logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/01/2012

TENEZ VOUS A.....

A CARREAUX!


****
**
*
carnet.jpg
***
**
*
En procédant à un rangement rendu nécessaire...j'ai exhumé ce "vieux" carnet de correspondance lorsque j'étais  au Lycée.
Voilà chers ,très chers amis blogueurs ,ce que que fut ma vie..si l'on en juge par ces quelques extraits du règlement!
***
**
TENUE ET CONDUITE
**
Une tenue correcte et discrète ,une parfaite politesse et une complète droiture sont demandées à toutes les élèves.
*
1° Tenue dans la rue: Il est instamment demandé aux élèves d'avoir une tenue et une attitude irréprochables dans la rue,dans les autobus,les trains etc..
**
2°Tenue au lycée: Les élèves ne sont pas autorisées à être fardées,à décolorer ou teindre leurs cheveux,à avoir des coiffures excentriques.Le port de tout insigne, quel qu'il soit,est interdit.Le tablier 3/4 est interdit.
**
En hiver seuls les collants de teinte neutre,beige ou gris,sont autorisés.En été, les souliers de plage et les chaussures à hauts talons sont interdits.L'attention est attirée sur la nécessité de porter des socquettes ou protège-bas pour raison d'hygiène.
***
Les élèves doivent circuler dans le lycée en ordre et  en silence naturellement;elles doivent saluer les membres de  l'Enseignement qu'elles rencontrent..
***
**
Cette leçon de vie m'a inspiré ces quelques lignes sun peu farfelues, mais j'aime bien m'amuser et ne pas me prendre la tête.
***
**
"LE CID REVISITE" ou "CID VINTAGE"
**
Ô rage ,Ô désespoir
Ô jeunesse ennemie
N'ai je donc tant vécu que pour cette infâmie!
Nul port de bas résille ou porte- jarretelles.
Ni" bimbeloteries "décorant mes oreilles.
Seulement des chaussettes ou paire de bas de laine,
Tel fut mon sort amer de pauvre lycéenne!
****
***
Epilogue musical:
podcast*
***
**
BONNE SEMAINE A TOUTES ET A TOUS

Commentaires

Ben oui, ce règlement était un parapluie bien pratique pour les chefs d'établissement mais ne prenait pas en compte les trésors d'imagination dont nous savions faire preuve pour le détourner...surtout au printemps à la montée de sève! Fallait bien que jeunesse exhulte...
Et je veux compléter ta revisitation du Cid par quatre vers plus optimistes:
"Mais par contre le soir, à l'extinction des feux
tous ces laids oripeaux partaient à la poubelle
et quand je rejoignais mon fringuant amoureux
en jupette et body, j'étais sûr la plus belle"

Bises poétiques

Écrit par : Le Poète | 09/01/2012

Moi j'étais pensionnaire à "Jeanne d'Arc" alors le contournement des règlements moi je connais !!!!!
bisous
Christiane
merci pour l'école est finie : jolie !

Écrit par : Christiane | 09/01/2012

j'ai connu l'outrage du tablier semaine verte semaine bleue, boutonné jusqu'en haut,

"Mais par contre le soir, à l'extinction des feux
tous ces laids oripeaux partaient à la poubelle
et quand je rejoignais mon fringuant amoureux
en jupette et body, j'étais sûr la plus belle"

alexandrins de choix; poète c'est certain
pour rimer aisément sur body et collants
ta jupette aux orties, et surtout, rien en vain!

Écrit par : fanfan du fatras | 09/01/2012

Le règlement de mon école ressemblait fort au tiens.
Du fait sans doute que j'ai suivi mes cours dans une institution religieuse jusqu'à mon B E P C.
En plus uniforme : jupe plissée bleu marine et corsage blanc et calotte bleu marine.
Cet air était celui de mes 18 ans....
Bonne soirée.
je t'embrasse.
Anita.

Écrit par : anita | 09/01/2012

Coucou ma Betty !

Je n'ai pas connu cela la rigidité des lycées en ville , vu que je suis de la campagne où les blouses étaient vichy rose ou bleu pour les filles et les garçons de blouses grises .
Et c"est bien connu les campagnardes étaient natures en ce temps là je précise . Tu as replongé dans tes souvenirs de jeunette un peu trop tristes dans l'habit mais je suis
sûre qu'il y avait parfois des fous rires . Bonne soirée et gros bizoux !

Écrit par : françoise la comtoise | 09/01/2012

Blouses vichy rose au Cours Complémentaire et feutres pour entrer en classe.
Ne point arriver après la fermeture de la porte de l'école sous peine de gifle. Je le dis haut et fort : cela ne m'est jamais arrivé.
Un peu de discipline ne nuirait pas dans nos écoles aujourd'hui.
Bonne soirée.
Bises.

Écrit par : pimprenelle | 09/01/2012

J'ai bien connu cela aussi , en blouse bleue....J'adore ton Cid Vintage...Moderniser Corneille, toi seule pouvais le faire.Bravo betty....Si Tonton Bourru avait toujours été là, il t'aurait envoyé un com à te faire tordre de rire!Mets des collants noirs, verts ou rouges et tu auras l'impression de contourner le réglement des années aprés...La couverture de ton carnet est très mode.Bises d'Auvergne

Écrit par : ALN | 10/01/2012

Le réglement était peut-être un peu rigide, mais avec ce qui se passe aujourd'hui dans les écoles, le laxisme ce n'est pas mieux.Monique.R.

Écrit par : Monique Ruiz | 10/01/2012

Parfois je trouve excessive la gentillesse de mes parents !Ils m'ont donné le choix , ou je poursuivais mes études , ou ils allaient créer l'épicerie pour que je travaille en famille !
J'ai opté pour le vermicelle , le café Biec et la brillantine Roja , celà pendant 17 ans .Ce ne fut pas le bon choix , je m'en rends compte chaque jour .

J'ai bien aimé chez toi l'étiquette d'origine , d'Elisabeth Vignals , ton cahier de correspondance doit être plein de gentils souvenirs !
Merci de nous faire part de ces années d'internat , le retour à la maison devait être du pur bonheur chaque week-end !
En tous cas tu n'as pas déçu tes parents , ils devaient être fiers de ta réussite .
Bonne soirée Betty , les jours allongent c'est super ! Bises ! huguette

Écrit par : macary huguette | 10/01/2012

Pensionnaire !... je n'ai pas pu supporter.
Pas la discipline mais l'éloignement de la famille...
Tu devais être bien sage !
Bises et très bonne soirée

Écrit par : Biche | 10/01/2012

Cette époque-là de nos vies méritait bien ces quelques vers de deux poètes inspirés.

Doux et heureux temps où l'interdit se focalisant jusque sur une teinte de chaussettes pouvait nous laisser supputer qu'après tant d'efforts la récompense serait à la hauteur de nos mérites.

Jolie note qui rappelle plein de souvenirs. Je termine avec le sourire discret "pour ne pas me faire pincer".

Bises Betty. Monique

Écrit par : monique | 10/01/2012

Bonjour, Corneille en tablier,

L'essai littéraire bien constuit illustre une tonne de frustrations, car en plus, tu étais dans un lycée uniquement de jeunes filles. Rien de tel pour fermenter qu'un bouillon de culture, qu'il soit mâme ou femelle !!

J'ai eu droit à des chauds et froid en matière de discipline. Après trois années chez des jésuites adeptes des séances à genoux sur des graviers pour des fautes vénielles, j'ai sauté quelques années lumières pour me retrouver dans une classe mixte en Angleterre où les surboums du vendredi soir n'étaient pas toutes innocentes. Puis retour à un lycée de garçons en France, pour boutonneux coincés ne rêvant qu'à ça, à 500 m d'un lycée de filles elles aussi en gris ou beige, sauf dans les regards !

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 12/01/2012

J'ai bien du retard dans mes visites.
J'étais dans un collège technique tenu par les soeurs de Saint-Vincent de Paul à Bordeaux.
Nous avions toutes, en classe, la blouse bleue avec col blanc amidonné. Pantalon interdit. L'été, jambes nues interdites alors maman me faisait une "couture" au crayon, auparavant, j'avais passé du "fil pas" un fond de teint spécial pour les jambes. Pas possible à faire les jours de gym.
Cependant, je trouvais assez souple par rapport à une pension à Paris. L'uniforme n'était pas obligatoire. Juste le béret avec l'insigne de l'école.
Dommage que les écoles de maintenant ne soient pas plus exigeantes sur la tenue vestimentaire de certains élèves et aussi le respect envers les adultes mais aussi envers son prochain tout court.
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 15/01/2012

Savoureux récit..Je suis comme Biche, c'est l'éloignement de la famille qui m'a pesé...Interdiction bien sûr de se maquiller, "d'excentricités". Mais à l'époque je ne cherchais pas à plaire ... aux filles ! Quant à la discipline, on avait intérêt à être correct, car certains profs avaient la main leste.
Question propreté, revue des mains tous les matins et hop ! au lavabo la demoiselle qui avait les mains sales ; idem pour celle qui avait "osé" mettre du fond de teint.
Les temps ont bien changé ! Je suis juste exigeante sur la politesse, le savoir-vivre et contre la vulgarité... Mais ça c'est valable pour les adultes aussi.
Bises de Miche

Écrit par : miche | 19/01/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique