logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/02/2009

L'ABOLITION

Ce soir,suite et fin sur France 2 du téléfilm "L'Abolition" ou le combat d'un homme pour notre" dignité".

 

°°°

°°°

medium_abolition_001.jpg
°°°°
°°°
°°

 

°°°°
°°°
 " Monsieur le président, mesdames, messieurs les députés, j'ai l'honneur au nom du Gouvernement de la République, de demander à l'Assemblée nationale l'abolition de la peine de mort en France.

 Demain, grâce à vous la justice française ne sera plus une justice qui tue. Demain, grâce à vous, il n'y aura plus, pour notre honte commune, d'exécutions furtives, à l'aube, sous le dais noir, dans les prisons françaises. Demain, les pages sanglantes de notre justice seront tournées.

A cet instant plus qu'à aucun autre, j'ai le sentiment d'assumer mon ministère, au sens ancien, au sens noble, le plus noble qui soit, c'est-à-dire au sens de "service". Demain, vous voterez l'abolition de la peine de mort."

 

°°°°°

°°°

medium_badinter7.3.jpg

 "En septembre 1981, quand, en tant que garde des Sceaux, je suis monté à la tribune de l’Assemblée nationale pour demander l’abolition, j’ai ressenti un instant d’émotion. Être là, à ce moment-là pour en finir avec la peine de mort, c’était prodigieux. J’ai prononcé mon discours, avec toute ma conviction. Mais ce n’était pas comparable au face-à-face avec la mort dans le prétoire, à l’incandescence qui vous emportait lors de ces plaidoiries. Il fallait trouver les mots qui sauvent, alors que la tension nerveuse était à son comble. Loin de tout académisme, les mots venaient du plus profond de mon être. La peine de mort, c’est pour moi une négation de l’humanité. Je refuse l’idée d’une justice qui tue, où que ce soit. Je continue à lutter pour l’abolition universelle, qui a progressé dans le monde plus vite que je ne l’imaginais en 1981."

 °°°°

°°°

medium_abolition.jpg
°°°°
°°°°

-Les militants des droits de l’homme sont, dites-vous, «le sel de la terre».


R.B. Je ne suis moi-même qu’un grain de sel, mais j’en suis fier, même si certains attaquent parfois le prétendu «laxisme» de ces « droits-de l’hommistes ». Après tout ce que j’ai vu, je devrais être pessimiste. Et bien non ! Je crois que l’être humain peut toujours changer, s’améliorer, et l’humanité progresser. Se battre pour ce en quoi on croit profondément est une raison de vivre. J’ai fait mien ce mot de Chamfort : «Seuls les passionnés ont vécu, les autres ont duré.» Il appartient à chacun de donner du sens à sa vie. Moi j’ai choisi le combat pour la justice – ou contre l’injustice. Pas facile. J’ai déjà une longue vie derrière moi. J’ai connu une grande satisfaction : voir triompher une grande cause, l’abolition, avec le sentiment d’y avoir contribué. J’ai connu aussi des échecs et des défaites. Mais tant que j’aurai un souffle, je continuerai de lutter contre l’injustice.  "

°°°°

 

°°

 

MERCI MONSIEUR BADINTER

19:04 Publié dans médias | Lien permanent | Commentaires (11)

24/08/2006

Petit message

France 5 ,à 18h, diffuse un reportage intitulé "Népal,enfants pris dans la guerre".

Enrôlés par la guérilla,emprisonnés par l'armée,les enfants du Népal vivent l'enfer au quotidien.

Je crois que c'est un reportage digne d'intérêt, aussi je vous le signale.

A plus

betty

14:51 Publié dans médias | Lien permanent | Commentaires (5)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique