logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/09/2010

LE JOURNAL

A l'extrémité de la salle des pas perdus,la lourde porte qu'elle va franchir s'ouvre sur une vaste salle éclairée par de hautes fenêtres.

 

Répartis sur quatre rangées,des bancs à dossier font face à une estrade ;au centre, un siège recouvert de velours rouge encadré par deux autres  de même facture.

 

Ses mains sont moites et dans un geste nerveux elle ajuste le rabat de la robe noire qu'elle revêt pour la première fois.

 

Elle s'avançe,ses pas sont lents;elle s'assied derrière une sorte de bureau,au plateau oblong ,ressemblant aux pupitres de son école à la campagne.

 

Son regard s'attarde longuement sur le sol où des carreaux blancs et noirs forment un damier puis suit les courbes des accoudoirs, lisses ,patinés par le temps .Elle aime ce bois noble et doré qu'est le noyer.

 

Elle est calme mais "l'envergure "des manches de la robe dissimule un léger tremblement des doigts:elle a le " trac".

 

Il prend place à ses côtés,s'installe bruyamment, éteind un gros cigare ,symbole de sa virilté.

Le noeud papillon, bien ajusté, témoigne du soin méticuleux que l'homme a apporté à son  apparence " sociale" 

 

IL plaide.Elle écoute,attentive aux inflexions de cette voix.

 

Le rythme de son coeur s'accélère.

 

"C'est à Vous;vous avez la parole".

 

Alors elle se lève et dans un geste qui l'accompagnera pendant plus de 30 ans, rituel immuable pour conjurer sa peur,elle enlève le bracelet offert deux mois plus tôt par ses parents à l'occasion de sa prestation de serment et le pose sur le pupitre.

 

Sa parole au départ peu assurée  s'affirme  .A ses côtés,l'homme au cigare a ouvert le journal local , il lit...ou fait semblant.

Bruit du journal froissé.....

Révolte sourde ,élément déclencheur de son combat pour la dignité de la femme.

 

***

 

( Merci à Miche )

 

 

 

09:34 Publié dans justice | Lien permanent | Commentaires (14)

Commentaires

Enfin ! BETTY se dévoile... si j'ose dire ! Elle qui ne fait jamais d'effets de manche pour la galerie, elle a osé remettre sa robe d'avocate et évoquer sa première plaidoirie... En effet, ce n'est pas rien de se retrouver là avec ces gens raides comme la Justice ou goujats s'il en est comme son voisin d'à côté, qui attendait la jeune femme au tournant, qui aurait bien voulu qu'elle se prenne les pieds dans le tapis... Mais non ! Betty était toute à l'affaire qu'elle avait à traiter. Petit bout de femme courageuse, généreuse et talentueuse... qu'un mâle au gros cigare, faute de .... (chut) a voulu impressionner en vain.

J'aurais bien aimé être victime pour être défendue par toi ma Betty... Les patrons auraient casqué si j'avais été exploitée, maltraitée, harcelée, humiliée, cassée, virée !!!!!


J'attends la suite ... tu dois bien avoir des procès à raconter, drôles ou dramatiques... La vie, quoi !

J'ai bien fait de te booster. Allez ! reviens dans le prêtoire, monte en chaire et pose ton bracelet sur le pupitre... Je t'écoute avec ravissement.

Gros mouchous des Landes

Écrit par : miche | 18/09/2010

Chère Betty

Rien qu'à te lire, ne nous vient-il pas déjà une envie de lui faire avaler son journal... et puis, tiens, même son gros cigare, à ce Monsieur ? Il est vrai que les temps ont tout de même fait évoluer un peu ces attitudes grotesques et grossières.

J'aime beaucoup te lire, surtout quand tu t'attardes sur tes impressions avec ces petites pauses pleines d' humour mais signiificatives. De plus, c'est un milieu assez peu fréquenté par le commun des mortels (et c'est tant mieux...).

Très intéressant donc. Merci à toi. Bises et bon WE. Monique

Écrit par : monique | 18/09/2010

Enfin ma fille se dévoile...il le fallait pour compter ce qu'est la justice, ses ténébreux dédales où s'empêtrent des prétentieux qui ne pensent qu'a leur propre personnage. Bravo.....et j'attends la suite car je sais dans mon coeur que tu faisais ce métier difficile comme un sacerdoce.....pas pour le fric....


Mamina
hélène qui t'embrasse

Écrit par : hélène | 18/09/2010

comédie,comédie...
ce personnage joue un très mauvais rôle.
bises

Écrit par : henri | 18/09/2010

je te découvre dans ce role que tu as tenu durant tes annèes de travail Beau choix que celui de défendre l'humain dans ses erreurs et ses injustices
pas facile tous les jours je lui aurais bien moi aussi fait avaler son cigare à ce matcho
Passe une douce soirée et un bon dimanche Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 18/09/2010

le personnage en question est le monsieur au cigare et au journal et au noeud papillon... par contre "elle" me plaît beaucoup
bises

Écrit par : henri | 18/09/2010

Henri ... l'ami de BETTY ne pouvait pas rester insensible à la muflerie. Bises de miche

Écrit par : miche | 18/09/2010

Bonsoir BETTY .
Nous sommes impressionnés par ton récit , et Miche a raison , ce serait un beau cadeau , que de nous faire découvrir quelques étapes de ce métier -sacerdoce , qui durant trente ans t'as permis de plaider avec toute ton âme et ta force tranquille , à lutter contre les injustices .
Merci Betty .
Bon dimanche . bises . à bientôt . huguette .

Écrit par : macary huguette | 18/09/2010

tu aurais dû lui faire bouffer son signe de virilité , mais avant qu'il ne l'éteigne, juste histoire de lui cramer la suffisance,

ma Betty, à toi la parole pour nous ouvrir un peu de ton coeur et des prétoires,
la justice n'aura eu meilleur serviteur en toi

merci Betty

Écrit par : framboisine | 19/09/2010

Oh oh oh, que je suis contente de lire tout ça, continue !
A propos de mon "accueil"n j'ai juste fait un essaie e bannière puis l'ai annulé pour remettre mon nom et un sous-titre, et voilà que des des dessins sont apparus, va falloir tout refaire , aïe le blog 50 qui réagit à retardement(pour être franc, qui "déconne"! !
Bises, à demain. Hélène

Écrit par : helene merrick | 19/09/2010

Quel plaisir de te suivre dans cette grande salle si impressionnante ! quel bonheur de savoir que tu lui a fait avaler son cigale ... si,si il a bien compris à qui il avait "affaire" !
Bises
Biche

Écrit par : Biche | 20/09/2010

Quel muffle !
Et toi quel courage !
Bises.

Écrit par : pimprenelle | 23/09/2010

Vous avez la parole Maître ....

ANNIE

Écrit par : Maminie | 29/09/2010

Dans nos rapports avec le monde judiciaire, nous avons été témoin de ces mises en scène semblables par l’une ou l’autre partie. Celle-ci devait être trop voyante pour être vraiment déstabilisante. Au contraire, il me semble que l’excès de « morgue » aura fait l’inverse de l’effet escompté. Et le trac n’a pas du persister longtemps.
Avocate, c’est un beau métier quand il est « bien » fait. Ce n’est pas toujours le cas.


Bises marquées

Christian

Écrit par : Christian | 01/10/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique