logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/05/2012

UN AIR DE FETE...

 Le figuier, écrasé de chaleur,noyait son ombre sur la pierre dorée de la croix où une main appliquée avait gravé quelques conseils de sagesse: "Veillez, car vous ne savez ni le jour ni l'heure".  

 

 Lui faisant face ,bordant un petit sentier en pente menant au jardin où fleurissaient dahlias et pivoines,la maison de " tonton Jean".  

***

**

le clouquier.jpg

(le village de Calvignac vu de notre maison) 

 

***

**

 


podcast

 Ce jour là,les volets mi- clos laissaient filtrer quelques particules dorées se rassemblant en un long ruban  effleurant les meubles en bois sombre de la pièce principale.   Réunis autour de l'une des deux tables dressée spécialement pour eux,onze enfants, onze cousins refaisaient le monde.   Je faisais partie de cette jeune assemblée.  

Je me souviens avec précision de l'orange vif des tranches de melon , contraste coloré sur la nappe en lin blanc. Pourquoi? je ne sais..  

 Nous " chahutions" un peu. Ma cousine,Jocelyne ,de quelques mois mon aînée,affichait toujours un sourire,calme, serein.  

 Un " MMMMM!"de volupté enfantine accompagnait l'arrivée de Tata Germaine apportant le " trophée" cuisiné:le lièvre tué par par Tonton Jean ,chasseur invétéré. Le civet sentait bon la garenne,le Causse, les genévriers.     Rituel suprême et récurrent.  

De temps en temps ,le rire franc et spontané des deux frères (Tonton Dédé et le p'tit Marcel) résonnait dans cet espace familial acquiesçant avec jubilation aux exploits de chasse de leur aîné .

 

 Puis, dans le lointain, un autre son...qui se rapprochait :un accordéon.

Les applaudissements mêlés des enfants et des adultes accueillaient alors "Roro" l'accordéoniste entouré de ses vestales  venues fleurir les corsages de roses en papier crépon.  Nous  étions princesses  dans nos robes en broderie anglaise et sandalettes blanches.

   Nous parvenait enfin un claquement net ,celui des balles de fusil tentant de " déquaniller" trois ou quatre petits ballons muliticolores dansant leur dernier ballet dans leur cage ajourée. La place du village était couronnée de guirlandes de buis et d'ampoules multicolores.

 

C'était jour de fête à Calvignac en ce mois d'Août 1954.   

    Un clin d'oeil à Paulette, Jocelyne et Christiane: quelques instants de bonheur cueillis aux branches de notre enfance.            

08:15 Publié dans Famille | Lien permanent | Commentaires (27)

11/12/2011

UNE PETITE EPICERIE



podcast
(Valse de l'Eden-Film India Song)
***
**
*
C'était une petite épicerie au centre d'un  village de 2OO âmes,à quelques roues de charrette du monument aux morts.
Elle faisait également fonction de débit de tabac et de dépôt de pain.
J'entends encore les palpitations de son coeur et le soir avant de m'endormir,alors que défilent les images d'une petite enfance heureuse, je me souviens.
***
**epicerie.jpg***

(Le p'tit Marcel, mon père,lorsqu'il avait 2O ans, devant la porte d'entrée)
**
JE ME SOUVIENS:
-Du fil en acier aux embouts en bois permettant de guider la main avec une précision affûtée(ouah!!)sur la tome de gruyère;du goût du fromage fraîchement rapé déposé comme un trésor dans le creux de la main.
-Des boites de sardines formant des échaffaudages aux reflets moirés,éclats de rouge, bleu,jaune que je démontais  et agençais pour créer une rue,une maison..
-Des espadrilles à semelles de corde, superposées,en toile assez épaisse,aux rayures de couleurs pour les femmes,unies et sombres pour les hommes.
-
-Des paquets de tabac,beiges ou bleus,formant autant de petits cubes dans une vitrine surplombant une table me servant de support pour jouer à la marchande.
-Des coups de klaxon de la fourgonnette Citroën chargée de flûtes à la croûte brune et épaisse,annonçant l'arrivée du boulanger dont le visage portait encore un voile de farine.
**
**
calvi epi.jpg
(La fenêtre de la chambre et la table où l'on aimait bien, à la belle saison, boire l'"apéro".)
**
**
-De la toile cirée sur la table de la cuisine et de ces fleurs à la forme arrondie, éclatantes de lumière ,ondulant derrière la fenêtre:on les appelait boules de neige, je me hissais sur la pointe des pieds pour les apercevoir.
-De la cheminée et de la marmite noircie où mijotait une grande partie de la journée une soupe dont je n'ai plus jamais retrouvé la saveur.
-Des tasses à café " imitation porcelaine de chine" portant des entrelacs de fleurs oranges et bleu sombre ,ne trouvant leur utilité que pour les "grandes" occasions
.
-De l'évier en pierre  qu'il fallait remplir dans sa cavité supérieure  avec une casserole d'eau s'écoulant en un mince filet sur nos mains sales
-De l'échelle en bois permettant d'accéder au grenier et de ma curiosité d'enfant se plaçant en dessous pour apercevoir les caleçons de ma grand'mère...
***
**
-
calvi ep.jpg
***
**
De la chambre que je partageais avec elle,de ce bonnet de nuit retenu par une bride sous le menton,qui accentuait la finesse de ses traits
-Du rosaire en boules de buis suspendu à la tête du lit.
-Du prie-dieu sur lequel ma mémé s'agenouillait, égrenant des  " je vous salue Marie" pour le salut de l'âme de son défunt mari.(mon grand-père que je n'ai pas connu)
***
**
*
calvi epi couleur.jpg
*****
***
(L'espace d'un été,la petite épicerie fut transformée en "café"par ma cousine qui y séjourne pendant les vacances)
*****
**
**
Fragments d'une vie que je dédie à mes cousines

13:54 Publié dans Famille | Lien permanent | Commentaires (30)

14/03/2011

UNE BRINDILLE DE BONHEUR

...ou un autre petit chaperon rouge.

***

**

*

chap.jpg
***
**
*

 

Instant rare que l'on voudrait sans cesse renouvelé que celui où une petite fille relatant à sa grand'mère dans un "huis clos" affectueux  l'histoire qui fait peur -celle du petit chaperon rouge - et qui, s'appliquant à raconter en usant du passé-simple à l'instar de sa maîtresse ou de ses parents, prononçe cette phrase au moment crucial ,lorsque le loup frappe :

"Et puis,il ouvra la porte pour l'amour de Dieu".

Phrase d'enfant.(mon bonbon d'amour)

****

**

*

Et mon coeur de mère-grand qui aime bien les bonbons et les confitures est comblé.

"Au clair de la lune..."

 

 

12:20 Publié dans Famille | Lien permanent | Commentaires (8)

28/10/2009

Une si jolie petite église...


podcast
(MOZART-DIES IRAE)
°°°°
°°°°
°°°
a 1031.jpg
°°°°
°°°
°°
au sommet d'un si joli petit village.
°°°
°°°
Numériser0012.jpg
°°°°
°°°
°°
(Photos prises par Jean-Bernard FAURE)

14:59 Publié dans Famille | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique