logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/09/2012

PIQUE -NIQUE DANS LA SAVANE

**

Oui, j'aurais fort bien pu vous inviter à la table de ma grand'mère pour déguster la fameuse pescajoune dont j'ai donné la recette dans la catégorie cuisine de mon blog

 

*

 

cuisinier.jpg

***

**

ou celle de ma mère (lentilles au lard),dans cette même catégorie.
 

cuisibier1.jpg

 ***

**

Et bien non.Aujourd'hui la fantaisie m'a prise de vous emmener pique-niquer avec une célébrité qui n'est autre qu'Alexandre DUMAS

Ce texte est extrait du Grand Dictionnaire de Cuisine de cet auteur:"l'art d'acommoder le pied d'éléphant"

 ***

*

éléphant.jpg

 ***

**

"ELEPHANT " :que ce titre n'effraye pas le lecteur,nous n'allons pas le condamner à manger tout entier ce monstrueux animal,mais nous l'engagerons ,si toutefois il iui tombait une trompe ou des pieds d'éléphant sous la main, d'y goûter en les assaisonnant de la façon que nous allons indiquer plus loin et à nous en dire après des nouvelles....

 

Prenez un ou plusieurs pieds de jeunes éléphants ,enlevez la peau et les os après les avoir fait dégorger pendant quatre heures à l'eau tiède.Partagez-les ensuite en 4 morceaux dans la longueur et coupez- les en deux, faîtes les blanchir dans de l'eau pendant un quart d'heure,passez-les ensuite à l'eau fraîche et égouttez-les dans une serviette. Ayez en suite une braisière qui ferme bien hermétiquement;placez-y au fond deux tranches de jambon de Bayonne,mettez dessus vos morceaux de pieds,puis quatre oignons ( sauf pour mon ami le clarinettiste qui ne les aime pas),une tête d'ail,quelques aromates indiens,une demi-bouteille de madère et trois cuillerées de grand bouillon.Couvrez bien ensuite votre braisière et faites cuire à petit feux pendant 10 heures;faites passer la cuisson bien dégraissée à demi-glace en y ajoutant un verre de porto et 50 petits piments que vous aurez fait blanchir à grand feu pour les conserver très verts..."

 

 

 

Il me vient une idée:

 

A partager ce pique-nique avec une star réputée pour sa croisade contre les massacreurs de bébés phoques. 

 

CHICHE?

09:40 Publié dans cuisine | Lien permanent | Commentaires (14)

24/09/2012

ESCAPADE A RIGA

Quelle est la capitale de l'ITALIE?

-Rome

de l'AUTRICHE?

-Vienne

de l'ESPAGNE?

-Madrid

de la LETTONIE?

-??????????????

Oui, j'ai bien dit de la LETTONIE et non de l'ESTONIE.

 

Votre humble serviteur aurait été bien incapable de donner la bonne réponse jusqu'à ce que son fils,éternel voyageur,ait eu la fantaisie de poser son sac à dos dans les pays bordés par la Mer Baltique.

Un peu de géographie au préalable pour que vous situiez bien la ville

riga.jpg

Je vais vous emmener dans un voyage artistique que je limiterai à  RIGA,  capitale de la LETTONIE.

 

Pourquoi RIGA? Parce qu'elle comporte des éléments d'architecture de style Art Nouveau sans égal dans le monde entier.

RIGA, dont les remparts de la ville médiévale ont été démolis,les maisons en bois brûlées, créant ainsi un espace libre où l'esprit inventif de ses architectes a créé des immeubles, des quartiers sur 475 hectares,est d'une telle beauté que la  ville a été classée patrimoine mondial par l'UNESCO.

 

IL n'est pas inutile de préciser que dans ce vaste chantier qui s'est terminé dans les année 20,les hommes de l'art se sont inspirés des préceptes de l'Art Nouveau des autres pays de la Baltique et de l'Allemagne.

 

Riga a une trame fort riche en bâtiments  gothiques, en ruelles médiévales.

 

Je n'ai pas dut tout l'intention de procéder à un copié-collé d'un guide touristique, ce qui vous ennuierait,j 'ai bien plus choisi quelques photos prises par mon fiston résumant bien le style Art Nouveau riche en lignes végétales,regroupant des fleurs ;iris, lys, orchidées,des motifs orientaux comme des feuilles de palmier.On stylisait aussi beaucoup les animaux et vous ne pouvez qu'être charmés par ces femmes aux cheveux dénoués encadrant le,visage .

 

 

***

**

*

 

Quelques fleurs vous accueillir

 

  

  

***

**

*

 

***

*

DSC02993.jpg

***

**

Vous êtes attendus au numéro 6

***

**

 

 

DSC02994.JPG

 

 

ou au numéro...7?

***

**

DSC03021.jpg

 Je trouve cette porte avec ses ornementations comme un chef d'oeuvre d'équilibre dans ses formes

 

***

 

 ***

**

*

 

Adossons-nous à la fenêtre ou installons nous sur le balcon

 

***

**

 

DSC03014.JPG

 

***

 

DSC02957.jpg

***

*

 

DSC02958.JPG

***

**

DSC02991.JPG

***

** 

 

Autres fleurs....

****

DSC02978.JPG

 ***

**

DSC02977.JPG

Quelle finesse que cet escalier !

 

***

**

DSC02965.JPG

Une des maisons construite par le célèbre architecte EISENSTEIN(vous remarquerez que l'architecte a stylisé les animaux)

***

**

 

Enchevêtrement de fleurs dans un écrin de verre(j'adore...)

**

DSC02988.jpg

DSC02999.JPG

***

** 

 

DSC03049.JPG

Envie de se  poser dans cette pièce  qui semble bien sereine..

 

***

 

Un visage bien fleuri

*

**

DSC02992.JPG

***

** 

DSC03019.JPG

Il est regrettable que certains chef-d'oeuvres soient assez mal entretenus. 

**

DSC03081.JPG

 ***

**

DSC03229.jpg

***

**

*

 

A ce moment de la visite, j'ai plaisir à vous raconter une anecdote 

 Pourquoi ce chat posé au somme d'une tourelle?(il y en a un deuxième sur une autre tour).

 

A la fin du XIX°,un riche propriétaire se vit refuser son admission à la Guilde des marchands de RIGA.

Vivement contrarié,il fit ériger au sommet de deux tourelles  des chats dont le postérieur était dirigé vers la Guilde.

 

Une suite judiciaire fut donnée à cet incident  mais connut une issue favorable;le propriétaire fit modifier la position irrespectueuse du postérieur des chats en contrepartie de quoi il intégra la fameuse Guilde.

Miaou, Miaou 

 

 

DSC03061.JPG

 

***

**

 Appuyons-nous sur cette rampe harmonieusement ouvragée et disons-nous à bientôt!

DSC03213.JPG

19/09/2012

EGRATIGNURES LITTERAIRES

 

C'est la rentrée littéraire!au cas où ne l'aurions compris on nous assène cette réalité par voie médiatique, presse écrite,audiovisuelle etc 

 

livres.jpg

Je n'ai pas grande connaissance en ce domaine ,mais je crois comprendre que les éditeurs entrent en  lice,pour présenter leurs poulains,même si ceux ci ont un talent contestable.

Je me suis amusée ,en faisant référence au passé et au temps présent à relever quelques égratignures pouvant  atteindre l'auteur d'une oeuvre,eût-elle était reconnue  chef-d'oeuvre assurant une pérennité "posthume"


Certains n'y sont pas allés de '"main morte". 

Bref retour sur le passé où les critiques des uns n'étaient pas tendres pour leurs" congénères."

 

jumeaux.jpg

-CHARLES Baudelaire à propos de George SAND:

 

"Elle n'a jamais été artiste;elle a le fameux style coulant cher aux bourgeois.Elle est bête,elle est lourde,elle est bavarde.Elle a,  dans les idées morales,la même profondeur de jugement et la même délicatesse de sentiment que les concierges et les filles entretenues."

 

Sainte -BEUVE,à propos

d'Alexandre DUMAS :

"Esprit de quatrième ordre."

de Théophile Gautier:

"à l'haleine glacée,détestable."

de VictorHUGO :

"une âme grossière de barbare énergique et rusé"

 

Sobriquets dont était affublé Emile ZOLA :

"Le porc épique(Leconte de Lisle)

"le charcutier "( Barbey d'Aurevilly)

"le grand fécal autrement dit "le roi des vidangeurs (Léon Daudet)

 

De Sartre à propos de Mauriac

"De l'eau bénite qui fait pschitt!"

 

et vlan!

 

Ces délicatesses font également le jeu de la rentrée littéraire actuelle.Je ne citerai que deux exemples,deux critiques au vitriol.

 

libraire.jpg

Philippe CLAUDEL est l'auteur d'un ouvrage intitulé "Parfums":il y relate toutes les odeurs ayant jalonné sa vie.

 

Déjà le titre de l'article  annonce la couleur:"Bourre -pif"

 

On y lit ce qui suit:"

"Philippe CLAUDEL a fignolé soixante-trois petits chapitres sortis d'un atelier d'écriture pour jeunes filles pleins de figures de style destinées à finir en magnets rose bonbon sur des frigots de célibataires...."

 

Il est un roman qui fait polémique à l'occasion de cette rentrée littéraire"Eloge littéraire d'Andréa Breivik",derRichard MILLET.

 

Pour ceux qui l'ignoreraient BREIVIK est l'auteur des tueries d'OSLO et d'UTOYA. où de nombreux jeunes ont été assassinés froidement au nom d'une idéologie que je dénonce bien sûr.

Certes, si l'on peut " admettre" que  MILLET se" dévoue "en se laissant aller à des considérations ethniques d'un goût douteux (on peut être d'accord ou non, selon la lecture que l'on en fait),celà autorise-t-il ce mépris affiché  qu'anime la jalousie bien plus que le talent d'un critique littéraire

 

"Pour MILLET,rendre la narration plus fluide et moins pédante,c'est se coucher devant des analphabètes.Lui même fuit cette simplicité comme la peste et s'abandonne au pire ennemi de la littérature:l'emphase.A croire qu'il dilue son encre dans  l'huile..Tout dans son livre sombre dans les bavardages grandiloquents et le lecteuir voit un auteur s'écouter écrire et louer fort un style que,malheureusement,il ne reçoit pas chez lui."

***

**

 

 Quant à moi, quoiqu'en disent les critiques,je lirai le dernier ouvrage d'Amélie Nothomb " Barbe bleue".Je sais, d'aucuns me diront, que c'est une stakhanoviste de l'écriture devant remplir annuellement son contrat vis à vis de l'éditeur.

 

Mais c'est un des rares auteurs contemporains qui écrit bien et qui a surtout le sens de l'humour.

En était dépourvu celui qui d'un ton méprisant avait écrit (ouaf ouaf)'J'irai cracher sur NOTHOMB" (faisant allusion à l'oeuvre culte de Boris VIAN"J'irai cracher sur vos tombes"Il en faut pour tous les gôuts ,l'essentiel est d'avoir en soi cette petite flamme qu'est la curiosité d'entrevoir un autre univers,d'élargir son champ de vision.

 

(En ce moment je lis "Portnoy et son complexe de philip ROTH:quelle écriture!)

 

A bientôt

 

Betty

 

 

 

 

ET VLAN!

14/09/2012

FRAYEUR...

 

tribunal 042.jpg

 (Cour d'Appel de Toulouse)

 

***

**

 

 

 

J’avais ouvert une catégorie justice que je décidais d’alimenter ,si je 

l'estimais opportun , en relatant un ou des évènements qui ont marqué 3O ans de vie professionnelle.

 

J’ai toujours aimé me lever dès potron-minet,à l’heure où les bruits de la ville sont encore feutrés et alourdis de sommeil.

 

Mon bureau se situait à proximité du jardin des plantes et c’était un vrai bonheur matinal,en longeant ses allées,  que de sentir les fragrances provenant d’essences fort variées.

 

Mon premier geste consistait à prendre un café et me laisser aller à ce début  dejournée voluptueux

 

J’avais l’habitude également, en arrivant,de regarder si dans la boite aux lettres ,un client pressé aurait déposé du courrier.

 

Depuis 3 ou 4 semaines,je relevais des lettres provenant d’un même individu dont je pensais qu’il était un  peu «  dérangé » :écriture saccadée,mots mis bout à bout sans sens défini,ruptures brutales de phrases qui devaient vraisemblablement terminer leur parcours dans sa tête.

 

Cependant, le ton changea peu à peu à tel point qu’il m’inquiéta ;l’auteur inconnu faisait allusion à l’épicier slave tenant une supérette au bout de la rue. »L’écrivain » me conseillait d’être prudente car cet épicier avait des casquettes nazi chez lui et des crânes de nazi dans les pots de fleurs de son jardin !

Dans une autre correspondance , il faisait allusion à 2 femmes portugaises habitant la rue qu’il estimait dangereuses ( on ne sait pourquoi).En fin de lettre,il était aussi question d’une « petite avocate blonde » (moi) et qu’il règlerait ses comptes.

 

Ce ton devenant de plus en plus menaçant je décidais d’en référer à mon Bâtonnier(notre chef) qui me reçut après avoir pris rendez-vous(protocole habituel chez nous).Je lui faisais part de mon inquiétude ce à quoi il fut répondu que nous avions choisi un métier à risques et que l’on s’exposait forcément à rencontrer des désiquilibrés,mais qu’il fallait «  distancier «  ces évènements.Je n’avais que quelques années d’expérience.,mais n’était pas convaincue de la teneur d’un discours faussement paternel,et prononcé sur un ton condescendant de surcroît.

 

Déçue,je reprenais la route demon cabinet .Le lendemain matin,fidèle à mes habitudes je dégustais le petit café et me livrait à le lecture du canard régional « La Dépêche du Midi »,m’intéressant à la vie de la cité rose.

 

Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant la UNE ,toute la page écrite en caractère gras avec ce titre :Double meurtre dans la rue A.DUMERIL,2 portugaises abattues froidement par un jeune déséquilibré que la police a intercepté.Il n’a fait aucune résistance.

 

Je me précipitais alors chez le Bâtonnier,mais sans rendez-vous cette fois,ouvrant vivement la porte de son bureau et jetais le journal :avant qu’il ne l’ait parcouru il me dit avec le même ton condescendant que «  ce n’était pas son genre de lecture habituelle ».

Découvrant alors l’article, son visage blêmit et il me dit alors que j’avais eu beaucoup de chance !!

 

Depuis, je n’ai cessé de penser à ce jeune ,à ses souffrances,à la solitude ayant dû jalonner son chemin de vie.

 

Je referme le journal.

09:26 Publié dans justice | Lien permanent | Commentaires (16)

11/09/2012

Goûtons, le temps d'une note...

 

 

Il y a quelque temps j'ai été  destinataire d'un petit recueil au titre goûteux "Friandises littéraires".

 

Dans sa préface,l'auteur,Joseph VEBRET,renseigne le lecteur:

 

"...voici plusieurs centaines de faits surprenants,décalés,insolites,ahurissants,inattendus, singuliers ,que l'on ne vous a pas appris à l'école...

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir-et ne pas savoir-sur la littérature se trouve dans ce recueil,où l'inutile confine à l'indispendable.Du moins faut-il l'espérer!"

 ***

**

écrivain.jpg

 

***

**

J'ai pris beaucoup de plaisir à passer à table et vous convie,chers amis blogueurs et non blogueurs à partager quelques unes de ces friandises que je vous servirai de temps en temps..si vous le méritez bien sûr!

 

ET pour commencer une devinette: qui a pu prononcer ces mots truculents?

 

Anacoluthe-antropopitèque-apprenti dictateur à la noix de coco!"

Bachi-bouzouk des Carpates-brontosaure-bougre de crème d'emplâtre à la graisse de hérisson

Chouette mal emplumée-cercopithèque-concentré de moule à gaufres

Diablesse-diplodocus

Ectoplasme à roulettes-escogriffe

Faux jeton à la sauce tartare

 

 

J'arrête cette déclinaison qui alourdirait ma note

 

Si vous voulez insulter vos congénères , je vous mettrai sur la voie

 

Jai pu remarquer à la lecture de vos notes que vous aviez une affection particulière pour le monde félin.

 

***

**

 

chats.jpg

 

Voici quelques "AOC"!

 

Pipe ( Guillaume Apollinaire)

La terreur de Clignancourt (Courteline)

Saba,Kiki la doucette,Péronelle,Krô,Kapok,Minione ( Colette)

Bébert (Louis Ferdinand Céline) 

A vous de faire votre choix

 

Et pour être un peu plus sérieux,voici quelques définitions sur l'art d'écrire,par des auteurs de renom.Il m'a été difficile de faire le tri,j'ai ainsi choisi les définitions les plus proches de ma sensibilité:

litterature.jpg

***

**

 

 

" Ecrire jusqu'au moment où le bonheur d'écrire vous fait douter de votre propre malheur"'Elias CANETTI

 

"Ecrire c'est aussi ne pas parler.C'est se taire.C'est hurler sans bruit (Marguerite DURAS)

 "Celui-là seul sait écrire qui écrit de telle sortequ'une fois la chose faite,on n'y peut changer un mot"(Victotr HUGO)

 

Enfin dans mon cahier vert,j'ai relevé une phrase qui m'avait plue mais dont d'ignore l'auteur:

"Je me rature,j'aime bien.J'explore mes limites"

 

Volià, il est temps de désservir la table.Je vous lancerai d'autres invitations.

***

**

 

 

BON APPETIT

 

 

 

 

08/09/2012

A VOS MARQUES,PRETS...

ROULEZ !!!

 

Au mois de Juillet Michel ( mon époux) a fait le tour de cette région magnifique d'Irlande qu'est le CONNEMARA.C'est UN DES LIEUX LES PLUS SAUVAGES d'Europe de nos jours.

 

 

Allez,enfourchez vos bicyclettes,je suis persuadée que vous avez assez de vigueur pour visiter le CONNEMARA(derrière  votre écran...pour conserver le souffle)

***

**

Irlande2012 025.jpg

 ***

 

Car du souffle ,il en faut pour franchir des cols  dont certains s'élèvent à 750 mètres au dessus de la mer.

**

P1010300.JPG

 

Une maison isolée qui ne manque pas de charme...

 

 

P1010284.JPG***

Irlande2012 036.jpg

Ce village aussi 

**

**

 

Si ce n'était un paysage aussi verdoyant et la présence de la mer, on pourrait penser au Lot avec les murets de pierre et les moutons.

 

**

*

 

Irlande2012 031.jpg

***

moutons.JPG

 ***

**

 

Ils étaient au rendez-vous:les fameux poneys du CONNEMARA rendus célèbres par leur force et leur agilité.La légende dit que lorsque les galions de l'Armada espagnole échouèrent sur la côte en 1588 ,les chevaux d'Andalousie s'échappèrent et se mélangèrent aux espèces indigènes donnant les poneys si connus.

 ***

**

 

 

P1010302.JPG

 

 ***

**

 

Le CONNEMARA est parsemé de petites îles et il est impossible dé résister à l'attrait de l'une d'elles:INISHBOFIN( île de la vache blanche)

 

Prenons le bateau

 

**

**

 

Irlande2012 046.jpg

**

** 

Elle mesure 9 km de long et 6 km de large.

 

A l'entrée de l'Ile, des ruines semblent être les détentrices  du souvenir sévère du passage de CROMWELL :les ruines de la caserne sont encore visibles.On raconte que CROMWELL attachait les prisonniers contre un mur à marée basse,et à marée haute ces pauvres malheureux étaient noyés.Raffinement de la cruauté humaine, universelle.Cette caserne était utilisée comme prison pour les prêtres catholiques quand une loi anglaise de 1585 les déclara coupables de haute trahison

***

** 

 

ruines.JPG

***

** 

 

Une vue magnifique de l'une des chambres de l'hôtel

***

**

Irlande2012 020.jpg

***

** 

 

Il est difficile de s'éloigner de ces paysages de rêve..la route continue...

 

 

 

vélos.JPG

 

***

**

 

Le ciel semble noyer ses couleurs pastel dans le paysage

 

**

**

 

 

P1010316.JPG

***

**

 

Une grande partie du CONNEMARA est couverte de tourbes.Si vous regardez de près on y trouve une riche mosaïque de petis bassins, de mottes et de creux remplis de différentes plantes

***

**

 

 

P1010285.JPG

 

***

**

 

 

Tout a une fin..avinée...?

Quelques arrêts dans des pubs s'imposaient pour sentir couler dans la gorge la fameuse GUINESS!!

Irlande2012 132.jpg

**

Irlande2012 134.jpg

 

 

**

**

 

Et si l'on empruntait cette ROLLS?

Les bicyclettes ne semblent pas d'accord.Alors....

 

 

P1010297.JPG

 ***

**

 

 Enfourchons les et terminons le parcours sur ce paysage sublime d'une abbaye dans un écrin de verdure

 

***

** 

Irlande2012 068.jpg

 

***

 

THE END 

 

08:04 Publié dans cuisine | Lien permanent | Commentaires (13)

01/09/2012

ASSEYONS -NOUS...

 

LE TEMPS D'UN WEK END!

 

C'est tout à fait le hasard qui m'a fait retrouver dans le cahier vert ce dessin qui pourrait être l'écho de ma note précédentedessin.jpg

 

 

 

 

*****

 

Si vous avez quelques troubles dimanche soir n'oubliez pas:

 

 

abbé sourry.jpg

 

*****

**

 

 

IN DE MO DA BLE!!!!!!

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique