logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/06/2010

CHANGEMENT DE REGISTRE

ILS ont osé...
**
**
chanteur.jpg
**
**
et ce, pour notre plus grand plaisir
Ils, ces ténors à la réputation avérée,élargissant les frontières de leur répertoire consacré au lyrique..pour une partition plus " populaire".
**
Il y aura toujours des "pisse-froid" pour s'en indigner,ceux là même qui ont enfermé la musique classique dans un carcan où l'on se coopte en quelque sorte.
C'est oublier que l'opéra,né en Italie, était dans sa première " gestation"( après s'être débarrassé de ses affèteries de Cour) un art populaire,que les gens "de la rue" honoraient en chantant.
« L’Italie déjeunait et dînait en musique : l’air en vibrait, la mer, à Venise et à Naples, portait une note sur chacune de ses vagues »."
**
*
J'aime l'Opéra  ( tarduction en italien du mot " oeuvre"),ce que vous n'ignorez pas ( tu vas bien Christian ?Je vais venir en voyage, sans étape,chez toi la semaine prochaine).

Mais j'aime aussi les voix quand elles quittent la frontière du lyrique .
***
**
Voici mon offrande pour le week end:
Pedro VARGAS,un grand ténor mexicain ( paix soit à son âme désormais):sortez vos mouchoirs..mais quelle voix!
***
**

podcast
***
**
Vous prendriez bien un petit verre de chianti  dans ce petit bar de Sicile?avec Roberto ALAGNA qui a repris les chansons populaires de ses "ancêtres".Allez, laissez vous aller,le soleil est là.Enivrez vous un peu!
***
**
*
cefalu.jpg
***
**
Roberto,je l'ai vu faire ses premiers pas ( enfin presque car il était atteint de claudication ce soir là à la suite d'une mauvaise chute)à ORANGE,dans le théâtre Antique.C'était sa première "scène" dans le rôle d'Alfredo de la sublime TRAVIATA.On n'oublie pas ces instants là...
**
**

podcast

**

**

eT pour terminer ce florilège de voix " charpentées",que diriez vous d'un petit tango avec Placido DOMINGO.
***
**

podcast

***

**

La vie est plus belle si on la chante,non?
***
**
A BIENTOT!


22/06/2010

TROIS PETITES MADELEINES (2)

Vous reprendrez bien une tasse de thé avec des petites madeleines?

Ainsi pourrait se poursuivre notre histoire des petites madeleines(cf note précédente du 1er Jui consacrée au cinéma))

Il me semble que nous pourrions, (je dis bien nous, car je m'étais réjouie de votre participation à la note consacrée aux films de notre jeunesse),pour éviter une indigestion,établir plusieurs menus:les madeleines de la petite enfance et de l'enfance.Puis viendrait l'âge de l'adolescence ( plus ou moins long ....),et l'âge adulte.

Fouillons un peu dans la bibliothèque de notre mémoire!

Il est certes difficile de faire un choix car beaucoup de livres nous ont marqués.

Fidèle au principe de la note, j'ai porté mon choix sur trois d'entre eux,et ,en guise d'introduction musicale une chanson au parfum un peu suranné ,mais que j'aimais bien.


podcast

 

(Eddie constantine"L'homme et l'enfant")

.

Bécassine: bien plus que ses aventures, c'était les dessins qui retenaient mon attention, la "bouille" ronde,le parapluie gonflé de vent.Elle me paraissait assez fantasque .Effleure ma mémoire un personnage que je ne saurais identifier,un peu chauve,  des cheveux épars,me semble-t-il blancs, des lunettes?Rêve,réalité, la frontière est ténue......

***

**

becassine.jpg
***
**
*
La première lecture de " roman" fut consacrée à la Comtesse de Ségur:difficile de faire un choix car j'étais une vraie groopie ( Jean qui grogne et Jean qui rit etc...).j'adorais tous ces cousins-cousines et Charles,le héros farceur du "bon petit diable!"
***
**
diable.jpg
***
**
*
Puis vint....TINTIN! Mes premiers voyages dans l'imaginaire d'HERGE. Le " lotus bleu":cette enquête sur fond de marché d'opium m'avait fascinée ( de même pour  les autres albums)
***
**
le-lotus-bleu.jpg
***
**
(petite" tricherie":j'avais beaucoup aimé également  "La Belle et la Bête" et les "Trois petits cochons")
***
**
*
A BIENTOT POUR D'AUTRES MADELEINES !

20/06/2010

20 JUIN....

***

**

*

marcel.jpg
***
**
***
**
***
**
**
jason.jpg
(aquarelle de l'ami Jason)
*****
***
**
*

19/06/2010

BUUUUUUUUUUUT!


podcast

(Pour toi Josette,et les autres)

 

BUT?.non,

 

Zéro à Zéro pour les footeux et autres sportifs -ou non-de blog 50!

 

L'INTRUS:c'est le BALLON!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

mexique1.jpg

 

Et pourtant j'y ai mis du coeur dans cette note!

Les indices:vocabulaire "footballistique":corner,dribble etc

 

Photo du ballon ..à l'arrêt et en mouvement:ROND

 

Et surtout: l'équipe en rouge avec "mon mec à moi", est une équipe de RUGBY...A QUINZE!!!!!!!!!!!!!!!!!!( dans le foot,pour les ignorants du ballon rond,une équipe est constituée de ONZE joueurs).

J'entends des ouh, ouh dans la foule des blogueurs!!!

Je vous en prie,"respectez l'arbitre"!!!

Bon, et puis  si je me "tirais"...

Tiens en vl'la t-y pas  là une bonne idée.

Bernard de la bande" les copains d'abord", fête ses 60 ans:j'accours,ballon au pied,ça va être la fiesta!!!

ON EST LES CHAMPIONS,ON EST LES CHAMPIONS!!!!!

le sang de Bacchus va couler ce week end!

mexique.jpg
***
**
(Photos "maison":des mexicains victorieux" intimes" et invitation à la fête).
***
**
C'est ce qui s'appelle" remuer le couteau dans la plaie", non?

18/06/2010

MES BLEUS A MOI.....

Mes bleus à moi ne me faisaient jamais des bleus à l’âme.

 


podcast

 

(musique indispensable...)

 

( "mise à jour "en fin de note)

 

 

***

**

*

 

 

 

 

tonton10.jpg

 

 

 

***

**

*

 

 

Mes bleus à moi,c’était une petite équipe qui embrasait les terrains!

 

Mes bleus à moi, c'était le grand panneau noir devant le café du village où une écriture appliquée marquait à la craie "la date et l'heure de LA rencontre"

 

Mes bleus à moi, c’était les embrassades chaleureuses sur le terrain nourries par les applaudissements enthousiastes des supporters que n’éloignaient ni le froid, ni la pluie..

 

***

**

 

 

foot.jpg
***
**

 

Mes bleus à moi,c’était la troisième mi-temps où le match se refaisait derrière un plat de pot au feu, à la maison.

 

Mes bleus à moi, c’était :" t’as vu la talonnade de jean-Claude,", « t’as vu la feinte de Charles»,"ouais  ce penalty tiré par Philippe" ,le plongeon de Jean-Yves "et l'attaque en profondeur de Roger" ,le corner de Claude! t’as vu t’as vu.,t’as vu....Oui, ce vocabulaire footballistique ponctuait l'arrivée des oeufs mimosa. et se poursuivait jusqu'au millefeuilles du dimanche.

 

 

Mes bleus à moi, c’était la Une du journal des sports local..

 

Mes bleus à moi, c’était une équipe,oui un état d’esprit collectif.

 

 

Mes bleus à moi, c’était le co-voiturage et des coups de klaxon de retour au village.

 

Mon bleu à moi, est le digne héritier des trois frangins.

 

***

**

 

 

mathieu.jpg
***
**

 

ALLEZ LES BLEUS( mais, au fait…lesquels ?).et....pour les plus "avisés, cherchez l'intrus!

 

(Je lis vos com:mais vous n'y voyez que du...bleu!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!).é bêêêê,Christian!!!Et l'intrus????)

 

 

Mi temps Angleterre-Algérie:L'intrus n'ayant pas été trouvé,je glisse une nouvelle photo :regardez bien ,il y a un détail qui vous mettra sur la piste..ou sur la ligne..de touche?

 

 

mathieu foot.jpg

 

 

 

 

 

***

**

**

 

 

 

(Photo N°1:Les deux sur la gauche au premier rang:mes frangins

Au deuxième rang,le goal:mon autre frangin

 

Photo N°2:le premier au premier rang à droite, mon " mec à moi"

 

Ptoto N°3 : au premier plan, le fils du goal, mon neveu.)

16/06/2010

LES DESSOUS DE L'ART

Je reprends une rubrique quelque peu délaissée.
Après l'épisode fruits de saison,voici un légume de saison....et sa petite histoire.
***
**
*
asperge.jpg
(L'ASPERGE-Edouard MANET,1880,huile sur toile-Musée d'ORSAY).
***
**
   Un riche collectionneur d'art,Charles EPHRUSSI, contemporain des impressionnistes,passa commande à Edouard MANET     (1832-1883) d'une nature morte.
  Celui-ci peignit une botte d'asperges et fixa le prix de son tableau à 800 Francs.
***
**
manet.jpg
***
EPHRUSSI ,émerveillé devant un tel chef d'oeuvre dont il pensait qu'il avait été sous estimé par l'artiste , lui adressa 1000 francs .(il semblerait qu'à cette époque le peintre rencontrait quelques difficutés financières).
*
 MANET, jugeant que son oeuvre valait moins, réalisa un nouveau tableau intitulé l'ASPERGE qu'il envoya au généreux commanditaire accompagné d'un délicat et non moins élégant commentaire:
 "Il en manquait une à votre botte".
***
***
Enfin, une "petite" histoire en engendant une autre...sur le célèbre tableau intitulé " LE DEJEUNER DES  CANOTIERS" peint par Auguste RENOIR,le collectionneur Charles EPHRUSSI est le personnage coiffé d'un haut de forme".
***
**
Auguste_Renoir_-_Le_Dejeuner_des_canotiers.jpg
***
***
(Petit message personnel pour notre cher jardinier des Monts du FORREZ :"prends de la graine" pour peindre tout ce que tes mains de "fée" font pousser dans ton jardin.Y a du boulot sur..le chevalet!
***
**
Et parce qu'il faut une fin à tout, j'ajouterais que les asperges étaient connues sous l'Antiquité:les Grecs la vouaient à Aphrodite .on leur attribuait des vertus aphrodisiaques....
***
**
Qu'on se le dise,Madame la Marquise!

14/06/2010

*CHERRY FAIS -MOI PEUR!


podcast

(musique d'ambiance)

 

 

***

**
L'arrière petite fille de *Guillemette de BOURSICROTIN, qui se prénommait également Guillemette,dévalait l'escalier desservant l'étage de la maison, quand un bruit suspect l'interpella.La porte entr'ouverte de la cuisine laissait filtrer un rai de lumière.

Guillemette était seule  et se souvenait bien avoir éteint après avoir pris sa Ricoré matinale (coucou Roro!). Elle discernait  à présent un bruit métallique.

L'oeil droit plaqué contre la serrure,elle découvrit un spectacle qui la glaça  d'effroi (ah,ah,glaça... comme le sucre, de froid).

 

 

cerises 012.jpg
**
**
Un couteau,bleu ( très important ce détail...),enserré dans une main gantée de polystyrène blanc ( très importante la couleur..) portait encore les traces de son forfait.
Un sorte de magma carminé frémissait dans le cratère d'une marmite(vous apprécierez la métaphore!)
**
**
cerises 018.jpg
***
**
Une bouche en aluminium vomissait une lave incandescente..
**
**
cerises 021.jpg
***
**
Guillemette qui avait un lien de parenté avec l'agent toulouse 0031 décida d'agir en fin limier .

Franchissant la porte du salon donnant sur le jardin ,elle avisa un arbre  aux ramures verdoyantes où se lovaient de curieuses petites sphères frémissant légèrement sous le friselis du vent ( pas beau çà?).
***
**
cerises 008.jpg

  

***

**

Au pied de l'arbre, que des gens savants (il y en a toujours) appellent cerisier, était posé un panier..

 

 

cerises 002.jpg
**
*

 

L'enquête avançait à grandes foulées!!!!!

 

***

**

 

L'affaire était dans le...pot de

 

 

 

confit.jpg

 

CONFITURES !

 

 

**

**

 

 

Voilà le fin mot de l'histoire: c'est la première fois que je me lance dans la fabrication de confitures.. L'arbre du jardin ployant sous le poids des fruits, je n'ai pu résister!

 

 

**

**

 

    *CHERRY:cerise en anglais.

*Guillemette de BOURSICROTIN est le personnage " central" de mes notes enregistrées sous le tire "chronique des années folles".

 

10/06/2010

UN MARCHE PEU BANAL ou

 

quand l'art descend dans la rue pour le plus grand plaisir de tous!

Voici une vidéo que je viens de recevoir de ma prof de piano;j'avais envie de partager avec vous ce moment de convivialité,et ce d'autant plus qu'il s'inscrit dans une démarche qui a  toujours eu mon adhésion:sortir la musique classique de l'écrin élitiste dans lequel certains ont voulu l'enfermer.

En novembre dernier, au marché central de Valencia, en Espagne, des chanteurs d'opéra déguisés en marchands vendaient  fruits et légumes en différents emplacements, quand, soudain, la musique de Verdi se fit entendre dans les hauts parleurs. 
Le spectacle commença devant les yeux des personnes ébahies


La foule se mit à  grossir à  vue d'oeil.

Quel final sur cette scène improvisée:les gens sourient, chantent,dansent et boivent!

Je vous le dis : "la musique adoucit bien les moeurs"!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

04/06/2010

SUIS ICI....(suite de T OU LA)

 Très vite ( je prépare les valises)le corrigé de la note précédente.

 

Le jeune homme et le missionnaire admirèrent quelque temps cette belle scène, en plaignant le sachem qui ne pouvait plus en jouir;ensuite le père  Souêl et Chactas  s'assirent sur le gazon,au pied de l'arbre;René prit sa place au milieu d'eux, et , après un moment de silence  ,il parla de la sorte à ses  vieux amis:"

Je ne puis, en commençant mon récit, me défendre d'un mouvermrnt de honte.La paix de vos coeurs, respectables vieillards, et le calme de la nature autour de moi, me font rougir du trouble et de l'agitation de mon âme".

CHATEAUBRIAND

BON WEEK END ! ( note pré éditée).

03/06/2010

T OU LA

DES CHIFFRES ET DES LETTRES , ou

Un petit devoir de vacances que je soumets à votre sagacité habituelle : décrypter cette phrase écrite en langage texto (le langage des jeunes ou des gens pressés) extraite d'une oeuvre d'un auteur célèbre.

J'ai en effet reçu récemment un ouvrage intitulé "Les rillettes de Proust et autres fantaisies littéraires" : une invitation à la détente, rassemblant  quelques petits conseils à suivre ou pas pour devenir académicien ou prix Nobel!

Cet exercice y est proposé par l'auteur.

°°°

°°

 

proust 003.jpg

 

  

-Le je'nom é le mition'R adlmir'R qq tps 7 b'L s'N ,en pl'Nyan le sach'm ki ne pou V plu en jouir; ens8 le p'R Sou'L é Chacta sassir sur le gazon,o pié 2 larbr;R'né pri sa plas o miliE 2,é , aprè 1 moman 2 6lans , il parla 2 la sort a C vi'E ami:

"Je ne pui, en komen100 mon ré6,me Dfendr d'1 mvt 2 ont.La P 2 vo keur ,r'SPctable Vyéyar,é le kalm 2 la natur otour 2 moi, me fon rouJr du troubl é 2 laJtation 2 mon am."

Les copies seront corrigées au retour de mon escapade maritime de quelques jours,où j'emmène ma mum (qui est l'une des filles de La  Rochelle):elle était en manque de mâts de bateaux..de surcroît,une moussaillonne, prénommée Lola, vient nous rejoindre..

 

 

A bi'1to! Dak?

je vais pré éditer une note pour le corrigé.

 

09:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

01/06/2010

TROIS PETITES MADELEINES...

 

 

Le titre de cette nouvelle catégorie de notes est empruntée à une émission de Radio Classique:"Passion classique" animée par Olivier BELAMY,chaque jour de 18h à 19 h30 ( possibilité de l'écouter en différé sur le net).

Un invité ( artistes d'horizons divers :musiciens, chanteurs de variété,chanteurs lyriques,écrivains,hommes politiques,acteurs de théâtre ou de cinéma etc)choisit son programme musical .

Au début de l'émission,cet invité se "prête" au jeu des petites madeleines:il sélectionne trois morceaux de musique qui ont particulièrement marqué sa vie ( dans l'enfance, l'adolescence,l'âge adulte).C'est très intéressant car les choix sont variés et un peu révélateurs de la personnalité ...Il en est qui aiment "passer pour" et d'autres qui tout simplement sont.

Bon, fini ce blabla"superfétatoire" pour annoncer cette rubrique..

Des petites madeleines, nous en avons tous gardé la saveur:les films, livres,disques qui ont jalonné notre vie.

 

J'inaugurerai cette série de "trois"  par les films  (il y aura une suite bien sûr) qui ont laissé leur  empreinte.Le choix est difficile.

 

La première fois que je suis allée au cinéma,je devais avoir  6 ou 7 ans.

Installée sur le siège arrière de l'ARONDE,pour tout paysage je voyais défiler toutes sortes de nuages ,prisme d'images   révélées par mon imagination.

°***

**

aronde1.jpg

 

***

**

Parcourir 25 km  pour rejoindre la "ville" ( Villefranche de Rouergue),découvrir l'univers de la salle obscure,le bruit saccadé des sièges en bois, pour enfin vibrer devant cette belle histoire d'amour filmée en 1952 par Cecil B DeMILLE:  Sous le" plus grand chapiteau du monde":

 

 

(prenez le temps de regarder:suspense garanti..)

 

°°°

°°

Plus tard,et j'en garde un souvenir vraiment persistant,un magnifique film fait de silence (pas de paroles)à l'exception de la musique inoubliable.

 

l'ILE NUE du japonais Kaneto SHINDO

Je n'ai pas revu ce film depuis sa sortie en salle en 1960,mais reste le souvenir de ces visages où la souffrance inscrivait sa marque;souvenir de l'effort récurrent de cette famille (le père ,la mère et leurs deux fils)qui, pour assurer sa survie sur cette île inhabitée, aride, de l'archipel japonais, faisait chaque jour la corvée d'eau en allant la chercher à la rame sur une île voisine.

Révolte de la mère dont l'un des fils vient de mourir et qui arrache les plants de riz...

 

(La bande annonce  situe bien l'atmosphère poétique du film."Perdre" quelques minutes pour la regarder)

 

 

 ***

**

 

Enfin, la troisième petite madeleine me remet en mémoire ce magnifique film qu'est ZORBA LE GREC de

Michael CACOYANNIS  (1964),d'aprèszle roman de Nikos KAZANTZAKIS et la splendide musique de THEODORAKIS.

 

C'est la rencontre à priori " improbable" d'un jeune écrivain britannique, auteur sans  grand succès,héritier d'une mine de lignite en Crète qui "embauche"  ZORBA,à la mâturité exubérante, amoureux de la vie.

 

Partage de  moments de  joie, de douleur, réconciliant deux personnalités "opposées'.

 

"La parabole de la danse de ZORBA est le moyen d'évacuer la douleur pour nous rappeler que la vie triomphe toujours."

**

*

 (La danse de ZORBA)

 

ALLEZ c'est l'entracte:un esquimau à la vanille?..ou un petit sirtaki dans les bras d'Anthony QUINN bien sûr ( un sacré sex appeal le bonhomme..)

 

 

A bientôt

 

Betty

 

 

 

 

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique