logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/10/2010

LE COUPE-CHOU

Je dédie cette note à mes amis d'enfance qui me lisent souvent,à mes cousines du Causse et de l'Océan.
Mon bateau a jeté l'ancre sur le rivage de nos jeunes années;au fur et à mesure que je rédigeais cette note, des souvenirs aux contours imprécis affleuraient avec de plus en plus "d'acuité".
°
l'instar d'Hélène MERRICK qui nous entraîne sur les chemins de l'enfance, vous pourriez amis blogueurs vous associer à ce retour vers ces strates de vie qui ajoutées les unes aux autres formeraient ,bien plus qu'un " livre" ,le témoignage d'une époque.
***
**
*
pouzac.jpg
(Gaston et Nana)
***
Parmi mes souvenirs" emmitouflés" émerge celui de deux personnalités pour lesquelles, je dois bien l'avouer, j'éprouve une tendresse particulière :Gaston et Nana  qui ne peuvent être dissociés de mon enfance.
°
Lui ,faisait office de figaro du village,exerçant son talent de coiffeur sur une clientèle exclusivement masculine,elle, à l'intérieur de l'échope s'était réservée un ilôt pour vendre les journaux.
°
Leur boutique faisait face au *petit magasin bleu".
°
Deux modestes vitrines encadraient une porte vitrée donnant accès à cette unique pièce,petite et assez sombre.
Leurs "propriétaires" étaient aussi de petite taille formant ainsi un monde "réduit" ,à la hauteur de mon regard d'enfant.
A gauche et à droite de l'entrée, deux banquettes en cuir noir,cloutées,se faisaient face;le vendredi, jour de marché aux truffes,ce petit univers clos s'animait.
°
J'accompagnais souvent mon père qui confiait sa barbe naissante aux bons soin du barbier.
Comme ce petit homme me paraissait " grand":  sa blouse blanche dont l'échancrure s'ouvrait sur une chemise impeccable et un  noeud de cravate parfaitement fait lui donnait un air digne.Je pourrais dire que Gaston avait une prestance majestueuse,celle d'un homme fier du travail qu'il va accomplir.
°
Mon père prenait place dans un fauteuil qui me paraissait gigantesque, en cuir rouge foncé;un miroir doré  imposant ,s'étirait en longueur,reposant sur une tablette de marbre . Plusieurs pots,dont je suppose qu'ils étaient en inox ( l'argent étant un métal trop luxueux) ou en céramique blanche contenaient -je le voyais ainsi-des pinceaux que les initiés appelaient "blaireaux".
Un "serviette de table" blanche était nouée autour du cou de mon père:l'artiste pouvait commencer .
Ses gestes étaient méticuleux,il inclinait avec noblesse son buste ,la main était assurée;une mousse assez compacte venait fleurir le visage de son client.
°
Mais je redoutais le moment où l'artiste  saisirait l'outil tranchant, le coupe -chou ,lame incurvée qu'il affutait sur une bande de cuir étroite et noire.J'éprouvais une sensation désagréable.
Aussi étais-je rassurée lorsque la serviette humide et chaude venait calmer le feu du rasoir.Sur la tablette de marbre,ce que j'appelais le sucrier-car il contenait nécessairement du sucre glace-venait parachever l'ouvrage:le visage de mon père s'enveloppait alors de brume blanche.
°
Mon père le gratifiait de ce sourire empreint de gentillesse qu'était le sien.Il déposait alors quelques pièces ou un billet dans la boite métallique rectangulaire,ornée d'une scène de chasse, que lui tendait Nana ayant délaissé pour un instant sa fonction de marchande de journaux.
"Bonne soirée","Nous deux","Condidences","Modes et travaux","Jours de France" ,"Paris Match"étaient disposés avec un ordre méthodique,sur des planchettes en bois dans la vitrine donnant sur la rue.
**
marcel.jpg
**
**
Je prenais alors la main de mon Père ,abandonnant le Maestro,pour aller vivre une autre "histoire" dans le" petit magasin bleu".
°°°
°
(* "le petit magasin bleu":ou une partie de" mon histoire", archivée du 2 au juin 2008,pour celles ou ceux qui ne m'auraient pas lue). 
°°°
°°
(la photo de Gaston et nana est de Michel PINEL, artiste photographe, enfant de Limogne.Vous pouvez accéder à son site en allant chez Mister Google et en tapant les mots clé:Michel PiNEL.Un réel talent mis au service de magazines réputés.J'ai appris qu'il viendrait faire une expo dans mon village en 2011.Je serai présente!)
°°°
°°
(Message perso:Nic-Nic,je viens de m'apercevoir que j'avais déjà rédigé une note...décidément,Gaston et Nana ont laissé une véritable empreinte de douceur et de nostalgie.)

09:02 Publié dans enfance | Lien permanent | Commentaires (17)

Commentaires

une envie irrésistible de le prendre dans mes bras et de lui dire que j'entends encore chanter ses mots, résonner son rire, et que je l'aime toujours et toi aussi merci pour ce doux moment de nostalgie

Écrit par : coco | 03/10/2010

merci pour cette visite chez le coiffeur barbier que tu sais si bien raconter. Je me souviens moi aussi de ces salons de coiffures anciens



Bises ensoleillées

Roro

Écrit par : roro | 03/10/2010

Ta note m'a remplie de nostalgie mais quel bonheur de revoir son sourire et ses yeux rieurs!! merci Betty pour tous ces souvenirs, je t'embrasse.
Paulette

Écrit par : Paulette | 03/10/2010

Je n'ai jamais suivi mon père chez le coiffeur .Je n'aurais pas porté attention à ces petits riens qui ne t'échappaient pas , tu te souviens du moindre détail avec un réel plaisir .
Merci pour ces souvenirs d'enfance si bien racontés . bises et bonne soirée . huguette .

Écrit par : macary huguette | 03/10/2010

Je me souviens du coiffeur de mon village et de l'odeur de sa brillantine
J'aurais par contre quelques difficultés à écrire des souvenirs l'enfance a pour moi été assez difficile Mais je lirai les vôtres ça mettra du baume sur mes bleus
Douce soirée Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 03/10/2010

Coucou Betty !
Personnages attachants d'un autre temps ...
Bonne soirée bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 03/10/2010

J'ai bien aimé, cette note sur un morceau de ton enfance, merci de nous en avoir fait profité.
Il est vrai qu'on a tous des souvenirs d'en fance, mais en y réflechissant bien, il ne m'en vient pas l'idée qui mérite dêtre rapporté ici.
Bonne soirée Betty.
Je t'embrasse
Anita.

Écrit par : Anita | 03/10/2010

Bonjour Betty

Ces lignes bien tournées témoignent surtout pour moi de ton attachement de petite fille à ton papa. Certes le prestige de Gaston est intact, magicien capable de faire surgir une belle mousse blanche aussi onctueuse que de la crème fouettée sur un visage. Le spectacle du sabre capable de trancher une feuille de papier passant sur le dessous du menton te faisait sans doute peur. Et ta mémoire a bien su garder ces moments là, où ton papa adoré risquait de se faire couper, voire entailler !!

Quand à raconter des souvenirs, j'attends d'avoir une mémoire qui retourne en enfance pour m'y risquer. Et comment donner une image qui soit fidèle quand il n'y aura ni les bruits, ni les odeurs ? Comme disait un oncle marseillais quand il devait écrire une lettre : comment veux tu que je te raconte si je ne peux pas te parler avec les mains !!


Bises du grillon

Écrit par : Christian | 04/10/2010

Réel plaisir de lire tes souvenirs d'enfance. J'en resens toute la douceur, tout le bonheur.
bises et très bonne journée
Biche

Écrit par : Biche | 04/10/2010

Chez moi, tout défile mais reste dans ma tête. Je me dis, "il faut mettre cela sur papier, pour les enfants" et je ne fais rien.
Après la coupe de cheveux, le coiffeur coupait les poils dans les oreilles de papa. Cela je m'en souviens bien. Papa se rasait seul avec son coupe-chou. Il avait la barbe noire et dure.
Rien à voir avec ton attendrissante histoire de Gaston et Nana mais voilà, c'est remonté en surface.
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 04/10/2010

Que dire de plus sur cette note qui reflète tellement les "anciens" du village...J'ajouterai seulement, qu'il y avait toujours dans le salon du coiffeur, une odeur subtile de civet ou autre cuisine du pays que concoctait NANA, et que j'observais dans sa minuscule cuisine en lisant les dernières nouvelles..Et elle voulait toujours que je goûte.....Délicieux souvenir.....


Bises de Mamina Hélène

Écrit par : hélène | 04/10/2010

Jolie note sur un souvenir de ton enfance.
J'ai retrouvé, il n'y a pas longtemps, le rasoir à la longue lame bien aiguisée, que mon père utilisait pour "se faire la barbe".

Bises bien tardives.

Écrit par : pimprenelle | 05/10/2010

Point de barbier pour mon père qui se faisait la barbe tout seul, mais le coupe chou , le bol et le blaireau ça je connais et aussi les petits morceaux de papier à cigarette si mince qu'il collait sur les petites blessures ûes à un coup de rasoir un peu vif. Il n'est pas si loin que ça où maman avec amour rasait et avec une certaine dextérité papa qui ne pouvait malheureusement plus le faire, mais à ce moment là les instruments de ton enfance avait été relégués depuis longtemps au profit de mousse à raser en bombe et rasoir jetable.....
Bises de la nuit.
ANNIE

Écrit par : MAMINIE | 07/10/2010

Une note comme la tienne fait remonter à la mémoire des tas de souvenirs !! Merci Betty !!
Gros bisous de nous deux (sur le départ ... et oui encore !!)
Nicole et Henri

Écrit par : Nicole | 07/10/2010

Bertty, toi qui as le même prénom que mon amie d'enfance (perdue de vue hélas) merci de répondre à mes souvenirs par mes tiens, j'ai aussi la joie de découvrir plein de belles histoires dans les commentaires qui accueillent mes petites mémoires d'enfant. Grâce à toi et aux amis, les années passées continuent d'exister et de vivre !
Tu me demandes ce qu'est le ganduja, maintenant ça s'appelle gianduja avec un i, c'est une pâte de chocolat et de noisettes finement broyées à laquelle peuvent être ajoutés d'autres fruits à coques comme les amandes, c'est extraordinairement bon quand c'est fait avec du vrai chocolat au lait, pas de la lecithine de soja! A bientôt. Bises. Hélène

Écrit par : helene merrick | 08/10/2010

PETITE MADELEINE DE PROUST ! MERVEILLEUX SOUVENIRS D' ENFANCE ---- J' AI BEAUCOUP AIME "LE PEIT MAGASIN BLEU MERCI DE NOUS RÉGALER DE VOS SOUVENIRS AMITIÉS D' ASTRÉE QUI PEUT À NOUVEAU GRÂCE À FRAMBOISINE VOUS LAISSER DES COM !

Écrit par : astree | 10/10/2010

Merci pour ce témoignage Betty! Un jour,peut-être,raconter ,c'est une bonne idée!Je confirme,le gianduja,c'est délicieux!
Bonne journée
christiane

Écrit par : christiane06 | 11/10/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique