logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/02/2011

MOI,JE M'BALANCE...

ou le titre d'une chanson de Barbara..

 

Mais ce nest pas celle -là que je vais vous chanter.Ce titre est seulement pour moi l'opportunité de vous dire que je suis en vacances de blog pour cause de "balançoire" !

J'invite toutes les mamies ( et papis aussi) à se balancer avec moi.

 


podcast

 (Balançoire-Anne SYLVESTRE)

 

balançoire 004.jpg
(Photo et balançoire " maison")
****
**
A BIENTOT

19/02/2011

LE REVERS DE

 LA SAINT VALENTIN!
°°°
°°
tom.jpg
( Peinture Tom )

°°°

°°

Je suis en train de lire un petit recueil et suis tombée en arrêt devant l'originalité d'une lettre de rupture amoureuse qui s'intitule "LETTRE D'ADIEU"

 

Je vous en livre un extrait.Prenez le temps de lire.

 

"Puisque nous ne nous aimons plus,puisque tu ne m'aimes plus en tout cas,je dois prendre des dispositions pour les funérailles de notre amour.Après cette longue nuit chuchotante,et étincelante,et sombre que fut notre amour,arrive enfin le jour de ta liberté.

C'est alors que moi,restant seule propriétaire de cet amour sans raison,sans but et sans conséquence,comme tout amour digne de ce nom,moi propriétaire cupide,hélas, qui avait placé cet amour en viager-le croyant éternel puisque te croyant amoureux-,c'est alors que je décide, n'étant saine ni de corps ni d'esprit,et fière de l'être,je te lègue:

*le café où nous nous sommes .rencontrés...ah,j'oubliais les coquillages.Tu te souviens de ces coquillages? parce que tu m'en voulais; de quoi?  de cette plaie ouverte qui était notre passion,comme je t'en voulais moi-même.Nous nous étions jetés alors sur ces coquillages lugubres dont nous avions couvert nos oreilles pour ne plus nous entendre,en fait,le ressac de la mer,le ressac de l'amour et nos voix trop haut perchées tentant de surmonter le vent..."

(l'auteur énumère avec une inifinie poésie son " legs" et termine:)

Je ne te lègue plus rien.Tu le sais,il n'y a rien d'autre à léguer,rien de compréhensible, rien d'humain,surtout rien d'humain,parce que moi,je t'aime encore,mais cela ,je ne te le lègue pas.Je te le promets:je ne veux pas te revoir"

°°°

°°

Si l'amour n'existait pas, ce beau texte,où une infinie tendresse  le dispute à l'humour ,ne serait pas né de l'imagination de cet écrivain dont j'apprécie l'écriture:Françoise SAGAN.

A BIENTOT

Valentinement vôtre...

"

12:02 Publié dans lecture | Lien permanent | Commentaires (10)

17/02/2011

L'OEIL EN COULISSE

Cette note fait suite à la précédente.
***
**
La lumière n'avait pas encore l'éclat des journées d'été sur le Causse.Mais j'avoue aimer cette douceur hivernale.
°°
°
J'ai suivi le " fil" (ceci pour mes amis) d'Ariane,et dans ce labyrinthe de ronces et de pierres,
°°
°
mouton 005.jpg
°°°
°°
mouton 004.jpg
°°
°°
Ils se sont approchés,
mouton 006.jpg
°°
°°
Désapprouvant ma présence intrusive dans le silence du Causse, ils ont tourné la tête 
°°
°°
mouton 007.jpg
°°°
°°
°°°
°°
Alors je suis redescendue au village,à CAJARC (bonjour LORAN):des éclats de rire ,aux abords d''une maison, aiguisèrent ma curiosité.
°°
°
enfant porte.jpg
°°°
°°
Je sus quelques années  plus tard,car ce qui va suivre est interdit aux moins de 12 ans ,qu' à l' 
 reveillon bis 2011 023.jpg
°°°
une bande de d'amis s'étaient réunis ,sous l'aile protectrice de BACCHUS,pour fêter à leur manière ,en différé, le nouvel an.
Mon petit doigt me dit que chacun avait raconté des contes à dormir debout: contes africains,contes du terroir, contes ou fables fort sages mais qu'un trio de plaisantins avait plagié sans vergogne quelques vers de notre plus célèbre fabuliste.
**
(Avertissement:pisse- froid s'abstenir.La fantasie bravant toutes les règles de "l'académisme grammatical", voici ce que mon oreille eut pu entendre)
***
**
LE COQ ET L’AVOCAT

 

Une avocate que la chaleur accablait

Se désaltérait dans le courant d’une onde pure

Un coq lubrique à souhait,

Qui cherchait aventure

Se laissa aller derrière un buisson

A contempler les douces ablutions .

Le gallinacé était d’humeur joyeuse

Se rinçant l’œil de ces rondeurs pulpeuses

Soudain, enhardi par la virginale nudité

Son sang ne fit qu’un tour.

Surgissant alors de derrière le fourré

IL sauta sur la belle dans ses plus simples atours.

Sous cet assaut de plumes et de cocorico

L’Aphrodite tressaillit soupirant in petto :

« Que vous êtes joli,

Que vous me semblez beau

Sans mentir si votre ramage

Se rapporte à votre plumage »….

Las ! La belle n’eut le temps de terminer son compliment

Ni d’exprimer son sentiment.

Neuf mois plus tard,à la belle saison

Elle accoucha d’un joli petit dindon.

 

 

MORALITE :

A trop céder aux sollicitations d’un  coq

On est toujours le dindon de la farce.

 

 

 

reveillon bis 2011 012.jpg
***
**
(photos maison, à l'exception de la petite fille)

 

12/02/2011

LE "CONTE "A REBOURS...

Mes chers amis, blogueurs et non blogueurs,mes chères cousines,je serai absente des blogs quelques jours pour une raison impérieuse:

La bande "les copains d'abord" se réunit comme chaque année pour fêter le nouvel an..en différé.

 

Cette festivité, rituel immuable, s'appelle "le Réveillon bis".

 

Au menu, cette année:

Les contes à dormir debout de   

                 Cajarc.

 

°°

°°

cajarc-1.jpg

(CAJARC)

***

**

 

Les bons contes faisant les bons amis,

Le réveillon bis 2011 sera placé sous le signe du conte.

 

Chacun inventera  un conte de son inspiration  et le lira , le mimera.

Les déguisements illustrant le conte seront les bienvenus.

 

Les règles à respecter :

 

-        le conte devra  être original, désolé pour les candidats au Petit Chaperon Rouge,

-        il  devra  être plutôt drôle, on n’est pas là pour se faire peur !

-        il ne devra pas être bien sûr trop long pour ne pas endormir l’auditoire,

-        il devra se terminer par une morale, plus ou moins correcte selon les turpitudes de chacun.

 

Un jury  hautement qualifié déterminera le conte le plus inventif, le plus court, le plus long, le plus rigolo,  le plus ……Bref y’aura un cadeau pour tout le monde !

 

***

 

A BIENTOT

 

BON WEEK END

***

**

cop.jpg
***

 

11/02/2011

ARTISTIQUEMENT VOTRE

Lorsque je me promène sur les blogs,je m'aperçois que je connais de mieux en mieux ma géographie..
Et je me suis interrogée:pourquoi n'amènerais-je pas mes lecteurs à la rencontre de celle que l'on surnomme-à juste titre-la " VILLE ROSE"?
°
Dès les premiers frémissements du printemps pourquoi ne pas aller de terrasse en terrasse de café , poser notre regard sur les façades de ces beaux hôtels particuliers , témoins en pierres et en  briques de la fortune des marchands de pastel.
Nous pourrions nous promener sur les berges de la Garonne , franchir les ponts ,et pousser la porte de certains musées ...

podcast
(Rameau-"Les Indes Galantes")
°°°
°°
°
assezat.jpg
**
Et pour commencer poussons celle de ce petit joyau:la FONDATION BEMBERG qui a élu domicile à l'Hôtel d'ASSEZAT, du nom de son premier propriétaire qui le fit édifier en 1555 ,Pierre d'ASSEZAT, riche marchand de pastel .
°°°
°°
°
porte.jpg
°°°
°°
A l'intérieur de cet écrin,des bronzes,des bibelots,des tableaux  accumulés pendant de longues années par un amateur ( je devrais dire amoureux)d'art, un collectionneur ,un artiste, pianiste ,écrivain,un homme "riche" ,complet qui a voulu faire partager au plus grand nombre  ses trésors.
Il les a ainsi légués à la ville de Toulouse pour une durée de 99 ans.
Les plus illustres artistes s'y cotoient,qu'ils soient peintres de la Renaissance ou fauvistes,impressionnistes,post impressionnistes.
**
*
Des noms prestigieux , MONET-BONNARD-DERAIN-GAUGUIN-SYSLEY-PICASSO-BRAQUE-CAILLEBOTTE-CANALETTO-DEGAS-BOUDIN-MATISSE-DUFY )(la liste n'est pas exhaustive) ornent les murs de la galerie.
**
 Voici une "mise en bouche" qui je suis sûre décidera plusieurs d'entre vous à faire étape dans cette ville si riche qu'est TOULOUSE.
**
**
°art1.jpg
(Portrait de "jeune femme à la bague"d'Ambrosius BENSON ( Lombardie v.1495-1500,peintre flamand d'origine italienne)
art2.jpg
(Plaque d'émail en grisaille représentant Saturne-production de Limoges du milieu du XVI°)
***
**
nautile.jpg
(Nautile :--réalisé par un orfèvre allemand de la seconde moitié du XVI° siècle -faisant des petits objets d'orfèvrerie que l'on présentait lors des grands banquets aristocratiques.Les sujets sont d'inspiration classique(Neptune est monté sur un monstre marin,une Sirène)
***
**
vlamink.jpg
(VLAMINCK:"Nature morte aux poissons" - oeuvre typique de la fin de la période fauve.)
***
**
art.jpg
(AlfredSISLEY-Le canal du Loing-)
***
**
gauguin.jpg
(GAUGUIN: tête de jeune paysan)
***
**
matisse.jpg
*
(MATISSE - Vue d'ANTIBES)
***
**
"Le collectionneur devenu mécène oublie trop souvent de se soucier du public".
(Georges BEMBERG)
***
**

08/02/2011

CHARIVARI CHEZ LES CHATS


podcast

 

(Petite mise en musique " maison"-excusez la mauvaise qualité de l'enregistrement qui résonne et fait un peu mal aux oreilles,je n'ai qu'un dictaphone que je pose sur le coffre du piano.Il s'agit d'un extrait de la comédie musicale CATS).

 

Dans l'épaisseur de la nuit,seul se détachait le clocher de l'église de LOUBEJAC sous la lueur spectrale de la lune.

 

Défiant ce silence nocturne,un miaulement ressemblant au cri d'un nouveau né fit écho aux douze coups de minuit.

 

PESSY quitta d'un bond le rebord de la fenêtre de Madame Huguette

 

 

chat.jpg
°°
°
pour rejoindre le porche de l'église,lieu de rassemblement de la "Bande des Matous".
°°
Au loin, on entendit le hululement d'une chouette.
°
podcast
(Le cri de la chouette -20 secondes- peut être écouté en même temps que l'enregistrement en haut de la note,pour "corser" l'ambiance).
°°
°
En haut de l'escalier menant chez la Dame de Loubejac,un buisson  se mit à frémir:on aurait dit qu'il était habité.
Soudain,un chat dont l'autorité n'était pas contestable
°°
°°
kalin.jpg
°°
°°
bien qu'il répondit au doux nom de KALIN,vint rejoindre PESSY adoubé depuis peu chef de la " Bande des MATOUS "
Le voyageur égaré sur le chemin menant à la Principauté de LOUBEJAC aurait pu apercevoir un curieux défilé de matous et minettes rejoignant leur QG.
PESSY  affirma son autorité par 3 miaulements signifiant qu'il fallait livrer combat à la Bande de MISTINGUET car elle avait fait main basse  sur toutes les souris de la contrée.
MISTINGUET était un chat distingué,
°°°
°°
mistinguet.jpg
°°
°°
Il avait de la classe en quelque sorte.
Il régnait sur une petite communauté de chats bien sympathiques:
Madame Nénette de MAMINIE,
°°°
°°
°
nenette_annie.jpg
°°°
°°
Madame de FLEUR BLEUE
°°°
°°
chat fleur bleue.jpg
°°°
°°
Sur sa tour de guet Justine annonça par un miaulement discret l'arrivée de la bande ennemie .

podcast
(peut être écouté en même temps que la première bande sonore -20 secondes))
°°
°°
justine.jpg
°°°
°°
Des cris assourdissants résonnèrent.
Surpris dans leur sommeil réparateur,les habitants de la principauté bondirent hors de leur lit, les volets claquèrent et des yeux hébétés découvrirent un spectacle HAL LU CI NANT: une vingtaine de chats "ferraillaient "(enfin..façon de parler),leurs pattes dites de velours découvrant des griffes acérées, et leurs museaux à la moustache "défrisée" ouvrant sur des canines (?) bien affutées.
Puis le silence de nouveau s'installa.
*
Personne ne sut ( si ce n'est vous chers amis blogueurs et non blogueurs) qu'un pacte avait été conclu aux termes duquel en contrepartie de l'abandon par la Bande des MATOUS de son droit de chasse sur toutes les souris de la contrée, la bande  de MISTINGUET se voyait concéder le droit de vie et de mort sur les oiseaux de la Principauté.
°°
°°
THE END
chat françoise.jpg

***
***
**
L'auteur de la présente note remercie" cha  leureusement" les participants qui ont involontairement prêté leur concours félin.
Par ordre d'apparition à "l'écran":
Le chat d'Huguette
Le chat de Miss Pimprenelle.
Le chat d'Hélène
Le chat d'Annie-Maminie
Le chat de Brigitte
Le chat de Geneviève
Le regard du chat de Françoise
Et tous les autres chats de la bloguerie .

06/02/2011

CLOCHEMERLE DOMINICAL...

EN GARONNE.
Les clochers-murs.
***
**
Voilà où  mes pas m'ont guidée hier après midi,à quelques vols de pigeons de la maison.
**
***
**
clochers 011.jpg
(L'EGLISE d'AUZEVILLE)
***
**
*
clochers 014.jpg
(L'EGLISE DE REBIGUE)
***
**
*
clochers 020.jpg
(L'EGLISE DE MERVILLA)
***
**
*
clochers 017.jpg
***
(L'Eglise de MONTGISCARD)
**
*
clochers 005.jpg
***
(LA MEME,AVEC LE PIGEON DE L'AMI CRABILLOU)
**
*
BON DIMANCHE A TOUTES ET A TOUS
 
 

04/02/2011

J'AI MAL

J'ai mal.
J'ai mal à l'HOMME qui s'enrichit sur le terreau de la détresse
***
**
a 191.jpg
***
**
J'ai mal à l'Homme qui tire à balles réelles sur la LIBERTE.
***
*
pekin.jpg
***
**
J'ai mal à l'Homme qui compatit et oublie
**
*
haiti.jpg
**
*
J'ai mal à l'Homme qui déchire l'enfance
**
*
autorite-parentale.jpg
***
*
J'ai mal à l'Homme qui méprise et asservit l'Autre parce qu'il est différent.
**
*
race.jpg
**
*
J'ai mal.
°°
°°
°
(La première photo est de mon amie Babette)

03/02/2011

SURVOL

Pour celles et ceux qui ont survolé ma note,épuisés pas les vocalises,pour la chaleureuse endurance de certains, pour ceux qui ne me lisent et ne me liront  pas pour d'obscures raisons, voici l'extrait que vous avez oublié d' écouter ,chanté par notre admirable BOURVIL.(j'adore quand il fait ses vocalises,il m'amuse).

***

**

bourvil.jpg
**

podcast

01/02/2011

ANTONIA-CONTES d'HOFFMANN

Transportons-nous à MUNICH chez CRESPEL.
Dans  le salon,des violons sont accrochés au mur,et si l'on observe bien, à gauche ,au dessus de l'encadrement de la porte ,un grand portrait de femme : la mère d'Antonia, morte il y a peu de temps après avoir voué sa vie au chant mais que la tuberculose a emportée.
*
Notre jeune poète est tombé fou amoureux d'Antonia
***
mula.jpg
**
Il l'exhorte à chanter,mais il se heurte à l'autorité affectueuse du père de la jeune fille, CRESPEL qui ne souhaite pas pour elle la même fin:chanter épuise et Antonia est malade.
 Alors que celle-ci chante en s'accompagnant au clavecin"Elle a fui la tourterelle",
le père arrive et une querelle les oppose:
CRESPEL:

podcast
°
°°
"Malheureuse enfant,fille bien aimée.Tu m'avais promis de ne plus chanter.
ANTONIA
Ma mère s'était en moi ranimée
Mon coeur en chantant croyait l'écouter
CRESPEL
C'est là mon tourment
Ta mère chérie t'a légué sa voix
Regrets superflus!
Par toi je l'entends.
Non...non...je t'en prie".
***
***
*
A cet instant du récit je vous offre la surprise":Vous allez reconnaître la voix de.....!!!!(un "acteur-chanteur" admirable- aparté:bonjour Christian)-seules deux phrases de l'extrait précédent sont reprises..la suite,vous allez aimer)
*
*
CRESPEL ,qui doit sortir,demande à son valet de n'ouvrir à personne...
*
"C'est la méthode":ce morceau d'anthologie,je le dédie à l'ami  Henri pour qu'il puisse ,après avoir chanté avec talent Rossini, s'attaquer au rôle de Coppelius,le savant qui vendait les yeux ( cf précédente note).
*
****

podcast

***

*

Franz annonce l'arrivée du docteur miracle ce qui ne réjouit pas CRESPEL:

"Lui!médecin,non,sur mon âme,

un fossoyeur,un assassin!

qui me tuerait ma fille après ma femme.

j'entends le cliquetis de ses flacons dans l'air.

 

Le docteur Miracle ,sous le regard inquiet de CRESPEL parvient à faire chanter Antonia afin d' asseoir son "diagnostic".

 

***

**

contes toulouse.jpg
°°°
°°
°
Hoffmann, dissimulé derrière une tenture,surprend cette conversation et ,en l'absence du docteur MIRACLE, fait promettre à Antonia d'abandonner le chant ,ce qu'elle accepte à contre coeur.
°°°
°°
eva.jpg
°°°
°°° 
MAIS....
Le docteur MIRACLE revient  ( ilsemble être l'incarnation du diable ) employant  toute son ingéniosité maléfique, notamment en exploitant la vanité de l'être humain:
°°°
docteurm.jpg
°°°
***
**
"Tu ne chanteras plus?
sais-tu quel sacrifice s'impose ta jeunesse,
et l'as-tu mesuré?
La grâce,la beauté,le talent,
don sacré,tous ces biens
que le ciel t'a livrés en partage
faut-il les enfouir
dans l'ombre d'un ménage?
....
n'as-tu pas entendu
dans un rêve orgueilleux
ainsi qu'une forêt par le vent balancée,
ce doux frémissement de la foule pressée
qui murmure ton nom
et qui te suit des yeux?"
***
Soudain,le portrait de la mère s'anime. Le " fantôme" l'encourage à chanter
ANTONIA
"Je cède au transport qui m'enivre!
Un seul moment encore...à vivre!
et que mon âme vole aux cieux".
MIRACLE:
Chante,chante ,chante, encore!Sa voix t'appelle."
CRESPEL:
Mon enfant!ma fille!Antonia!
ANTONIA
Mon père écoutez!
c'est ma mère...ma mère ,qui m'appelle!"
°°
°
Antonia enchaîne des vocalises jusqu'à perdre connaissance.
°°
CRESPEL recueillera le dernier soupir de sa fille.
°°°
RIDEAU.
°°°°
(Les 3 dernières photos sont celles de la représentation au Théâtre du Capitole Toulouse à laquelle j'ai eu l'immense joie d'assister et je suis heureuse de partager cet instant qui fait partie de ce que je nomme des "instants de grâce").

17:58 Publié dans OPERA | Lien permanent | Commentaires (9)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique