logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/01/2012

Les DESSOUS DE l'ART.

Les larmes de RODIN ou une robe de moine qui fit couler beaucoup d'encre....

 

 ***

**

 

balzac.jpg
***
**

 

Avec cette note,je reprends  l'une des rubriques qui alimentait mon blog dans les années 30,relatant des anecdotes autour d'une oeuvre d'art

 

 

**

Nous sommes en 1898: à PARIS l'exposition universelle rassemble les foules.

 

Sous la haute verrière du Champ-de-Mars,Auguste RODIN fait dresser la statue de BALZAC qui lui fut commandée en 1891 par Emile ZOLA,Président de la Société des gens de lettres.

 

L'oeuvre est en plâtre et représente le grand écrivain revêtu de sa robe de moine, tenue favorite lorsqu'il se mettait à sa " table de travail".( la robe de chambre a été coulée dans le plâtre..)

 

On crie au scandale! Les critiques ne sont pas tendres:

 

"Un cauchemar ignoble et insensé;un crapaud dans son sac,un colossal guignol.."

Oui,RODIN rompt avec l'académisme en vigueur, dictant que" les statues des  hommes célèbres soient dotées d'un corps d'Apollon,et surtout, qu'elles soient munies des attributs de leur spécialité:un écrivain devait avoir une plume ou un livre à la main,de même qu'un général avait un sabre.." 

Ordre est intimé à l'artiste de faire procéder à l'enlèvement de ce chef d'oeuvre.Les yeux rougis par les larmes,il regarde partir "son "BALZAC qu'il installera dans sa villa de MEUDON.

 

Il lui sera fait défense de faire couler le plâtre en bronze (ce qui fut fait cependant après sa mort).

 

Si vos pas vous mènent au carrefour-MONTPARNASSE-RASPAIL,levez les yeux , laissez se poser votre regard sur cette statue de bronze qui ne démentira pas les propos de son auteur:

**

*

 

rodin_balzac.jpg
**
**

"Qu'importe,le BALZAC se fraiera par la force ou par persuasion une voie vers les esprits".

 

 

 

 

 

 

 

19/11/2010

LES DESSOUS DE L'ART

Je reprends cette rubrique  avec un tableau intitulé "Portrait d'une négresse"( Musée du Louvre) peint par Marie-Guillemine BENOIST:il me plaît pour son audace,il est également chargé de symbole..
***
**
*
portrait.jpg
**
**
Nous sommes en 1800: voilà 6 ans que les députés de la Convention ont aboli l'esclavage.
°°°
Peu de femmes artistes peintres ont émergé ( hormis des exceptions)  cantonnant  leur talent à ce que l'on qualifierait des genres mineurs ( paysages-miniatures..portraits de famille "charmants".).
Au Salon de Paris,en 1800,un tableau "fait fureur":il s"intitule "Portrait d'une négresse"( l'expression négresse n'avait rien de péjoratif alors):non seulement il est peint par une femme mais encore il rompt avec l' académisme ambiant  décrétant que "le sujet noir et la couleur noire étaient un exercice rebelle à l'art de la peinture".
°°°
"Une pareille horreur!c'est une main blanche et jolie qui nous a fait cette noirceur".
Les critiques ne furent pas complaisants, c'est le moins que l'on puisse dire!
°°
Marie-Guillemine BENOIST ( élève de Madame VIGEE-LEBRUN puis de DAVID s'il vous plaît!) a peint cette jeune femme avec une délicatesse rare.
Le modèle ( employée chez le beau frère de l'artiste) est représenté assis, de trois- quart,
comme il était d'usage pour peindre les personnages "de la haute société".
C'est en cela également que ce tableau est audacieux,car il met sur un pied d'égalité une "esclave noire " avec la femme blanche.
Après l'exposition, l'artiste percevra une bourse qu'elle utilisera pour la création d'une école d'art destinée aux seules femmes.
Oui émancipation de la femme et des Noirs: vaste programme à l'époque!
°°°
°°
Mais en 1804,un "prénommé" Napoléon Bonaparte" légalisera" de nouveau l'esclavage...
°°°
°°°
(Nota Bene:je voudrais dissiper un léger malentendu à la suite de mon avant dernière note " série noire".
La lecture des commentaires laisserait penser que je suis très attachée à leur nombre..c'est inxeact.Ma remarque ne s'appliquait qu'aux notes de la rubrique " série noire", rubrique que j'avais créée il y a 3 ans pour que les blogueurs se connaissent davantage.J'avais en effet imaginé le personnage un peu balourd  ( mais si attachant..excusez moi, entre lui et moi c'est une amourette)de l'agent 0031 qui, sous le prétexte d'enquêter, rendait visite aux blogueurs.
Voilà un éclairage de mon désappointement.J'ai un naturel peu enclin à étudier les courbes statistiques!
Je sais que  ma famille ( que j'embrasse fort) et mes amis me lisent avec assiduité et vous aussi de temps en temps ( mais nous sommes ,comme le souligne avec justesse Josette, de plus en plus nombreux).

16/06/2010

LES DESSOUS DE L'ART

Je reprends une rubrique quelque peu délaissée.
Après l'épisode fruits de saison,voici un légume de saison....et sa petite histoire.
***
**
*
asperge.jpg
(L'ASPERGE-Edouard MANET,1880,huile sur toile-Musée d'ORSAY).
***
**
   Un riche collectionneur d'art,Charles EPHRUSSI, contemporain des impressionnistes,passa commande à Edouard MANET     (1832-1883) d'une nature morte.
  Celui-ci peignit une botte d'asperges et fixa le prix de son tableau à 800 Francs.
***
**
manet.jpg
***
EPHRUSSI ,émerveillé devant un tel chef d'oeuvre dont il pensait qu'il avait été sous estimé par l'artiste , lui adressa 1000 francs .(il semblerait qu'à cette époque le peintre rencontrait quelques difficutés financières).
*
 MANET, jugeant que son oeuvre valait moins, réalisa un nouveau tableau intitulé l'ASPERGE qu'il envoya au généreux commanditaire accompagné d'un délicat et non moins élégant commentaire:
 "Il en manquait une à votre botte".
***
***
Enfin, une "petite" histoire en engendant une autre...sur le célèbre tableau intitulé " LE DEJEUNER DES  CANOTIERS" peint par Auguste RENOIR,le collectionneur Charles EPHRUSSI est le personnage coiffé d'un haut de forme".
***
**
Auguste_Renoir_-_Le_Dejeuner_des_canotiers.jpg
***
***
(Petit message personnel pour notre cher jardinier des Monts du FORREZ :"prends de la graine" pour peindre tout ce que tes mains de "fée" font pousser dans ton jardin.Y a du boulot sur..le chevalet!
***
**
Et parce qu'il faut une fin à tout, j'ajouterais que les asperges étaient connues sous l'Antiquité:les Grecs la vouaient à Aphrodite .on leur attribuait des vertus aphrodisiaques....
***
**
Qu'on se le dise,Madame la Marquise!

05/02/2010

LES DESSOUS..

..de l'ART.

 

Fidèle à cette rubrique créée récemment.

 

"Poupée de cire,poupée de.."..

 

Vous connaissez la chanson...alors je vous épargnerai en ne la chantant pas.

 

Il était une fois.......

°°°

°°

°

 

 

poupée.jpg
°
(Poupée rituelle KARSINA ou KATCHINA-XIX° siècle, bois polychrome,peuplier américain-Paris,musée du Quai BRANLY)
°°°
°°
là-bas ,très loin au pays des déserts arides de l'Arizona,du Colorado, dans la tribu amérindienne des "HOPI ",l'aïeul OMAWNAHW ("Plume de nuage",fidèle aux traditions -vieilles de plus de  2000 ans -de ses ancêtres dépose dans le berceau de deux nouveaux nés ,WIKVAYA ('"celui qui apporte") et  LOMAHONGVA ( "beau nuage surgissant"),une poupée KATSINA ( De Katsi "la vie" et " Na" le souffle).
°
Ce n'est pas un jouet..mais une sorte "d'intermédiaire " entre le monde terrestre et celui des esprits.
Les petites filles jouiront du privilège d'en recevoir plusieurs en grandissant..pas les garçons(!!!).
°°
La poupée KATSINA ( KATCHINA) illustrant ma note  est une " jeune fille oiseau géant":encadrant le visage, des nuages et, barrant le menton, un arc en ciel.Cette poupée est l'intermédiaire entre les hommes et les esprits de la pluie et du tonnerre.
°°
°
LES KACHINA sont des esprits ( le feu,la pluie..).Lors de cérémonies  rituelles  ,les esprits s'incarnent dans des danseurs portant souvent des costumes chatoyants.
Les poupées offertes aux enfants représentent ces danseurs.
°°°
Les SURREALISTES furent fascinés par ces poupées:
André BRETON,Paul ELUARD,Max ERNST en firent des collections,de même l'ethnologue Claude LEVI -STRAUSS qui fit don des siennes au psychanalyste Jacques LACAN.
°°
Et si nous interprétions nos rêves?...de poupées!
°°°°
A BIENTOT
°°°
°°

 

 

03/12/2009

LES DESSOUS DE...(2)

L'ART.
°°°
°°
°
Je continue cette rubrique nouvellement créée.
°°°
°°
"SANS TITRE",est précisément le nom de ce tableau ,"Dit tableau merveilleux N°35".
°°°°
°°°
°°
art.jpg.
Quel parcours que celui de cet artiste Joseph FLEURY CREPIN!
°°
Un plombier zingueur,fou de musique,composant des partitions pour fanfare, qui ouvre une quincaillerie ayant peut être quelque ressemblance avec le" petit magasin bleu".
°
Membre d'une association spirite, il reçoit un message venu du... cosmos ? peut -être.
°
La seconde guerre mondiale est sur le point d'éclater et pour conjurer cette malédiction l'artiste doit peindre une série de trois cents tableaux pour mettre fin à cette guerre.

Joseph se met à l'oeuvre :il peint des temples couverts de perles; dans le ciel, la lune, les étoiles, parées elles aussi.
°
Le 7 mai 1945, à la veille de la capitulation allemande,il achève son trois-centième tableau.Ses anges gardiens sont satisfaits.
°
Après la guerre ils  lui demandent de peindre 45 tabeaux merveilleux  afin que le monde soit  pacifié.

Il s'éxécute ( vous avez ici le N° 35 ).Mais la mort va courir plus vite que ses pinceaux!
°
Au mois de Novembre 1948,il part (selon ma formule consacrée)se blottir sous l'aile d'un ange.
Dans son cercueil? les parois sont tapissées de ses esquisses.
Peu banal, non?
°°°°
°°°
°°
André BRETON, écrira un article dans le journal COMBAT mettant en exergue le talent de cet artiste "hors du commun".

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique