de crise....tout'p'tit économie ...

 

J'avais créé cette rubrique pensant, naïvement  ,que cette "pièce virtuelle" serait un lieu de partage.

 

Je "travaillais" les notes comme une élève à l'école veut remettre un bon devoir.

 

 

°°°

°°

°

école.jpg
°°
°

Je me suis plantée, c'est tout.

 

Donc, je baisse le rideau.

 

Ce partage ,je le continuerai par mail, au téléphone et dans la réalité.

 

Mais je remercie encore ceux qui avaient plaisir à venir se réchauffer chez moi.

 

 

C'est une sortie de scène bien triste.

 

Ainsi va la vie...et la blogosphère.

 

Et n'oubliez pas : lire nous enrichit.

 

betty

COIN LECTURE

 

 

 

medium_DSCF0561.18.JPG

 

 L'été a cédé la place à l'automne et la bibliothèque s'est enrichie de quelques ouvrages..

Ceux qui ont souscrit un " abonnement" à cette rubrique ( je les en remercie car c'est grâce à  leur  soutien que j'ai décidé de poursuivre)connaissent  les itinéraires de mes chemins de lecture.

Lire,c'est un voyage,un voyage nécessaire que je commencerai avec le dernier ouvrage lu, des nouvelles ,"Les trois roses jaunes" de Raymond CARVER.
De lui, j'avais lu auparavant "Les vitamines du bonheur".

Transition aisée..mais quel bonheur de jeter de nouveau l'ancre dans cet univers:une écriture apparemment" facile",mais toute en retenue,faite de silences,de phrases elliptiques comme pour mieux effleurer la détresse des âmes,la solitude  des gens qui sont notre miroir.

CARVER ne parle qu'à ceux qui savent lire dans l'écume de ses mots.

Raymond CARVER:un auteur américain que le cancer du poumona emporté bien trot tôt en 1988, et avec lui ces mots en attente "d'être."..Mais restent ses écrits..bouleversants.(Merci à Marie Madeleine qui m'a conseillé cette lecture).

Il venait,à 50 ans, d'intégrer la fameuse " American Academy of Arts and Letters".

Dominique, elle ,écrit et lit..beaucoup."Affinités électives" ( si le titre n'était déjà "pris) nous définiraient.Elle m'avait fait découvrir "Le coeur cousu" -qui a fait l'objet d'une note, un roman qui fut pour moi un choc.

J'avoue avoir eu du mal à orienter mes lectures après une telle émotion.jen redoutais la fadeur. 

Ce "purgatoire" passé,j'ai donc, sur ses conseils,entrepris la lecture de " Quelqu'un d'autre " de Tonino BENACQUISTA.

C'est la rencontre, dûe au hasard, de deux hommes  qui s'affrontent sur un court de tennis:ils se lancent un défi,se retrouver dans trois ans après être devenu..quelqu'un d'autre.

Défi envers soi,introspection à la recherche l'AUTRE,celui que l'on a "laissé passer" avec ses désirs,ses rêves.

"On ne devient pas pas quelqu'un d'autre impunément.On risque pour le pire  et le meilleur de se trouver soi-même"..

Faîtes connaissance avec Thierry BLIN,l'encadreur " désabusé",

"Il hésita un long moment entre Décès et inventaire.Par superstition il évita le premier sans se résoudre au second et griffonna au marqueur " fermeture exceptionnelle".L'exceptionnel,c'était cette curieuse sensation de liberté en accrochant l'écriteau..Il venait d'accomplir un acte révolutionnaire,de bousculer l'ordre établi.Si anodin soit-il,ce " fermeture exceptionnelle" était une onde brouillée dans la transparence d'une vie entière,un secret qu'il ne pouvait pas partager,un mensonge public."

et de Nicolas  GREDZINSKI:

"Ce n'est pas tant le fait que je boive qui vous inquiète,les résultats sont bien meileurs depuis que j'ai,pris la tête du service....Le problème c'est qu'il faut se défaire d'un homme qui n'a plus peur.Le Groupe ne peut pas admettre que l'on n'ait pas peur de quitter le Groupe.Même si elle est efficace, mon indépendancce est insupportable.Vous êtes comme les dobermans, vous sentez la peur chez l'homme.Par exemple, là, tout de suite,dans ce buureau, vous sentez que je n'ai pas peur de vous,ni de vos décisions..Sous vos airs de gentleman,vous regardez les salariés avec un message très lisible:il fait froid dehors.Il fait froid hors du Groupe,et tout le monde peut se retoruver dehors du jour au lendemain,même un Bardane qui se croyait intouchable.Moi, je n'ai plus froid..."

 Installez-vous  et savourez maintenant  (Monique,"l'habituée" de ce petit cercle virtuel, es- tu assez confortablement  assise sur la première marche de l'escalier?).

Lui, il est difficile de le définir,car définir la poésie est une " entreprise dans laquelle je ne m'aventurerai pas:je la ressens,un point c'est tout.

Lui, c'est Christian BOBIN, et sa biographie si émouvante de la poétesse Emily DICKINSON:"La dame Blanche",blanche parce qu'elle était toujours vétue de blanc.Je me tais, écoutons:

"Higginson ne peut répondre.Il n'a jamais imaginé que la poésie puisse être une affaire vitale,l'apothéose de toutes lucidités,l'arrachement du bandeau que la vie met sur les yeux des vivants pour qu'ils n'aient pas trop peur à cet instant dernier qui est chaque instant passant".

Et maintenant,pourquoi pas "Un Soir au club"..ça vous dit? c'est le titre du roman (prix du livre Inter 2002)de Christian GAILLY,l'histoire d'un ancien pianiste de Jazz de renommée internationale rentré dans le moule d'une vie conjugale et professionnelle "banale"et qui ,à l'occasion d'un rendez-vous professionnel ,se retrouve le soir dans un club..drogue du jazz, drogue de l'amour ,de l'alcool.L'ambiance est parfaitement décrite.( Message personnel:Tu devrais le lire,Henri).J'ai beaucoup aimé et ne me suis pas ennuyée une seconde.Au départ, le style déroute (style " parlé",mais là est tout le travail de l'écrivain,un des plus délicats)

 Scoop qui n'en est plus:un film vient de sortir ces jours ci qui est l'adaptation du roman( les critiques sont divisées)

 

 ***

**

 

Les "B I" (" Bobo Intello"-Je revendique l'AOC-)de certains forums ( vous ne les empêcherez pas de sévir) se regardent écrire:

"J'irai cracher sur Nos Tombes", ( allusion au célèbre film) .

Voilà l'accueil qu'ils réservent à Amélie NOTHOMB..Et bien moi, je ne crache pas..J'aime son humour et son intelligence, même si ses romans sont inégaux.Le dernier paru,"Le voyage d'hiver"(titre emprunté à une oeuvre de SCHUBERT):rencontre de trois êtres, trois personnalités aux prénoms"impossibles ",Astrobale,Aliénor,ZoÏle,sous les mansardes glacées d'un immeuble parisien:un agent dont le métier consiste à apporter aux gens des "solutions énergétiques qu'ils n'ont pas demandées",un écrivain et son interface-garde malade.Suspense sur fond d'histoire d'amour.Vraiment très original,de lecture facile.

"Tomber amoureux l'hiver n'est pas une bonne idée.Les symptômes sont plus sublimes et plus douloureux.La lumière parfaite du froid encourage la délectation morose de l'attente.Le frisson exalte la fébrilité.Qui s'éprend à la sainte Luce encourt trois mois de tremblements pathologiques.Les autres saisons ont leurs minauderies, bourgeons,grappes et feuillages où engouffrer ses états d'âme.La nudité hivernale n'offre aucun refuge."

°°

°

Jouer avec les mots, jouer avec les sons:"Le grand bêtisier des mots" de Claude Gagnière,( j'ai de précieux conseillers pour mes lectures..lire c'est aussi échanger,s'enrichir de ce qui nous manque...c'est abyssal!!!mais j'aime les pertes d'équilibre!).

Ne vous méprenez pas:ce bêtisier là n'a rien à voir avec les inepties télévisuelles qui empruntent ce titre.

L'auteur est un érudit et nous emmène avec humour sur le chemin de l'histoire des"à peu près",des calembours.


"Victor HUGO ne détestait pas les calembours.Lapreuve, c'est qu'il ne cessait d'en faire,avec plus ou moins de bonheur.

"Le calembour est la fiente de l'esprit qui vole"( réplique d'un personnage des" Misérables :"Loin de moi l'insulte au calembour!Je l'honore dans la proportion de ses mérites!)

Vous avez entendu parler de Willy,oui...le Willy du grand écrivain Colette.

"Au début de sa carrière ,Willy fut chargé de tenir la rubrique des concerts dans la revue "Art et critique".Après un concert de la chanteuse Lilie Lehmann et de Kalish,son mari,le bref commentaire de l'ouvreuse fit s'esclaffer les lecteurs!

"Nous avons avalé le Kalish jusqu'à Lilie!

"La rue meurt de la mer .Ile faite en corps noirs"(La rumeur de la mer,il fait encore noir).

Jean COCTEAU 

°°°

))

 

C'est la fin d'une longue note...d'un voyage au sein de ma Bibliothèque.

 

Sur ma table de nuit,"Trois femmes puissantes " de Marie NDIAYE,des nouvelles de Joyce CAROL OATES et tant d'autres  qui alimenteront le prochain "Coin lecture".

 

µµ

 

Et vous, que lisez-vous?

 

N'oubliez pas l'interactivité.

 

 

25/11/2009

AU FIL DES LIGNES (9)

 ...ou de l'humeur ou dans le creux de l'oreille.

°°°

°

 

medium_folon1.jpg

 

°°

°

Tournez manège.

Quand la pub envahit nos boites mail.....

"La séduction n'est plus ce qu'elle était;osez le plaisir solitaire".

Sur la page qui suit...quelques diamants montés en solitaire vendus par une célèbre marque de grande distribution..

Tournez manège..mais moi, je préfère tourner la page...du mauvais goût!

****

**

*

 

Page blanche?

 

Entendu lors d'une émission TV (  peut être la Grande Librairie) cette phrase attribuée à ( j'ai oublié l'auteur...) et que je trouve " savoureuse":

 

"Il ne faut pas montrer ses brouillons car on ne reçoit pas les gens en robe de chambre".

 

***

**

*

Snobisme à toutes les sauces... 

 

Lu dans un magazine un entretien avec  Michel DEON au cours duquel il relate une anecdote lors d'un dîner où étaient conviés Lauren BACALL, Humphrey BOGART, et le grand écrivain américain William FAULKNER.

 

Celui-ci ,à une "parisienne" qui lui demande"

-"Que pensez-vous de DUBUFFET ?"

 

répond

 

"Vous savez, je suis un fermier".

 

La modestie va souvent de pair avec l'intelligence.

 

La dinde a du avoir le "bec" cloué.Mais a-t-elle compris?

 

 

***

**

 

Gardons la chambre...

 

Entendu lors d'une émission radio ,cette phrase attribuée à PASCAL:

 

"Tout le malheur des hommes vient de ne pas savoir demeurer au repos dans une chambre".

 

Sagesse pascalienne..

 

***

**

Les yeux de Chimène

 

 

"Pour moi le lot,c'est avant tout les paysages des Causses,les pierres sèches,l'aridité,les chênes rabougris,une terre sauvage faite de broussailles et de minéralité.J'aime ses routes sinueuses,parfois très pentues.Je les ai arpentées tant de fois à vélo!Pour moi,le Lot c'est avant tout le causse,la vallée du célé.EN réalité, je connais assez mal la vallée du lot,mais en revanche je n'ignore rien du causse de Limogne".

 

Justine MALLE,fille de...

 

"soeur" d'adoption.

 

 

***

**

*

 

 

A bientôt pour un autre " Au fil des lignes!

 

 

 

 

 

 

 

 

24/11/2009

Y A D'LA JOIE.....

..à commencer la semaine en écoutant ce ""gouleyant"  concerto de Carl Philipp Emmanuel BACH ( fils de...)

 


podcast

 

 

°°°

°°

 

....à...non, la photo se suffit à elle- même..

 

bach.jpg
****
***
**
extraire de sa boite à chaussures une photo que l'on croyait perdue..un instant de tendresse sur le Causse près de la bergerie.
***
**
bach2-1.jpg
****
**
*
à relire les pages écrites par une amie de passage perdue de vue depuis plus de 40 ans ..morte peut être, mais terriblement vivante quand elle partait à la recherche de ses racines en Espagne:
°°
"Je me sens heureuse légère et amoureuse à l'idée de retrouver mon village bien aimé,blanc ,bleu et or,ses nuits parfumées de jasmins dans lesquelles s'élevaient le chant des hommes et la plainte des guitares".
°°
***
***
Et je me dis que la vie recèle de précieux trésors..et qu'un diamant est fait de beaucoup d'herbe ( pour citer Salah STETIE).
°°°
°°
°°
BONNE SEMAINE A TOUS

21/11/2009

UNE BETE A POILS..

Parce qu'il faut bien sourire un peu.....cette semaine se terminera sur un fond de légèreté...

°°°

°°°

Une "bigleuse des Landes",égarée dans les fourrés entourant HABAS,( suivez mon " oeil")a cru reconnaître  à partir de  la photo publiée sur ma note "ON THE ROAD" ,une étrange bête bi-céphale avec " 2 becs,un oeil jaune,un corps couvert de plumes ou de poils!"(sic)

 

Avec l'habileté digne d'un expert  de  la police scientifique ,elle a ,grâce à son superlogiciel HIGH TECH " PICASA", effectué des retouches sur la photo intiiale.

 

 

BETTY.jpg
(photo  retouchée par la  bigleuse édentée)
***
**
*
usa2009 048.jpg
(photo originale  de la  note " ON THE ROAD")
°°°
°°
NON,CE N'EST PAS UN RHINOCEROS

podcast
(chanson:l'othorhinoréros).
°°°
°°
Pour mettre un terme à toute polémique,je me vois dans l'obligation de publier une photo  prise à l'époque où le photographe se réfugiait déjà dans les pattes de son urvidé .
.
****
***
ours1.jpg
°°°
°°
Qu'on se le dise Madame la marquise!!
°°°
°°
(JB:excuse moi.mais je ne pouvais laisser "saboter" ton travail...et ce d'autant plus que tu as bravé le danger!!))
***
**
Et à toutes et à tous, BON WEEK END:je vais "jazzer" chez "mes copains d'abord"!
****

20/11/2009

DISTRIBUTION DES PRIX...

°°°
°°
Le comité de lecture intergénérationnel, s'est réuni , comme chaque année,autour de la table du célèbre restaurant " La Gaillardise" bordant le Canal du Midi ( et non latéral..), sous la présidence de
°°
Madame B B
*
betty petite.jpg
**
*
assistée des membres du Jury:
Le pt'it Marcel ,Marie, JB
**
***
a 141.jpg
****
***
**
et la p'tit Lolinette
*
lola nov 09 006.jpg
***
¨¨¨¨
Cette docte assemblée a décerné, à l'unanimité des voix,
 le prix " Boucle d'OR" au roman
°°°
°°
"Le GRAND CERF"
°°
cerf.jpg
°°
récompensant ainsi un nouveau genre littéraire, le thriller à connotation philosophique et écologique.
***
**
"Synopsis":
Un  grand cerf ,dans sa maison faite de rondins ,médite devant l'ondulation des flammes du bois se consumant dans la cheminée.
Soudain,troublant cette quiétude,des bruits de pattes de plus en plus rapprochés..
 Notre bovidé entend  une voix haletante exprimant une supplication :"Cerf,cerf ouvre moi"...
Regardant par la fenêtre,il aperçoit un petit lapin, blanc,poursuivi par un chasseur,le fusil en joue, prêt à tirer.
Les arbres de la forêt tremblent de frayeur.
**
Le GRAND CERF va-t-il ouvrir la porte????
***
**
*
C'était un p'tit clin d'oeil au  bonbon d'amour( son livre préféré)

19/11/2009

Un bel hommage

Lundi soir  Canal + diffusait un excellent documentaire sur le fonctionnement de la justice, "JUSTICE SOUS TUTELLE".

 

Il y a bien longtemps qu'un reportage d'une telle qualité n'avait été tourné.Aucune complaisance.

 

Rediffusé le 20 Novembre à 10h40: je ne peux que vous recommander de le regarder ( ou de l'enregistrer)

Nous  avons  souvent une vision fausse ( plus exactement faussée) de la justice, vision déformée par le prisme des médias.

Notre jugement perd en acuité.

 

"La justice est lente ",la Justice est...

 

Allons plus loin.

 

Porter un jugement, c'est d'abord une démarche de compréhension et ce reportage nous invite à cette démarche.

 

Reportage sans complaisance.

 

En découvrant  les arcanes de cette institution, vous pourrez alors "porter" ce jugement.

 

Triste réalité que ces jeunes magistrats sortis frais émoulus de l'Ecole Nationale de la Magistrature:

 

balancés juges d'instruction ( tiens "IL VA "disparaitre alors qu'il est le garant de l'indépendance!), alors que leur expérience de la vie sent encore le lait maternel.

 

Progrès:Lors du discours d'accueil de la nouvelle promotion, fini les habits d'apparat( hermine et tout le saint frusquin quin quin),des propos qui se veulent plus près de l'homme:"Vous n'êtes pas la LOI";ce soir là j'étais ravie...jusqu'au dérapage  du discours lorsque j'entends:"Vous êtes l'élite."(ou " vous faites partie de l'élite":je cite de mémoire)

 

Ce fut dur à avaler.

 

Le témoignage sur le  formatage contre lequel s'insurge un magistrat ayant donné sa démission ( fait extrêmement rare et courageux ) est lourd d'enseignement.

 

 

Triste réalité ce ces juges qui plient sous la masse de dossiers ( le reportage sur le juge des enfants était " éloquent de vérité).

 

Triste réalité que l'ambition carriériste ..l'Indépendance en prend un sacré coup.

 

Triste réalité que ces audiences dites de comparution immédiate où sont jugés "le jour même" les délits ( jugements rendus le plus souvent en fin d'audience par un juge qui a siégé plus de 10 heures!!)

 

Triste réalité, bien triste réalité.

 

 

.et un bain de dérision que le spectacle donné par les magistrats membres du Syndicat de la magistrature:"je fais confiance à la justice de mon pays" (tiens,il me semble l'avoir entendue quelque part cette phrase..-petit aparté- une manière d'esquiver les  questions embarrassantes), pastiche de l'émission de JP FOUCAULT " Qui veut gagner des échelons."

 

Oui, un reportage de grande qualité.Ne restons pas aveugles.

 

 

 

Mise en évidence de notre budget pitoyable.

 

Puisque je suis amenée  aujourd'hui à m'exprimer sur le thème de la justice,c'est avec émotion que je vous livre le plus bel hommage qui ait été rendu récemment à un jeune avocat toulousain parti " trop tôt". Pour moi, tout un symbole.

***

 

 

avocat1.jpg
***
**

 

"Comme tant d'autres,j'ai été bouleversé par la mort de Maîter F.V que j'ai bien connu lorsque j'étais,à la fin des années 1990,magistrat pénaliste à TOULOUSE.


Je garde aujourd'hui le précieux souvenir d'un avocat engagé, désintéressé,proche des plus faibles,doté d'une sensibilité à fleur de peau,d'une force de conviction peu commune et qui "ne lâchait rien"

Avec ses longs cheveux,il me faisait penser à un mousquetaire sans peur ni connivence avec quiconque, qui aimait à ferrailler avec le ministèrepublic et le code de procédure pénale.

Dans les dossiers les plus difficles,voire les plus odieux,il faisait émerger ce que son client conservait d'incontestable humanité et savait user sans abuser de la notion de déterminisme social.

 

A l'heure du droit des affaires triomphant,des statistiques judiciaires vouées au rendement,il avait la magnifique faiblesse de croire en l'homme et dans la force de la Loi"....

F.R.

 

 

 

Arrêtez vous un instant sur cette note,même si vous n'avez pas l'habitude de me lire.

 

Et...réfléchissez.

 

 

 

 

 

16:59 Publié dans justice | Lien permanent | Commentaires (8)

18/11/2009

UNE PASSANTE...


podcast

 ("les passantes" de Georges BRASSENS interprétée par la fanfare de Santiago de Cuba..)

°°°°°°°°

 BÔ..TE.

°°°°

°°°

°°

photo.jpg
°°°°
°°°
(Photo prise par une amie)

17/11/2009

LES DESSOUS...

..de L'ART..

ou nouvelle rubrique pour prendre un petit bain de culture sans prétention.

Récemment,m'a été offert un livre adapté d'une émission de télévision où quelques minutes nous permettent d'appréhender une oeuvre d'art...et ses dessous.

Je m'inspire dès lors de cet ouvrage et comme il faut un début à tout, je vous emmène en AFRIQUE, plus exactement au CAMEROUN ,chez les  BAMILEKE,

***

**

statue3.jpg
***
**
pour admirer cette statue de reine du XIX° siècle,exposée au musée du Quai BRANLY à PARIS.
°°°°°°°°°°
°°°°°°°°°
°°°°
°°°°
stue.jpg
°°°°°°°°°°°
°°°°°°°°°°°
°°°°°
Faite de bois, de cauris ( coquillages) et de perles de verre.
De telles statuettes étaient exhibées à l'occasion de célébrations royales (installation du roi,funérailles ...)
Art polychrome où les perles en pâte de verre sont mises en relief.
°°°
°°

MAIS , d'où venaient ces "pierres "?
°°
De la région de VENISE..quel long voyage!!!!!!!!!!!!!!!!!
**
Ces "statues étaient fabriquées à la demande du roi,et étaient censées montrer sa richesse et son prestige'.
*
La monnaie d'échange?  Des esclaves dit-on ....
*******
****

15/11/2009

PARITE BIEN ORDONNEE...

*

...commence par ..

 

 

UN TANGO langourrrrrrrrrrrrrrrrrrreux au pensionnat!!!

***

***

 


podcast

****

***

**

 

pension.jpg
***
**
*

 ( mise en musique:Luz CASAL "Piensa en mi").

(Message perso:Mariette, honte à toi pour ne m'avoir point reconnue!

Nic-Nic:arrête de rire.

Plus sérieusement, c'est une très belle chanson que je vous offre en cette fin de week end..mais est-ce bien un tango?))

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique