logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/09/2010

DES JOURNEES DE VIE QUI.....

Aux USA,la semaine dernière, dans une indifférence quasi générale si ce n'est un léger sursaut médiatique..une femme a été éxécutée.

***

**

 

plantu.jpg
***
**
*

"Il s'agit bien, en définitive, dans l'abolition, d'un choix fondamental, d'une certaine conception de l'homme et de la justice. Ceux qui veulent une justice qui tue, ceux-là sont animés par une double conviction : qu'il existe des hommes totalement coupables, c'est-à-dire des hommes totalement responsables de leurs actes, et qu'il peut y avoir une justice sûre de son infaillibilité au point de dire que celui-là peut vivre et que celui-là doit mourir.

A cet âge de ma vie, l'une et l'autre affirmations me paraissent également erronées. Aussi terribles, aussi odieux que soient leurs actes, il n'est point d'hommes en cette terre dont la culpabilité soit totale et dont il faille pour toujours désespérer totalement. Aussi prudente que soit la justice, aussi mesurés et angoissés que soient les femmes et les hommes qui jugent, la justice demeure humaine, donc faillible.

***

**

(BADINTER-Extrait du discours pour l'abolition de la peine de mort.)

"

09:23 Publié dans justice | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Coucou Betty !
Et pourquoi on dit la justice des hommes et non la justice des femmes ?
Je sais les hommes , la femme y est comprise , c'est bête ce que je dis mais ...
Bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 29/09/2010

Un fait divers, juste quelques mots, deux ou trois images à un JT voilà tout ce qu'à soulevé l'exécution en Virginie, de Thérésa Lewis Déficiente mentale reconnue. "Il n'y a pas eu de complication ..." voilà les mots pour clôturer une vie. Même si son exécution relance le débat sur la peine de mort aux Etats-Unis, ce dont je reste septique quand on sait que ce drame n'a soulevé aucune indignation dans ce pays, combien de décennies faudra-t'il pour abolir cette cruauté..... Il fut une période noire où un moustachu avait décidé que les handicapés, les malades, les gitans, les juifs, les communistes.... faisaient "tache" et qu'il fallait s'en débarasser définitivement. On pourrait me dire que le parallèle avec le nazisme est ‘monstrueux’ .... Tant que ça ???
Je rage aujourd'hui. Le chauffagiste a appelé ce matin .... le rendez-vous avec le technicien est reporté au 21 Octobre.... j'aurais pu arriver pour le dessert . Décidemment j'ai pas un bon karma. Nous nous verrons un jour ou l'autre ... si Dieu (?) le veut .... je vais quand même m'en occuper moi-même. Aujourd'hui je plonge dans mes souvenirs. Je scanne mes diapositives des jours heureux... avant la surdité, avant la maladie .... Ca me bouscule mais en même temps ça me fait du bien ... compliqué ..... mais nécessaire pour avancer et surtout pour affronter la période qui vient .... se rappeler des belles choses ....
Gros bisous
ANNIE

Écrit par : Maminie | 29/09/2010

C'est bref, clair, net... et sans appel ! définitivement contre la peine de mort depuis ... que j'ai été en âge de raison.. Petite alors ! car les premiers condamnés à mort dont Maman m'a parlé avec tant de souffrance, de révolte, étaient les époux ROSENBERG passés à la chaise électrique.. Où ? Aux U.S.A. bien sûr ! ça fait donc un bail et depuis je n'ai pas changé d'un iota.. Oui j'ose le dire, je préfère un coupable en liberté qu'un innocent "décapité".. Et des erreurs judiciaires on en connaît... Et je n'ai jamais compris qu'on se permette de condamner à mort de sang-froid, les pieds dans ses pantoufles, des gens qui ont pu devenir meurtriers sous la passion, par coup de folie, etc... Pour qui se prend-on pour ôter la vie, pour faire ce qu'on reproche aux coupables... moi ça ne me fait pas jouir ! ça ne m'apporte rien.... Je sais, je sais, on me balance toujours les histoires de violeurs, tueurs, etc... "et si c'étaient tes gamins ?"... Ce serait la même chose, pas de soucis de ce côté-là... Je ne me déshonorerais pas à mon tour ! C'est dit, mal peut-être, mais c'est dit une bonne fois pour toutes.... Bises de miche

Écrit par : miche | 29/09/2010

Bonsoir Betty,

Oui, il existe encore la peine de mort dans certains Etats des Etats-Unis. Mais là-bas, je pense les gens y sont habitués et ne s'indignent plus.
C'est bien triste.

Si je suis sur facebook, c'est parce que ma fille m'y a invitée, ainsi que mon neveu, mais je ne converse pas beaucoup, car je ne comprends pas trop comment cela marche. Je n'y suis pas assidue.

Si j'ai bien compris tu as eu la visite de Riri et Roro. En effet, c'était une journée superbe pour rendre visite à ses amis.

Bises tardives.

Flo

Écrit par : pimprenelle | 29/09/2010

Chère Betty

je n'avais pas vu ta note. En effet, la possibilité de l'erreur judiciaire devrait suffire à justifier la mort de la peine de mort.

j'ai toujours été révoltée par le fait que cet acte criminel fasse de nous tous des complices, compte tenu de l'interdépendance des choses à laquelle je crois très fort.
Je partage totalement les commentaires précédents, y compris celui d'Annie : le nazisme ? Je pense qu'il ne peut y avoir de mesure étalon du crime, qu'il ne peut y en avoir comme pour l'échelle des tremblements de terre. Est-il plus "doux" d'être assassiné selon la manière ?

La peine de mort, comme tout acte violent, ne fait que perpétrer la violence. La violence, le crime, engendrent la violence et le crime. Les Etats-Unis sont nés par la violence et le crime en dépossédant et anéantissant les peuples qui vivaient sur ces terres et ce n'est pas demain la veille que les Etats-Unis vont se débarrasser de cette tare qu'ils n'ont de cesse d'exporter ailleurs encore et encore et que trop considèrent bêtement comme le meilleur de la civilisation.

La répétition du mal est un phénomène bien connu.

En tout cas, je crois qu'il nous incombe à chacun, et autant que possible, de nommer le mal, le vrai mal, celui qui ôte la vie.

Voilà, j'ai tout dit. Je t'embrasse. Monique

Écrit par : monique | 30/09/2010

Bonjour Betty

Et cette femme était à la limite d’être déclarée débile mentale. Je suis comme toi, opposé à toute peine de mort sur un être humain. Et plus les années passent, plus cette conviction se renforce. Les états qui autorisent la mort « légale » d’autrui ont des gouvernements qui ne sont pas sortis de l’âge de pierre.



Bises du grillon

Écrit par : Christian | 01/10/2010

Je suis contre la peine de mort depuis que j'ai l'âge de comprendre

au nom de quoi ou de qui a t on droit sur la vie d'un être humain
Je ne soutiens pas les criminels ni violeur ou autre mais apres des années de travail dans le milieu de la psychiatrie j'ai appris à essayer de comprendre payer sa dette oui mais pas de sa vie la violence appelle toujours la violence
Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 01/10/2010

J'ai lu ta note avec attention et les commentaires qui la suivent. Je suis d'accord avec toi et tous les blogueurs qui ont mis leur avis. J'ai eu un correspondant prisonnier, un meurtrier qui m'a écrit parce que j'avais mis une annonce pour avoir des correspondants. Je l'ai bien accueilli malgré ce qu'il avait fait (qu'il m'a raconté avec gêne et pudeur et en regrettant son geste.) Je sais que par mes réponse je lui ai fait du bien et l'ai aidé à se réinsérer. Maintenant il a été libéré et ne m'écrit plus. Mais je souhaite de tout cœur qu'il ai réussi sa sortie. Et qu'il se rachète par une vie droite et honnête. Cela a été une belle expérience dans ma vie. Et j'ai bien aimé qu'il me remercie et me dise tout le bien que mes lettres lui avaient fait.

Gros bisous,

Écrit par : Aliette | 02/10/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique