logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/02/2012

SERIE NOIRE (1)

La dix septième merveille


podcast

***

***

 medium_dauphine.jpg 
**
**

Dans la chambre, au premier étage,le feu crépitait dans le poêle à bois.Les flammes se projetaient en ombres chinoises sur la tapisserie jaune moutarde du salon, telles des phalènes.

 

Le temps semblait avoir arrêté son cours dans cet espace ,convenons-en, un peu confiné mais qui seyait fort bien à l'agent Toulouse 0031.

 

Il avait passé une grande partie de l'après midi,  assis dans son fauteuil club, délaissant le david off pour une pipe "d'écume",les pieds reposant sur le tabouret recouvert de skaÏ marron .

 Confortablement " installé" dans cette béatitude ,rien n'aurait pu le distraire de la lecture du dernier roman noir de Denis LEHANNE,"Shutter Island".

Il se sentait  bien et docteur NO, le chat, acquiescait à cette sérénité domestique par un ronronnement  au rythme ralenti.

Le livre achevé,l'agent 0031 s'extirpa du fauteuil,posant sa main sur la hanche droite dont une ankylose en réduisait la mobilité.

A pas hésitants il se dirigea vers l'austère  buffet Henri II,ouvrit la porte du bas et hésita entre la suze,le quinquina ou les cerises à l'eau de vie.

 

Son choix s'arrêta sur celles- ci;méticuleusement il en remplit un verre à liqueur et subséquemment Docteur NO  vit sa ration journalière augmentée d'un demi verre de lait( miaou..miaou..).

 

Tous deux savouraient à leur manière l'atmosphère bienfaisante de ces après midi hivernales. D'ailleurs,docteur NO n'approuvait-il pas complaisamment en remuant la queue?

 

L'agent  s'adossa ensuite à la fenêtre,croisa les bras sur un ventre replet;les yeux fixant une auréole  sur le plafond,il se plongea dans une méditation extatique.Dans ces moments d'une intensité réelle,il se rappelait avec une nostalgie non feinte ses missions passées,les démêlés avec l'édentée d'HABAS,la dame de Loubejac,l'agent doubke Riri-roro,la danseuse de country,la paloise fantrastique ,le maître du terrier,et tant d'autres ...

Il se rappelait le gars du bureauchargé  des enquêtes bloguinestres et Octave le dégarni dont la fonction se limitait à oblitérer  le courrier en humectant les timbres avec la langue.  

Une médaille était venue d'ailleurs  gratifier en fin de carrière ce parcours méritoire dont il n'aurait voulu pour rien au monde s'affranchir(ah,ah,ah!  affranchir...les timbres).

 

Cependant trop de réflexrion préjudiciant à l'action,l'agent 0031 se dirigea vers la cuisine ,plus précisément vers l'évier où, dans une bassine en émail blanc parsemé de bouquets de roses bleutées,trempait le " petit linge" , des slips kangourou(ça c'set pour l'érotisme réclamé par certains..),et des chaussettes en laine à rayures grises et marrons tricotées par maman.

Comme il s'attelait à cette besogne domestique,la sonnerie stridente du téléphone retentit.

 

-Allo? Agent Toulouse 0031 j'ai besoin de votre perspicacité notoirement reconnue pour démanteler un réseau de traficants d'oeuvre d'art....

 

(A suivre)

22/02/2012

VISITE GUIDEE.

Le week end du 11 Février,je l'ai passé avec la bande" les copains d'abord" pour fêter-avec retard-la nouvelle année.C'est un rituel immuable qui réunit de " vieux" amis.Nous étions chez Babette, toutes "papilles dehors"!!!

***

**

cajarc 039.jpg
(décoration florale "maison",par une autre Babeth)
***
**

Nous étions donc  à CAJARC ,rendu célèbre par COLUCHE et "papi Mougeot".

Mais ce gros bourg est aussi le berceau d'un écrivain dont j'apprécie beaucoup l'écriture..L'idée m'est dès lors venue de prendre "in situ" des photos permettant de faire une visite guidée à partir d'extraits de ses récits de voyage..et de jeunesse ("Bonjour New York suivi de maisons louées,"dont je vous recommande la lecture)

***

**

carte 012.jpg

***

***

Le récit a pour titre "CAJARC "

**

**

cajarc 027.jpg
(une ruelle à Cajarc)

J'y retrouve toutes les sensations de mon enfance.

***

podcast
**

"Les Causses pour moi, c'est la chaleur torride,le désert,des kilomètres et des kilomètres de collines où seules émergent encore des ruines de hameaux que la soif a vidés.Les Causses, c'est un berger ou une bergère qui passe ses journées solitaires avec ses moutons,et dont le visage est gris ,de la couleur de la pierre, à force de solitude.C'est aussi les quelques fermes où l'on débarque,les soirs de chasse,et où l'on boit un vin nouveau généralement imbuvable.C'est l'extrraordinaire tranquillité d'esprit,l'extraordinaire et fréquente gaieté de ces solitaires perpétuels....

***

**

 

moutons.jpg
**




Ce pays n'a pas changé.Je n'y retrouve pas une enfance détériorée,j'y retrouve une enfance exemplaire qui introduit dans ma vie une sorte de temps au ralenti,le même temps au ralenti que j'y passais jadis,un temps sans cassure,sans brisure et sans bruit.

**

sagan 002.jpg

(Maison natale de Françoise SAGAN)

A six heures,je m'assieds sur les marches de pierre devant la maison;je regarde passer les gens,qui me parlent, les chiens,qui s'allongent parfois près de moi,je regarde tomber le jour, surprise -voire scandalisée-si une voiture immatriculée d'un autre numéro que 46  traverse la route.

**

carte 006.jpg

***

**
De l'autre côté de la rue je vois toujours le vieux puits où nous allions chercher l'eau, petits, dans des brocs,matin et soir, et où une ou deux vieilles femmes s'échinent encore.La pompe grince bien sûr, et très souvent l'horloge de l'église s'embrouille et sonne trois ou quatre fois la même heure,mais personne ne s'en soucie vraiment.

carte 004.jpg

 

(le puits en face de la maison)

***

**

Les réverbères commencent à s'éclairer,halo jaune tous les cent mètres;les chauves-souris reprennent leurs glissades interrompues;deux passants se pressent pour le repas du soir;je commence à avoir froid et faim.Je me lève,je rabats la porte sur la rue tranquille.Demain sera un jour pareil à aujourd'hui."

**

sagan 004.jpg
(portail donnant accès au jardin)
***
**
*
*
(photos " maison" à l'exception de celle en noir et blanc)

14/02/2012

O BLOG SUSPENDS

ton vol.
***
**
De même que petit à petit l'oiseau fait son nid,de même ce blog a besoin de sauter de branche en branche.
En quelques battements d'ailes,je m'envole et  vais ainsi pouvoir répondre aux mails, téléphoner aux amis (Joëlle, j'accours..)
**
**
Merci à vous tous qui me lisez,et aux "enfants" de Limogne.
*****
****
Je vous laisse en musique .
("Les oiseaux et les rêves",de Jacques DOUAI,interprétée par les comédiens de la Comédie Française)

podcast
**
**
*
A BIENTOT
(A l'aide:je ne parviens pas à enlever le surlignage...)
***
**
oiseau.jpg
*

09/02/2012

UNE DEFENSE..

 

SANS FRONTIERES OU  LA JUSTICE AU SERVICE DES DROITS DE L'HOMME

**

**

asf.jpg

***

**

cambodge.jpg
"Là où la défense n'a plus la parole"
***
**

"Le verdict est tombé ce vendredi 3 février au matin : l’ancien tortionnaire khmer rouge et directeur du centre de sécurité S-21 ,DUCH,a été condamné, en appel, à la prison à perpétuité."

 

Il me paraissait être un devoir de  rédiger cette note à la suite de la récente décision qui honore la Justice ,ce qui me permet de rappeler l'oeuvre utile et insdispensable de  l'ASF ( Assiation des avocats sans frontières)créée en 1995 par François CANTIER,Avocat toulousainqui en a été le Président jusqu'en 2011.

Je vous livre une interwiev  de celui- ci qui vous permettra de mieux appréhender les objectifs de l'association.

  

 

 ***

**

cambodge 3.jpg

 (photo prise lors du procès par une amie qui représentait- avec d'autres-  les familles des victimes)

***

**

 L' action d'ASF au Cambodge a mobilisé toute l' énergie  de ses membres pour assurer la défense des victimes (certaines étant encore en vie)et des familles des victimes qui ont péri dans ce terrible génocide entre 1975 et 1979

 Les membres d'ASF sont encore  présents au  procès  qui se tient en ce moment à PHNOM PENH où  comparaissent 4 anciens dirigeants du régime des khmers rouges.. 

Leur mission ,outre la défense devant la juridiction spéciale, est large:

ils ont participé grâce à la formation qu'ils ont dispensée à la création de l'aide judictionnelle permettant l'accès gratuit à la justice pour les défavorisés qui sont hélas une majorité.   ( il n'existait pratiquement pas d'avocats).A l'heure actuelle plusieurs  cabinets ont vu le jour. 

 

Le peuple cambodgien a ainsi le droit de se défendre,il n'existe plus de justice expéditive

Avocats sans frontière a favorisé l'élaboration d'un code de procédure pénale, code civil et autres cadres juridiques "garde-fous" nécessaires pour assurer le respect de la  liberté individuelle,le régime des khmers rouges ayant laissé derrière lui  un vaste désert juridique

 

Les membres d'ASF sont encore sur le terrain:

 

 

Cambodge_009.jpg

(photo Annie) 

***

** 

 

 Voici l'extrait d'une interview donnée par François CANTIER  à l'aube du déroulement du procès en première instance au Cambodge:  

> L’audience préliminaire du procès de « Duch » s’est tenue hier. Qu’est-ce que cela symbolise pour vous ?

« L’ouverture de ce procès devant les Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC) a mis face à face les victimes et l’accusé, Kaing Guek Eeav, qui est en quelque sorte leur bourreau. Je ne remets pas en cause la présomption d’innocence, mais « Duch » a reconnu lui-même les crimes pour lesquels il comparaît.

Ce procès est historique pour deux raisons. Premièrement, il concerne un événement de l’Histoire : un génocide. Comme il y a eu le génocide arménien, rwandais ou tzigane, il y a eu celui du peuple cambodgien, de 1975 à 1979. Deuxièmement, c’est la première fois qu’en matière de justice pénale internationale, les victimes se retrouvent à armes égales avec leur bourreau.

> Au Cambodge, les victimes du génocide vivent avec les anciens membres du régime khmer, cela a-t-il eu un impact sur le procès ?

.... même si les victimes peuvent bénéficier d’une protection policière. La plupart des Khmers rouges sont encore en liberté. Certaines victimes m’ont dit : « Après ce qu’on a vécu, on ne peut pas chasser la crainte ». Il y a un traumatisme. Ce procès pourra justement aider les victimes à comprendre et à faire leur deuil.

L'AVENIR.

 

***
**

"
Afin de contribuer au renforcement de l’Etat de droit au Cambodge, Avocats Sans Frontières France et le Barreau du Cambodge ont décidé de mener conjointement un projet d’aide judiciaire. Celui-ci est destiné à renforcer l’accès au droit des populations vulnérables, notamment dans les provinces les plus reculées du Cambodge.

Au moment où a été créé ce programme, la plupart des avocats d’aide judiciaire était basée à Phnom Penh et les personnes disposant de faibles revenus ne pouvaient se déplacer jusqu’à la capitale pour bénéficier de services gratuits. Un premier programme d’aide judiciaire, lancé en 2006, a ainsi permis de mettre à disposition des avocats auprès de la totalité des juridictions provinciales du pays. 

Un deuxième programme, ouvert en mai 2010, a permis de consolider la présence des avocats du programme - qui pour la plupart avaient poursuivi leur activité pendant l’arrêt du projet pendant quelques mois - et en a accueilli de nouveaux. Aujourd’hui, 22 avocats sont installés dans 20 provinces du Cambodge"

Prochainement vont s'ouvrir des missions dans des pays d'Afrique.

mappe.jpg

 

 

 

***

**

Pour les avoir côtoyés,je tiens à mettre en exergue le formidable dévouement des membres de l'association avocats sans frontières,tous bénévoles ,ardents défenseus au service du respect des droits de l'HOMME.De temps en temps j'établirai une note faisant le compte rendu de leurs missions.

 

10:57 Publié dans justice | Lien permanent | Commentaires (15)

05/02/2012

QUAND ELLE TOMBE.......

.............?

 

LA NEIGE!

 

Il est vrai qu'un palmipède ,pattes dans la neige,a occupé un peu l'actualité cette semaine ("chasse à l'oie ...chasseur de voix" ai-je entendu sur les ondes),mais je ne souhaite en parler préférant terminer en musique une semaine commencée en vocalises.

***

**

gripp4.JPG
(Photo dite " oie grippée" prise par  Bernadette de la bande " les copains d'abord",lors de notre séjour hivernal à GRIPP,Hautes Pyrénées)
****
**

 

Je laisse le poète NOUGARO  et le grand Serge REGGIANI interpréter "la neige "dont les paroles , écrites par le premier, sont sublimes.

 

***

**

 

Oh la neige! Regarde la neige qui tombe...
Cimetière enchanté fait de légères tombes
Elle tombe la neige, silencieusement
De toute sa blancheur d'un noir éblouissant
La neige...

Les yeux les mieux ouverts sont encore des paupières
Et Dieu pour le prouver fait pleuvoir sa lumière
Sa lumière glacée, ardente cependant
Coeur de braise tendu dans une main d'argent
La neige...

Elle vient de si haut, la chaste damoiselle
Que sa forme voilée d'étoiles se constelle
Elle vient de si haut, cette soeur des sapins
Cette bombe lactée que lancent les gamins
Elle vient de si haut, la liquide étincelle
Au sommet de la terre elle brille éternelle
Brandissant son flambeau sur le pic et le roc
Comme la liberté dans le port de New York
La neige...

Meneuse de revue aux Folies-Stalingrad
Descendant l'escalier des degrés centigrades
Empanachée de plumes, négresse en négatif
Elle dansait un ballet angélique, explosif
Pour le soldat givré, agrippé à son arme
Oeuf de sang congelé dans un cristal de larmes
Elle danse la neige dans la nuit de Noël
Autour d'un tank brûlé qu'elle a pris pour chapelle
La neige
Tout de suite moisson, tout de suite hécatombe
Oh la neige! Regarde la neige qui tombe...

Paroles: Claude Nougaro.

 ***

**

 
podcast


gripp6.JPG
(photo Bernadette itou)

***
podcast

 

BON WEEK END

03/02/2012

UN AIR PEUT EN CACHER..

 

UN AUTRE,

OU QUAT'PETIT'NOTES DE MUSIQUE.

 

 

L'idée de rédiger cette note m'est venue à la suite d'une réflexion faite par une personne qui m'est chère(et qui se reconnaîtra si elle lit mon bafouillage)

Après avoir assisté (alors qu'il  visitait la Russie)à la représentation de La Force du destin de Giuseppe VERDI à l'Opéra de St PETERSBOURG, c'est avec un enthousiasme non dissimulé  que ce jeune néophyte me dit:"ça  m'a plu.J'ai même entendu Jean de Florette!!!!!".

Comme quoi, l'apprentissage de l'art lyrique...

***

**

*

carmen1 001.jpg

***
**

 

 

***
**

Et oui",ignares" que nous sommes,("sauf le respect que je vous dois"  comme le chante le poète)bien de nos compositions ou chansons contemporaines sont allées puiser à la source des grands classiques.

 

Le rideau se lève virtuellement sur "La Force du Destin" :partie lente de l'ouverture...dommage, le temps d'enregistrement est trop long pour ce blog . 

Dès lors,écoutons la version revisitée,un extrait de la bande originale du film Jean de Florette(et un petit clin d'oeil à Christian et son terrier)

florette2.jpg

 
podcast

 

***

**

 Et là, accrochez-vous bien au rideau avec un  extrait de RIGOLETTO, du même VERDI , " l'air de Gilda"

 
podcast

  Qui de vous n'a pas fredonné ou vocalisé sur la chanson ( en ce qui me concerne, lors de mes vertes années, je me suis beaucoup amusée en imitant la castafiore) interprétée par Henri SALVADOR.

ban.jpg


podcast

***

**

 

  

J'ai entendu récemment un homme politique déclarer que si "Sarkozy n'existait " pas ,il n'y aurait pas eu le discours de François HOLLANDE.(!!!!!!)

Soyez rassurés ( pour ceux dont le poil se hérisserait),cette note n'a aucune connotation" poilitique", mais...si MOZART n'avait pas existé ,Nino FERRER n'aurait jamais décliné quelques paroles sur la sonate pour piano N° 11 en la majeur.

 


podcast

 

 
podcast

 

 

 Hélas les notes les plus brèves étant les plus digestes,le rideau va se fermer sur ce si beau prélude du grand Jean Sébastien  BACH 

***

**

 

lolinette.jpg
où coule la voix de MAURANE
***
**

 
podcast

 

 

 Que dis-je, que dis-je, Le rideau va se fermer?

Vite un rappel,des applaudissements pour le glorieux retour du Babier de Belleville ,"dérivé" harmonieux  du barbier de Séville de Rossini, interprété par l'ami Henri ,le jazzman de blog 50.(blog laissez jazzer)

 

 

Faisons lui une standing ovation!!! et chantons en " choeur":

 

(Publication avec  l'autorisation de l'auteur)

 

 

Paroles Le Barbier De Belleville

Je suis le roi du ciseau
De la barbiche en biseau
Je suis le barbier de Belleville
Des petits poils juqu'aux cheveux
Je fais vraiment ce que je veux
J'ai toujours été hanté
Par le désir de chanter
Manon, Carmen ou Corneville
Alors, avouez que c'est râlant
D'avoir la vocation sans le talent

Refrain:
Je n'ai pas de voix
J'essaye quelquefois
Mais ça ne vient pas
Je n'suis pas doué pour l'opéra

Les clients me comparent au
Fameux raseur Figaro
Je ne suis qu'le barbier de Belleville
Je peux vous passer un shampoing
Mais vous faire un cours de chant, point
Je suis, je prends les paris
Le meilleur de tout Paris
Pour tous les goûts, dans tous les styles
Je fais un métier que j'adore
Mais je voudrais chanter toréador

Refrain

C'est comme ça, je ne suis ni
Caruso ni Rossini
Je suis le barbier de Belleville
Je ne serai jamais, hélas
Le partenaire de la Callas
Alors, de mon bistouri
Je taille les favoris
Des bonnes gens de la grand'ville
En rêvant que je suis à la
Salle Garnier ou bien à la Scala

*

***

 

Vous pouvez interagir en complétant cette liste bien sûr.

 

**

**

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique