logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/06/2012

UN ILLUSTRE LOTOIS...

CHAMPOLLION,

Le 27 Septembre 1822,il déchiffre les hiéroglyphes, alors qu'il n'avait que 32 ans.

Hieroglyphes:du grec hieratikos,sacré,et gluphein,graver.:mot par lequel les Grecs de l'Antiquité désignaient les inscriptions des monuments pharaoniques,construits dans la vallée du Nil
podcast

***


En musique, je vous emmène découvrir ce pharaon noir que j'ai photographié lors d'une exposition à Toulouse.

***

medium_a.2.jpg
 
***
**

et..la pierre de Rosette photographiée au British Museumil y a 7 ans.

medium_a_002.jpg
**
**

" En 1798, les savants conduits en Egypte par Bonaparte avaient découvert à Rosette, dans le delta du Nil,une pierre en basalte noir d'un mètre de longueur, avec un texte rapportant une déclaration des prêtres de Memphis du temps d'un pharaon de l'époque héllénistique,Ptolémée V.

*

Ce texte est rédigé en trois versions:

 -la première en hiéroglyphes,l'écriture sacrée des premiers pharaons

-la deuxième en démotique,une écriture egyptienne tradive datant du 1er millénaire avant JC

 -la troisième, en grec ancien.

 La pierre est très vite dérobée par les Anglais et va exciter la curiosité de notre Champollion et d'un physicien anglais Thomas YOUNG.

 Celui -ci déchiffre la version démotique de la pierre de Rosette et découvre que les cartouches en hiéroglyphes contiennent les noms des pharaons.

Champollion arrive à se procurer une reproduction de la pierre de Rosette et peut ainsi comparer les trois versions du texte. Jean-François ( Champollion) va plus loin que son rival britannique grâce à sa longue familiarité avec la culture pharaonique et à la maîtrise de la langue copte  assez proche,paraît-il de celle des anciens Egyptiens.Il observe ainsi que le texte hiéroglyphique de Rosette contient trois fois plus de signes que le texte grec ne comptait de mots.

 En appliquant son intuition à une transcription extraite d'un temple,il repère le nom de Cléopâtre. Le 22 Septembre,ayant reçu des dessins d'un archéologue,il obtient confirmation de la justesse de sa découverte en reconnaissant les noms de RAMSES et THOUTMOSIS.

 L'émotion et le surmenage le font alors sombrer dans un état d'inconscience.C'est seulement cinq jours plus tard qu'il révèlera sa découverte.

Doué,non, mon compatriote?

Je l'aimais , bien que ne le fréquentant pas, car c'était un révolté.Il fut victime de l'intolérance et connut la misère....

Passez tous une bonne journée"à lire dans le texte" ( vous verrez, c'est très facile...question d'habitude..)

 

Betty

 

13:07 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (16)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique