logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/06/2012

BRRRRRRRRRRRRRRRRRRR!

... envolez- vous sorcières, dansez squelettes!!!!!!!!!!!!! 

**********

 

 

J'avais rédigé cette note il y a 4 ans;je tenais à vous faire profiter de ce qu'apprenais en suivant des cours de musique.

En ce moment,poursuivant une convalescence qui sera longue,le moyen de communiquer avec vous ,amis du blog ou "hors blog",est la réédition de notes que j'avais pris grand plaisir à écrire.

Je ne peux encore laisser des commentaires sur vos notes ,que je parcours cependant.

 

Je tiens à vous remercier chaleureusement pour vos visites même si elles ne sont pas suivies de commentaires.

 

Allez, transportons nous quelques mois en arrière!

 

 

 

 

 C'est HALLOWEEN!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

***

**

medium_courge_1.2.jpg
 
***
**

*

Ames sensibles,éloignez- vous.!!!!!

*

Rentrer dans une oeuvre ,pas à pas, entendre ,comprendre comment avec des instruments le compositeur raconte une histoire.

 

 

 

C'est un poème symphonique,une sorte de conte mis en musique qui permet d'appréhender la musique d'une manière ludique .

 

Pour ne pas vous lasser,je n'ai renregistré que de brefs passages de l'oeuvre :la "DANSE MACABRE "de SAINT-SAENS (1835-1921) composée en1874.

*

 

Je vais tenter d'en faire une analyse détaillée, en musique bien sûr:( soyez rassurés,les extraits sont brefs, quelques secondes seulement...et au terme de ces explications, écoutez...)

0000000

PREMIERE PARTIE

Brrrrr!il est Minuit ,dans le calme de la nuit,on entend les 12 coups de minuit ( harpe):

**

*

podcast

(attendre quelques instants..)

000
0000

 

medium_courge_2.jpg

 

La mort frappe une tombe avec son talon :7 sons sourds (pizzicati des cordes graves - le pizzicato m'a dit mon vieil ami Larousse est le pincement des cordes d'un instrument à archet)


podcast

 

medium_clown.gif

 

 

 

0000

Puis,elle accorde son violon

 


podcast

0000
0000

 

 

 

Et elle joue une mélodie invitant les squelettes à danser.

medium_halloween.jpg

 


podcast

 

0000


0000

DEUXIEME PARTIE

 La Mort réaccorde son violon ( violon solo)

medium_violon.jpg

,et entraîne les "danseurs" (cordes/bois)

 


podcast

 

0000
0000

 

 

Et cela devient de plus en plus entraînant ,sur un caractère plus grave

medium_sorcières.2.gif

 

 


podcast

 

 

0000
0000

On entend le choc des ossements des danseurs  (xylophone)

medium_courges_8.jpg

 


podcast

 

0000
0000

 

La Mort accorde son violon une troisième fois (violon/xylo)

medium_sorciere.jpg


podcast

 

 

0000
0000

Et tout l'orchestre  entraîne les danseurs

 


podcast

 

 

TROISIEME PARTIE

Le vent d'hiver souffle, la nuit est sombre ( cordes et cuivres)

La mort réaccorde son violon;le calme s'installe

medium_couges_5.jpg


podcast

 

medium_courge_3.jpg

0000
0000

 

 

QUATRIEME PARTIE

 

Le coq a chanté ( hautbois)

 ( c'est très bref...)

medium_coq.jpg

 


podcast

 

 

 

0000
0000

 

 

Il est temps de rentrer" à la maison".

 

Les squelettes ont retrouvé leurs tombes.Le soleil va se lever..

 


podcast

0000
0000

 

Si vous avez aimé cette présentation de la "DANSE MACABRE "écoutez- la non " disséquée", en essayant de situer les extraits. C'est très BEAU.


podcast

 

 

BON HALLOWEEN!

 




 










08:52 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (20)

05/03/2012

Quelques "notes"

....que je sais de lui...

Ou les motsd'introduction pour cette note établie il y a un an.Je pourrais l'intituler désormais "Chronique des années folles: hors série"..

Un long  week-end musical, pourquoi pas?..mais pas avec n'importe qui.


podcast

 

(Gymnopédie  N°1)

II est des êtres qui vous accrochent le coeur , si ce n'est la  part de vous-même aux contours indéfinis, que l'on appelle peut -être l'âme .

"je suis venu au monde très jeune dans un temps très vieux" disait-IL.

IL? ,LUI:

 

medium_satie.jpg

°°

Erik SATIE (1866-1925)

Que les musicologues avisés excusent mes maladresses;je vis la musique de manière instinctive.

 

°°

SATIE eut des "encenseurs" mais aussi des contempteurs, je me situerai dans la première catégorie.

 

J'aime sa maginalité, sa part d'enfance qui ne l'a pas quitté,cet humour hérité peut-être de sa mère écossaise qui le mit au monde à HONFLEUR ( bonjour Ventdamont).

***

Oui, SATIE, homme décalé, encensé ,décrié.,provocateur ,généreux.

 

***

 

J'ai illustré cette note d'extraits musicaux;je vous remercie de les écouter, même si ce n'est que partiellement ( dommage cependant),car ils ont une " morphologie" tellement différente!!!

 

Car notre Jeune Erik( il a ajouté un k à son prénom pour faire "plus viking)SATIE débarque dans ses jeunes années à Montmartre,se présente au cabaret le CHAT NOIR comme"gymnopédiste" ( mot inventé par lui bien sûr):il vient d'écrire ses fameuses gymnopédies.

 

Précurseur ,il rompt avec la musique de son temps(imaginez un instant cette époque qui est sous le souffle Wagnérien).Il rencontre DEBUSSY,RAVEL:on dira de lui qu'il fut le précuseur et l'inspirateur de leur musique.

 

***

**

 

Il tombe follement amoureux d'une autre artiste:

 

medium_valadon.jpg

Suzanne VALADON(1867-1938),artiste peintre,femme libérée des préjugés,et mère d'un autre peintre célèbre:Maurice UTRILLO.(aparté:je trouve ce visage superbe)

 

Leur passion sera de courte durée, peut- être le temps de fixer les traits de ce personnage un peu fantasque ,sur la toile

°°°°°°

°°°

°°

 

medium_satie8.jpg
°°°
°°
°
Sa vie,dans ses débuts,il  la gagne en étant pianiste de bar.
°°
Il écrit de nombreusse pièces pour piano qu'il affuble de noms cocasses:
"3 valses du précieux dégoûté"
"Véritables préludes flasques pour un chien. "
)))
Qui ne trouverait pas un petit air jazzy à cette composition ( n'est-ce pas Henri notre "encyclopédie" vivante boétienne):
*

(Le Piccadilly)
°
podcast
**

De sa période Montmartroise,il écrit et compose des valses pour la reine de la Valse,Paulette DARTY


podcast

(Valse "Je te veux")

***

 

Solitaire bien  que fort entouré:DEBUSSY,PICASSO,DERAIN,Valentine HUGO ,BRAQUE et tant d'autres avec lesquels il correpondait.

et MAN RAY (1890-1976) qui peignit "La poire d'Erik SATIE", clin d'oeil à la remarque de DEBUSSY à SATIE à qui il avait demandé de songer davantage à la forme de ses morceaux.

 

**

 

SATIE écrivit alors trois pièces qu'il intitula:" MORCEAUX EN FORME DE POIRE".

medium_poire_satie.2.jpg

***

***

 

Décalé ,SATIE le fut dans sa musique, ses écrits ,sa manière de vivre.

 

 

Ses partitions avaient une " annotation" tout à fait particulière, ainsi celle-ci(Gnossienne N°3-A première lecture,je fus désarçonnée...)

 

medium_partition.jpg

("Conseillez-vous soigneusement"-Munissez-vous de clairvoyance-Seul,pendant un instant")

Cet homme " fantasque" qui portait chaque jour le même costume en velours ,lui valant le surnom de"  VELVET GENTLEMAN'(il en avait fait fabriquer plusieurs" répliques"), écrivait beaucoup à ses amis nombreux ( DEBUSSY-DERAIN-Valentine HUGO-picasso-braque):c'est l'époqoue où il devient un maniaque de la calligraphie:il écrit dans un style gothique "fleurissant" ses mots (lettres,invitationsde dessins) de rosaces, feuilles d'acanthe .

Il fondera une Eglise...dont il sera le seul adepte!

Alphonse ALLAIS qui l'aimait comme un frère l'avait surnommé Esoterik  SATIE.

Il se fâchera cependant avec ses amis .

 

Délaissant MONTMATRE,il se retira à ARCUEIL où il vécut les 27 dernières années de sa vie,ne voyant plus personne.;il y sera cependant  actif,s'occupera des enfants déhérités de la commune .

 

E,n 1905,il reprend des études de composition et obtiendra le dipôme de compositeur avec la mention" très bien."

 

"Les pièces qu'il compose,ne serait-ce que par leur titre( embryons désséchés)montrent la sensibilité qu'il dissimulait sous un certain sarcasme")

 

La renommée ne lui vint qu'en 1917 avec la création du

ballet Parade, écrit en collaboration avec Picasso et Cocteau pour les ballets

Russes. Le scandale fut mémorable, mais lui fit une superbe publicité qui le hissa

au rang de chef d'Ecole : l'Ecole d'Arcueil. »

 

 

Il se définira à un certain moment comme un homme de gauche "Erik SATIE,du Soviet d'ARCUEIL".

 

Mais il n'est jamais très sérieux...

 

**

medium_satie_photo.jpg
**

 

J'aime beaucoup les phrases qui lui sont attribuées;en voici quelques unes en guise de dessert:

 

"la première fois,j'examinais un si bémol de moyenne grosseur.Je n'ai,je vous assure , jamais vu chose plus répugnante."

 

"Une main scélérate entra sur la pointe des pieds,les yeux hors de la tête et s'empara du Trésor".

 

"J'ai dû oublier mon parapluie dans l'ascenseur.mon parapluie doit être inquiet de m'avoir perdu".

 

 

""Il ne suffit pas de refuser la légion d'honneur;encore faut-il ne pas la mériter".

 

 

COCTEAU ,qui l'admirait ,fut auprès de lui lorsqu'il fut hospitalisé à la fin de sa vie.

 

A son décès, lorsqu'on pénétra dans sa maison d' ARCEUIL on découvrit l'univers de pauvreté dans lequel il vivait, reclus.:

"Lorsqu'après sa mort, quelques personnes, dont Madeleine Milhaud et le chef d'orchestre Roger Désormière, ont pénétré dans son appartement, elles ont découvert un taudis - un réduit, avec des centaines de dessins épars au trait caractéristique de couleur ocre rouge, et beaucoup de lettres encore cachetées. Il y avait un gros paquet poussiéreux, dont un seul coin avait été ouvert : son portrait, qui lui avait été adressé par courrier des années auparavant et qu'il n'avait jamais sorti de son emballage."

 

 

***

 

Voilà le récit ( non exhaustif)d'un trajet peu banal.

 

***

 

BON WEEK END A TOUS..sur l'air de la valse "Je te veux"

 

 

***

 

 

 

 

 

08:20 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (27) | Tags : satie, piano

17/11/2010

CULTURE MUSICALE...

 

 La semaine écoulée fut celle des chaises musicales....l'opportunité m'est ainsi donnée de rédiger une note "culturellementtttttttttt musicale.

***

**

On sait bien que quand le Maestro n'est pas là......

*

souris.jpg
**
*
les souris.......

 

 

souris1.jpg
***
***
jouent de la cornemuse!
souris3.jpg
*
***
  ou s'éclatent sur un tam tam! 
 

 

souris2.jpg
***
**
***
Pendant ce temps un drame se noue, digne d'un opéra....
**
**
souris7.jpg
**
Et pour terminer en couleur:
**

orchestre.jpg"MOZART était si doué qu'à 15 ans il avait déjà composé le Boléro de Ravel"

(Pierre DESPROGES)

(fauteuils du Théâtre du Capitole de Toulouse)

(Illustrations extraites d'un " bouquin" que des amis viennent de m'offrir:"Le dico fou de la Musique)

08:24 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (8)

05/03/2010

UN INSTANT..

 de grâce que nous offre la vie.

 °°°°

°°°

°°

 

chopin.jpg
°°°
°°
°° 
CHUT...écoutons!

 

 

(Gainsbourg-La Valse de l'Adieu-Chopin)

°°

°°

 

 

 

(Je tiens enfin à vous remercier encore chaleureusement pour l'accueil réservé aux" chroniques des années folles" .J'y vois un encouragement à poursuivre dans cette tâche qui demande un peu "d'huile de coude".Je vous le rappelle, cette chronique est hebdomadaire et l'abonnement est..gratuit pour les plus de 30 ans!)S'il en est un qui a moins, qu'il ( ou elle) lève le doigt!).

10:35 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (4)

06/12/2009

CARTON...(2)

D'INVITATION
°°°
°°
Avertissement:les notes que je vais être amenée à publier sur OFFENBACH n'ont pas vocation à être des "reportages" écrits par une musicologue avertie...non, je n'ai point ce profil.J'aime la musique, tout simplement (et dans cet univers j'englobe le jazz-bien que m'y connaissant peu ,les variétés,le slam ,les musiques du monde etc etc).
Ne vous attendez pas à un découpage de l'oeuvre, acte par acte, tableau après tableau.Non,les puristes  ou exégètes ne s'abreuveront pas à ma source,mais bien plus à celle de cet ouvrage "érudit" de référence:"TOUT L'OPERA" ( KOBE).
Pour être tout à fait honnête,je ne vous cacherai pas que je suis des cours de musique et que mes notes sont largement inspirées de l'enseignement que je reçois comme une offrande;encore merci à ma prof et amie Pascale.
Enfin,je n'oublie pas que j'ai la chance d'habiter dans la cité du Bel Canto..Ô TOULOUSE,mun païs,Ô TOULOUSE
°°°
°°
°
off.jpg
°°°
°°
°
ET si ,avant d'aborder les flammes de l'enfer,nous faisions un petit rappel mythologique de la légende d'ORPHEE et EURYDICE,tout ceci en musique bien sûr et pour commencer,l'ouverture de cette oeuvre.
Allons-y Maestro!


podcast
Il était une fois...
°
Il était une fois ,quand les dieux régnaient sur le Mont Olympe,un jeune homme prénommé ORPHEE qui avait reçu en cadeau,à sa naissance une lyre munie de 7 cordes.
C'était un enchantement que de l'écouter jouer;les plantes, les bêtes sauvages étaient séduits....(vous rendez vous compte? avis personnel..).
°
Ce jeune musicien ("chanté par VIRGILE et OVIDE" ) tomba éperdûment amoureux de la belle EURYDICE qu'il épousa.
°
MAIS...( il y a toujours un mais quelque part..),un berger,ARISTEE, gardien des troupeaux des Muses,fut sensible au  charme de la belle "vénus" qu'il poursuivit avec une assiduité telle que la jeune épousée ,  courant pour fuir ces " sollicitations empressées", fut mordue par un serpent dont certains disent qu'il s'agissait de  PLUTON ayant revêtu cette peau ( de serpent.bien sûr.Ah,Ah, dirait l'agent 0031...mais je m'égare, je m'égare).
°°°
°°
°
orphée.jpg
°°°
°°
°
EURYDICE expira dans les bras de son jeune mari et se retrouva aux enfers, lieu bien gardé par le chien CERBERE.
°°
orphée ange.jpg
°°°
°
 

 ORPHEE  devint inconcosolable:

"A son chant,du tréfonds,de l'Erèbe,les fantômes des morts,les ombres transparentes montent aussi serrés qu'oiseaux parmi les feuilles".

(VIRGILE)

il parvint en ce lieu interdit où il réussit à convaincre la reine des enfers,PERSEPHONE, de libérer EURYDICE.

PERSEPHONE , pleine de compassion, posa cependant une condition ( sine qua non..!):ORPHEE ne devrait pas se retourner.


EURYDICE fut ainsi libérée et suivit son époux;celui-ci submergé par le désir amoureux,,se retourna...EURYDICE regagna les enfers.

°°°

°°

 

 

La suite, au prochain numéro avec la version donnée par OFFENBACH...version satirique bien sûr.

 ***

 

BON DIMANCHE A TOUTES ET A TOUS

 

 

19:14 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (12)

CARTON...

D'INVITATION.

podcast
(La Vie Parisienne-Ouverture)
°°°
°°
°
Avancez calèches !
Belles dames, faites tournoyer vos crinolines
Gents messieurs,faîtes valser vos chapeaux claque.
°°°°
°°°
°°
calèche2.jpg
°°°
°°
°
Monsieur BUFFET -CRAMPON a lissé ses rouflaquettes et  nous invite toutes et tous à passer plusieurs soirées chez Monsieur jacques OFFENBACH.
°°°°
°°°
°
off5.jpg
(1819-1880)
°°°°
°°°
°°
De la gaieté assurée au théâtre DUCOURNEAU.
°°
°
ducourneau.jpg
°°°
°°
***
**
Au programme de la semaine:
°
ORPHEE AUX ENFERS
*
LA BELLE HELENE (-message perso-:"Salut Mum")
*
LA VIE PARISIENNE
*
LA PERICHOLE
*
LES CONTES d'HOFFMANN.
°°°
°°
°
Perichole%20HK.jpg
°°°°°
°°
Parlons un peu de LUI, si vous le voulez bien,et laissons le se présenter:
°
"Je ne vous parle ni de mes nombreux succès ni de mes quelques chutes:le succès ne m'a jamais rendu fier,la chute ne m'a jamais abattu. Je ne vous parlerai pas non plus de mes qualités,ni de mes défauts.J'ai pourtant un vice terrible,invincible,c'est de toujours travailler.Je le regrette pour ceux qui n'aiment pas ma musique,car je mourrai certainement avec une mélodie au bout de ma plume."
°°°
Là, c'est Monsieur BUFFET-CRAMPON qui laisse son imagination aller libre cours ( en rsepectant cependant la vérité historique)
°°
Mais pourquoi ai-je donc tant aimé le violoncelle  ?
Peut - être est ce un amour atavique...mon père musicien,chantre juif, était originaire d'OFFENBACH-am-MAIN près de Francfort.
Il adopta ce nom avant ma naissance à COLOGNE en 1819.
° 
Il semblerait que j'ai développé un don pour la musique dès ma plus tendre enfance, aussi m'envoya-t-il poursuivre des études musicales à PARIS,alors que je n'étais âgé que de treize ans.
°
Mais,j'ai un tempérament frondeur et je n'aimais pas les règles de discipline imposées, aussi je quittai le Conservatoire pour rejoindre l'orchestre de l'Opéra-Comique.
°
Quel bonheur que cette année  1855 car je crée mon propre théatre "les BOUFFES-PARISIENS ",lieu d'exécution de mes oeuvres...
°

Emule de ROSSINI et MOZART,j'inventerai l'opéra-bouffe français que l'on confondit avec l'opérette( mais j'en ai créé également).

Alors on y va?

La suite en plusieurs actes..

(NDLR:comment différencier "opérette" et opéra-bouffe?Dans le cas d'OFFENBACH,ses opéretttes sont en général des pochades en un acte,n'ayant pas connu une grande postérité;ses opéra-bouffe sont plus satiriques et plus développés.Toutes les oeuvres dont je serai amenée à parler entrent donc dans lacatégorie des " opéra-bouffe" même si elles sont souvent classées - à tort- dans le domaine de l'opérette.

Grillon ,installe-toi:je sais que là, tu vas apprécier.
Henri, toi aussi, non?..et les autres également certainement.


09:35 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (10)

16/06/2009

VERSION JARDIN...

Le marathon des mots fut caniculaire.. ( note à venir)

 

 

°°°°

°°

 

 

Etape-repos en musique dans mon jardin.

 

 


podcast

 

°°°°

°°°

°°

jardin 013.jpg
°°°°
°°
°
violoncele.jpg
°°°
°°
°
DSCF1988.JPG
°°°
°°
°
DSCF1687.JPG
°°°°
°°°
°°
J'ai toujours pensé que le violoncelle avait une âme...pas vous?

18:50 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (14)

30/05/2009

ELLE et LUI

 

D'elle ,on a pu écrire qu'"elle incarne l'idée même du décloisonnement des arts et que l'ouverture et le mélange sont au coeur de sa démarche artistique"

*

ELLE s'est fixée un véritable challenge:chanter pour la première fois avec un micro,délaissant le répertoire lyrique pour chanter NOUGARO et Michel LEGRAND.

 

ELLE,c'est Nathalie DESSAY que j'ai le plaisir d'aller écouter ce soir à Toulouse.

 

 

 

°°°

°°

°°

medium_dessay.jpg
°°°
°°

 

LUI ,c'est un compositeur de génie:Michel LEGRAND.

°°°

°°

°

 

 

medium_legrand.jpg
°°°
°°



L'occasion m'est donnée une fois de plus de rédiger une note musicale ( sois rassuré,Christian, ce n'est pas de l'opéra!!) axée sur Michel LEGRAND,note que je souhaite ludique et que j'illustrerai dès lors avec des extraits musicaux ayant jalonné la vie de ce "sacré" compositeur.

°

Sa carrière est un tourbillon de musique:auteur, compositeur,arrangeur, chef d'orchestre, producteur;l'homme est partout,dans le cinéma,la chanson, le jazz ( bonjour Henri),le classique,en Europe, aux Etats Unis.

°

 

On fait un bond dans son enfance?

 

Il voit le jour en 1932( sa mère est la soeur du chef d'orchestre Jacques HELIAN: je suis persuadée que bon nombre d'entre vous le connaissez...).

Dès l'âge de 4 ans, il joue du piano.

Un film sur Franz SCHUBERT ("La Belle meunière")interprété par Tino ROSSI( mais oui, mais oui)l e passionne.

 

Il rentre au conservatoire en 1942 et y restera 7 années.

 

Quelques dates pour vous permettre de ne pas vous perdre dans ce dédale artistique

 

°°°

°°

 

 

 

1945 :LE JAZZ


podcast

 

Ecoutez bien sa manière pédagogique de nous entraîner dans l'univers du jazz: contrebasse,batterie...

A la fin de la guerre,il découvre le jazz lors d'un concert de Dizzy GILLESPIE.

En 1949,à sa sortie du conservatoire,il joue une douzaine d'instruments!

Il se retrouve immédiatement lancé dans l'univers de la chanson,guidé par son père (musicien réputé-"Irma la Douce"-)

Il est engagé" comme accompagnateur de vedettes( SALVADOR-GRECO-Catherine SAUVAGE..).

En 1954,son album "I love PARIS"' se vend à huit millions d'exemplaires aux USA.

Maurice CHEVALIER l'engage comme ,directeur musical.

En 1958,aux USA,il croise le must du jazz d'alors:Miles DAVIS,John COLTRANE,Bill EVANS( re bonjour Henri!! si j'ai fait des erreurs,tu peux rectifier , je m'en remets à ta science! léger aparté dont vous voudrez bien m'excuser..)

1960:LE CINEMA.

Pour que ma note ne vous déroute par sa longueur,( certains ont déja dû prendre les chemins de traverse..) j'ai délibérément établi une liste exhaustive de quelques- uns de ses chefs d'oeuvre récompensés ( palme d'or-oscars).

°°

Il compose pour Jean-luc GODARD.

Alors qu'il écrit le musique du film "Cléo de 5 à 7"pour Agnès VARDA, il " croise" le mari de celle-ci,Jacques DEMY et de leur collaboration trois films que vous connaissez verront le jour.

"Les Parapluies de CHERBOURG" (Palme d'Or à Cannes en 1964).

medium_peau4.jpg


podcast

°°°

°°

 

Les DEMOISELLES de ROCHEFORT

 

 

 

medium_peau2.jpg



podcast

°°°

°°

 

PEAU D'ANE

medium_peau.jpg
medium_peau3.jpg

 


podcast

°°°

°°

 

1964:LA CHANSON

Sa rencontre avec NOUGARO en 1962 produit un heureux mélange détonnant (AOC),ils partagent la passion du jazz.


podcast

 

("Le cinéma "-version instrumentale)

 

°°

 

IL signe et arrange de nombreux titres pour REGGIANI

 

C'est le grand Jacques ( BREL) qui va le convaincre de chanter.

°°°

°°

 1966: L'AMERIQUE où il va résider trois années avec femme et enfants.

 

Consécration.

"Les moulins de mon coeur", vous connaissez, bien sûr...écoutez..


podcast

medium_oscar.2.jpg
°°°

"Oscarisé" en 1969 pour la meilleure chanson originale de film,une deuxième statuette lui est décernée deux ans plus tard pour la meilleure musique de film avec " l'ETE 42 " ( très beau film)

medium_ete_42_haut.jpg
°°°


podcast

 

°°°

°°

 

 



ANNEES 1970-1980:Homme orchestre

Son palmarès cinématographique devient étonnant.Il collabore avec les plus grands: Clint EASTWOOD,Orson WELLES,Jacques DEREY( "La Piscine"),Jean-paul RAPPENEAU ( "Les Mariés de l'AN II)",COSTA-GAVRAS,Louis MALLE...

En 1983, son travail sur "YENTL" ( magnifique) de Barbra STREISAND est récompensé d'un nouvel oscar.

medium_oscar.3.jpg
°°°

 

Dans les années 1980 ,il choisit de se consacrer au Jazz en montant un trio.
°°
°
ANNEES 1990 :Big Band

Après le trio,c'est au big band que Michel LEGRAND se sonsacre dans les années 1990.Il donne une tournée internationale sur plusieurs années, accompagne Ray CHARLES,BJORK ou Diana ROSS, enregistre un album avec son orchestre.

Il consacre également du temps au violoniste Stéphane GRAPELLI qui fête ses 85 ans en 1992.

°°°

°°

LES ANNEES 2000

 

 

 

seront celles des hommages (Cour carrée du LOUVRE en 2000 à l'occasion de la fête de la musique,en 2009 à la Cinémathèque Française de PARIS..;)

°°°

°°°

°°

Mais je voudrais terminer cette note qu'il m'a été difficile de "couper",en laissant la parole à ce grand compositeur:

 

°°

"Un Oscar est un bon point,une caresse,un bout de sucre.Mais fondamentalement,ça ne vous fait pas composer mieux ou moins bien,ça ne change rien à vos qualités ou défauts.De toutes les façons, l'essentiel est ailleurs."

" Avancer c'est être seul à créer des choses auxquelles on n'a pas encore pensé.C'est également une façon d'en savoir un peu plus sur soi-même.."

 

 

 °°°

Belle leçon d'humilité, non?


.

10:15 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (13)

29/01/2009

Dans les jardins d'ARANJUEZ

 

 

En compagnie de Joaquin Rodrigo.

°°°

°°

Le "Concerto d'ARANJUEZ": oui, bien sûr vous connaissez.

°

Qui n'a pas glissé furtivement sur la partition de sa jeune vie amoureuse son premier mot d'amour à son bien aimé  ,alors que Narciso YEPES égrenait ses notes...

°


Avouez que vous frémissiez dès les premiers accords de guitare, non?

Nous avions 17, peut être 18 ans (ou plus ..)et nous écoutions Richard Anthony

"ce ne sont que des roses,Aranjuez,mon amour".

(paroles Guy BONTEMPELLI)

°°

Et si nous faisions plus ample connaissance avec le compositeur, Joaquin RODRIGO ( 1901-1999)
°°°
°°

podcast

Entrons avec lui dans la lumière d'ARANJUEZ.

°°°

°°

°

medium_aranjuez5uez3.jpg
°°°°
°°°
°°
Ce concerto fut inspiré par les jardins du palais royal d'Aranjuez .
°
Ce palais d'été et ses jardins furent bâtis à l'origine pour le roi Philippe II,dans la deuxième moitié du
16° siècle.,puis reconstruits au milieu du 18°.
°°°°
°°°
°°
°
medium_aranjuez2.2.jpg
°°°°
°°
°
RODRIGO décrivait ce concerto  comme une tentative de " capturer les parfums des magnolias,le chant des oiseaux et le murmure des fontaines"
°°°
°°
medium_jardin-aranjuez.jpg
°°°°
°°°
Il y est parvenu, non?
°°°°°°

Allez,voici quelques petits "potins" autour de ce concerto :

 Certains affirment que le second mouvement ( le plus connu) fut inspiré par la destruction de GUERNICA en 1937.

Cependant, dans son autobiographie,la femme du compositeur,Victoria, affirme qu'il était une évocation des jours heureux de leur lune de miel,et l'expression de la tristesse de RODRIGO après la perte de leur premier bébé.

°°

Saviez-vous que RRODRIGO était aveugle depuis l'âge de 3 ans ?

Il était un pianiste et ne savait pas jouer de la guitare,cependant il est parvenu à capturer l'esprit et la diversité de la Guitare en ESPAGNE.

C'est la première oeuvre qu'il écrivit pour Guitare et orchestre.

Cette orchestration est peu usuelle:il est en effet rare qu'une guitare affronte les forces d'un orchestre symphonque au complet.La guitare n'est jamais submergée,et demeure tout au long le véritable instrument soliste principal.

La création eut lieu le 9 Novembre 1940,avec l'orchestre philarmonique de Barcelone et le guitariste Regino Sainz de la Maza  au "palais de la musique catalane à Barcelone

°°°
°°°
J'ai commencé cette note avec une interprétation lors de nos années sixties.
D'autres musiciens ont réinterprété l'oeuvre,y compris le célèbre Jazzman MILES DAVIS ( coucou henri) .
°
" Cette mélodie est si puissante que, plus tu joues doucement,plus elle  est puissante, et plus tu la joues fort,plus elle s'affaiblit".
°°

Le célèbre guitariste de Flamenco Paco de LUCIA, qui interpréta le concerto en 1991,ne savait pas à l'époque lire couramment la musique.Il a donné plus d'importance à l'exacitude rythmique qu'à la justesse du ton préférée par les guitaristes classiques.


RODRIGO déclara plus tard que son interprétation était la plus brillante qu'il ait entendue de son oeuvre.

 

 

°°°°

°°

 

Nous avons 20 ans...ARANJUEZ......

 

°°°°

 

A BIENTOT

°°°


 

 

(photos internet)

19:15 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (12)

15/11/2008

UNE EXPOSITION....

..peu ordinaire!!

(note corrigée-lire in fine, merci)

Certains d'entre vous avaient ( ou avez:choisissez..j'ai un doute certain..) apprécié la manière ludique de rentrer dans le monde ( trop clos,mais je me suis déjà exprimée sur ce sujet)de la musique classique ( pour mémoire,je cite ma note sur la danse macabre de Saint SAENS).

 

L'idée m'est venue de continuer, plebiscitée( là, j'exagère) par vos encouragements..

 

 

Prêtez moi vos oreilles,je vous emmène visiter une exposition..enfin presque:point n'est besoin de voir mais d'écouter, d'écouter Modeste MOUSSORGSKI, compositeur russe ( 1839-1881).

 

 

 

medium_hartmann_7.jpg

Quelle époque que celle où la musique russe,se détachant de l'influence occidentale toute puissante ,va s'attacher aux traditions populaires !

 

Pendant ce temps,Gogol ,Tolstoï ,Dostoiëvski noircissaient à la lueur de la chandelle des pages d'écriture,fixant leur talent pour la postérité.

 

Mais je m'égare,je m'égare.

 

 

Les TABLEAUX D'UNE EXPOSITION: titre d'une oeuvre de Modeste MOUSSORGKI.

 

 

 

medium_hartmann6_affiche.jpg
 
 
***
*
 
 
 
Pourquoi ce titre ?A l'origine de l'oeuvre, la mort, en 1873 ,de Viktor HARTMANN, peintre et architecte dont une exposition ,quelques mois plus tard ,célèbre la mémoire.
 
 
 
 
 
MOUSSORGSKI assiste à cette exposition et prend ce prétexte pour composer "des tableaux": scènes populaires,univers des enfants,fantasmagories etc.
 
 
 
 
 
 
 
 
Seuls 5 des tableaux subsistent de nos jours.
 
 
**
 
Alors, prêts pour la" promenade"?
 
**
 
 
 
 
La promenade ( oui, vous connaissez ce thème qui est le fil conducteur de l'exposition et nous permet de passer d'un tableau à l'autre.)
 
 

 

 

Pour ne pas alourdir cette note, j'ai pris quelques libertés que des musicologues avisés voudront bien pardonner;j'ai choisi quelques tableaux musicaux seulement ( leur titre est écrit en orange souligné ) les illustrant à ma façon puisque,comme je vous l'ai écrit 5 des seuls tableaux subistent .A,llez,on visite!Fini le bla bla !

Promenade au son de la trompette et des cuivres.

 


podcast

 

Elle annonce le portrait d'un GNOME .

medium_gnome.jpg
 
***
**

Continuons notre parcours sonore avec la promenade ,en version plus courte,au thème plus doux ,au cor solo auquel s'ajoutent les bois puis les cordes .

 


podcast 

 

pour nous entraîner vers le "VIEUX CHATEAU".

medium_chateau.jpg
 
 
 
(Château de CHILLON-gravure anonyme)
 
**
 
 
 
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

ou vers "le chariot polonais tiré par des boeufs "BYDLO":


podcast

***

medium_boeuf1.jpg
 
 
 
 
(COURBET) 
 
 
 
 
*****
 
 
 
 
 
 
 
 
N'entend-t-on pas l'approche lourde,rythmée par les cordes graves et les bassons du chariot  passant devant nous puis qui s'éloigne.

 

 

C'est incroyable l'évocation musicale de ce tableau!

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Une nouvelle promenade ,éclatante,


podcast

nous emmène au jardin des " TUILERIES","une dispute d'enfants après les jeux":ici tout est finesse,légèreté spirituelle.


podcast

***

*

medium_1.2.jpg
 
 
(Edmond TEXIER-1852)
 
 
 
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

et une autre

nous entraîne vers "LE BALLET DES POUSSINS DANS LEUR COQUE."


podcast

Les bois, la harpe,pizzicato de cordes,tous ces instruments  évoquent avec humour les poussins, non?

 

**

*

 

medium_hartmann_1.3.jpg

(Hartmann)

***

 

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°**

Et nous voici sur "LE MARCHE DE LIMOGES " 

 


podcast

,avec ses femmes se querellant, esquisse d'un petit groupe de personnages.De rapides sonneries de cor ouvrent cette grande scène d'animation populaire, foisonnante de couleurs.

 

**

 

 

 
medium_bardouxIMGP5131.2.jpg
 
(Josette BARDOUX)

 

 

**

**

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

 

 

J'aurais pu vous emmener "écouter" " Samuel GOLDENBERG et SCHMUYLE,"  , "CATACOMBE,  "LA CABANE SUR DES PATTES DE POULES"et puis, tant pis, je termine  avec la "mise en musique" puisée dans les contes poulaires russes:il s'agit de la demeure de la sorcière Baba-Yaga: quel déchaînement,tapage , marmonnement avec des notes répétées à la flûte.

**

*

 

 

medium_sorcière.jpg

 

"La petite Vassilissa a les mêmes rapports avec sa belle-mère que l'illustre Cendrillon. Un jour, sa marâtre l'envoie à la rencontre d'une sorcière édentée qui vit dans une terrifiante isba montée sur pieds de poulet ! Tremblant de peur, elle se munit auparavant des conseils et des provisions de sa gentille tante, avant de s'enfoncer dans la forêt. Parviendra t elle à échapper aux griffes de la cruelle Baba Yaga ? "


podcast

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

Quittons cette galerie assez exceptionnelle par la grande porte de KIEV,dernier tableau.

 

C'est une fresque épique avec ses sons de cloche et ses chants religieux,où repassent des accents de la promenade sous une forme grandiose.Celle ci alterne avec un choral religieux,et conclut par un immense carillonnement qui mobilise tout l'orchestre.

 

 

 

 

 

 

 


podcast

***

**

medium_hartmann2.jpg

(Hartmann)

ça vous a plu?

*

Bonne journée!

 

 

 

 

11:22 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (14)

29/10/2008

POUR CHANGER,

...si on parlait musique!

 

 

 

Et plus exactement de CARMINA BURANA de Carl ORFF ( 1895-1982).

 

 

***

**

*

 

medium_carmina_4.jpg
***
**
*

Mais oui, vous connaissez...réfléchissez ;pas mal de thèmes ont été associés à des films ,( "EXCALIBUR-"A la poursuite d'Octobre rouge), de la pub.


podcast

 

Carl ORFF est un compositeur allemand,fils de deux bons musiciens.

 

En 1934,par l'intermédiaire d'un bouquiniste il entre en possession d'un recueil de poèmes médiévaux,intitulé "Carmina BURANA",découvert dans un couvent .

 

**

*

 

medium_carmina_1.jpg

 

Carmina BURANA signifie "Chants de Beuren"; un  peu plus de ces 200 chansons et poèmes ont été  écrits entre 1220 et 1250 au Tyrol du Sud ,en bas latin,en moyen haut allemand et en vieux français.

 

 

***

**

 

 

medium_carmina7.jpg

 ( Jérôme bOSCH : Le concert dans l'oeuf ")

 

Ce qui me plaît, c'est que ces textes pourraient être contemporains.

. A côté des scènes religieuses ainsi que d'attaques en règle contre la décadence des moeurs et la corruption des pouvoirs publics ( tiens donc...),figurent des textes qui célèbrent avec verdeur et sensualité le plaisir de manger,de boire,de jouer et d'aimer ( actuel, non?)

Très vite Carl ORFF les met en musique.La création de Carmina BURANA eut lieu à l'Opéra de Francfort le 8 Juillet 1937.

L'oeuvre s'articule autour du concept de la Roue de la Fortune ( rien à voir avec l'émission télévisée):l'extrait que vous venez d'entendre est une invocation grandiose à FORTUNA,déesse de la destinée et de la chance.

 

***
**
medium_carmina_5.jpg

 

Carmina BURANA est divisée en 5 sections:

 

*Fortuna Imperatrix Mundi

*Primo vere( printemps:chansons célébrant le renouveau et la nature)

*In taberna (Dans la taverne:chansons à boire et satiriques)

*Cours d'amours (chansons érotiques)

*Blanziflor et Hélène (Blanchefleur et Hélène)

A l'intérieur de chaque scène,et parfois même à l'intérieur d'un mouvement la roue de la Fortune tourne;la joie se transforme en amertume et l'espoir en deuil.

***

**

medium_carmina6.jpg
***
**

C'est d'abord la gaieté bucolique du printemps qui est évoquée.La danse orchestrale "Uf dem Anger" renoue avec un ancien usage populaire de Bavière,l'air de danse.

 

 

 

 


podcast

medium_boticcelli1.jpg

 (Le Printemps:BOTTICELLI)

 

 

In Taberna :


Un esprit théâtral émane de cette partie de l'oeuvre ; elle commence par un plaisir effréné,professe la " pravitas",la conduite impie.Dans un discours d'ivrogne, le saint patron du jeu des dés se présente et se proclame abbé du pays de Cocagne.Cette scène de ripailles  culmine dans un choeur d'hommes entraînant qui célèbre le palsir de boire dans une exubérance orgiaque.

"Quand nous sommes dans la taverne,

Que nous importe de n'être que poussière,mais nous nous hâtons pour les jeux,

qui nous mettent toujours en sueur.


Ce qui se passe dans la taverne,

où l'argent est le roi,

ça vaut le coup de demander,et d'écouter ce que je dis.

Certains jouent,certains boivent,

d'autres vivent sans pudeur.

De ceux qui jouent,

certains se retrouvent nus,

certains sont rhabillés,d'autres sont mis en sac.

...la première tournée est pour les affranchis,

puis pour les prisonniers,

une 3 ème pour les vivants,

une 4ème pour les Chrétiens,

une 5ème pour les défunts,

unze  6ème pour les soeurs légères.."

 

-dans la troisième partie,la "Cour d'Amour",s'imposent l'innocence feinte et le raffinement,la plainte amoureuse et la quête de l'amour.

 


podcast

medium_bosch.jpg
***
**
(Jérôme BOSCH:Le jardin des délices)

 

 

"Amour vole partout,

saisi de désir.
jeunes homes et jeunes femems

sont unis équitablement.
la fille sans compagnon

manque tous les plaisirs,

elle tient la nuit la plus basse

profondément cachée dans son coeur.

"

"une fille debout en tunique rouge,

si quelqu'un la touche,

la tunique froufroute.Aia!

"

 

 Enfin, l'hymne à hélène et à Vénus:

 


podcast

 

"O cher entre tous,

je me donne à toi totalement!

salut, la plus belle,

précieux joyau,

la gloire de la vierge,

glorieuse vierge,

la lumière du monde,

Blanche-fleur et hélène ( petit aparté:salut mum!)

Noble Vénus!)

 

**
**
Voilà, j'ai eu plaisir à rédiger cette note ( avec le concours appuyé de Pascale,une amie  professeur de musique)
***
**
A BIENTOT pour une autre note musicale...

09:31 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (7)

08/10/2007

FAUTEUILS...

 

...d'ORCHESTRE..

 

 

 

Il était une fois...un roi prénommé Gradlon.....

***

**

*

medium_dali_001.jpg
***
**
*


podcast
(Si pb:appuyer sur podcast gris)
 
Il régnait sur la Cornouaille....
***
**
medium_Île_de_Sieck_Ruines.JPG
***
**
medium_Île_de_Sieck_vue_du_Dossen.JPG
***
**
*
Une de ses campagnes le mena avec ses guerriers dans un contrée très froide du Nord où il se livra à de violents combats.Mais, abandonné par ses hommes, il erra longuement dans la steppe " jusqu'à ce qu'il aperçut une femme aux longs cheveux roux,blanche comme le clair de lune et vêtue d'une cuirasse ruisselant de la lumière de l'astre"....
C'était Malgven,la Reine du Nord,souveraine boréale régnant sans partage sur ces pays glacés".
*
Et puis, et puis....
***
***
**
Mardi soir  ,je vous emmène  à l'opéra écouter  le Roi d'YS : cette légende bretonne a été mise en musique par Edouard  LALO ( 1823 - 1892  ).
Belle soirée..
*
A bientôt donc
*
BETTY
**
*
(Photos prises par une amie)
**
(Les places sont  offertes par la BBC:Betty Boop Corporation)

09:45 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (7)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique