logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/12/2009

SIDA,1ER DECEMBRE

 Cette note, je l'avais publiée il y a deux ans.

Marie, ma fille, a grandi depuis...et le sujet qu'elle évoquait a "grandi" hélas!

Je voudrais vous dire aussi  que notre "nouvelle née" ,"La petite vie toute pourrie de Ziggie" a édité un texte qui ne peut que nous "grandir".


podcast
 
****
**
*
*
medium_sida.jpg
****
***
**
,*
En écho à la note de Ventdamont, je voudrais ajouter une note un peu "personnelle"

Marie,ma fille ,avait choisi il y a 3 ans comme sujet de mémoire pour son diplôme d'Etat d'infirmière "La prise en charge des patients originaires de l'AFRIQUE SUBSAHARIENNE atteints du VIH."
A plusieurs reprises elle avait effectué des stages dans les services de maladie infectieuse.
Au cours de nos conversations, elle avait insisté sur le  fait qu'en Afrique la maladie ne concerne pas un individu isolé mais un sujet pris dans un réseau de relations de parenté;être contaminé par le VIH pour un africain a de lourdes conséquences sur les relations avec l'entourage.
Ainsi, m'avait-elle dit ,pour qu'elle ait une valeur,la femme doit procréer ; sa valeur au sein de la communaté est proportionnelle au nombre d'enfants qu'elle aura.
L'allaitement pour une femme en Afrique est très important car il est  le symbole du lien qui unit la femme et l'enfant dès la naissance.
 Or,parmi les différents mode de transmission du virus ( par voie sexuelle,sanguine)il ne faut pas oublier la contamination de la mère à l'enfant  notamment lorque le virus est présent dans le lait.
***
**
En présentation liminaire de ce mémoire elle rappelait avoir pris en charge des patients originaires de l' Afrique Subsaharienne venus en France pour bénéficier d'une thérapeutique efficace;elle avait pu ainsi se rendre compte à travers les nombreux échanges qu'elle avait eus que les codes culturels  étaient vraiment différents des nôtres et que prendre en charge un patient, c'était ( et c'est ) tenir compte de ses croyances et de son environnement culturel.

medium_mère4.jpg

OUi, Marie, L'ECOUTE de l'AUTRE, C'EST IMPORTANT.
*
Je sais que des progrès sont " en marche" :il existe des consultations d'ethno-médecine alliant médecine occidentale (présence de soignants et médecins) et médecine traditionnelle africaine avec la présence d'un guérisseur.
***
**
Car, vaincre une Maladie, ou mieux la soigner, c'est aussi celà:  l'ECOUTE!
**
*
Bonne fin de journée à tous
Betty

Commentaires

Juste un petit mot pour que tu ne penses pas que ta note n'a pas de résonnance. Elle done à penser, à méditer, à s'identifier (tiens oui !) et à espérer.
Je t'embrasse. Monique

Écrit par : monique-â | 01/12/2009

Bonjour Betty,


Ta fille a touché du doigt des réalités importantes, qu'il faut bien prendre en compte. Il y a tellement à faire pour que la femme soit l'égale de l'homme dans ces pays, et le sida ne fait qu'aggraver leur position sociale.

En Afrique du Sud, jusqu'à récemment, il fallait coucher avec un vierge pour se guérir du Sida. Résultat, il y a aujourd'hui 1.500.000 enfants orphelins et ce nombre va tripler dans les 15 prochaines années.

Le nouveau président de ce pays a enfin reconnu l'ampleur du fléau, mobilisé les énergies, mis les moyens pour informer, faire changer les mentalités et enrayer l'évolution.

Une lueur d'espoir dans ce pays miné par une bombe à retardement !

Le grillon

Écrit par : Christian | 02/12/2009

j'ai lu avec attention, avec émotion ta note d'aujourd'hui ( Manu)
bises

Écrit par : henri | 02/12/2009

Bonjour Betty

Comme les commentaires sont fermés sur la note du 2 décembre, je viens ici.

Ce texte, écrit il y a environ deux ans, que tu avais déja publié, venant d'une autre blogueuse, m'avait marqué. il est des notes qui sont plus intenses que d'autres. Sa force et le souvenir que j'en avais m'ont persuadé que Ziggie et cette dernière ne faisait qu'un. Je suis allé lui demander , intrigué par la puissance de cette "nouvelle venue" qui savait si bien dominer le blog.

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 03/12/2009

J.P est allé au BURKINA-FASO il y a une dizaine d'années et a beaucoup appris sur le tas de cette grande misère.... ici on ne peut pas se rendre compte, sauf si des personnes comme Marie touchent du doigt ce fléau... Bises à vous deux. miche

Écrit par : miche | 06/12/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique