logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/08/2012

QUELQUES MOTS SUR...

 

 

 

morrisson.jpg

 

 

cette grande dame qu'est Toni MORRISSON,première femme noire à voir son oeuvre récompensée en 1993 par le Prix Nobel de Littérature.

 

D'elle,j'avais lu" BELOVED",roman bouleverant dont l'action se déroule à la fin de la guerre de Sécession

Sethe ,esclave, s 'enfuit de la plantation qui l'exploite et dans un ultime geste d'amour, tue sa petite fille pour qu'elle ne connaisse pas les affres de l'esclavage.

Toute sa vie durent,la jeune femme, même affranchie, sera hantée par ce souvenir jusqu'à ce que BELOVED,une jeune fille noire,entre dans sa vie et la bouleverse.

MORRISSON ne raconte pas seulement,elle vit une histoire dont elle introspecte les " personnages"pour aller au plus profond de l'homme.

 

Ces jours ci j'ai été amenée à lire dans un magazine une interview de ce grand auteur et je livre à votre réflexion quelques phrases où l'idée forte s''xpose avec simplicité.

 

"Effetivement,je voulais raconter le processus par lequel on devient un homme.Pour mieux dire:un être humain.Car devenir un homme ce n'est pas suffisant.Devenir un être humain, voilà ce qui est important.Et c'est plus difficle,ça dremande plus de force et de bravoure.C'est un processus où n'intervient pas seulement la qualité à se défendre,à faire la guerre, à tuer s'il le faut,donc l'exercide de la violence,mais au contraire et plus fondamentalement la capacité à prendre soin d'autrui.La compassion.Le souci de l'autre.Il me semble que les femmes y parviennnent mieux que les hommes-vraiment je le crois."

Commentaires

Une note bouleversante et si vraie. Il est bon de rappeler les actes de ceux, qui pleins de bravoure ont dénoncé ce mal du siècle, l'apparthed qui existe toujours .Difficile à arracher du coeur de certains cette mauvaise herbe, alors souvenons-nous de cette grande dame.

Bises
Mamina
Hélène

Écrit par : hélène | 26/08/2012

Je pense comme cette éminente dame, que les femmes, plus ouvertes aux difficultés de la vie, ont d'avantage de capacités à se lier et à aider autrui. Elles sont beaucoup plus conciliantes.
Depuis la nuit des temps, l'homme est un chasseur, un guerrier et, hélàs ! La mémoire est là, ancrée, et nous voyons ce que cela donne un peu partout dans le monde.
Bon dimanche
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 26/08/2012

Chère Betty, que voilà une note qui donne envie de s'attarder, de réfléchir, et de partager les mots..

Dire à la manière d'Hélène, la qualité de ton choix.

Penser avec Geneviève : les femmes sont-elles plus ou moins ?

Je n'ai pas lu Tony Morrisoon - peut-être en ais-je eu l'occasion - mais il m'arrive souvent de fuir les douleurs du monde.

Mais je le lirai si je peux grâce à toi, chère inspiratrice es Littérature.

Bon dimanche Betty. Bises.

Écrit par : Monique C | 26/08/2012

Bonjour Betty,

Toi qui aime nous parler des livres que tu as lu, je te propose ce site sur l'oeuvre majeure de cette grande dame. Il est fort bien écrit.

home.scarlet.be/frederic.staes3/beloved.htm


Bises du grillon

Écrit par : Christian | 26/08/2012

Je ne connaissais pas cette grande dame, mais je pense que je vais essayer de lire un de ses livres.....
Cela semble fort intéressant.
Bonne soirée Betty
Bises
Anita.

Écrit par : anita | 26/08/2012

Coucou Betty !
Un auteur que je ne connais pas . Elle a raison les femmes ont plus que les hommes la compassion , c'est mon avis avec ma petite expérience de la vie .
Bon lundi et des gros bizoux de moi !

Écrit par : françoise la comtoise | 27/08/2012

une lumière immense et aveuglante dans la littérature
merci pour cette remise en mémoire,

je passe un été de lectures "aventureuses " des J Christophe Rufin à la pelle, sans prétention, mais tellement agréables et qui font de s'évader aussi

Écrit par : fanfan du fatras | 27/08/2012

Un auteur à decouvrir grâce à cette note
j'ai noté ses references pour mes lectures de cet hiver
belle journée
Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 27/08/2012

" Dans un ultime geste d'amour, tue sa petite fille", si je comprends ce geste , je ne peux l'accepter, personne n'a le droit de choisir la vie ou la mort pour quelqu'un, et qui peut dire ce qu'aurait choisi l'enfant: la vie même dans d'horribles conditions ou la mort?Question forcément sans réponse.Monique Ruiz

Écrit par : Monique Ruiz | 27/08/2012

difficile de juger ce geste incroyablement cruel: nous vivons "ailleurs"
actuellement mes lectures sont plus ...légères
bises

Écrit par : henri | 27/08/2012

Tout est dit... oui, elle est bien là la différence entre devenir un homme et devenir un être humain. Bravo !! Je note. j'irai voir sur le Net pour en savoir un peu plus sur cette grande dame. Bises à toi et merci pour tout ce que tu apportes de beau, de bon. Miche

Écrit par : miche | 21/09/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique