logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/12/2011

UNE PETITE EPICERIE



podcast
(Valse de l'Eden-Film India Song)
***
**
*
C'était une petite épicerie au centre d'un  village de 2OO âmes,à quelques roues de charrette du monument aux morts.
Elle faisait également fonction de débit de tabac et de dépôt de pain.
J'entends encore les palpitations de son coeur et le soir avant de m'endormir,alors que défilent les images d'une petite enfance heureuse, je me souviens.
***
**epicerie.jpg***

(Le p'tit Marcel, mon père,lorsqu'il avait 2O ans, devant la porte d'entrée)
**
JE ME SOUVIENS:
-Du fil en acier aux embouts en bois permettant de guider la main avec une précision affûtée(ouah!!)sur la tome de gruyère;du goût du fromage fraîchement rapé déposé comme un trésor dans le creux de la main.
-Des boites de sardines formant des échaffaudages aux reflets moirés,éclats de rouge, bleu,jaune que je démontais  et agençais pour créer une rue,une maison..
-Des espadrilles à semelles de corde, superposées,en toile assez épaisse,aux rayures de couleurs pour les femmes,unies et sombres pour les hommes.
-
-Des paquets de tabac,beiges ou bleus,formant autant de petits cubes dans une vitrine surplombant une table me servant de support pour jouer à la marchande.
-Des coups de klaxon de la fourgonnette Citroën chargée de flûtes à la croûte brune et épaisse,annonçant l'arrivée du boulanger dont le visage portait encore un voile de farine.
**
**
calvi epi.jpg
(La fenêtre de la chambre et la table où l'on aimait bien, à la belle saison, boire l'"apéro".)
**
**
-De la toile cirée sur la table de la cuisine et de ces fleurs à la forme arrondie, éclatantes de lumière ,ondulant derrière la fenêtre:on les appelait boules de neige, je me hissais sur la pointe des pieds pour les apercevoir.
-De la cheminée et de la marmite noircie où mijotait une grande partie de la journée une soupe dont je n'ai plus jamais retrouvé la saveur.
-Des tasses à café " imitation porcelaine de chine" portant des entrelacs de fleurs oranges et bleu sombre ,ne trouvant leur utilité que pour les "grandes" occasions
.
-De l'évier en pierre  qu'il fallait remplir dans sa cavité supérieure  avec une casserole d'eau s'écoulant en un mince filet sur nos mains sales
-De l'échelle en bois permettant d'accéder au grenier et de ma curiosité d'enfant se plaçant en dessous pour apercevoir les caleçons de ma grand'mère...
***
**
-
calvi ep.jpg
***
**
De la chambre que je partageais avec elle,de ce bonnet de nuit retenu par une bride sous le menton,qui accentuait la finesse de ses traits
-Du rosaire en boules de buis suspendu à la tête du lit.
-Du prie-dieu sur lequel ma mémé s'agenouillait, égrenant des  " je vous salue Marie" pour le salut de l'âme de son défunt mari.(mon grand-père que je n'ai pas connu)
***
**
*
calvi epi couleur.jpg
*****
***
(L'espace d'un été,la petite épicerie fut transformée en "café"par ma cousine qui y séjourne pendant les vacances)
*****
**
**
Fragments d'une vie que je dédie à mes cousines

13:54 Publié dans Famille | Lien permanent | Commentaires (30)

26/11/2011

BON APPETIT


 
podcast

 

Quelques notes sur le clavier ( par mon fiston ) pour vous remercier de vos visites chez ma mum Hélène,et une petite déclinaison gourmande...

"Le plaisir de manger est ce que la cloche est au clocher" (AOC)

**

**

Il faut bien avouer que j'ai été gâtée :

-Un beau cassoulet maison ,mijoté par mon infirmier (un fin cuistot) livré à "domicile"et  venu agrémenter les repas hospitaliers vraiment dégueulasses!!

***

**

poule 004.jpg
***
**

Et pour fêter ma première sortie mondaine ,la poule farcie préparée par Mariette,de la bande "les copains d'abord".

***

**

poule 008.jpg
***
**

Elle est pas belle la VIE,non?

(Je reprendrai mes notes ,mais au rythme d'une par semaine et vais bientôt ouvrir la  porte de ma bibliothèque,pour dépoussiérer un peu le " Coin lecture",lieu de partage..)

***

**

A BIENTOT DONC

Betty

04/11/2011

SERIE NOIRE ( suite et fin)

(L'action se déroule en Franche Comté)

**

**


podcast
***

**

 medium_dauphine.jpg 

***

**

La nuit se dilatait en volutes de brumes enveloppant les maisons de la cité voisine,quand soudain émergeant de ces ténèbres embrumées ,un panneau se détacha :HOTEL DU CHAT COMTE.

L'agent Toulouse0031 poussa un soupir de soulagement auquel fit écho le miaulement approbateur de docteur NO.

La nuit avait été agitée:dans le couloir  de l'hôtel des craquements faisaient penser à un ballet macabre réunissant des ectoplasmes en lévitation(brrr,brrr,brrr) .

 En fin limier qu'il était  0031 aurait pu investiguer mais une lassitude,peut-être dûe à l'âge,l'en avait dissuadé .

Aussi s'extirpa-t-il de son sommeil avec quelque difficultés;il étira les bras,remua les orteils engourdis et sauta du lit en un bond d'athlère vieillissant,faisant fi de l' arthrose affectant ses genoux. Quelques flexions devant la glace de l'armoire francomtoise réveillèrent les articulations endolories par le temps.

Avec une souplesse provocante,docteur NO bondit et retomba avec aisance sur le sol en linoléum.

L'agent 0031ayant vraisemblablement surestimé sa forme physique revêtit avec peine son costume de laine à chevrons; en ajustant la veste pour dissimuler un embonpoint naissant ,il eut la désagréable surprise de trouver au fond de la poche droite ses pinces à vélo( accessoire indispensable lorsqu'il se rendait dès potron- minet à bicyclette acheter la baguette - petite digression)).

Dans ces moments là,il regrettait de n'avoir point une petite femme "bien comme il faut"(ouh,ouh,ouh!)pour apporter tout le soin à ses effets.

Sur la route la dauphine hoqueta quelque peu ( le climat, sans doute,ou une poussière dans le carbutareur...),sortant l'agent Toulouse 0031 de sa torpeur matinale.

Un clin d'eil dans le rétroviseur lui renvoya l'image d'un visage fatigué bien que les yeux aient toujours cette malice reconnaissable chez des agents chevronnés (ah,ah,la veste à chevrons...chevronné...)

S'il n'était un chat,on pourrait en déduire que Docteur NO avait une mémoire d'éléphant (ah, ah, ah!) car il émit un miaulement enthousiaste devant le panneau annonçant

**

*

rozet fluans.jpg
***
**
L'agent 0031 gara son bolide sur un parking désert bien qu'il fut 11h30.
Précédant  son fidèle félin ,il se dirigea vers une impasse bordée de pavillons exposant au soleil des jardins fleuris.
***
**
jardin.jpg
***
**
Ayant suivi les indications du BOSS,il reconnut sans peine l'abri de forme allongée.
**
**
cabanon.jpg
***
**
Après avoir revêtu une  tenue de camouflage ( en réalité ses vêtements de pêcheur - lire le premier épisode))il s'avança avec une  prudence professionnelle avérée,colla son oeil contre la serrure ,et ce qu'il vit confirma les soupçons du Boss:un homme à la mine plutôt sympathique rassemblait les parties démembrées de poupées en bois.
***
**
pupées.jpg
***
**
"-AH,AH,h,il va voir ,lui ,de quel bois je me chauffe !"
**
Soudain,il entendit des éclats de rire laissant préjuger qu'ils provenaient de fêtards avinés!!!
Il ajusta alors son arme, un ersatz de révolver calibre 33 acheté sur le catalogue  Manufrance ( bonjour Alain,si tu es sur ton nuage c'est pour toi, tu avais bien aimé...),ouvrit la porte d'un coup sec,accompagnant ce geste d'un " haut les mains" péremptoire.
La maîtresse des lieux ,prénommée Fanfani ( un prénom mafieux ah,ah, ah)ne fut pas impressionnée par une telle hardiesse qu'elle jugea juvénile et à laquelle elle répondit par un 
" et mon oeil tu l'as vu?"
***
**
mon oei.jpg
**
**
Des pas dans le jardin le firent se retourner et  il  vit fondre sur lui Jojo la Vendéeenne,la reine des haltères!
***
**
josette.jpg
***
**
***
**
***
**
C'est alors que l'homme au visage candide ,Gigi Lamoroso, aperçu quelques instants plus tôt arriva,portant un panier rempli de poupées,dont aucune ne portait trace d'épingles ou autres amulettes.
***
**
poupées1.jpg
***
**
L'agent Toulouse 0031 demeura dès  lors perplexe sur le bien fondé de sa mission et ce d'autant plus que les joyeux drilles le convièrent  à participer à ces bacchanales arrosées où chacun se vit remettre une poupée.
repas.jpg
Alors que la fête battait son plein, 0031 vit arriver Docteur NO enlaçant amoureusement la féline des lieux suivi d'un cortège de chats élevés par miss Pimprenelle  et membres honorables du FBI ( Félins Baroudeurs Indépendants).
Les amours félines réservent bien des surprises........
***
**
Epilogue
**
**
Le Doubs s'étirait toujours dans une vallée verdoyante.
L'agent Toulouse 0031 émit un baillement et s'arrêta quelques instants pour satisfaire un besoin naturel.
Profitant de cette pause,il ouvrit le paquet cadeau remis par françoise la comtoise et là,Ô stupeur,il découvrit une poupée recouverte d'épingles...
***
**
(Ont aimablement participé à cette note burlesque,sans autorisation préalable bien sûr, Fanfani,Gigi Lamoroso,JOjo la vendéeenne, Brigitte,  Anita, Pimprenelle,  etc
Je précise que 0031 a prénommé  son chat docteur NO en souvenir du héros  ( un truand malin réfugié sur une île)de l'un des films de James BOND007.

23/10/2011

DERIDONS NOUS

...ou les deux manières d'envisager les rides!

.Déridons -nous:cette expression exprime habituellement un désir joyeux,une envie de s'amuser, d'être gai.

 Elle rappelle également par l'effet du miroir ..ou le regard des autres,que le temps passe.

 

Par les temps qui courent, où règne la dictature du Botox, du lifting effaçant rides, pattes d'oie(!) ,l'idée m'est venue de rédiger une note : j'ai en effet été interpellée par la publication dans un magazine (qui n'est point people) de la photo d'un mariage qui a fait grand bruit dans le gotha voisin,la dame étant de haut lignage...

Non, ce n'est pas l'âge des mariés qui a retenu mon attention,  (85 ans pour la " jeune épousée" et 60 ans pour le jeune homme)

** 

**

albe.jpg
**
**

,

Effectivement ne dit-on pas que l'amour n'a pas d'âge..?.

Ce sont bien plus les traits du visage de la dame.

En parcourant l'article consacré à cette cérémonie, j'ai pu lire que la "vieille" dame était une accro de la chirurgie esthétique.

Je me suis alors demandée: pourquoi donc ne pas assumer les rides qui sont le sillon où la vie imprime ses émotions?

Ah!le temps qui passe.;

Ecoutons- le ,chanté par BRASSENS qui a mis en musique les trois premières strophes des stances de CORNEILLE à Marquise(nom de théâtre de la comédienne dont il était épris);la dernière strophe a été écrite par Tristan BERNARD.

 


podcast

 MARQUISE
Stances de Corneille. Conclusion de Tristan Bernard.


Marquise, si mon visage
A quelques traits un peu vieux,
Souvenez-vous qu'à mon âge
Vous ne vaudrez guères mieux.

Le temps aux plus belles choses
Se plaîst à faire un affront:
Il saura faner vos roses
Comme il a ridé mon front.

Le mesme cours des planètes
Règle nos jours et nos nuits:
On m'a vu ce que vous estes;
Vous serez ce que je suis.

Peut-être que je serai vieille,
Répond Marquise, cependant
J'ai vingt-six ans, mon vieux Corneille,
Et je t'emmerde en attendant.

 

 J'ai découvert récemment un auteur que je n'avais jamais lu , Romain GARY :agréablement surprise par  son style et son sens de l'humour.J'ai beaucoup aimé cette phrase tirée de Lady L.

 

"Le temps ne vous fait pas vieillir,mais vous impose ses déguisements".

 

pas mal, non?

 

Enfin,lorsque je vois toutes ces actrices aux visages devenus simiesques à force de ravalements au Botox ou autres  ,je ne peux m'empêcher de penser à la beauté du visage ridé de Suzanne FLON  et à la superbe répartie de la grande Anna MAGNANI à sa maquilleuse lors d'une séance de maquillage:

  ***

**

magnani.jpg
***
**

« je vous en prie, ne touchez pas à mes rides, j’ai mis tellement de temps à les obtenir. »

***

**

ET pour finir sur un sourire ,déridons nous ensemble avec les photos d'un artiste lotois

***

**

ride.jpg

 ***

**

ride1.jpg
**
**
A bientôt
**

( Sur les conseils de Josette,l'agent Toulouse0031 est à la recherche d'un hôtel..acceptant les chats ! 

En attendant la fin de l'épisode,je vous propose une ou deux notes intermédiaires : pas trop le temps car j'attends l'arrivée de mon bonbon d'amour et je suis en train de lui confectionner un  livre où elle pourra lire une histoire que j'ai inventée  avec illustrations " maison" , bien que n'étant pas très  douée en dessin...)

 

19/10/2011

SERIE NOIRE (suite 1)

La poupée maléfique

 

***
**
 medium_dauphine.jpg 
***
**
Dans l'habitacle où ils avaient pris place,régnait une ambiance sereine.
Docteur NO ronronnait de satisfaction:son maître avait respecté la promesse qu'il lui avait faite de l'emmener prendrel'air.
Il faut bien avouer que depuis quelque temps le félin présentait les signes précurseurs d'un état dépressif :miaulements plaintifs proches du sanglot,poil se hérissant à la moindre contrariété.
Pouvez-vous seulement  imaginer( vous qui me lisez..) ce qu'est la vie d'un chat  d'un agent spécial lorsque celui ci est en mission?
Prisonnier entre quatre murs,il va et vient en permanence ,de la panière en osier au bol de lait,marquant un temps d'arrêt devant la pendule du salon qui dit oui ,qui dit non ( AOC BREL)
Et même pas une petite minette pour aller conter fleurettte!
Mais là, confortablement installé sur le siège avant droit de la dauphine,Docteur NO savourait à pleines moustaches cet instant de liberté.
La mélancolie avait cédé la place à une béatitude " pantouflarde" qu'il partageait avec 0031 :tous deux se laissaient porter par les notes échappées du saxo de Charlie PARKER.

podcast

De temps en temps, Docteur NO sortait de sa torpeur :il entr'ouvrait les paupières et apercevait les doigts de son maître pianotant sur le volant.
L'agent Toulouse 0031 adhérait à cette manière de concevoir la vie ,émana-t-elle d'un chat!
Il avait cependant ,après avoir marqué un temps d'hésitation, accepté cette nouvelle mission.

Une embardée sur la route  surprit  la vigilance de l'agent Toulouse0031 perdu dans ses élucubrations existentielles.
A des étendues plates  succédaient des paysages vallonés aux routes sinueuses.
Des villages aux noms évocateurs défilaient (LA QUEUE EN BRIE,LA BELLE ETOILE, BAR SUR AUBE...);la dauphine avalait prestement ces kilomètres de bitume.
A présent le Doubs s'étirait en douces courbures en contrebas, à gauche de la chaussée.
**
**
fc doubs.jpg
***
**
L'agent Toulouse 0031 ne pourrait résister longtemps aux tentations offertes par ce paysage:un véritable p'tit coin de Paradis ( AOC BRASSENS)..
Ah!s'arrêter quelques instants pour chatouiller le sandre ou le gougeon...
***
**
franche comté la petite saône.jpg
***
**
Mais il avait "d'autres chats à fouetter" ( ah ah ah!Docteur NO en pleurait de rire...)
En effet l'engagement professionnel rappela à l'ordre sa conscience égarée  et la dauphine redémarra en trombe ( "trombe d'eau ah!ah! ah!") non sans avoir signifié sa désapprobation par un grincement au niveau de l'embrayage.
A la tombée du jour,éclairé par une reverbère,l'agent Toulouse0031  avisa un panneau:
***
**
rozet fluans.jpg
***
**
Il était arrivé à bon port.
Restait à trouver un hôtel.
(A suivre)



(NB:pour celles ou ceux qui n'avaient pas l'habitude de suivre les aventures de l'agent,j'intercale parfois une note entre les épisodes))

17/10/2011

SERIE NOIRE

 Lorsque je doutais de l'opportunité de maintenir les aventures de cet agent très spécial,notre ami Alain m'avait encouragée à poursuivre.

 

Pour "fêter" mon retour sur le blog,je lui dédie cette note.

**

**

 

 

La poupée maléfique 


podcast

 

***

**

 medium_dauphine.jpg 
****
**

L'été,un peu glouton, avait ravi quelques jours à l'automne.

Cela posait un problème à l'agent Toulouse0031 :sa vie de vieux garçon était en effet jalonnée de repères,tels les changements de saison et ce désordre météorologique inhabituel le déstabilisait.

 

Chaque année,à la fin de l'été,obéissant à un rituel immuable qui le rassurait peut-être, il pliait méticuleusement ses chemisettes en coton pour les ranger sur les étagères, à droite,dans l'armoire Henri II.

 

Dans le bas du meuble il alignait avec méthode ses espadrilles à semelles de corde et des nu-pieds en cuir grossier faisant penser à ceux portés par des écclésiastiques (" tic tic": ah!il aimait toujours cette forme d'humour...)

 

Mais là il était face à un dilemme qui le dépassait:un soleil brûlant n'en finissait pas ""d'abreuver" les champs alentour .La terre était assoiffée.

 

L'agent Toulouse 0031 , qui était un homme d'action( et de réflexion..)opta pour une tenue vestimentaire légère.IL revêtit une chemisette d'un blanc éblouissant(OMOétait passé par là:PUB),des pantalons en gabardine kaki, car,oui, il avait décidé d'aller à la pêche en cette belle matinée du mois d'octobre(coucou René-heraime)

 

Cependant,il n'irait pas seul: il le lui avait promis, et la parole donnée à un chat est un engagement solennel!

Docteur NO (le chat,pour ceux qui découvrent la série) était particulièrement fébrile;s'il n'était un chat, nous pourrions dire qu'il était d'un enthousiasme décapant!!!bien que décapant ne soit guère approprié..

Il faisait sans arrêt le tour du panier en osier dont le fond était garni d'un petit coussin en toile épaisse ,aux couleurs vives, confectionné par maman.

La perspective d'une balade " extra muros" le faisait ronronner de plaisir.(çà,c'est pour l'érotisme réclamé par certains..)

"A la pêche aux moules, moules ,moules..."( salut mum Hélène): l'agent sifflotait cette rengaine en tournant la clef dans la serrure.

Oh!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Son geste fut alors contrarié par la sonnerie du téléphone . 

Ce ne pouvait être que maman,à moins que ce ne fut cet excellent inspecteur MAGRET ( salut Henri) séjournant en cette fin de saison à PIMPOUS, village dont la réputation n'est plus à faire...

 

L'agent Toulouse0031 décrocha le combiné et reconnut immédiatement les inflexions graves de la voix:c'était le BOSS( pour les néophites:le Directeur Général du BEB ou Bureau des Enquêtes Bloguestes).

Bien qu'il fut à la retraite,l'agent Toulouse 0031 avait répondu favorablement à quelques sollicitudes empressées du BOSS,pour mener à leur terme certaines enquêtes demandant une perspicacité avérée.

L'espace d'un instant  défilèrent dans sa tête les images d'une cérémonie organisée pour son départ; la médaille du mérite lui  avait été remise qu'il avait la coquettrerie d'épingler sur le revers gauche de sa veste de drap fin lorsqu'il se rendait (rarement) au dancing,espérant que la marque de cette gratification attirerait le regard d'une  rosière...peine perdue cependant!!

Le BOSS avait été alerté sur les agissements plus ou moins sectaires d'une compagnie secrète retirée dans la France profonde.

Adieu partie de pêche, adieu retraite paisible!!!

(A suivre)

(NDLR:les blogueurs étant de plus en plus nombreux,la retraite paisible de l'agent risque fort d'être compromise..)

 

 

18/08/2011

ON FERME,ON FERME!


 S'ECRIE LA PETITE FEE  ( ma fée,bien sûr..)DANS SA MAISON!

 GRANDES VACANCES DE BLOG!

***

**

vacances lola 014.jpg

***

**

La malle sera-t-elle assez grande pour y ranger "nos petites madeleines","au fil des lignes","le coin lecture",l'Agent Toulouse 0031 avec sa dauphine noire,"les dessous de l'Art","les souvenirs d'enfance,"et" ce soir je vous invite à l'opéra".

Dans ce coffre imaginaire,un clin d'oeil à deux blogueurs :Henri (laissez jazzer) et Christian(le grillon heureux):l'un faisant quelque infidélité à sa clarinette pour s'essayer avec talent à l'opéra, le second avance à  pattes de velours pour franchir l'entrée de cet univers dont vous savez tous qu'il est cher à mes ..oreilles.(Comme quoi,débuter dans la vie en chantant" Prosper Youp la Boum "sur les genoux de son Père mène bien loin!)

Alors,j'ai trouvé un compromis:Le Barbier de SEVILLE revu et corrigé en Barbier de BELLEVILLE,chanté par le grand Serge REGIANI.

 

 podcast

 

 ***

**

*

vacances lola 017.jpg
***
***

BONNES VACANCES A TOUTES ET A TOUS

***

**

 

 Pour terminer cette note,et faire un clin d'oeil à notre ami Alain (chroniques du crabillou),une photo prise il y a un mois ,dans la Drôme, par mon amie Bernadette ( de la bande "les copains d'abord" pour ceux qui me lisent)

J'ai toujours aimé la force de l'arbre isolé. Là, émergeant de cette étendue violette,une petite touffe blanche, comme un souffle léger de l'âme.

 

 ***

**

arbre.JPG
**
**
**
(photos "maison" et de mon amie Bernadette de la bande " les copains d'abord)

05/08/2011

ENVOL

 

Il pleut des larmes sur LIMOGNE.

Joel est  parti rejoindre la nuit dernière un autre ami ,Alain.

Il s'était préparé à ce départ.Une leçon de courage.

**

**


podcast

 

(Merci d'écouter en lisant.Une petite valse pour nous tous) 

 

 ***

***

**

rose croix.JPG
*
(Photo prise vers le mas de Litre)
***
**
*

 

Sur les troncs d'arbre et les murs du village,des affiches colorées annnonçent la venue de l'orchestre FOURNAU pour la fameuse fête ,le 15 Août.A moins que ce ne soit " Sentimental trumpet"...

 

Hâtons nous  Joël:la place du village est nue ,il faut la vêtir de ses habits de fête!

 

Allons tous sur le Causse,NOTRE CAUSSE,ramasser le buis sauvage qui s'insinue entre les genièvres et nos chênes si maigres,mais si puissants!

***

**

pig.jpg

(Vers Beauregard)

 

 ***

**

Les camionnettes conduites par nos aînés croulent sous le poids des branches et déversent leur précieux chargement dans la Halle,ancien marché aux grains,ouverte à tous vents.

 

Il fait si beau !Nous rions, chantons en rassemblant les rameaux en tresses magnifiques.

Avec le papier crépon muliticolore,nous fleurissons de roses ces guirlandes de buis, apportant un soin méticuleux à la confection des pétales.  

Nous préparons une grande étoile pour la place du village,un toit de buis où se perdront les regards des amoureux dont les corps chaloupent sur les slows langoureux de l'orchestre

Nous avions 12-13 ans et déjà ton coeur battait pour Solange ,devenue ta femme.

 

Mais j'entends le son du pasodoble.Le premier paso, je le réserve à mon amoureux,le "petit Marcel",mon Papa,le propriétaire du petit magasin bleu.

**

**

magasin.JPG

 ***

**

Nous étions tous reines et rois de cette fête votive.

 

Pour nous reposer des pasos endiablés, des valses tourbillonnantes,nous nous asseyions sur le banc près du magasin de l'inoubliable Jean-Louis ,l'horloger,

***
*
gavin.JPG
(l'horlogerie)
**

et de Clarisse qui n'avait pas son pareil pour cuisiner les fritons de canard au chaudron!

Oh!combien de soirées dans le souffle tiède de l'été avons nous passé à discuter du monde, de rien,assis sur le monument aux morts,avant de faire à pied le tour du " mas de Bassoul",boucle reliant les champs au village.

Combien de flambeaux ont illuminé nos visages d'enfants,nous suivions l'orchestre , fiers de porter les lampions! *

retraite.jpg
(Un soir à limogne,avec mes petits)
**
**

Et cette joie lorsque le village a confié à son enfant les clés de la ville,cette écharpe que tu méritais,fédérant toutes les bonnes volontés ,sans clivages.

**

*

joel.jpg

 **

*

Joël, je mets de côté pour toi un lampion, pour la soirée du 14 Août;peut-être défileras-tu à côté de ma petite Lola qui devra attendre quelques années avant d'ouvrir le bas bal avec son papa.

 

Nous sommes là,tes amis qui formons une ronde en donnant la main à Solange et à vos deux grandes.

**

**

limogne2009 004.jpg

Le bal n'est jamais fini. Les chênes vont continuerà pousser,

 **

**

 

et les oiseaux à s'envoler vers la Lumière.

mouette.JPG
(photo prise par mon amie Babeth )

 

31/07/2011

AU REVOIR ALAIN


podcast
(PURCELL:Grounds-Toros Can)
****
***
**
mouette.JPG
****
***
**

24/07/2011

LE BOL DE CAFE

 

 
podcast

 

(quelque notes échappées de mon  clavier)

bol.jpg

Elle franchit le seuil avec une " détermination contrainte"

 

 

Les roulettes de la valise martèlent le sol du hall d'accueil.

 

Elle hâte le pas, se dérobant  aux regards étonnés ( elle porte un masque)

 

Quelques mètres la séparent de la grande porte en acier inox.

 

3ème A: une pression sur le bouton et la voici dans son cocon hebdomadaire.

 

Chambre 301.

 

Son installation obéit à un rituel bien " graissé:le walkman ,le téléphone portable,le mini poste de radio et le bouquin ; tous trouvent leur place (dans un désodre consenti...) 

Elle n'aime pas l'ordre. C'est comme les certitudes, elle n'aime pas.

 

On frappe:trois coups brefs.

 

Dans l'embrasure de la porte, le sourire de Martine.

 

Sur un plateau,à côté d'une madeleine et de galettes St michel, un bol de café fumant.

 

"Dans notre garde -manger de la salle des infirmières,nous avions quelques gâteries .Alors nous avons pensé que ce serait meilleur avec un bol de café".

 

 

Jamais boisson ne fut plus douce.

 

De quoi effacer tous ses bleus.

 

 

 

 

 

 

18/07/2011

CERTAINS L'AIMENT...

SHOW!! ou CHAUD!


podcast

 

( "Summertime": Louis AMSTRONG-Ella FITZGERALD)

**

*


 37° à l'ombre du musée INGRES ,à MONTAUBAN :

**

**

 

ingres.jpg
( INGRES: la petite baigneuse)
***
**
Sur les bords du Tarn ,un pique nique qui s'inscrira dans les annales  caniculaires,réunissait
les blogs  :
**
**
jazze.jpg
**
**
ET
*
jazze betty.jpg
***
**
pique nique.JPG
***
***
BLOGUINETTE (AOC) de haute tenue (légèrement alcoolisée)
rassemblée pour le festival de
**
jazz.jpg
***
**
où était célébré un chaleureux hommage au grand LOUIS!
***
**
amstro,g.jpg
***
**
**
Parmi les participants,un groupe de jeunes extrêmement talentueux (moyenne d'âge 22 ans...") , d'une virtuosité à faire trembler toutes les clarinettes!
**
"ENHCO & CO"
***
**
echo.jpg
(un jeune pianiste "renversant"!)
***
**
echo1.jpg
**
**
***
**
iphone 084.jpg
***
**
MA QUE SOIREE!!!!!!
**
**
On s'en souviendra!

11/07/2011

UN INSTANT DE GRACE...

 

 

Il y a deux jours,la chaleur accablante invitait à rester à l'intérieur.

 

Il faisait bon dans la maison ( que j'aère vers 6h3O,értant matinale),je me sentais bien.

Il était 16 heures, j'écoutais radio Classique,quand j'entendis des notes ,ondes fragiles, apaisantes,comme nées d'un "cours d'eau impressionniste.".Je ne connaissais pas cette " musique" ; pour moi qui suis mécréante,je pensais cependant qu'elle ne pouvait être que d'inspiration divine.

 

J'allais sur le site de l'émission:il s'agissait d'une oeuvre de Henry PURCELL ( compositeur anglais-1659-1695) que j'ai téléchargée.

 

J'étais bien;tellement bien.

 

Sereine.

 

Je vous livre ce chant des anges: au fait, peut-être existent-ils?

 

Pour accompagner cette légèreté de l'âme,quelques photos de la cathédrale Notre Dame prise lors de mon dernier séjour à PARIS.

 

BONNES JOURNEES à vous tous qui, par vos commentaires chaleureux sous ma note " le sac à malices" font que ce sac est moins lourd à porter.

 

***

**
podcast

(interprétationToros Can,pianiste turc "brillantissime") 

***

**

 

 

DSCF1118.JPG

 

 

***
**
**
DSCF1121.JPG
***
**
*
DSCF1124.JPG
***
**
**DSCF1120.JPG
***
**
*
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique