logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/10/2010

LES ETIQUETTES...


podcast
(Musique Nino ROTA)
étiquettes.jpg
***
**
Il était là, comme abandonné ,dans le garage,attendant qu'on lui redonne vie.
Des mains d'artisan,je dirais bien plus d'artiste ,l'avaient façonné, soixante dix ans auparavant,
Il était l'oeuvre de Monsieur MERCADIER,le menuisier du village de cinq cents âmes où s'est déroulée ma jeunesse.
Etant amie avec le petit-fils de l'artiste, j'avais l'habitude de franchir le seuil de l'atelier.Je devais avoir 6 ans,pas davantage ,mais je me souviens avec précision des fines particules de bois mêlées aux toiles d'araignée qui embuaient les vitres du local,sur lesquelles mon regard d'enfant inquiet s'attardait.
 A l'intérieur,le sol était tapissé de copeaux s'amoncelant en tas légers;dans leur ballet aérien,ils  s'accrochaient à mes chaussettes ou à mes boucles de cheveux ,au grand désespoir de ma mère!
Monsieur MERCADIER ne portait pas de blouse de travail  mais un pantalon de velours côtelé retenu par des bretelles.
Il me semblait être vêtu également d'une chemise aux manches assez larges,finement rayées,"retournées" ,découvrant l'avant bras,c'est tout au moins ce que ma mémoire restitue.
J'aimais regarder ce visage, aux traits extrêmement délicats,éclairé par des yeux bleus et rieurs cerclés de fines lunettes en métal et par un sourire tellement affable!
 Enveloppée de nuages de sciure, j'aimais regarder l'établi, la lenteur appliquée de la main guidant la varlope.
 
°°
Mon père avait "passé commande"d'un meuble formé de casiers,destiné à ranger les factures, doubles de commandes, lettres aux fournisseurs....Une étiquette indiquait le contenu de chacun de ces casiers.
Dans le magasin bleu, le p'tit Marcel avait créé son  univers,une sorte de bureau ,un réduit de quelques mètres carrés délimités sur un côté par le petit meuble faisant fonction de cloison séparant cette pièce improvisée des rayonnages de peintures et , sur l'autre, lui faisant face, un rideau de lamelles colorées.
Astral,Valentine, ces noms me faisaient rêver et je crois bien avoir fait le premier apprentissage de la lecture dans cette partie du magasin,associant leur nom aux couleurs.
De temps en temps, je m'amusais à ouvrir l'un après l'autre les casiers qui se refermaient sur un bruit sec.
°°
Les aléas de la vie ont perturbé le destin bien tranquille du petit meuble;lors d'un déménagement, je n'ai pas voulu m'en séparer car son histoire était étroitement mêlée à mon enfance.
Il n'avait plus d'utilité...jusqu'au jour où...
A l'occasion de la réfection d'un cabinet de toilette,nous avons dû sacrifier le placard à chaussures pour agrandir une pièce.
Mais où allait-on pouvoir ranger escarpins, bottines et bottillons????
C'est alors que je songeais au meuble qu'un voile de poussière recouvrait dans le garage.
Il fut décapé, pâtiné,ciré ,apprêté pour pour une seconde naissance:désormais il a une place de choix dans l'entrée ..et le problème du rangement des chaussures est résolu.
°°
°
En rédigeant cette note,je n'ai pu m'empêcher de penser à notre ami René ,à son habileté d'ébéniste.
***
**
"Objets inanimés...."
***
**
*
canal 001.jpg
***
**
*
canal 007.jpg
°°°
°
(N'ayant pas beaucoup de recul, il a été difficile de prendre une photo;la forme n'est point trapézoïdale comme pourrait le laisser penser le cliché, mais rectangulaire.)

11:35 Publié dans enfance | Lien permanent | Commentaires (20)

Commentaires

Superbe ! Meuble et souvenirs indissociables. Et l'âme se promène de l'un à l'autre.

Elle est dans ton entrée et sur cette photo "non-alignée", éclat de lumière dessinant une silhouette, preuve que l'imperfection même d'une photo porte ses trésors.



Bises. Monique

Écrit par : monique | 18/10/2010

Encore une belle note ma cop ;moi ce n'est pas la peinture Valentine qui me faisait rêver mais plutôt la chanson ,chacun ses goûts.je me marre.Bises

Écrit par : heraime | 18/10/2010

va donc en trouver des meubles comme celui-là à Casto! et ailleurs... tu as eu une excellente idée de reconvertion
bises

Écrit par : henri | 18/10/2010

Il est très beau ce meuble, et en plus il a une histoire...Les objets ont-ils une âme se demandait je ne sais plus qui...Je ne sais pas, mais il leur arrive plus souvent qu'à nous d'avoir une deuxième vie avant leur mort...
Bisous Betty.

Écrit par : Crabillou | 18/10/2010

J'admire ta mémoire , la manière que tu exposes toutes ces choses dans ton récit , le lieu , le personnage , le ressenti d'une enfant de 6 ans , qui écarquillait les yeux dans l'atelier de Monsieur Mercadier....

J'ai bien aimé ce chanteur je ne le connaissais pas , tout à l'heure je repasserai l'écouter afin de faire de beaux rêves .
Merci Betty et bonne soirée à vous deux .. bises de loubejac . huguette .

Écrit par : macary huguette | 18/10/2010

Objet inanimé, bien campé sur son vécu solide,
inanimé dites- vous?
ecoutez, ecoutez bien, ecoutez mieux, combien il a à nous raconter ce meuble là, du Magasin Bleu rescapé, et des toiles d'araignées et des poussières des lustres,
il est là, mémorable et vivant, animé,
ANIMA, que souffle son esprit dans les boucles toutes saupoudrées des copeaux des souvenirs

seconde vie, et renaissance

comme il est beau chez toi, ce meuble - là!

Écrit par : framboisine | 18/10/2010

Quel plaisir de pouvoir faire "revivre" ce meuble et chaque jour lorsque tu vas mettre tes escarpins je suis bien sur qu'il te rappelle moultes souvenirs ...
Bises

Écrit par : Biche | 18/10/2010

Tu as écrit un beau texte pour nous raconter la "résurrection" de ce vieux meuble qui pouirrait nous conter bien des histoires qu'il aurait entendues, sans jamais les divulguer.
Il trône chez toi, mais sans les étiquettes.

Bonne nuit et bises.

Écrit par : pimprenelle | 18/10/2010

Bonjour Betty

En regardant ce meuble, j'ai revu Monsieur Mercadier ou son ombre s'y refléter, ses mains manier le rabot ou la varlope pour fabriquer les fins copeaux qui s’enroulent par magie sur eux-mêmes et tombent sans faire de bruit devant une petite fille aux aguets.

Et je pense que quand tu le caresses en sortant de chez toi, il fait office, comme la lampe d’Aladin, d’allumeur du passé en faisant revivre à la fois la chaleur d’un atelier souriant, les bruits du magasin bleu et les souvenirs d’une enfance qui n’est jamais très loin.

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 19/10/2010

J'aime les meubles venant de ma famille aussi. J'ai un bureau notamment. Il vient de mon père qui était fabricant de meubles. J'y tiens beaucoup. J'en ai quelques autres et mon mari en a gardé de beaux aussi de sa grand-mère. Ils ont tellement de présence...

Gros bisous,
Aliette

Écrit par : Aliette | 19/10/2010

Certains objets (...inanimés, par définition) ont peut-être une âme, quand-même !
Ou c'est la nôtre qui se reflète en eux... ?

Bonne soirée,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 19/10/2010

Il est beau ce meuble et à chaque passage.. il te rappelle ces souvenirs de jeunesse ! magnifique ta note .
Bisous
Nicole

Écrit par : Nicole | 20/10/2010

Belle façon de nous raconter l'histoire de ce meuble Tu me donnes envie de parler un jour d'un buffet que j'ai fait revivre (Quand je pourrai écrire une note car en ce moment impossible)
Bonne soirée Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 20/10/2010

un petit bonjour frileux... d'Alexandre

Écrit par : henri | 21/10/2010

Trop gentil l'étiquette que tu as posée chez moi ( un pûr ) un pur produit du Forez si tu veux ,mais pas plus .Bises ma cop

Écrit par : heraime | 21/10/2010

Quelle merveille ce meuble, tu as bien fait de le ressusciter!
Clarkounette, moi aussi j'ai Sous le plus grand chapiteau du monde, et j'ai eu très peur, quand l'éléphant a la patte au-dessus du visage de Gloria Grahame, c'était affreux! Et toute cette effevescence dans le cirquee, toutes ces passions, c'était assez perturbant!
Les lions, l'arène, tuas peut-être vu Quo Vadis, ou Les Dix Commandements, ou La Tunique...
Bises. Hélène

Écrit par : helene merrick | 21/10/2010

Il est magnifique,et en plus,chargé de souvenirs,c'est le meuble le plus précieux de la maison!
Ps:j'ai mis la note en 2 parties pour le cours de bouchons
Bonne journée Betty
christiane

Écrit par : christiane06 | 27/10/2010

sUperbe ! je vais le monter à mon Bastien puisqu'il travaille dans le bois ... J'aime et tu le sais cela me rappelle tellement de souvenirs d'enfance à moi aussi. Bisous. miche

Écrit par : miche | 03/11/2010

Bonsoir Betty:en pensant à ta note,je suis allée voir une vieille librairie,avec de vieux casiers!
christiane

Écrit par : christiane06 | 04/11/2010

Il était juste enddormi en attendant que quelqu'un le réveille ..... ça me fait penser à la chanson de Ferrat
J'entends j'entends dans le grenier
chanter chanter mon chataignier ....
Peut être as tu entendu chanter le meuble pendant tes travaux de rénovation ... c'était la petite étincelle du souvenir.
Bises
ANNIE

Écrit par : Maminie | 05/11/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique