logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/05/2010

CHRONIQUE DES ANNEES FOLLES (5)

De retour de mon petit séjour au pays des "corsages blancs",je réédite ma note du 18 mai.
°°
°°
gramophone.jpg

 

°°°
°°
°

 
podcast

 

mucha3.jpg
°°°
°°
L'air du salon était saturé par l'arôme du lilas qui s'épanouissait en inflorescences blanches et parmes sur la table .
Guillemette de BOURSICROTIN se souviendrait de cette douce matinée printanière.
Elle aimait bien flâner dans Paris,se rendre au marché aux fleurs Place de la Madeleine.
Elle avait arpenté les jardins du Luxembourg où le grand écrivain américain William FAULKNER
°°°
°°
°
william-faulkner-paris-1925-wc-odiorne_1211668755.jpg
°°°
°°
°
 aimait se reposer ;elle était passée devant le Grand Hôtel Des principautés Unies où il avait séjourné en 1925,date de plublication de son premier roman " Monnaie de Singe".
Il écrirait quelques années plus tard:
« Les batailles ne se gagnent jamais. On ne les livre même pas. Le champ de bataille ne fait que révéler à l'homme sa folie et son désespoir, et la victoire n'est jamais que l'illusion des philosophes et des sots. »
(NDLR:une entorse est faite ici dans  la chronologie,mais cette phrase a une résonnance tellement forte que la rédactrice de la note n'a pu s'empêcher de la reproduire...).
°°°
Puis elle avait arpenté les quais de la Seine, s'attardant  chez l'un de ses amis bouquinistes
°°°
°°. 
bouquiniste quai.jpg
°°°
°°
Alors qu'elle arrivait à proximité de  la Place de la Madeleine,elle aperçut une silhouette penchée sur la charette d'une marchande de fleurs, semblant hésiter entre un bouquet de Lilas ou de mimosas.
°°°
°°
mistinguett fleurs.jpg
°°°
°°
Les contours imprécis prenaient peu à peu forme dans le même temps que l'excitation gagnait Guillemette:oui, c'était bien elle, surprise dans la simplicité des gestes du quotidien:la MISS!
°
De sa jeunesse, Guillemette avait gardé un coeur de midinette,ce qui contrastait avec l'assurance mâture dont elle avait toujours fait preuve dans ses choix de vie essentiels.
°
C'est avec une émotion contenue qu'elle s'approcha de MISTINGUETT pour balbutier quelques paroles laudatives.La MISS,émue par cette candeur juvénile,lui répondit sur un ton gouailleur  accompagné d'un clin d'oeil: alors, ton "Mec",il aime mes jolies gambettes?Toutes deux terminèrent cette rencontre inopinée dans un  immense fou rire..
Guillemette choisit le lilas.
 
°°°
En remontant le boulevard du Motparnasse elle avait aperçu deux jeunes femmes à la terrasse d'un café:elles exposaient leurs jolies gambettes:cette expression la fit penser à son Athanase dont le regard s'attardait parfois sur le galbe parfait de certaines jambes ,ce qui l'amusait.
°°°
°°
femmes-terrasse-261298.jpg
°°°
°°°
Elle hâta le pas, car elle devait faire une halte chez sa couturière ( demain elle devait aller écouter la MISS...elle revêtrait sa petite robe rose...)
°°
robe1925.jpg
°°°
°°

 

 

Quand on m'voit
On trouve que j'ai ce petit je n'sais quoi
Qui fait qu'souvent l'on me fait les yeux doux
Ce qui me flatte beaucoup
J'l'avoue
J'aime flirter
Quand on me plaît je l'dis sans hésiter
Dès que j'entends un refrain des faubourgs
Je m'attendris toujours
J'connais tous les mots d'argot
Mais j'sais m'tenir quand il faut
Où donc
Ch'uis née?
(À Paris!)
Vous l'avez deviné !

Oui je suis d'Paris
J'aime tout c'qui sourit
Les poulbots, les p'tits gavroches à l'air mutin
Les yeux de mes gentils béguins
J'aime me prom'ner tard
Sur les grands boul'vards
J'aime Montmartre, son entrain et son esprit
Y'a pas d'erreur
Je suis d'Paris!

Vous monsieur
Je crois qu'vous êtes un tantinet curieux
Vous cherchez quelqu'un si j'ai bien compris
Qui vous fasse voir Paris
La nuit
Voulez-vous
Qu'après minuit je vous donne rendez-vous
Pour aller danser dans un bal très bien
Surtout très parisien
J'connais tous les bons endroits
Où l'on s'amuse comme des rois
Les bien côtés
Les moins bien fréquentés

Oui je suis d'Paris
J'aime tout c'qui sourit
Les poulbots, les p'tits gavroches à l'air mutin
Les yeux de mes gentils béguins
J'aime me prom'ner tard
Sur les grands boul'vards
J'aime Montmartre, son entrain et son esprit
Y'a pas d'erreur
Je suis d'Paris !

Y'a pas d'erreur
Je suis d'Paris !

 

 

Commentaires

Belle promenade dans les quartiers chics de Paris. Un plaisir d'entendre la voix de Mistinguet.
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 18/05/2010

je retrouve avec plaisir ta chronique Et me revient le souvenir de mon grand père grand admirateur de la Miss
Passe de bons moments et prend bien soin de toi
Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 19/05/2010

Bonjour Betty,

Ma maman avait 20 ans dans les années 30, elle n'était pas à Paris, mais à Marseille et se souvient des Charlestons, des robes sans corsets et des jambes nues qui affolaient les messieurs. Pour elle, ce fut une époque merveilleuse ! Est ce sa jeunesse ou l'air du temps ? Les deux vraisemblablement.

Ne reste pas trop longtemps dans ta résidence, l'été arrive avec les beaux jours.

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 19/05/2010

Vive les gambettes , quand elles sont bien faites .
Mémé Alice était aussi une passionnée de charleston , et je me souviens l'avoir vue le danser à la maison , mais aussi avec son frère un jour de fête votive .Ils n'avaient plus 20 ans à l'époque , mais ils dansaient de bon coeur .
Merci pour cette chronique qui me plait beaucoup . tes images sont très jolies et la chanson de la Miss , fallait la trouver !!!!!
Bisous et à très bientôt .. huguette .

Écrit par : macary huguette | 19/05/2010

Bien ta note sur les années folles à Paris, bien illustrée, la tendance est de s'attarder sur les gambettes ! bien la musique de jazz. Bon séjour, à bientôt.Bise. Renée

Écrit par : Campanule | 20/05/2010

Une belle promenade dans Paris à la belle époque.
J'aime lire tes chroniques.
Bonne nuit et bises.

Écrit par : pimprenelle | 21/05/2010

Coucou Betty !
C'était les années folles , les robes un peu plus courtes , les corsets retirés , les cheveux défaits grâce à une autre Miss " Coco Chanel " .
Jolie note Parisienne .
Bon vendredi bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 21/05/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique