logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/04/2012

CHRONIQUES (3)

des années folles.

 


podcast

 

gramophone.jpg
°°°
°°
Confortablement installé dans son fauteuil - pâle imitation du fauteuil CHAREAU,(cf chroniques N°2)-Athanase écoutait la fin de la retransmission sur Radio PARIS d'un match de boxe à la salle Wagram.
°°°
°°
poste_pericaud_1925.jpg
°°°
°°
Il était un des rares privilégiés à posséder un poste radio,véritable innovation technologique,témoin de l'esprit inventif de ce premier quart de siècle :Radio Tour EIFFEL, la première, née en 1921, suivie de radio PTT,Radiola..
°
L'émission terminée, Athanase demeurait songeur:après la folie meutrière de la guerre,il assistait à une profonde mutation du monde.Dans un tourbillon d'effervescence, son pays s'ouvrait aux influences multiples.
"Même "la femme changeait:elle devenait indépendante, active.N'avait-elle pas
constitué une véritable force économique alors que les hommes étaient au combat?
°
Et Guillemette , malgré son apparente frivolité avait changé elle aussi..
Elle venait d'achever la lecture de ce fameux roman qui valut à son auteur, Victor MARGUERITTE
°°
la garçonne.jpg
d'être déchu  de la légion d'honneur.
°
Elle avait apprécié le  récit de cette femme libérée qui  dénonçait l'hypocrisie bourgeoise et multipliait les transgressions.
Athanase, consentant bien plus que résigné regardait à présent évoluer devant lui cette jeune épouse qui avait sacrifié sans hésiter sa longue chevelure relevée en chignon pour une coupe au carré dite " garçonne".
Le corps, désormais libéré du corset, s'épanouissait sous des robes fluides,les jambes se déployaient.
°°
popa.jpg
(photo "maison"-la "mémé Juliette" de JB et Marie)
°°
Athanase approuvait ce renouveau;il se souvenait avoir été en conflit en 1922 avec René ,ce  sénateur faraud ( qui devrait épouser bien plus tard Sophie,pas encore née, l'amie de Roro),s'étant opposé au projet de loi permettant aux femmes de voter.
°
Interrompant ses méditations,il se leva d'un bond,enlaça  Guillemette qu'il emmena dans une danse exagérément chaloupée;il aimait bien s'amuser, la taquiner..aussi se mit-il à chanter la célèbre chanson de DREAN,"Elle s'était fait couper les cheveux".

podcast
°°
Guillemette se détacha  dans un éclat de rire de cette étreinte "frénétique":elle devait se préparer car elle avait rendez-vous en début de soirée avec sa bande de "copines" pour aller danser le charleston au célèbre cabaret " Le Boeuf sur le toit".
°°
La soirée allait être chaude!!!!
danse1.jpg
°°°

Commentaires

Cette chronique me plait bien .
J'en ai entendu parler de cette coupe de cheveux , comme Guillemette , mémé Alice a coupé ses cheveux juste avant son mariage ...
Elle avait été championne du charleston , à la fête au village voisin , près de Lafrançaise .
J'ai pù admirer à maintes occasions l'agilité qu' avait ma maman pour le danser .
Merci Betty pour la chanson , et pour le texte . j'aime bien .
La femme commençait à s'émanciper et à quitter le corset , ce fut un peu plus tard à la campagne certainement .
Bonne soirée .Je t'embrasse . huguette .

Écrit par : macary huguette | 10/03/2010

Tu me cherches Betty Boop ,une coupe à la garçonne ,franchement ,à quoi je vais ressembler.Non je plaisante ,j'aime bien.Bises

Écrit par : heraime | 10/03/2010

Bravo pour cette chronique retro, je la suis un peu comme je regarderai un film de ces années là.
Bonne soirée
Anita.

Écrit par : anita | 10/03/2010

J'admire la Mamie en vedette de la mode, elle est super.....

Rt les chansons, surtout la coupe de cheveux...pas connu ce chanteur de charme, il manque à ma discothèque.

On s'y croirait à l'époque que l'on nomme "Belle"...espérons qu'ii y en aura d'autres aussi joyeuses...


Bises
hélène

Écrit par : hélène | 11/03/2010

Passionnante, ton histoire, et la photo est touchante, très chic. Merci ! Bonne journée. Hélène

Écrit par : helene merrick | 11/03/2010

ma mère parlait souvent de cette époque ou elle était allée se faire couper ses longues tresse encachette résultat son père ne lui a pas adressé la parole pendant un mois Elle nous chantait souvent cette chanson Que de souvenirs tu fais revenir à ma mémoire J'aime cette rubrique
Passe une bonne fin d'aprés midi bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 11/03/2010

ça ne m'étonne pas de René, ce fichu Sénateur.


La valise est prête ?



Bises


Roro

Écrit par : roro | 11/03/2010

T'as raison Roro hein, il était pas facile tous les jours le René.
Pas féministe pour un rond. J'ai dû me faire toute seule moi.
C'est pour ça que j'te disais l'autre jour au sujet de ses tunes etc. etc.
On s'est comprise ?

Écrit par : Sophie | 11/03/2010

Bonjour Betty

Je connais une dame née en 1910 qui peux encore parler de tout cela avec malice et qui dansait le charleston, fumait en public et conduisait son automobile.

Elle parle de ses années de jeunesse comme d’un éternel printemps !


Bises du grillon

Écrit par : Christian | 18/04/2010

Je découvre tes notes, et c'est tant mieux que tu les re-publies.
Henri m'a donné ce matin de tes nouvelles. Content que tu sois rétablie et que tes soucis de santé s'apaisent un peu.
A très bientôt sur ton blog
Amitiés

Écrit par : Serge ® | 25/04/2012

Coucou Betty !
Les années folles cela m'aurait bien plu d'y vivre , la femme s'émancipait .
Gros bizoux de moi !
Françoise

Écrit par : françoise la comtoise | 26/04/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique