logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/11/2010

SERIE NOIRE

Je reprends avec grand plaisir cette série ,ayant beaucoup de sympathie pour cet agent et ses aventures bloguestres:certains d'entre vous ont déjà reçu sa visite..mais la liste des blogueurs s'allongeant, l'agent toulouse0031 ne peut profiter d'une retraite pourtant méritée.:il doit enquêter!

 

 

***

**

 

 

Haute voltige

*

 

 

 medium_dauphine.jpg

 

 


podcast

 

(A lire en musique...pour l'ambiance)

 

Les persiennes entrouvertes laissaient filtrer une douce lumière automnale;il devait être 8 heures trente. 

Emergeant d’un sommeil  lui ayant semblé agité ( n’avait -il pas bu un café vers 24heures,l’heure où tous les chats sont gris…) l’agent Toulouse0031 émit un bâillement ( peu discret,mais il vivait seul…),étira ses bras sans ménagement-ce que trahirent certains craquements incongrus-s’assit sur le bord du lit en s’ébrouant alors que docteur NO(le chat blanc,vous connaissez),manifestait par un ronronnement au rythme régulier  son désir de prolonger la nuit, bien calé au fond du lit,dans la tiédeur des couvertures.

 

Notre agent enfila sa robe de chambre en laine des Pyrénées grise, bordée d’un galon  violet,s’arrêta quelques instants devant le miroir sur pied, rejeta en arrière les quelques mèches de cheveux barrant son front dont il convint avec quelque agacement qu’il était parcouru de sillons de plus en plus profonds,autant de témoins où venaient s'inscrire les épisodes d'une vie mouvementée. 

 

Mais il n’était pas homme à se laisser envahir par des préoccupations esthétiques !Il avait été un homme d’action que des *missions parfois périlleuses avaient malmené(les abeilles de BOE-le Gaffiot de Pau-la partie de catch chez la môme édentée d’Habas- etc) .

 

Il trainait un peu plus les pieds désormais, mais sa démarche ce matin là était peut être alourdie par les charentaises au talon éculé ,à gros carreaux beige et rouge qu’il venait de chausser.

 

Repectueux du rituel matinal-qui le rassurait dans sa solitude(il était toujours célibataire et il ne se compromettrait plus dans une aventure amoureuse,la dernière s’étant soldée par un échec),il s’installa confortablement dans le fauteuil club,allongea les jambes ,calant ses pieds sur la petite table basse en noyer massif ( style des années 40,un cadeau de sa grand’mère),alluma son Davidoff,le regard s’attardant sur les volutes de fumée avant de s’arrêter sur un point fixe au plafond, une auréole aux contours jaunis.

 

Il savourait dans le même temps le nectar du café «  grand’mère » (pub interdite) qu’il avait préparé en respectant une procédure quelque peu anachronique : il utilisait encore ce vieux moulin à café  qui avait résisté aux épreuves du temps ,renouvelant les gestes appris dans l'enfance, calant entre ses genoux la petite boite en bois carrée surmontée d’un dôme coulissant  et d’une manivelle en fer…

 

moulin café.jpg
Il y avait un certain érotisme dans cette" gestuelle" ( ceci, pour ceux qui ont trouvé que mes "série noire" précédents  manquaient d'érotisme..)
Le délicieux arôme saturant l'air de l'unique pièce faisant fonction de chambre et salon,fit sortir docteur NO de sa torpeur féline;bondissant hors du lit,il grimpa sur la table,prenant soin de ne point renverser le cendrier en cristal  et la soucoupe "façon porcelaine de chine",pour se lover enfin sur les genoux de son maître.
Cet état proche de l'extase fut interrompu  par la sonnerie stridente du téléphone.
L'agent toulouse0031reconnut immédiatement cette voix qu'il redoutait d'entendre et qui perturbait invariablement le déroulement paisible de sa vie d'agent retraité 
.
Son regard se posa sur docteur NO dont les miaulements répétés n'accréditaient aucun signe de compassion mais traduisaient bien plus les "appels "d'un estomac affamé!
Le BOSS ( pour les nouveaux lecteurs,c'est le grand patron du BEB ,"Bureau des enquêtes bloguestres")avait besoin de la perspicacité sans faille de son agent -fut-il retraité-pour mettre au jour  un traffic de haute " voltige".("ah ,ha, ah!).
Il fallait mettre fin à ce manège ( ah, ah ah) ;il allait gagner la partie des petits chevaux (ah, ah, ah)
***
**
(A suivre..)

 

 

 

 

  

 

 

 

 

Commentaires

Très mystérieux cette histoire d'agent, sans doute faut-il remonter plus loin, sur ton blog, ce que je vais faire avec plaisir!
Continue de raconter ta vie professionnelle aussi, c'était bien !
Grosses bises. Hélène

Écrit par : helene merrick | 08/11/2010

Enfin le retour de 0031 !
D'après ta description de celui-ci dans ta note c'est un homme usé et pas très coquet que tu nous décris.
Sur le petit dessin que tu nous montres se serait-il changé en femme, car si je ne me trompe c'est une belle femme qui mout le café.
Mais bon, passons (il aime peut-être jouer au transformiste notre agent 0031). Peut-être une nouvelle facette de celui-ci ?
Bonne soirée.
Bises.

Écrit par : pimprenelle | 08/11/2010

Très interessant, j'attends la suite avec impatience..... tu nous mets l'eau à la bouche.
Je suis une fan de policiers.
Bonne soirée betty
An ita.

Écrit par : Anita | 08/11/2010

un vrai plaisir de retrouver la série" dauphine Noire",

les charentaises avec un seul talon éculé, le Davidoff, le docteur No, avec ce poil d'érotisme graphique qui sied à briser le rituel

merci Betty , j'attends la suite et vers où le BEB nous conduira sous ta plume imaginative

Écrit par : framboisine | 08/11/2010

Coucou Betty !
Bon ! suis nouvelle et je vais suivre les enquêtes de ce fameux agent en retraite "Toulouse0031" et de docteur NO .
J'attends la suite sur la nouvelle enquête du "BEB" avec cet agent sexy .......
Bonne soirée bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 08/11/2010

Oui ça commence bien , c'est la routine du matin d'un retraité qui sort de son lit .C'est du vécu .Le café frais moulu , passe tranquillement dans la cafetière à l'italienne .Dr No va se coucher sur les genoux de son maitre , la robe de chambre en laine des Pyrénées est si moelleuse , drinn ,voilà le coup de fil !!!!

Par pitié Betty , après cette mise en bouche , ne nous fait pas trop languir , c'est cruel de faire attendre !!!

( on veut savoir qui fera partie du nouveau gouvernement )
zut ....
excuse -moi tout est confus dans ma tête , la télé d'un côté , les blogs de l'autre , je mélange tout .
A demain .Bonne soirée et merci . bises . huguette

Écrit par : macary huguette | 08/11/2010

Que j'aime tous les détails sur l'inspecteur et son environnement....on s'y croirait...Le moulin à café notamment, disparu de notre univers.....la robe de chambre en pilou? etc.....important la description du personnage...on suivra ses exploits avec encore plus d'attention.....



Bises
Mamina
hélène

Écrit par : hélène | 09/11/2010

J'étais restée sur sa rencontre amoureuse. Je croyais qu'il roucoulait auprès de sa belle. Il faudrait qu'il se modernise un peu, pour mettre un terme à son célibat. Il vit au XXIè siécle. Les charentaises, le moulin à café................


Bon j'attends la suite avec impatience car les Frelons asiatiques de BOE attaquent sérieusement. Il va falloir qu'il étudie le problème


Bises


Roro

Écrit par : roro | 09/11/2010

réponse peinture chez moi avant cours et recherche perso sur Henry Russel tu sais tout, ou presque....
baisers sous la puie et le vent

Singing in the rain!

Écrit par : framboisine | 10/11/2010

Enfin ,pour le plaisir des hommes un peu d'érotisme .Je n'avais jamais pensé au moulin à café coincé entre de si jolies cuisses .C'est sans doute a cause du grain a moudre que l'endroit et si souvent obscure.Bises ma cop ,je me marre tout seul comme un idiot.

Écrit par : heraime | 11/11/2010

Dix commentaires sur une note, onze avec le mien.
Si je m'en réfère à mes propres statistiques, ce n'est pas loin du double de ce que je recueille, environ 7800 commentaires pour environ 1250 billets, soit une moyenne d'un peu plus de six commentaires par note...Tu es largement dans la moyenne...
Pour en revenir à l'agent 0031, je prendrais volontiers un café bien serré préparé par la dame qui illustre ton billet, elle a l'air de savoir mettre de l'O en maniant le moulin...
Gros bisou Betty.

Écrit par : Crabillou | 12/11/2010

Erotisme, mon œil ! Je voudrais bien t’y voir tournant la manivelle de cet antique moulin à café quand tu t’en coinces une sous le rebord soulevé par mégarde au tour précédant. Il est vrai que ce genre de mésaventure est réservé seulement à une moitié de l’humanité. Les gendarmes de Brive la Gaillarde et les dames en sont exclus.


Je reviendrai quand le café sera prêt !

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 24/11/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique